Réponses aux controverses (« antifas »)

 Navi­ga­tion rapide
SophismeVidéosArticles

*Homme de paille : « L’épouvantail est un sophisme qui consiste à pré­sen­ter la posi­tion de son adver­saire de façon volon­tai­re­ment erro­née. Créer un argu­ment épou­van­tail consiste à for­mu­ler un argu­ment faci­le­ment réfu­table puis à l’at­tri­buer à son oppo­sant. » Wiki

> Voir la clas­si­fi­ca­tion com­plète des sophismes

> Voir les réponses aux contro­verses (« anti­fas ») sur le forum

Réponses aux controverses antifa en vidéo

Réponse au pro­cès dénué de sens fait par la gauche sectaire

Réponse d’E­tienne Chouard sur l’ar­gu­ment « Soral »

Playlist : 30 RÉPONSES AUX CALOMNIES DES « ANTIFAS » ET DES « JOURNALISTES »

Une sélec­tion de vidéos à retrou­ver sur la chaîne You­tube : Etienne Chouard
Cli­quer sur en haut de la vidéo pour affi­cher la playlist.

On dirait que, chaque fois que mes concitoyens sont nombreux à dire de moi du bien, les journaux de mon pays montent au créneau nombreux pour dire de moi du mal…

  • Ça a com­men­cé en 2005, à l’occasion du débat réfé­ren­daire contre le TCE.
  • Ça a recom­men­cé en 2008, à l’occasion de la haute tra­hi­son du Trai­té de Lis­bonne, impo­sé au peuple par voie par­le­men­taire – vio­lence inouïe du 4 février 2008.
  • Ça a encore recom­men­cé en 2014, à l’occasion d’une vidéo extraite de Ce soir ou jamais (qui a fait depuis plus de 39 mil­lions de vues).
  • Et voi­là que ça recom­mence en 2018 et 2019, avec les gilets jaunes qui s’emparent de l’idée du RIC pour enfin s’émanciper par eux-mêmes et reprendre leur des­tin en main…

Il y a une éton­nante régu­la­ri­té des jour­na­listes de mon pays à me dia­bo­li­ser tous ensemble (Libé­ra­tion, Le Monde, Le Point, L’Express, L’Obs, Les Inro­ckup­tibles, Char­lie, et j’en passe…) chaque fois qu’il importe d’éviter d’avoir à argu­men­ter en direct sur le fond.

C’est comme des accès de fièvre, d’un sys­tème de domi­na­tion par le men­songe, pour se pro­té­ger contre un virus de véri­té démocratique.

Les mots-clefs qui servent à justifier ma mise à l’écart des débats

Com­plo­tisme, extrême droite, rouge-brun, heures sombres, anti­sé­mi­tisme, conspi­ra­tion­nisme, confu­sion­nisme… Ces mots étant, pour la plu­part, soit uti­li­sés à l’envers, soit car­ré­ment absents des dic­tion­naires, donc sans défi­ni­tion… C’est plus com­mode pour dif­fa­mer impunément.

Sys­té­ma­ti­que­ment, les médias rajoutent aus­si « Soral », comme si je cot­toyais ou sou­te­nais ce per­son­nage infré­quen­table, alors que j’ai écrit le 28 novembre 2014, pour lever toute ambi­guï­té : « j’ai rapi­de­ment com­pris que Soral n’est pas du tout un démo­crate, évi­dem­ment : il est auto­ri­taire et il défend une idéo­lo­gie auto­ri­taire, au strict oppo­sé de ce que je défends moi. Je ne veux pas plus de sa « dic­ta­ture éclai­rée » que de n’importe quelle dic­ta­ture, évi­dem­ment. […] tout récem­ment, j’ai décou­vert dans une publi­ca­tion de Soral des pro­pos ter­ribles et dan­ge­reux […] Je ne peux évi­dem­ment pas vali­der une parole pareille, froi­de­ment raciste, sexiste, auto­ri­taire […] il y a un risque d’escalade des racismes… »

Mais les « jour­na­listes » conti­nuent encore aujourd’hui à relan­cer des polé­miques avec des bouts de phrases sor­ties de leur contexte et sur les­quelles je me suis déjà expli­qué dix fois…

Tout ceci empêche de penser.

Pour contredire toutes ces révoltantes calomnies, je vais résumer ici ce qui m’anime vraiment

Tout ce que je pense, tout ce que je dis, tout ce que j’écris, tout ce que je fais depuis quinze ans vise à empê­cher toutes les formes de domi­na­tion.

La colonne ver­té­brale de tout mon tra­vail depuis 2005, c’est l’organisation de la résis­tance popu­laire à toutes les formes d’abus de pou­voir, à toutes les intrigues contraires à l’intérêt géné­ral, à toutes les formes de cor­rup­tion des organes de déci­sion publique, à tous les sys­tèmes arbi­traires et autoritaires.

Je condamne évi­dem­ment sans la moindre ambi­guï­té toutes les formes de racisme et d’antisémitisme, d’homophobie, de sexisme, toutes les bru­ta­li­tés, toutes les injus­tices, et bien sûr toutes les formes de colo­ni­sa­tion et d’atteintes aux droits de l’homme.

Je dis­tingue très bien — je ne confonds pas — les pen­sées et paroles dan­ge­reuses et injustes, des pen­sées et paroles utiles au bien commun.

Je défends — sans jamais dévier — un pro­jet radi­ca­le­ment et pro­fon­dé­ment huma­niste : l’auto-institution paci­fique de la socié­té par les citoyens eux-mêmes ; et je com­bats évi­dem­ment — à leurs racines — toutes les idéo­lo­gies auto­ri­taires, vio­lentes et ségrégatives.

Pour réflé­chir à ce pro­jet COMMUN, qui doit évi­dem­ment inclure TOUS les citoyens (sans dis­tinc­tion d’origine, de croyance, de culture, d’opinion), je dois com­prendre — et donc par­ler avec — tout le monde. Je n’enferme pas mes inter­lo­cu­teurs dans leurs opi­nions du moment (comme si leurs pen­sées étaient leur nature, à vie) : je crois que cha­cun peut (et va sans doute) chan­ger d’avis, au gré de ses conver­sa­tions poli­tiques. La poli­tique, selon moi, ça sert pré­ci­sé­ment à ça : décou­vrir en par­lant où je me trompe, ou essayer de convaincre mon inter­lo­cu­teur. Comme tout le monde, je ne pro­gresse que dans la contro­verse, affû­tée et bien­veillante. J’ai besoin de mes contra­dic­teurs pour pro­gres­ser. Et je compte bien qu’ils fassent de même.

Je crois que la démo­cra­tie (véri­table) est un sys­tème d’institutions qui nous OBLIGE (parce qu’on n’a pas envie) À DIALOGUER avec tous, et notam­ment ceux avec les­quels on est le plus gra­ve­ment en désac­cord, pour évi­ter la violence.

Je suis un homme hon­nête, huma­niste, paci­fique et dévoué au bien com­mun. Et s’il m’arrive, par­fois, de com­mettre une erreur, je tente au mieux de la corriger.

 

En conclu­sion, je trouve scan­da­leux que les « res­pon­sables de l’information » de mon pays me har­cèlent en me pré­sen­tant tout au rebours de ce que je suis, 1) à l’évidence sans connaître mon tra­vail, 2) sans même me contac­ter pour m’interviewer avant de me mettre en cause, et 3) refusent de me lais­ser m’exprimer en public loya­le­ment, c’est‑à dire en direct.

Étienne Chouard.

Annexe : Charte de Munich, code de déontologie des journalistes du monde entier

Devoir n°1 : Res­pec­ter la véri­té, quelles qu’en puissent être les consé­quences pour lui-même, et ce, en rai­son du droit que le public a de connaître la vérité.

Devoir n°2 : Défendre la liber­té de l’information, du com­men­taire et de la critique.

Devoir n°3 : Publier seule­ment les infor­ma­tions dont l’origine est connue ou les accom­pa­gner, si c’est néces­saire, des réserves qui s’imposent ; ne pas sup­pri­mer les infor­ma­tions essen­tielles et ne pas alté­rer les textes et les documents.

Devoir n°4 : Ne pas user de méthodes déloyales pour obte­nir des infor­ma­tions, des pho­to­gra­phies et des documents.

Devoir n°5 : S’obliger à res­pec­ter la vie pri­vée des personnes.

Devoir n°6 : Rec­ti­fier toute infor­ma­tion publiée qui se révèle inexacte.

Devoir n°7 : Gar­der le secret pro­fes­sion­nel et ne pas divul­guer la source des infor­ma­tions obte­nues confidentiellement.

Devoir n°8 : S’interdire le pla­giat, la calom­nie, la dif­fa­ma­tion, les accu­sa­tions sans fon­de­ment ain­si que de rece­voir un quel­conque avan­tage en rai­son de la publi­ca­tion ou de la sup­pres­sion d’une information.

Devoir n°9 : Ne jamais confondre le métier de jour­na­liste avec celui du publi­ci­taire ou du pro­pa­gan­diste ; n’accepter aucune consigne, directe ou indi­recte, des annonceurs.

Devoir n°10 : Refu­ser toute pres­sion et n’accepter de direc­tives rédac­tion­nelles que des res­pon­sables de la rédaction.

https://​fr​.wiki​pe​dia​.org/​w​i​k​i​/​C​h​a​r​t​e​_​d​e​_​M​u​n​ich

Fil Face­book cor­res­pon­dant à ce billet :
https://​www​.face​book​.com/​e​t​i​e​n​n​e​.​c​h​o​u​a​r​d​/​p​o​s​t​s​/​1​0​1​5​6​9​6​1​3​5​6​1​4​2​317

Articles de réaction au ANTIFA

Étienne Chouard convoqué par la police (de la pensée), reportage du Média pour tous

Le 10 juin 2019, Étienne Chouard est l’in­vi­té de Denis Robert sur « Le Média ». Après 42 minutes pas­sées à s’ex­pli­quer sur ses sup­po­sés liens avec « l’extrême-droite », la figure démo­crate des Gilets Jaunes fait face à une éton­nante ques­tion : « Est-ce que tu as un doute sur l’exis­tence des chambres à gaz ? » Un an plus tard, Étienne Chouard est convo­qué par la Police Judi­ciaire pour « contes­ta­tion de crime contre l’humanité ». Son crime ? Avoir répon­du à cette étrange ques­tion : « C’est pas mon sujet. J’y connais rien moi. »

lire plus
Alain Supiot : DU GOUVERNEMENT PAR LES LOIS À LA GOUVERNANCE PAR LES NOMBRES #4 L’essence de la loi dans la tradition juridique occidentale et #5 Ritualisme et légalisme

Alain Supiot : DU GOUVERNEMENT PAR LES LOIS À LA GOUVERNANCE PAR LES NOMBRES #4 L’essence de la loi dans la tradition juridique occidentale et #5 Ritualisme et légalisme

Les qua­trième et cin­quième leçons d’A­lain Supiot sur la gou­ver­nance par les nombres s’in­ti­tulent #4 « L’es­sence de la loi dans la tra­di­tion juri­dique occi­den­tale » #5 « Ritua­lisme et léga­lisme ». Ce retour fon­da­men­tal à l’i­dée de LOI (pour ser­vir au mieux l’in­té­rêt géné­ral) est utile pour com­prendre la catas­trophe néo­li­bé­rale de « la gou­ver­nance par les nombres ». Ces 5 pre­mières leçons sont comme une « fon­da­tion » qui va don­ner leur assise, et donc leur soli­di­té, aux leçons sui­vantes (à par­tir de la…

lire plus
[Seul rempart — populaire — contre la tyrannie qui vient]  LA VISION CONSTITUANTE

[Seul rempart — populaire — contre la tyrannie qui vient] LA VISION CONSTITUANTE

https://​you​tu​.be/​4​F​J​M​W​n​Q​P​cyI Ce serait bien que vous m’ai­diez à rédi­ger le plan détaillé (minu­té) de ce long entre­tien 🙂 Fil Face­book cor­res­pon­dant à ce billet : https://​www​.face​book​.com/​e​t​i​e​n​n​e​.​c​h​o​u​a​r​d​/​p​o​s​t​s​/​1​0​1​5​8​0​1​5​4​5​3​3​0​7​317

lire plus
« Le Citoyen (Etienne Chouard) », par Usul en 2014

« Le Citoyen (Etienne Chouard) », par Usul en 2014

Cette vidéo (de 2014) est une évo­ca­tion hon­nête de mon tra­vail depuis 2005 : https://​you​tu​.be/​D​a​h​g​7​X​P​H​u98 [En 2014, j’a­vais déjà beau­coup bos­sé aus­si sur la mon­naie — car aucune sou­ve­rai­ne­té poli­tique popu­laire ne sera pos­sible sans une vraie sou­ve­rai­ne­té moné­taire popu­laire. Voyez : https://​old​.chouard​.org/​E​u​r​o​p​e​/​m​o​n​n​a​i​e​.​php] Fil Face­book cor­res­pon­dant à ce billet : https://​www​.face​book​.com/​e​t​i​e​n​n​e​.​c​h​o​u​a​r​d​/​p​o​s​t​s​/​1​0​1​5​7​8​3​0​1​9​1​7​2​2​317

lire plus

Disqualifier pour mieux dominer : LE COMPLOT DES ANTICOMPLOTISTES

[Rap­pel d’un papier IMPORTANT de Fré­dé­ric Lor­don, dans Le Monde diplo­ma­tique, en octobre 2017] Dis­qua­li­fier pour mieux domi­ner : LE COMPLOT(ISME) DE L’ANTICOMPLOTISME L’image est fami­lière : en haut, des gens res­pon­sables se sou­cient du ration­nel, du pos­sible, du rai­son­nable, tan­dis que ceux d’en bas, constam­ment ingrats, imputent à leurs diri­geants une série de mal­veillances. Mais l’obsession du com­plot ne relève-t-elle pas plu­tôt des strates les plus éle­vées de la socié­té ? Les journalistes…

lire plus

Soutien fraternel de Bernard Friot

https://m.youtube.com/watch?v=OGhHsRlezdE&feature=share Cher Ber­nard, pen­seur immense de la sécu­ri­té sociale et de l’é­man­ci­pa­tion des tra­vailleurs par eux-mêmes, mais aus­si affec­tueux et cou­ra­geux. Cette ami­tié fidèle me donne beau­coup de force. Étienne.

lire plus
François Ruffin et moi

François Ruffin et moi

J’aime assez ce por­trait de Fran­çois Ruf­fin sur France Culture (mal­gré les objec­tifs sans doute « divi­seurs de l’op­po­si­tion » de l’au­teur de l’ar­ticle), Fran­çois dont je me sens sou­vent infi­ni­ment proche, notam­ment dans sa recherche de ras­sem­ble­ment de toutes les classes popu­laires autour de leur cause com­mune (j’u­ti­lise là mes mots à moi) contre l’op­pres­sion orga­ni­sée par les classes oisives : Fran­çois Ruf­fin dis­rupte l’opposition…

lire plus
[Mise au point] Ce qui m’anime : NOTRE CAUSE COMMUNE : apprendre à instituer nous-mêmes la puissance politique qui nous manque

[Mise au point] Ce qui m’anime : NOTRE CAUSE COMMUNE : apprendre à instituer nous-mêmes la puissance politique qui nous manque

On dirait que, chaque fois que mes conci­toyens sont nom­breux à dire de moi du bien, les jour­naux de mon pays montent au cré­neau nom­breux pour dire de moi du mal… – Ça a com­men­cé en 2005, à l’oc­ca­sion du débat réfé­ren­daire contre le TCE. – Ça a recom­men­cé en 2008, à l’oc­ca­sion de la haute tra­hi­son du Trai­té de Lis­bonne, impo­sé au peuple par voie par­le­men­taire – vio­lence inouïe du 4 février 2008. – Ça a encore recom­men­cé en 2014, à l’oc­ca­sion d’une vidéo extraite de Ce soir ou jamais (qui a…

lire plus

[Réponse aux « antifas » et aux médias] François Bégaudeau sur Sud Radio (Les Incorrectibles) : « le bourgeois de gauche oublie qu’il est de gauche »

https://​you​tu​.be/​Y​c​W​s​a​N​t​R​HXk Cet entre­tien est pas­sion­nant et, quand Fran­çois parle de moi, très émou­vant. Mer­ci beau­coup. Étienne. https://​you​tu​.be/​Y​c​W​s​a​N​t​R​HXk Fil face­book cor­res­pon­dant à ce billet : https://​www​.face​book​.com/​e​t​i​e​n​n​e​.​c​h​o​u​a​r​d​/​p​o​s​t​s​/​1​0​1​5​6​9​5​2​2​8​2​4​0​2​317

lire plus
Quelques réponses aux accusations invraisemblables des antifas

Quelques réponses aux accusations invraisemblables des antifas

https://​you​tu​.be/​V​d​y​M​c​D​K​V​s98 C’é­tait à For­cal­quier le 15 février der­nier. Vidéo de toute la soi­rée. Au sujet des « pré­ten­dues alertes anti­fas­cistes », je signale ici un très bon papier de Chris­tophe Guilluy dans Le Point : Chris­tophe Guilluy : « Faire pas­ser les classes popu­laires pour fas­ci­sées est très pra­tique » https://www.lepoint.fr/societe/faire-passer-les-classes-populaires-pour-fascisees-est-tres-pratique-16–11-2016–2083327_23.php Extrait : « Faire pas­ser les classes moyennes et populaires…

lire plus
[Chez Ruptures, en défense ardente des #GiletsJaunesConstituants] Macron, Union européenne, médias mainstream…

[Chez Ruptures, en défense ardente des #GiletsJaunesConstituants] Macron, Union européenne, médias mainstream…

Le week-end der­nier, à Paris, j’ai ren­con­tré deux jeunes gens de Rup­tures, l’im­por­tant jour­nal de résis­tance au régime illé­gi­time euro­péen. En voi­ci la trace, dans cet article et cette vidéo, syn­thèse assez com­plète de ce que je pense du mou­ve­ment for­mi­dable — his­to­rique et exem­plaire — des #Gilets­Jau­nes­Cons­ti­tuants. Extraits 🙂 : « Sur les ronds-points, les Gilets jaunes font ce que nous devrions tous faire, ils sortent de chez eux, ils arrêtent de regar­der la télé, ils refont société»…

lire plus
[#GiletsJaunesConstituants] Entre le peuple et les ennemis du peuple, je suis heureux d’être à ma place

[#GiletsJaunesConstituants] Entre le peuple et les ennemis du peuple, je suis heureux d’être à ma place

Je ne lis même plus le mépris et la détes­ta­tion rado­tante des pré­ten­dus « jour­na­listes » ven­dus aux riches. Je pré­fère les débats ouverts et construc­tifs avec les gilets jaunes sur leurs ronds-points, pour ima­gi­ner ensemble d’a­bord, et puis sur­tout, ensuite, vou­loir ensemble une socié­té mieux ins­ti­tuée, par nous-mêmes. Je viens d’en­voyer ce mes­sage à un ami, Phi­lippe Pas­cot, qui me deman­dait si je tenais le coup : Oui [je tiens le coup]. Le jour (ronds-points, péages, confé­rences salles…

lire plus
[RIC POUR LES GILETS JAUNES (et les autres)] Les mœurs des « journalistes » en France, en 2018, avec les vrais opposants, c’est 2 qui tiennent et 3 qui cognent… et un bâillon pour qu’il se taise… Je demande le droit de nous défendre loyalement : en direct et en face à face

[RIC POUR LES GILETS JAUNES (et les autres)] Les mœurs des « journalistes » en France, en 2018, avec les vrais opposants, c’est 2 qui tiennent et 3 qui cognent… et un bâillon pour qu’il se taise… Je demande le droit de nous défendre loyalement : en direct et en face à face

Je me fais une très haute idée de la fonc­tion de jour­na­liste. J’ai été très mar­qué par l’i­ma­gi­naire de l’é­poque de la Révo­lu­tion fran­çaise, où les jour­na­listes étaient consi­dé­rés comme « les sen­ti­nelles du peuple ». Déjà, à Athènes, il y a 2500 ans, les citoyens, pour pou­voir tous jouer le rôle de « sen­ti­nelles de la démo­cra­tie », tenaient plus que tout à l’i­sé­go­ria (droit de parole pour tous, à tout moment et à tout pro­pos) car ce droit de parole per­met­tait à chaque citoyen de cher­cher et surtout…

lire plus
[Démocratie] L’âme humaine est capable de s’instruire seule et sans maître (Jacotot – Rancière) – (blog du plan C, 2011)

[Démocratie] L’âme humaine est capable de s’instruire seule et sans maître (Jacotot – Rancière) – (blog du plan C, 2011)

Rap­pel for­mi­dable (source) : 18 décembre 2011. Chers amis, Il y a long­temps que je veux vous par­ler d’un livre qui me bou­le­verse, d’a­bord dans mes convic­tions de pro­fes­seur, mais aus­si dans mes réflexions sur la démo­cra­tie (la vraie). Il s’a­git du livre de Jacques Ran­cière qui nous fait décou­vrir l’ex­pé­rience for­mi­dable de Joseph Jaco­tot avec ses élèves, au début du 19e siècle. Vous allez voir, c’est épa­tant. Au-delà des enfants, pen­sez aus­si aux élec­teurs, aux élec­teurs-enfants que nous…

lire plus
La souveraineté monétaire *rend possible* la souveraineté politique — et pas l’inverse.

La souveraineté monétaire *rend possible* la souveraineté politique — et pas l’inverse.

Un nou­veau résu­mé (14 min) de mon tra­vail, en cet été 2018 : https://​you​tu​.be/​h​2​R​y​2​i​6​c​iNU La sou­ve­rai­ne­té moné­taire rend pos­sible la sou­ve­rai­ne­té poli­tique — et pas l’in­verse. Les deux sou­ve­rai­ne­tés doivent être ins­ti­tuées *ensemble*, et seuls des citoyens dignes de ce nom (donc consti­tuants) sont à la fois légi­times et aptes pour le faire, en per­sonne. Jamais les « élus » des banques n’ins­ti­tue­ront autre chose que la sou­ve­rai­ne­té de leurs maîtres finan­ciers. Si on veut s’é­man­ci­per des travaux…

lire plus
Wikipédia, outil de calomnie et de mensonge pour ses parties politiques (et économiques), comme tous les autres médias vendus : l’Affaire Philip Cross, par Craig Murray

Wikipédia, outil de calomnie et de mensonge pour ses parties politiques (et économiques), comme tous les autres médias vendus : l’Affaire Philip Cross, par Craig Murray

Pour sim­pli­fier l’ac­cès aux savoirs SCIENTIFIQUES ET HISTORIQUE, Wiki­pé­dia est un outil péda­go­gique sou­vent très utile, évi­dem­ment ; mais dans les domaines POLITIQUES ET ÉCONOMIQUES, où les voleurs de pou­voir (et les voleurs tout court, comme les indus­triels et les ban­quiers) ont beau­coup à gagner ou à perdre — et où il y a donc de puis­santes rai­sons pour men­tir —, Wiki­pé­dia est un outil de mani­pu­la­tion et de men­songe, exac­te­ment comme les autres médias ache­tés par les riches pour désinformer…

lire plus
[Contrôle des pouvoirs, ici et maintenant] Les Affranchis : séance de TOURNAGE du Conseil municipal d’Aubenas de mardi 10 avril dernier

[Contrôle des pouvoirs, ici et maintenant] Les Affranchis : séance de TOURNAGE du Conseil municipal d’Aubenas de mardi 10 avril dernier

Ping Camille Halut : ça germe 🙂 ( http://​demo​cra​tie​-sain​tan​dre​de​val​borgne​.com/​c​a​t​e​g​o​r​y​/​c​o​n​s​e​i​l​s​-​m​u​n​i​c​i​p​a​ux/ ) « Tout chef sera un détes­table tyran si on le laisse faire. » Alain #tout­chef­se­raun­dé­tes­ta­ble­ty­ran­sion­le­lais­se­faire « Tout pou­voir est méchant dès qu’on le laisse faire ; tout pou­voir est sage dès qu’il se sent jugé. » Émile Char­tier dit « Alain », « Pro­pos », 25 jan­vier 1930. Fil Face­book cor­res­pon­dant à ce billet :…

lire plus
Réflexions sur les partis politiques : Simone Weil, Robert Michels, ÉLECTION vs TIRAGE AU SORT, renfort de Jean-Claude Bourret

Réflexions sur les partis politiques : Simone Weil, Robert Michels, ÉLECTION vs TIRAGE AU SORT, renfort de Jean-Claude Bourret

Un coup de pouce inat­ten­du — et sym­pa­thique — de la part de Jean-Claude Bour­ret, à l’oc­ca­sion d’une nou­velle réédi­tion du texte for­mi­dable de Simone Weil : « Note sur la sup­pres­sion géné­rale des par­tis poli­tiques ». Je pro­fite de cette occa­sion pour rap­pe­ler quelques réflexions anciennes sur les par­tis : • Le texte ori­gi­nal (inté­gral) de Simone Weil : Note sur la sup­pres­sion géné­rale des par­tis poli­tiques [pdf-embed­der…

lire plus
Les élites n’ont plus aucune crédibilité. Une interview passionnante du journaliste Chris Hedges (traduite par le Saker francophone)

Les élites n’ont plus aucune crédibilité. Une interview passionnante du journaliste Chris Hedges (traduite par le Saker francophone)

Le Saker fran­co­phone vient de tra­duire un nou­vel entre­tien de David North avec Chris Hedges, que je trouve admi­rable, daté du 6 octobre 2017 sur le Word Socia­list Web Site : Nous vivons dans une nation ou les méde­cins détruisent la vie, les avo­cats la jus­tice, les uni­ver­si­tés la connais­sance, la presse l’information, la reli­gion la morale et les banques l’économie. David North : – Com­ment inter­pré­tez-vous cette fixa­tion sur la Rus­sie et toute  cette réin­ter­pré­ta­tion de l’élection…

lire plus
La souveraineté monétaire *rend possible* la souveraineté politique — et pas l’inverse.

« Portrait d’un tueur : LE STRESS » : illustration chez les babouins de la centralité du TIRAGE AU SORT dans une société apaisée et heureuse, débarrassée du stress imposé par ses mâles alpha

Je vous recom­mande ce docu­men­taire ani­ma­lier, très inté­res­sant et d’une por­tée poli­tique fon­da­men­tale. L’in­té­rêt de ce repor­tage va crois­sant et culmine à la fin. J’y retrouve cette idée essen­tielle, déve­lop­pée par Pla­ton (déjà !) : *** le pire qui puisse arri­ver à une socié­té est de lais­ser ceux qui veulent le pou­voir (les mâles alpha) y accé­der ***, car ces indi­vi­dus-là dégradent la vie des autres en ter­ro­ri­sant (stres­sant) tout le monde, direc­te­ment ou indi­rec­te­ment, consciem­ment ou pas. À…

lire plus

Le fait de désigner des maîtres au lieu de voter les lois est une imposture politique

httpv://youtu.be/hVpF00D0TeU Faites pas­ser (sous le man­teau) 🙂 Fil FB : https://​www​.face​book​.com/​e​t​i​e​n​n​e​.​c​h​o​u​a​r​d​/​p​o​s​t​s​/​1​0​1​5​4​3​9​5​9​7​3​0​8​7​317 ——- PS : quand vous faites pas­ser et que vous avez l’im­pres­sion qu’  »il ne se passe rien », c’est une erreur, il se passe (tout de suite) des tas de choses impor­tantes et invi­sibles ; vous venez de semer plein de graines et il est tout à fait dérai­son­nable de s’im­pa­tien­ter en ne voyant pas les plantes pous­ser tout de suite 🙂 Atten­dez ! Conti­nuez à semer…

lire plus
[Pourriture politicienne] Ségolène Royal : “Nous ne ferons pas l’erreur de Cameron, nous ne ferons pas de référendum sur la sortie de l’Europe”

[Pourriture politicienne] Ségolène Royal : “Nous ne ferons pas l’erreur de Cameron, nous ne ferons pas de référendum sur la sortie de l’Europe”

Le (pré­cieux) site d’in­for­ma­tion d’O­li­vier Ber­ruyer, les​-crises​.fr, a main­te­nant sa chaîne You­tube. On y trouve déjà, entre autres perles, ce scan­da­leux pro­pos anti­dé­mo­cra­tique (déjà dénon­cé sur ce blog) de la part d’un « élu », enne­mi du peuple et traître à ses élec­teurs : httpv://youtu.be/TrpbBRBHqGk En guise de nou­veaux com­men­taires, je vais cette fois don­ner mon temps de parole à quelques pen­seurs que j’aime lire pour prendre de la dis­tance par rap­port au spec­tacle quo­ti­dien hon­teux des…

lire plus
L’autorité, analysée par Yann Martin (EM Strasbourg)

L’autorité, analysée par Yann Martin (EM Strasbourg)

Je vous recom­mande cette confé­rence sur l’au­to­ri­té (et les pou­voirs, les abus de pou­voir, les ruses des pou­voirs, etc.), abso­lu­ment pas­sion­nante d’un bout à l’autre : Yann Mar­tin : l’au­to­ri­té httpv://youtu.be/jHfTJe4-XLQ Ça s’é­coute et se réécoute le crayon à la main. Il fau­drait retrans­crire les meilleures for­mules, et les publier ici en com­men­taires, pour nous aider à les digé­rer ensemble. Toutes ces clefs nous ser­vi­ront sans doute, dans notre appren­tis­sage popu­laire des dif­fé­rentes façons…

lire plus
[Pourriture politicienne] Ségolène Royal : “Nous ne ferons pas l’erreur de Cameron, nous ne ferons pas de référendum sur la sortie de l’Europe”

La vidéo de la conférence de Lyon (et de l’atelier constituant à deux) avec Jacques Testart est disponible

Voi­ci la trace de cette belle soi­rée, avec Jacques Tes­tart, à Lyon le 11 mars der­nier : httpv://youtu.be/kuqIkMqU-OU httpv://youtu.be/s3HtBoTxF8A httpv://youtu.be/23_k2mtz-4c httpv://youtu.be/_xcd_qVeqMs Mer­ci à Thom d’a­voir fil­mé et mon­té tout ça 🙂 Appel aux virus 🙂 : ce serait bien de rédi­ger et de publier une sorte de som­maire minu­té de cette vidéo, pour aider les gens à y retrou­ver faci­le­ment un pas­sage ou un autre. Mer­ci à tous, pour tout ce que vous faites pour rendre cette idée…

lire plus
Magnifique Propos d’Alain ! Démocratie, anarchie, monarchie, oligarchie, constitution, abus de pouvoir

Magnifique Propos d’Alain ! Démocratie, anarchie, monarchie, oligarchie, constitution, abus de pouvoir

Alain est pour moi le plus épa­tant des phi­lo­sophes, le plus sti­mu­lant et le plus rai­son­nable des pen­seurs, acces­sible, pro­fond et bien­veillant. Ses ‘Pro­pos’ sont des livres de che­vet, qui nous accom­pagnent et nous élèvent durant toute la vie. Vous trou­ve­rez de nom­breuses traces de mon enthou­siasme pour cet homme bon, sur l’an­cien blog, où j’en parle depuis qua­si­ment dix ans. L’in­fa­ti­gable Benoît vient de fabri­quer une courte vidéo qui asso­cie la lec­ture d’un pro­pos magni­fique à notre idée…

lire plus

Entretien avec Dominique Jamet (DLR), Paris 17 mai 2014

Un entre­tien avec Domi­nique Jamet, can­di­dat de DLR (Debout La Répu­blique, Nico­las Dupont-Aignan) : httpv://www.youtube.com/watch?v=ZHy15kdqHJg C’est plu­tôt rare, cet échange entre un élec­teur et un can­di­dat à l’é­lec­tion, échange bien­veillant mais exi­geant, en pre­nant un peu le temps pour creu­ser les choses. Vous me direz ce que vous en pensez ?

lire plus

Compétence et sens des responsabilités, on vous dit :o)

C’est sûre­ment l’in­fâme popu­liste qui m’ha­bite qui m’a bien fait mar­rer en regar­dant ça, par­don, j’ai pas pu me rete­nir. Puis­qu’on vous dit que l’é­lec­tion garan­tit au peuple la com­pé­tence et le sens des res­pon­sa­bi­li­tés, allez-vous donc ces­sez d’en dou­ter, bande d’anarchistes !

lire plus

Minute Papillon : SOIF DE POUVOIR

Mon petit doigt me dit que ce jeune homme est en train, lui aus­si, de muter et d’as­pi­rer à deve­nir citoyen. Je ne serais pas sur­pris de le voir bien­tôt sug­gé­rer d’é­crire nous-mêmes la consti­tu­tion qui nous manque. Étienne.

lire plus

Passionnant Philip Zimbardo : la psychologie du mal – comment des gens ordinaires deviennent des monstres… ou des héros ! Regardez du côté des INSTITUTIONS et du CONTRÔLE DES POUVOIRS

Remar­quable syn­thèse sur l’im­por­tance des ins­ti­tu­tions, pour inci­ter les acteurs au vice ou à la ver­tu : ————————————————————————– Notez bien que Zim­bar­do, comme tout le monde, s’ar­rête sur une cause spec­ta­cu­laire et utile, mais PAS pre­mière. En sub­stance, Zim­bar­do dit, comme Mon­tes­quieu : « inutile de comp­ter sur la ver­tu spon­ta­née des hommes, réflé­chis­sez plu­tôt à de bonnes ins­ti­tu­tions, qui vont pous­ser tout le monde à la ver­tu ; inutile de…

lire plus