[#GiletsJaunesConstituants] Entre le peuple et les ennemis du peuple, je suis heureux d’être à ma place

25/12/2018 | 31 commentaires

Je ne lis même plus le mépris et la détes­ta­tion rado­tante des pré­ten­dus « jour­na­listes » ven­dus aux riches. Je pré­fère les débats ouverts et construc­tifs avec les gilets jaunes sur leurs ronds-points, pour ima­gi­ner ensemble d’a­bord, et puis sur­tout, ensuite, vou­loir ensemble une socié­té mieux ins­ti­tuée, par nous-mêmes.

[#GiletsJaunesConstituants] Entre le peuple et les ennemis du peuple, je suis heureux d’être à ma place

Je viens d’en­voyer ce mes­sage à un ami, Phi­lippe Pas­cot, qui me deman­dait si je tenais le coup : 

Oui [je tiens le coup]. 

Le jour (ronds-points, péages, confé­rences salles combles), je ren­contre des mil­liers de pauvres gens recon­nais­sants, pas­sion­nants, admi­rables et très affec­tueux… Tout ça est très émou­vant, très enthousiasmant… 

Et le soir, en ren­trant à l’hô­tel ou chez mes hôtes, à 2 ou 3 h du matin, épui­sé de ces nom­breuses ren­contres cha­leu­reuses et fra­ter­nelles de la jour­née, je lis rapi­de­ment les nou­velles et je découvre chaque nuit que tous les jour­naux de mon pays me pré­sentent comme l’en­ne­mi public n°1, un mani­pu­la­teur, un idiot ou un facho…
• Sans jamais m’a­voir appe­lé aupa­ra­vant ( ! ),
• en remâ­chant de vieux ragots men­son­gers et mal­veillants,
• sans rien dire de mon tra­vail sur le fond,
• et sur­tout sans m’of­frir la moindre pos­si­bi­li­té de me défendre loya­le­ment ( !! ).
C’est conster­nant, la bas­sesse des pré­ten­dus « jour­na­listes » en France en 2018.

Alors, je réflé­chis, et je vois bien que je suis heu­reux d’être du côté des pauvres gens, je décide de me foutre de tout l’at­ti­rail de men­songes et de per­fi­dies que déploient les enne­mis du peuple à tra­vers les jour­naux qu’ils ont ache­tés pour ça : je me fais du mal pour rien à lire leurs calom­nies, il faut que j’ar­rête de lire ça, alors que je gran­dis et pro­gresse à toute vitesse avec les hon­nêtes gens, les petites gens qui cherchent enfin à ins­ti­tuer eux-mêmes leur puis­sance de résis­ter aux injustices.

Ce qui se passe est his­to­rique, il me semble. 

Mer­ci à toi, ami Phi­lippe, pour tout ce que tu fais.

Étienne.

#Gilets­Jau­nes­Cons­ti­tuants

#Les­Mé­dias­Mentent

[#GiletsJaunesConstituants] Entre le peuple et les ennemis du peuple, je suis heureux d’être à ma place

Fil Face­book cor­res­pon­dant à ce billet :
https://​www​.face​book​.com/​e​t​i​e​n​n​e​.​c​h​o​u​a​r​d​/​p​o​s​t​s​/​1​0​1​5​6​8​0​5​6​5​8​4​6​7​317

Catégorie(s) de l'article :

31 Commentaires

  1. Laget

    Cou­rage ! tiens le coup ! Nos idées fini­ront par réussir !

    Réponse
  2. Galiay

    Mer­ci Mon­sieur Chouard
    Joyeux Noël
    Et jour après jour, nuit après nuit nos idée et notre déter­mi­na­tion progresse

    Réponse
  3. evelyne entresangle

    Mer­ci Etienne pour votre inté­gri­té, votre huma­ni­té et pour tout ce que vous faites. On a tel­le­ment besoin de gens comme vous pour gar­der l’es­poir d’un monde plus juste. Que la force soit avec nous !

    Réponse
  4. Laget

    Bon­jour Etienne !
    Est-ce que vous pour­riez dif­fu­ser votre posi­tion argu­men­tée sur l’at­taque « Soral » de la part de gens de gauche comme Aude Lan­ce­lin, Fré­dé­ric Lor­don, etc … ?

    Mer­ci !

    Réponse
  5. Florent

    Bon­jour, je pro­fite de ce post pour sou­mettre une cri­tique de ton tra­vail faite par d’autres. Je ne suis pas d’ac­cord avec l’en­semble des points évo­qués mais elle pointe des fai­blesses qui méri­te­raient d’être appro­fon­dies à minima.
    http://​sor​tir​du​ca​pi​ta​lisme​.fr/​2​1​1​-​u​n​e​-​a​n​a​l​y​s​e​-​c​r​i​t​i​q​u​e​-​d​e​s​-​i​d​e​e​s​-​d​-​e​t​i​e​n​n​e​-​c​h​o​u​ard
    Nb : la cri­tique de la démo­cra­tie directe c’est la 2e partie

    Réponse
  6. Elenya

    Bra­vo, mon­sieur Chouard, vous gran­dis­sez aus­si vite que les gilets jaunes : vous avez com­pris que si on ne nour­rit plus les enne­mis du peuple par notre atten­tion ou nos ran­cœurs et qu’on les ignore, cela va les épui­ser et les faire disparaitre.
    Mer­ci pour tout.

    Réponse
  7. Berbère

    Cher Etienne, ils veulent juste vous user car ils sont aux aboies.
    La vic­toire est aux humbles, car à quoi sert la puis­sance sinon à l’é­vo­lu­tion, la vraie et non à l’a­bus de domi­na­tion arti­fi­cielle, qui ne sert qu’à détruire ce qui est simple et natu­rel, la vraie jus­tice, celle pour tous.
    Foi en la vic­toire des justes.
    Pour cela, la sagesse, la foi en la véri­té est notre seul guide.
    Ne vous inquié­tez pas, nous sommes avec vous, nous sommes unis dans le même but.
    Pas­sez de Belles fêtes.
    Ami­tiées et toute mon estime

    Réponse
  8. Peuimporte

    Mr Chouard, je vous adresse de cha­leu­reuses pensées.

    «« Je sais que tu as tou­jours été un type droit et que tu en es fier. Mais pose-toi une ques­tion : Pour­quoi dire la véri­té ? Qu’est-ce qui nous y oblige ? Et pour­quoi faut-il consi­dé­rer la sin­cé­ri­té comme une ver­tu ? Sup­pose que tu ren­contres un fou qui affirme qu’il est un pois­son et que nous sommes tous des pois­sons. Vas-tu te dis­pu­ter avec lui ? Vas-tu te désha­biller devant lui pour lui mon­trer que tu n’as pas de nageoires ? Vas-tu lui dire en face ce que tu penses ? Eh bien, dis-moi !« Son frère se tai­sait, et Édouard pour­sui­vit : « Si tu ne lui disais que la véri­té, que ce que tu penses vrai­ment de lui, ça vou­drait dire que tu consens à avoir une dis­cus­sion sérieuse avec un fou et que tu es toi-même fou. C’est exac­te­ment la même chose avec le monde qui nous entoure. Si tu t’obs­ti­nais à lui dire la véri­té en face, ça vou­drait dire que tu le prends au sérieux. Et prendre au sérieux quelque chose d’aus­si peu sérieux, c’est perdre soi-même tout son sérieux. Moi, je dois men­tir pour ne pas prendre au sérieux des fous et ne pas deve­nir moi-même fou. »»

    M. Kun­de­ra

    Réponse
  9. Sophie

    MERCI Etienne de choi­sir sage­ment de res­ter en dehors du cadre des ins­ti­tu­tions et des attaques média­tiques. Leur répondre c’est leur don­ner de l’im­por­tance donc leur don­ner du cré­dit. Il n’y a pas pire pour eux qu’être igno­rer c’est à dire dé-consi­dé­rer, mettre à mal leur ego et avan­cer. Nous sommes par­tis de rien, il nous faut se cen­trer et tra­vailler. Toute polé­mique est perte de temps et d’énergie.
    Très joyeuses fêtes. Notre plus beau cadeau est en train d’ar­ri­ver. Patience et lon­gueur de temps…t’en sais quelque chose!!

    Réponse
  10. BlueMan

    Joyeuses fêtes à toi, héros de la démo­cra­tie contemporaine !

    Ami­tiés,

    Blue­Man.

    Réponse
  11. Catherine Abada

    Cou­rage, Etienne ! Il n’y a plus que ces assoif­fés de pou­voir et de richesse pour lire ces tor­chons qu’ils pos­sèdent. Per­son­nel­le­ment, j’ai défi­ni­ti­ve­ment éteint mon télé­vi­seur et je ne vais cher­cher l’in­for­ma­tion QUE là où elle est vraie, sans mon­tage, sans arti­fice, brute. Nous réus­si­rons, Etienne, oui, nois réus­si­rons, parce que vous n’êtes plus seul, parce que je ne suis plus seule, parce que NOUS ne sommes plus seuls ! Le RIC en toutes matières, sinon rien ! Nous avons besoin de vous, Etienne, mais aus­si de tous ceux qui se battent depuis si long­temps, alors pré­ser­vez-vous. Un joyeux Noël à vous, Etienne !
    P.S. : com­ment pour­rions-nous vous invi­ter à nous par­ler du RIC en TM dans notre département ?

    Réponse
  12. Bois

    Cher Étienne , cela fait plu­sieurs années que je vous suis , sur votre blog , compte Twit­ter et autre canal de dif­fu­sion . Votre âme trans­pire le bon sens , le goût du par­tage, et l ‘ envie de trans­mettre. Mer­ci mer­ci encore pour votre enga­ge­ment sans limite , intense et sans cal­cul . Joyeuse fêtes de Noël, et san­té pour cette nou­velle année à venir . Notre ave­nir à tous !!!

    Réponse
  13. MANCHERON Denis

    Je t’en­voie tout mon sou­tien et mes encou­ra­ge­ments Étienne, il me semble bien que ce qui est en train de se pas­ser est le début de qqchse d’inédit.
    Mer­ci aus­si à Phi­lippe pour tout son boulot.
    Denis

    Réponse
  14. Betty

    Mer­ci Mon­sieur Chouard pour le tra­vail réa­li­sé pen­dant toutes ces années et pour celui à venir. Mer­ci de m’a­voir réveillée.
    « Ce n’est pas aux hommes au pou­voir d’é­crire les règles du pouvoir »

    Réponse
  15. ève

    Quand on est presque cer­tain d’a­voir rai­son , il n’y a pas de frein à l’ac­com­plis­se­ment , sauf , que nous savons qu’ils iront jus­qu’au bout pour gar­der leurs pri­vi­lèges ! S’as­su­rer et assu­rer l’ac­quis .… Nous ne sommes plus seuls depuis long­temps , res­ter éveillé en toutes matières !
    Prendre soin pour aller loin ! Enle­ver le gilet pour dor­mir .…lol
    Bonne fin d’an­née .…repos et cou­rage à volonté
    ève

    Réponse
  16. Yoni

    Mer­ci Mr Chouard pour votre tra­vail, pour votre inté­gri­té, et pour votre hon­nê­te­té, le che­min que vous nous avez mon­tré et l’es­poir que vous contri­buez à pro­pa­ger dans notre pays sont de magni­fiques cadeaux de Noël…

    Joyeux Noël et bonnes fêtes à vous et aux vôtres…

    Quelque chose s’est mis en branle et un retour en arrière n’est plus possible…
    L’heure est venue pour nous de reprendre le contrôle de notre des­ti­née commune…

    L’His­toire des hon­nêtes gens vous réser­ve­ra une place de choix…

    Réponse
  17. Dom

    On récolte ce qu’on sème :
    Macron et ses pré­dé­ces­seurs en font l’a­mer constat : ils sèment la misère, ils récoltent le chaos.
    Tan­dis que vos graines de démo­cra­tie étaient saines, c’est la France toute entière qui récol­te­ra les fruits de votre tra­vail, nous allons vous aider.
    S’ils vous salissent alors ils salissent tous les Fran­çais et la démocratie.
    Vous, nous , la France et la démo­cra­tie ne for­mons qu’ UN.
    Soyez fier de ce que vous faites comme nous sommes fier de vous.
    On continue !

    Réponse
  18. Le Bolloch

    Que l’on soit d’accord avec toi ou pas, force est de consta­ter que tu auras plus fait pour l’évolution de la réflexion sur les ins­ti­tu­tions poli­tiques fran­çaises que tous les pro­fes­seurs de sciences poli­tiques réunis.
    Bon cou­rage pour la suite
    Philippe

    Réponse
    • etienne

      Mer­ci, mais c’est un tra­vail col­lec­tif : grâce aux réseaux sociaux (bien­tôt ser­vices publics sous contrôle citoyen), nous deve­nons les neu­rones d’un grand cer­veau collectif 🙂

      Réponse
  19. Malika AM

    Bon, mais en nous défen­dant sans cesse, c’est tout ce temps que nous ne pre­nons pas pour avan­cer sur la pres­sion auprès de nos institutions.

    Lob­bying auprès des ins­ti­tu­tions (réseaux sociaux, mails per­so, et orga­ni­ser nos pro­chaines manifs devant elles, il faut des sym­boles forts) :

    - Conseil Consti­tu­tion­nel (ils sont 10 rap­pe­lons-le avec à sa tête Fabius, un type qui a lit­té­ra­le­ment du sang sur les mains)

    -Assem­blée natio­nale (cibler par­ti­cu­liè­re­ment les dépu­tés LREM)

    -Sénat (toute la clique de pré-retrai­tés dormant)

    Concer­nant le lob­bying auprès de la presse fran­çaise, Syl­vain B. est sur le coup ; il est temps désor­mais de nous adres­ser à la presse étran­gère (UE, Amé­rique du Sud, Afrique) pour faire entendre notre voix et témoi­gner de la démo­cra­tie en France et du res­pect de l’o­pi­nion de ses citoyens !!! Écrire un com­mu­ni­qué de presse tra­duit en anglais et dif­fé­rentes langues (si pos­sibles) et envoyer mas­si­ve­ment. L’É­tat fran­çais ne veut pas nous entendre, d’autres pays le font d’ores et déjà mais timi­de­ment, main­te­nant faut avan­cer plus directement !

    Réponse
  20. jeremiechayet

    Content d’a­voir pu te croi­ser à Trelissac.
    Même Média­part est en des­sous, mais j’es­saie comme je peux, non pas de te défendre, mais de défendre cette idée neuve qu’est la Démocratie.
    Tu sèmes, ça germe.

    Réponse
  21. Sébastien CHAMORAND

    Bonnes fêtes, mer­ci, bon cou­rage Mon­sieur CHOUARD
    Depuis ces nom­breuses années où je tente de semé ces bonnes graines démo­cra­tiques que vous nous avez appris à recon­naître, je sent bien que les oreilles sont plus atten­tives et le ter­reau plus fer­tile. Le prin­temps semble moins inac­ces­sible même si les gelées ne sont pas encore toutes passés.
    Un immense mer­ci pour avoir défri­ché et ren­du si acces­sible notre terre démo­cra­tique commune.
    Nous pous­sons. Nous deve­nons citoyens adultes et gen­tils virus grâce à vous Mon­sieur CHOUARD. Grâce à vous, à vous argu­ments si impi­toya­ble­ment lipides, logiques, irré­fu­tables et réemployable.
    « On est ensemble », cet expres­sion afri­caine me semble par­ti­cu­liè­re­ment adap­tée à cette période pour nous tous. Elle sous-entend : On fait des choses ensemble, on se sou­tient ensemble, on reste ensemble…
    Mer­ci Étienne, bon cou­rage et bonne fêtes…

    Réponse
  22. Sylvain

    L’at­taque résulte sou­vent d’une peur donc c’est bon signe.. bon cou­rage, merci

    Réponse
    • Malika AM

      Ça fait du bien, non !!! Toute cette soli­da­ri­té autres que pour des misères et atten­tats !!! Souffle de la démo­cra­tie, quelle vita­li­té !!! C’est réjouis­sant !!! Mer­ci à toi Chris et bonne fête éga­le­ment à tou.te.s !!!

      Réponse
  23. MONDOLORI

    Pour tuer « le CHOUARD », il y a la potion magique pour se débar­ras­ser des idées et de l’homme : a) com­plo­tiste, b) extré­miste & c) anti­sé­mite pour ache­ver l’in­di­vi­du. Les pros­ti­tués de l’in­tel­lec que sont les jour­na­listes sont bien à plaindre. Joyeux Noël Mon­sieur CHOUARD. Vive la révo­lu­tion popu­laire et consti­tuante. On vous donne l’a­sile poli­tique en Corse.

    Réponse
  24. Denis Marquis

    La chasse aux gilets-jaunes est ouverte depuis que le gilet-jaune existe. Ce gibier fluo­res­cent a d’a­bord été tra­qué par des meutes, puis, parce que cela ne suf­fi­sait pas, par des meutes de meutes : des poli­ti­ciens et des jour­na­listes, c’est le couple le plus célèbre et c’est aus­si celui qui vient immé­dia­te­ment à l’esprit, des uni­ver­si­taires et des phi­lo­sophes pari­siens, des édi­to­crates et des édi­teurs, des « éco­no­mistes » et des son­deurs, des com­mu­ni­cants et des publi­ci­taires, des people du show-biz, bien qu’ils fassent pro­fil bas, le public popu­laire est si vite per­du, et des « consul­tants » comme il est dit, des his­to­riens spé­cia­li­sés en mou­ve­ments sociaux et des cher­cheurs au CNRS qui cherchent, c’est sûr, ne trouvent pas sou­vent, c’est cer­tain, mais n’évoluent pas plus dans la science que les frères Bog­da­noff ou Fran­çoise Dolto…

    Réponse
  25. MarcPier

    COMMUNIQUé__EXPRESS__ à relayer d’urgence à tous les GILETS-JAUNES de France de Navarre & de partout : 

    _LE__P.A.R.L.E.M.E.N.T__A.L.T.E.R.N.A.T.I.F__D.E__W.A.L.L.O.N.I.E__E.S.T__BIEN__N.é__CE.T.T.E__NU.I.T__D.E__No.Ë.L__

    »»»»»»»»>WAL​LO​NIX​.ORG ««««««««««<

    Qu’at­ten­dez-Vous les Cou­sins ??? On Car­bure comme des malades ici , fina­le­ment … grâce au prix des carburants !
    De LIèGE à CHARLEROI, à NAMUR, & même à BXL ça fédère grâce aux G‑J. & aux Réseaux anti- T.T.I.P. notamment.
    On Galope, on Parle, on cour­rielle, on convainc tous ceux /celles , nom­breux-ses, qui n’ont pas encore compris !,
    …mais il com­prennent tous/toutes très vite !
    (l’in­ten­dance sui­vra, comme disait Napo) … c’est la traî­née de Poudre !

    .….….….. La grande « Com­mune Libre de Wal­lo­nie » est en route !!!.….….….

    « PAR NOUS ET POUR NOUS, POUR TOUJOURS !!!
    Comme disait le Cama­rade LéO :
    «»
    « Il y aura des éme­raudes dans les Yeux des Filles, sors de chez toi, invente des for­mules nouvelles :
    C.L.N : c’est la nuit > R.I.C > P.A.F.(voir plus bas) > CRAC-CRAC > BOUM > HUE > VIVANTS QUOI !

    ruez dans les brancards…
    Etienne et vous tous chan­gez de paradygme !
    TILTEZ ENFIN, PASSEZ à L’ACTION SYMBOLIQUE !
    UN PEU DE SHUTZPAH, QUOI !
    NE QUé­MAN­DEZ PLUS RIEN COMME DES ENFANTS / ESCLAVES à LEURS « BONS MAÎTRES »…
    —————————————————————————————–!!!!!!!!!!!! P.R.O.C.L.A.M.E.Z – L.E. , __C.E_
    _ » P.A.R.L.E.M.E.N.T__A.L.T.E.R.N.A.T.I.F__D.E__F.R.A.N.C.E !!!!!!!!!!!
    ——————————————————————————————

    TOTALEMENT HORS SYS­TèME, Pour Per­ré­ni­ser votre RéVOLTE dans la DURéE ! Vite, le souf­flé peut retomber !!!
    Faites l’é­co­no­mie de TONNES de COMPROMISSION pour y arriver.…
    Pas­sez à l’es­sen­tiel, en évi­tant la vio­lence de la rue …

    L’INTERNET le per­met : un SUPER-BLOG de doléances, et sur­tout d’AFFIRMATION de SOI !
    Fédé­ra­tion des Assoc°, Com­munes Liber­taires Eco­lo­giques et sociales, avec Portes-Paroles tirés au sort…
    Assez de Dépu­tains, de grandes gueules, « Tra­dut­tore / Tra­dit­tore » mais la déli­bé­ra­tion com­mune por­tée alter­na­ti­ve­ment par cha­cun /chacune !

    N’at­ten­dez plus rien du POUVOIR, ces POLITICHIENS qui vont vous enfu­mer comme de la bleuzaille…
    Au mieux vous aurez peut-être un « RIC- KIKI »,
    ou une Cham­brette citoyen­nette, vio­lette à la bicyclette…
    avec un beau « COUILLES CROI­SéES DE PLAYTEX »=ETATIQUE par des­sus : (Coluche, tu est VIVANT dans nos têtes !)

    SORTEZ DU BOCAL, LES GRENOUILLES, ILS SONT OCCU­PéS à CUIRE VOTRE MOUVEMENT !!!
    (pro­vo­ca­tions poli­cières / com­plè­te­ment – naze – ifi­ca­tion / Récup. pos­sible des « Portes-paroles » / etc… etc.
    Ce sont des Per­vers-Poly­morphes qui tiennent le pou­voir depuis tou­jours , Remember…

    Les Grecs Anciens disaient  » Seule la Ver­tu vient du Nombre »
    Et L’ Aris­to­cra­tie ter­rienne râlait ferme : « c’est quoi cette Démo­cra­tie qui met les pouilleux au pou­voir…» (lire textes d’époque).

    Une seule SOLUTION RADICALE ET DéFI­NI­TIVE : le 5 Jan­vier allez tous PACIFIQUEMENT sous les bal­cons des élus
    avec UNE FEUILLE A4, (même blanche, on s’en fout)
    Qui pro­clame la nais­sance de Votre P.A.F. (voir plus haut),
    soit LA FIN DE LEUR RèGNE mor­bide de PARLE-MENTEURS…

    LE MONDE ENTIER VOUS REGARDE, FRAN­çAIS OUVREZ LA VOIE , vous êtes la FLAMME DES LIBERTéS !!!
    —-> Si on réus­sis ce coup-là, ensemble, la « Révo­lu­tion Mon­diale Par Excel­lence  » est en route !!!

    EN 2020, des « PARLEMENTS ALTERNATIFS » dans 40 PAYS , et après vien­dra LA GRANDE COMMUNE PLANéTAIRE,
    l’O.N.U. CAPITALISTE l’au­ra dans le C°L « celle-là », cette magis­trale QUENELLE des PEUPLES MENTALEMENT LIBéRéS…

    VITE, Y A à FAIRE , …CE N’EST QUE LE DéBUT de la GRANDE AVENTURE ANTI-GUERRE de tous contre tous … 

    LE « MOMENTUM HISTORIQUE » est étroit !

    OON CONTINUUE & à TRèS PLUS vers nos Champs-Eli­sées My(s)thiques Phi­lo­so­phiques et Psychédéliques !!

    signé Marc­Pier pour le Col­lec­tif d’Urgence de »> WAL​LO​NIX​.ORG «<

    Réponse
  26. Eric LE GALL

    Bon­jour Mr Chouard et à vous tous, qui com­pre­nez ceux pour­quoi il est grand temps d’u­nir nos connais­sances et nos réflexions sur un chan­ge­ment radi­cale de nos vies res­pec­tives en bous­cu­lant les plus hautes auto­ri­tés de notre pays.
    Nous sommes de droit a dénon­cé des textes et trai­tés écrits par des monarques qui ne se sont sou­ciés que de la fruc­ti­fi­ca­tion de leurs por­te­feuilles moné­taires et de leurs sys­tèmes financiers.
    La cor­rup­tion finan­cière est deve­nu mon­naie cou­rante en dépit des lois qu’ils contournes et trans­gresses sans états d’âmes et se per­mettes le luxe d’im­po­sés taxes en tous genres dues a des ges­tions désas­treuses, de détournements,d’évasions,de blan­chi­ments d’ar­gents que nous ne pou­vons dis­po­sés mais qui se réper­cutes sur le peu de pou­voir d’a­chat de mil­lions de citoyens. Nous avons notre des­tin entre nos main, repre­nons nos valeurs et notre sou­ve­rai­ne­té. Fraternité,Egalité,Liberté . « Si tu est neutre en situa­tion d’in­jus­tice, alors tu as choi­si le coté de l’op­pres­seur ». Des­mond Tutu. Bonne fêtes

    Réponse

Laisser un commentaire

Derniers articles

Oui, la planète fut détruite. Mais pendant un bref et merveilleux moment, une énorme plus-value fut créée pour les actionnaires.

        Fil Facebook correspondant à ce billet : https://www.facebook.com/etienne.chouard/posts/10159883602597317     Tweet correspondant à ce billet : https://twitter.com/Etienne_Chouard/status/1521818079159803904     Telegram...

Vidéo de mon intervention au 3ème Festival Citoyen (près de Toulon) du 1er mai 2022

  Sur l’élection et le tirage au sort, sur le RIC, sur le processus constituant populaire permanent, sur Alain (Émile Chartier), sur les élections sans candidats, sur les gilets jaunes et sur la priorité absolue que nous devrions tous donner à l'élaboration des...