Visites : 7,590,916

Navigation rapide :
VidéosLivresPublicationsArticles

Le référendum : forcément d’initiative populaire !

Toutes les enquêtes d’opinion montrent que plus de 80 % des Français souhaitent que soit institué le référendum d’initiative citoyenne (RIC). Alors que 0 % des politiciens sont prêts à le concéder à ceux qu’ils prétendent représenter.

Et quand, de mauvaise grâce, ils en viennent à le faire, ils nomment RIC ce qui est en fait un référendum d’initiative parlementaire… et ils passent alors pour ce qu’ils sont : un ramassis de menteurs.

 

Quelles sont les arguments ?

Le référendum comme révélateur de la volonté générale, la vraie :

Le référendum permet de consulter directement le peuple sur une question. Au premier abord, c’est la façon la plus simple de connaître la volonté générale. Il permet de ne plus se contenter d’un mythe (celui qui prétend que, faute de mieux, la voix des députés est équivalente à celle du peuple), mais de constater une réalité tangible.

Le référendum complètement vidé de son sens si l’initiative est monopolisée par le Prince :

Au vu de l’expérience, il apparaît que celui qui a l’initiative des questions détient en fait tout le pouvoir : il lui suffit de ne jamais poser les questions qui le gênent, et de poser les aautres questions d’une façon qui ne permet pas de le gêner.

C’est, bien sûr, la dérive autoritaire que l’on a observée chaque fois qu’un gouvernemnt fort utilisait le référendum (de sa propre initiative) pour se légitimer à bon compte.

On appelle « césaristes » les référendums à l’initiative du prince, car ils s’avèrent alors être un outil de pouvoir absolu (comme l’était celui de César) plutôt qu’un outil démocratique. Il est donc bon de craindre comme la peste les référendums césaristes, car ils ne sont qu’une parodie de démocratie et qu’ils gênent profondément la contestation par une apparence de légitimité.

Le référendum de la 5ème République (actuellement en France) est typiquement de type césariste puisque le Président de la République en détient l’initiative.

Le référendum discrédité par les élus, qui font comme si tous les référendums étaient césaristes :

Alors bien sûr, le référendum d’initiative populaire ne présente PAS DU TOUT les inconvénients majeurs du référendum césariste et nous aurions tous beaucoup à gagner à le voir instituer, notamment en termes de contrôle des pouvoirs.

Seulement voilà : le RIC donnerait un réel pouvoir au peuple pour régler ses affaires, et ça, les élus n’en veulent à aucun prix. Et on les comprend puisque donner du pouvoir au peuple, c’est en retirer à ses représentants, et inversement. Les élus ont donc un intérêt personnel à ce que le peuple ait le moins de pouvoir possible, sauf celui de les désigner…

 

Ce contexte de conflit d’intérêt, caractérisé et indéniable, permet de comprendre l’amalgame dégoûtant que font TOUS NOS ÉLUS, SYNDICATS ET MÊME ASSOCIATIONS pour confondre RIC et césarisme, alors que ces deux types de référendum n’ont rigoureusement rien à voir.

Finalement, puisqu’il n’y a rien de bon à attendre de nos représentants en la matière…

C’est aux citoyens eux-mêmes de faire leur propre analyse, entre eux, et de préparer entre eux les conditions d’un bon processus constituant, un processus enfin honnête où ce ne seront plus les hommes au pouvoir qui écriront les règles du pouvoir.

Je regroupe dans cette page toutes sortes de ressources propres à justifier le RIC, à montrer l’écoeurante mauvaise foi des politiciens, et à signaler les débats remarquables, ainsi que les expériences menées partout sur terre, et à toutes les époques.

Vous trouverez ici quelques références importantes, très riches (ça demande du travail de les étudier comme il faut) mais à ne pas rater.

Par ailleurs, je signalerai, au fil du temps qui passe, la multitude de faits et d’arguments, ainsi que les livres, documents et vidéos qui me paraîtront utiles à l’émancipation du plus grand nombre en la matière.

Étienne.

Playlist sur le Référendum d’Initiative Citoyenne (RIC)

Une sélection de vidéos à retrouver sur la chaîne Youtube : Etienne Chouard
Cliquer sur en haut de la vidéo pour afficher la playlist.

DÉMOCRATIE = RIC, RÉFÉRENDUM D’INITIATIVE CITOYENNE

Sélection de vidéos sur le RIC classées par durée

Vidéos sur le sujet du RIC

Livres sur le sujet du RIC ou de la démocratie

Publications sur le RIC

Et puis il faut absolument connaître LE site français qui défend LE RIC (référendum d’initiative citoyenne), en toute première et unique priorité :

RIC : RASSEMBLEMENT POUR L’INITIATIVE CITOYENNE
https://www.ric-france.fr
Ce site et cette association sont animés par l’infatigable et irremplaçable Yvan Bachaud
(un chic type, drôlement opiniâtre).

Sur LE FORUM, il y a des FILS DÉDIÉS au RIC,
   très riches en controverses instructives :

– Les citoyens devraient pouvoir déclencher eux-mêmes des référendums décisionnels
   http://etienne.chouard.free.fr/forum/viewtopic.php?id=22

– Le cœur de la Démocratie : formation, expression et respect de LA VOLONTÉ GÉNÉRALE
   http://etienne.chouard.free.fr/forum/viewtopic.php?id=84

– TRÈS URGENT : OBTENIR le référendum d’initiative citoyenne ou populaire (par Yvan Bachaud)
   http://etienne.chouard.free.fr/forum/viewtopic.php?id=71

Les articles du blog sur le RIC et la démocratie

[Moment exceptionnel] Chouard convainc patiemment un député LREM : « trouvez-vous légitime que le peuple puisse DESTITUER – par RIC – un élu qu’il juge défaillant, et plus généralement décider de sa propre représentation à travers un processus constituant POPULAIRE ? » (février 2019, tournée en Bretagne avec les Gilets jaunes)

[Moment exceptionnel] Chouard convainc patiemment un député LREM : « trouvez-vous légitime que le peuple puisse DESTITUER – par RIC – un élu qu’il juge défaillant, et plus généralement décider de sa propre représentation à travers un processus constituant POPULAIRE ? » (février 2019, tournée en Bretagne avec les Gilets jaunes)

Je garde un souvenir intense de cette soirée importante, et je remercie Paul Molac, député LREM, d'avoir courageusement accepté ce long débat à la loyale en présence d'un public de Gilets jaunes parfois turbulent. Cette extrait (14 minutes) est formidable, un peu...

lire plus
NOUS NE SOMMES PAS EN DÉMOCRATIE – Etienne Chouard intervention sur CNews (c’est plutôt rare…) le 28 mars 2019, pour défendre les Gilets Jaunes, le RIC et la vraie démocratie

NOUS NE SOMMES PAS EN DÉMOCRATIE – Etienne Chouard intervention sur CNews (c’est plutôt rare…) le 28 mars 2019, pour défendre les Gilets Jaunes, le RIC et la vraie démocratie

C’est la première fois qu’on a une sélection complète de mon intervention sur CNews (c’est plutôt rare…), le 28 mars 2019, pour défendre les gilets jaunes, le RIC et la vraie démocratie (pas facile d’argumenter quand tout le monde veut parler en même temps). Merci Benoît 🙂 (l’émission entière, 1ère partie ; L’émission entière, 2ème partie).

lire plus
Etienne Chouard avec les Gilets Jaunes « canal historique », au péage du Pont-de-l’Etoile, 9 déc. 2018.

Etienne Chouard avec les Gilets Jaunes « canal historique », au péage du Pont-de-l’Etoile, 9 déc. 2018.

Cette (importante) vidéo a été censurée à peu près partout, sur Youtube et sur Facebook notamment. J’essaie de la republier sur ma chaîne Youtube (quasi en sommeil jusqu’ici), mais sans me faire trop d’illusions : en même temps que le couvre-feu, la censure se déchaîne dans le régime Macron. Les vrais résistants vont sans doute devoir migrer en urgence sur des sites protégés de la censure. On retrouve ici (dans l’ambiance formidable des klaxons joyeux qui a régné sur tous les péages libérés pendant des mois) les enjeux essentiels de ce qui s’est joué avec le mouvement des gilets jaunes.

lire plus
POURQUOI UN MOUVEMENT CONSTITUANT POPULAIRE PERMANENT (MCP) ?

POURQUOI UN MOUVEMENT CONSTITUANT POPULAIRE PERMANENT (MCP) ?

Tous les êtres humains espèrent un monde meilleur. Tous ont une opinion sur « ce qu’il faudrait faire ». Tous savent bien les lois qu’il faudrait voter — et celles qu’il faudrait abroger. Tous rêvent de révoquer des politiciens qu’ils estiment (très) mauvais pour la collectivité. Tous aimeraient participer aux décisions communes, mais tous se contentent de discuter sans jamais rien changer puisqu’aucun pouvoir de décider ne leur est jamais accordé. Les hommes qui se contentent de parler sans rien changer ne doivent pas se plaindre que tout va de plus en plus mal…

lire plus
Comment fonctionnerait une vraie démocratie ?

Comment fonctionnerait une vraie démocratie ?

Une démocratie digne de ce nom, ça s’institue. Et jamais des élus ne le feront. Jamais. À cause du conflit d’intérêts. Ce n’est pas aux hommes au pouvoir d’écrire les règles du pouvoir. Seuls les citoyens eux-mêmes sont légitimes et aptes à écrire une vraie constitution. Quand les politiciens modifient la constitution, c’est un crime : ils volent la souveraineté qui ne leur appartient pas. #GrèveGénéraleCONSTITUANTE

lire plus
FRANCE : Les Gilets Jaunes défilent le 5 septembre pour demander la destitution d’Emmanuel Macron  (source : Afrique Éducation)

FRANCE : Les Gilets Jaunes défilent le 5 septembre pour demander la destitution d’Emmanuel Macron (source : Afrique Éducation)

“Après avoir ébranlé le pouvoir d’Emmanuel Macron en 2018, les Gilets Jaunes reviennent en force. Ils s’annoncent en pleine rentrée perturbée par le regain du coronavirus par une première manifestation, qui leur donnera l’occasion de demander ni plus ni moins la démission d’Emmanuel Macron. Une série de rassemblements et cortèges, se dérouleront le samedi, 5 septembre 2020, à partir de 14 h, depuis la Maison de la Radio en passant par TF1, C8, France 24, Altice Media et se termineront devant le siège de France Télévisions…

lire plus
[Fake suffrage universel : élire n’est pas voter] Les Gilets jaunes, le RIC et Chouard… Et la muselière de la calomnie commode « rouge-brun »

[Fake suffrage universel : élire n’est pas voter] Les Gilets jaunes, le RIC et Chouard… Et la muselière de la calomnie commode « rouge-brun »

Ici, dans cette émission de C dans l’air du 18 janvier 2019, les commentateurs se trompent : les gilets jaunes et Chouard ne contestent pas “toute forme de représentation”, ils contestent “toute forme de représentation instituée (et verrouillée) par les représentants“, ce qui est totalement différent : ce n’est pas aux hommes au pouvoir d’écrire les règles du pouvoir (la constitution) ; ce n’est pas aux représentants d’écrire les règles de la représentation (la constitution) ; ce n’est pas aux élus d’écrire ou de modifier la constitution.

lire plus