Je suis allé parler de vraie démocratie et de PCPP — processus constituant populaire permanent — sur la chaîne LIVRE NOIR

10/06/2022 | 9 commentaires

Bon­jour,

C’est encore un média de droite qui me donne la parole pour par­ler de vraie démo­cra­tie : cette fois, c’est « Livre Noir », et je crois avoir défen­du là quelques idées que je n’a­vais jamais évo­quées ailleurs.

Je ne com­prends rien aux titres que la chaîne a don­nés à cet entre­tien : ni à celui de la vidéo, ni à celui de la vignette… Peut-être que vous arri­ve­rez à me les expli­quer ? 🙂 Moi, j’au­rais plu­tôt inti­tu­lé cette émis­sion « Par­ler de vraie démo­cra­tie entre gens « de gauche » et gens « de droite » » ou « Pour­quoi Citoyen jour­na­liste com­plo­tiste est dou­ble­ment un pléo­nasme »… Bon, je ne suis pas bon pour les titres, je le vois bien 🙂 mais vous allez m’ai­der à en trou­ver un meilleur, n’est-ce pas ? 🙂

Les com­men­taires sur la chaîne YT sont déjà nom­breux ; il y en a là qui n’aiment vrai­ment pas (du tout) la démo­cra­tie, mais c’est par­fois très inté­res­sant à découvrir.

Je remer­cie les ani­ma­teurs de cette chaîne pour leur gen­tille invi­ta­tion. Je me per­mets de sug­gé­rer à leur équipe, si ça les inté­resse (et s’ils arrivent à trou­ver un volon­taire), d’or­ga­ni­ser un débat à la loyale entre un connais­seur-défen­seur du gou­ver­ne­ment repré­sen­ta­tif et moi (moi qui conteste radi­ca­le­ment la légi­ti­mi­té de ce sys­tème de domi­na­tion ins­ti­tué par les domi­nants eux-mêmes).

Il me semble qu’une fonc­tion essen­tielle des vrais jour­na­listes est de mettre en scène les conflits, pour éclai­rer l’o­pi­nion avec des contro­verses pré­sen­tant les dif­fé­rents argu­ments en opposition.

Je n’ar­rive pas à com­prendre le dés­in­té­rêt (voire le dégoût) des médias de gauche sur ce sujet cen­tral (du pro­ces­sus consti­tuant néces­sai­re­ment popu­laire —en refu­sant sur­tout l’é­lec­tion de l’as­sem­blée consti­tuante— pour pro­duire une éman­ci­pa­tion des oppri­més au plus haut niveau du droit mais en par­tant du bas, une sorte d’au­to-ins­ti­tu­tion de la socié­té), et ce silence (redou­blé récem­ment d’hos­ti­li­té) dure depuis 2005 (17 ans de silence, quand même) : pas un article dans le Diplo, ni dans Poli­tis, ni dans l’Hu­ma, ni sur LBSJS, ni nulle part à gauche dans les direc­tions des par­tis, des syn­di­cats, et chez les intel­lec­tuels ; je suis invi­té seule­ment dans les col­lec­tifs mili­tants locaux, ça oui, et sou­vent. tout se passe comme si (une grande par­tie de) « la gauche » avait (très) peur d’un peuple aspi­rant à deve­nir sou­ve­rain (et donc peur de toute forme véri­table de démocratie).

Étienne.

PS : pour voir les (cen­taines de) com­men­taires sur YT, il faut cli­quer ci-des­sous sur le titre de la vidéo, en haut à gauche de l’image)

 

Catégorie(s) de l'article :

9 Commentaires

  1. Calliope

    Cher Étienne,

    Éton­nant le choix du titre de la vidéo oui.
    Je pense que le « com­plo­tisme » est effec­ti­ve­ment ce qui pose le plus ques­tion en ce moment, sur­tout à ton sujet.
    Donc il est bien trou­vé pour sus­ci­ter l’intérêt.
    « Com­plot démo­cra­tique » : comme l’i­dée que nous ne sommes pas vrai­ment en démo­cra­tie, ce qui est consi­dé­ré comme com­plo­tiste pour beau­coup, peut-être ?

    Pour­quoi dis tu que la gauche refuse « sur­tout l’élection de l’assemblée constituante » ?

    Je trouve que la gauche parle beau­coup de démo­cra­tie et d’as­sem­blée constituante.
    J’ap­pré­cie la gauche pour cette raison.
    Sauf qu’il y a sou­vent un « MAIS » qui pose problème.

    J’en­tends sou­vent la gauche dire :
    « Oui il faut une assem­blée consti­tuante, il faut un RIC… MAIS… [mettre ici des condi­tions qui repoussent la vraie démo­cra­tie à plus tard] ».

    3 exemples de conditions : 

    1- « MAIS il faut que le peuple soit moins cons, donc d’a­bord il faut [mettre ici une mesure sur l’é­du­ca­tion ou les médias] ».

    2- « MAIS il faut plu­tôt une assem­blée consti­tuante » ce qui n’est pas un Pro­ces­sus Consti­tuant Popu­laire Per­ma­nent et ce qui prive encore les citoyens du droit constituant.

    3- « MAIS il faut plu­tôt une démo­cra­tie par­ti­ci­pa­tive » de type cause tou­jours, mais le peuple ne déci­de­ra jamais.

    Il n’y a pas que la gauche, tout le monde, la droite a aus­si ses propres « condi­tions qui repoussent la vraie démo­cra­tie à plus tard » comme : « les gens ne doivent pas prendre des déci­sions éco­no­miques et sur tel ou tel sujet, car le peuple n’est pas assez com­pé­tent ou légi­time sur tel et tel sujet ».

    Cette méfiance du peuple est dia­bo­li­que­ment ali­men­tée par les médias traditionnels.

    Mon point de vue :
    – Une déci­sion ini­tiée par une par­tie du peuple et accep­tée par la majo­ri­té du peuple est TOUJOURS légi­time… quelque soit le sujet.
    – Une assem­blée ne sera jamais légi­time, à moins quelle soit élue selon les règles accep­tées par la majo­ri­té du peuple par Référendum.

    Le pro­blème avec l’as­sem­blée consti­tuant de LFI par exemple… :
    – ils res­tent flous sur son organisation ;
    – ils ne per­mettent pas au peuple par réfé­ren­dum de choi­sir les règles de fonc­tion­ne­ment de cette assemblée.
    C’est LFI qui décide seule de com­ment doit fonc­tion­ner cette assem­blée, pour le meilleur et pour le pire.
    Risque : avoir ENCORE une assem­blée d’en­foi­rés qui n’a pas été choi­sie par le peuple.

    Conclu­sion : oui… il faut que le peuple puisse écrire les règles du jeu au moyen de Réfé­ren­dum d’I­ni­tia­tive Citoyenne Consti­tuant. Tout autre outil démo­cra­tique (sans le RIC consti­tuant) est une imposture.

    Réponse
    • Étienne CHOUARD

      Mer­ci Calliope,

      J’ai dû mal m’ex­pri­mer, par­don : quand je dis « en refu­sant sur­tout l’élection de l’assemblée consti­tuante », je dis que nous devrions tous refu­ser d’é­lire les assem­blées consti­tuantes (puisque l’é­lec­tion donne tou­jours le pou­voir aux plus riches) ; et ce que je reproche à « la gauche » (ou pré­ten­due telle, car si elle s’a­vé­rait anti­dé­mo­crate en réa­li­té, ce nom de gauche serait, selon moi, une usur­pa­tion d’i­den­ti­té), c’est de tou­jours impo­ser cette élec­tion des assem­blées consti­tuantes, ce qui revient à lais­ser la sou­ve­rai­ne­té aux plus riches et à pri­ver la popu­la­tion de toute sou­ve­rai­ne­té pour l’éternité.

      Ami­tiés.

      Étienne.

      Réponse
  2. Marina

    Peut-être faut-il une approche différente ?
    Ne pas appe­ler la véri­table de démo­cra­tie, comme il y en a une autre, mais la décla­rer telle quelle : de la trom­pe­rie. Puisque ce que nous avons est une oli­gar­chie libé­rale, ou peut-être encore plus pré­ci­sé­ment, puisque ce n’est pas une Répu­blique par­le­men­taire, mais une Мonar­chie pré­si­den­tielle – une dic­ta­ture oligarchique ?
    La trom­pe­rie ne peut pas être recon­nue comme légale.

    Réponse
  3. Cittadhammo

    Bon­jour Étienne Chouard, 

    Cette vidéo https://​www​.you​tube​.com/​w​a​t​c​h​?​v​=​S​2​x​H​Z​P​H​5​Sng va vous expli­quer majes­tueu­se­ment le phé­no­mène « Click­bait » de you­tube et pour­quoi les titres et les vignettes sont ce qu’ils sont 😉

    Mer­ci beau­coup pour cette entre­vue qui était très enri­chis­sant. J’ai beau­coup plus de plai­sir, d’at­ten­tion et d’en­goue­ment à écou­ter des vidéos de très bonnes qua­li­tés visuelles et audio comme celle-ci, même si le jour­na­liste n’est pas opti­mal, com­pa­ré à d’autres vidéos plus dif­fi­cile à suivre (zoom, grande salle de confé­rence) ou l’au­dio et la vidéo sont de moins bonne qualité.

    Bien à vous,
    Cittadhammo

    Réponse
    • Étienne CHOUARD

      Mer­ci Cittadhammo,
      c’est passionnant,
      et j’ai beau­coup beau­coup de pro­grès à faire dans cette direction 🙂

      Peut-être notre « cer­veau col­lec­tif » pour­rait-il m’aider ?
      Par exemple en me sug­gé­rant une meilleure vignette et/ou un meilleur titre pour une vidéo exis­tante (sur cette chaine YT) ?

      Ami­tiés.

      Étienne.

      Réponse
  4. joss

    Exemple de censure journalistique – Serge Faubert
    Viré de Blast ! (mais ça ne fait rien, je continue)

    -Charte de Munich
    ‑appel à la consti­tu­tion d’une socié­té de journalistes

    Réponse

Laisser un commentaire

Derniers articles