François Ruffin et moi

14/03/2019 | 8 commentaires

J’aime assez ce por­trait de Fran­çois Ruf­fin sur France Culture (mal­gré les objec­tifs sans doute « divi­seurs de l’op­po­si­tion » de l’au­teur de l’ar­ticle), Fran­çois dont je me sens sou­vent infi­ni­ment proche, notam­ment dans sa recherche de ras­sem­ble­ment de toutes les classes popu­laires autour de leur cause com­mune (j’u­ti­lise là mes mots à moi) contre l’op­pres­sion orga­ni­sée par les classes oisives :

François Ruffin disrupte l’opposition


https://​www​.fran​ce​cul​ture​.fr/​e​m​i​s​s​i​o​n​s​/​l​e​-​b​i​l​l​e​t​-​p​o​l​i​t​i​q​u​e​/​l​e​-​b​i​l​l​e​t​-​p​o​l​i​t​i​q​u​e​-​d​u​-​m​a​r​d​i​-​1​2​-​m​a​r​s​-​2​019

Une des dif­fé­rences entre nous deux, je crois (à part mon approche ins­ti­tu­tion­nelle d’un peuple deve­nant consti­tuant que Fran­çois ne par­tage pas du tout), c’est que j’as­sume, moi, le fait que le résul­tat, – le peuple ras­sem­blé autour d’une cause com­mune –, inclut for­cé­ment des gens de TOUS les bords poli­tiques, y com­pris des bords décla­rés « infré­quen­tables » (impurs et ban­nis comme le seraient les « intou­chables » en Inde) par les politiciens. 

Je ne recon­nais pas l’é­ti­quette poli­tique « infré­quen­table », que je consi­dère comme raciste (essen­tia­li­sante et défi­ni­tive) et anti­po­li­tique. Je crois, comme les Grecs antiques, que les citoyens doivent défendre mor­di­cus l’i­sé­go­ria (le droit de parole pour TOUS, à tout moment et à tout pro­pos) plus encore que l’i­so­no­mia (l’é­ga­li­té devant la loi), pour per­mettre à TOUS de défendre le bien com­mun à leur manière.

Je refuse de réduire les hommes à leurs opi­nions du moment, comme si ces opi­nions étaient leur iden­ti­té, leur nature, à vie.

Qu’il le veuille ou non, Fran­çois sert aus­si de « pas­se­relle » entre humains arti­fi­ciel­le­ment divi­sés, pour nous rejoindre sur l’es­sen­tiel, et moi je trouve ça bien. C’est même peut-être le plus important. 

Mal­gré les « petites phrases » qui peuvent lui être extor­quées sous pres­sion puis mon­tées en épingle (*) par les jour­na­listes orga­niques du sys­tème de domi­na­tion par­le­men­taire, je conserve à Fran­çois mon ami­tié et mon admi­ra­tion. C’est un type bien, mu pro­fon­dé­ment par la recherche du bien commun. 

Dés­uni, le peuple per­dra toujours.
Uni, le peuple gagne­ra toujours.

Ce qui se passe en ce moment dans le pays, en pro­fon­deur, est grand.

Étienne.

(*) Je pense à l’ar­ticle du Point évo­qué ici : « Le mea culpa de Fran­çois Ruf­fin sur le cas Etienne Chouard », et qui est bien meilleur dans sa ver­sion papier, plus inté­res­sant et moins mal­veillant que cet extrait raco­leur et exa­gé­ré des­ti­né au web.

Fil Face­book cor­res­pon­dant à ce billet :

Catégorie(s) de l'article :

8 Commentaires

  1. Ahmed Dris

    Bon­jour,

    http://​roger​ga​rau​dy​.blog​spot​.com/​2​0​1​9​/​0​3​/​t​r​i​b​u​n​e​-​l​i​b​r​e​-​a​p​p​e​l​-​l​a​-​c​o​n​s​c​i​e​n​c​e​.​h​tml

    Je suis l’au­teur de cet appel, il a été envoyé à 7000 adresses élec­tro­niques, à tra­vers la Fran­co­pho­nie ; si vous le sou­hai­tez, je vous l’en­voie dans un fichier Word.

    Vous êtes un authen­tique résis­tant et certes un brave homme, et je vous sou­haite une bonne conti­nua­tion dans votre travail.

    A. Dris

    Réponse
  2. david vincent

    Très déçu d’ap­prendre qu’en sou­te­nant Asse­li­neau, cher Etienne, vous aban­don­niez en quelque sorte l’i­dée d’une VIème répu­blique écrite par une Assem­blée Consti­tuante Citoyenne (Asse­li­neau est réso­lu­ment contre). Voir même que vous met­tiez de l’eau dans le vin en ce qui concerne le RIC (Asse­li­neau veut bien des réfé­ren­dums « mais pas trop sou­vent » pour ne pas désa­cra­li­ser bla­bla­bla et cer­tai­ne­ment pas « en toute matière » – voir votre der­nier débat avec lui).

    Réponse
  3. Citoyen Constituant

    Le lien que vous avez mis vers l’ar­ticle du Point ne semble pas fonc­tion­ner chez moi et peut-être par­tout alors. Celui-ci fonc­tionne chez moi :
    https://www.lepoint.fr/politique/le-mea-culpa-de-francois-ruffin-sur-le-cas-etienne-chouard-13–03-2019–2300402_20.php#xtmc=ruffin-chouard&xtnp=1&xtcr=2
    J’ai trou­vé cette article aus­si en pas­sant, sor­ti un jour envi­ron après l’autre, de l’AFP appa­rem­ment, il est bien mieux envers vous :
    https://www.lepoint.fr/politique/hommage-a-chouard-ruffin-confesse-une-erreur-14–03-2019–2300961_20.php#xtmc=ruffin-chouard&xtnp=1&xtcr=1

    Réponse
  4. BlueMan

    Étienne, je suis éton­né de voir com­bien tu es naïf sur Fran­çois Ruffin.

    Il vient de te renier : «  Le sou­ci, c’est qu’au-delà de Chouard, de ses pro­pos, de sa confu­sion, dans ses débats grouillent des grou­pus­cules d’extrême droite, qui en font un point d’appui, un lieu de recru­te­ment. (…) Je n’avais pas vu com­bien il pou­vait ser­vir de passerelle. »

    https://​fran​ce​frexit​.com/​i​n​d​e​x​.​p​h​p​/​2​0​1​9​/​0​3​/​1​3​/​r​i​c​-​e​t​-​g​i​l​e​t​s​-​j​a​u​n​e​s​-​r​u​f​f​i​n​-​r​e​n​i​e​-​c​h​o​u​a​rd/

    Ce que tu se sembles pas voir, c’est qu’il te sacri­fie­ra sur l’au­tel de sa réussite.

    Et aus­si : « Je ne trouve pas la pen­sée de Chouard par­ti­cu­liè­re­ment construite ». Ben voyons… Après toutes les recherches, les réflexions, et les expli­ca­tions claires et construites, arti­cu­lées, que tu as don­nées sur la consti­tu­tion, la fausse démo­cra­tie, etc., dans tes nom­breuses confé­rences et tes ateliers…

    Même si Fran­çois Ruf­fin dénonce avec talent beau­coup d’injustices sociales, il ambi­tionne. Tu com­prends ? Il AMBITIONNE ! Et il ne met­tra pas en péril sa « car­rière » pour toi. ^^
    Il est train de te lâcher car le sys­tème média­tique lui met la pres­sion, et qu’il a choi­si de se dis­tan­cier de toi pour sa car­rière. C’est triste, mais c’est la réalité.

    Ami­tiés.

    Réponse
    • Guillaume Silve

      Oui on a bien com­pris que F. Ruf­fin n’a­vait fina­le­ment qu’une obses­sion que l’on peut décryp­ter au tra­vers de son der­nier bou­quin : le pou­voir. Et qui plus est, sera ren­for­cé par le lâcher-prise pro­gres­sif de JL. Mélen­chon à la tête de LFI, qui va prendre effet après les pro­chaines élec­tions euro­péennes, au pro­fit de ce mon­sieur. Mon­sieur que je trouve pour­tant à la base au com­bat plus que louable. C’est affli­geant de voir fina­le­ment que la bon­té natu­relle des humains est bien sou­vent com­pro­mise dès que les enjeux d’une quel­conque influence apparaissent…

      Réponse
      • Barbe

        Pas d accord.
        Cela arrive en réac­tion au fait qu etienne appelle à voter asselineau.
        D où déso­li­da­ri­sa­tion obligée…

        Etienne tu ne crois pas au plan A et plan B ? On n en aurait pas le temps ?
        Mer­ci de ta réponse.

        Réponse
  5. david vincent

    « J’aime assez ce por­trait de Fran­çois Ruf­fin sur France Culture »
    Il y a du vrai dans ce por­trait mais il est quand même bien à charge (mais qu’at­tendre d’un média gouvernemental…).
    Par exemple ils n’ont pas peur d’é­crire : « On attend tou­jours de connaître le modèle de socié­té idéal de Fran­çois Ruf­fin », alors que celui-ci est dans le groupe de la FI et adhère à son pro­gramme (sans par­ler de ses nom­breux amen­de­ments à l’AN).

    Réponse

Laisser un commentaire

Derniers articles