[abus de pouvoir] [injection expérimentale obligatoire chez nos enfants] Témoignage d’une médecin pédiatre texane, Angelina Farella, devant le Sénat

6/08/2021 | Complots, COVID19 l'ami des dominants, Criminelle autonomisation de l'exécutif, La tyrannie qui vient, Pratique des complots, science médicale prostituée aux grands marchands, scientisme sanitaire, Tyrannie sous prétexte sanitaire | 10 commentaires

Bonjour à tous,

Notre immersion totale dans les pires abus de pouvoir bat son plein.

Je soumets cette vidéo (j’en ai 30 autres, plus bouleversantes les unes que les autres, je ne sais pas par où commencer) à notre cerveau collectif : est-ce que ce que dit cette dame vous semble vrai ? Est-ce qu’on a des sources irréfutables pour chaque accusation ? Ou bien est-ce une extravagance ?

Merci pour votre aide.

S’abonner au blog par mail

S’abonner aussi via…

Le Telegram : Rejoindre le canal Telegram

Le moyen d’échanger et de s’organiser : Discord des Gentils Virus (logiciel d’audioconférence)

Derniers articles

Le #9 de la Gazette des Amis du RIC est paru 🙂

Le #9 de la Gazette des Amis du RIC est paru 🙂

Ouvrir le numéro 9 Le sommaire Invitations à l’action • Participer aux votations du MCP • Soutenir la Proposition de RIC à l’Assemblée Nationale • RAPPEL : partager l’appel 2022 pour le RIC constituant • Diffuser un livre pour instaurer le RIC constituant en 2022 •...

La théorie du complot de l’année dernière vient d’être adoptée en première lecture par l’Assemblée nationale. En douce, de nuit et pendant les fêtes, comme toutes les lois scélérates.  Et les anticomplotistes veillent, en dénonçant les « complotistes » ce qui protège les comploteurs.

La théorie du complot de l’année dernière vient d’être adoptée en première lecture par l’Assemblée nationale. En douce, de nuit et pendant les fêtes, comme toutes les lois scélérates. Et les anticomplotistes veillent, en dénonçant les « complotistes » ce qui protège les comploteurs.

https://twitter.com/Etienne_Chouard/status/1479342967399849987?s=20 Véran Le Fourbe (déc. 2021) : "Le pass vaccinal est une forme déguisée de l'obligation vaccinale, mais c'est plus efficace qu'une obligation vaccinale : empêcher des gens d'aller dans des bars, des...

10 Commentaires

  1. joss

    Ce témoignage concerne le vaccin Pfizer, administré aux enfants de 16ans et plus. L’étude est celle réalisée pour les adultes: 40.000 volontaires dont 150 enfants (75 vaccinés et 75 placebos) de 16 à 18 ans.
    75 enfants, ce nombre est beaucoup trop faible pour évaluer l’efficacité et l’innocuité.
    Par exemple, si 1 effet intervient pour 1000 enfants vaccinés, on ne remarquera rien pour 75 enfants vaccinés !
    Cette étude générale de Pfizer ne respecte pas le standard de la méthode scientifique pour d’autres raisons expliquées dans un autre post.

    Ensuite, Pfizer a réalisé une autre étude spécialement pour les enfants âgés de 12 à 15 ans de 2000 volontaires (1000 vaccinés et 1000 placebos). Ici aussi c’est mieux du point de vue du nombre mais toujours trop faible. Et puis l’étude n’est pas de meilleure facture scientifique que l’étude sur les adultes…

    On ne peut rien conclure ni sur l’efficacité, ni sur l’innocuité (sans parler des effets à long terme…).

    Sur le même sujet, l’intervention d’un médecin lors de la manif du 31juillet à Paris contre le pass sanitaire (2 vidéos de 2min) :
    https://twitter.com/ShadoowWarrior/status/1421928458658136068

    Voici le document Pfizer pour l’ajout des 12 à 15 ans caviardé (voir les pages au-delà de 40)!
    Les effets secondaires ont été dissimulés par des carrés noirs !
    https://www.ema.europa.eu/en/documents/variation-report/comirnaty-h-c-5735-ii-0030-epar-assessment-report-variation_en.pdf

    Pour avoir une synthèse officielle sur le vaccin Pfizer (assez complet) :
    https://www.mesvaccins.net/web/vaccines/658-comirnaty-pfizer-biontech

    Réponse
    • Étienne CHOUARD

      Merci Joss.

      Et pour les essais sur les animaux, comment savoir s’ils ont été faits, comment, et ce qui en est sorti ?

      Réponse
      • joss

        Ils ont été faits, mais pas complètement, à cause de « l’urgence ».
        Voici un document synthétique pour le vaccin Moderna:
        https://www.ema.europa.eu/en/documents/assessment-report/spikevax-previously-covid-19-vaccine-moderna-epar-public-assessment-report_en.pdf

        Le chapitre important est le chp. 2.3.4 « Toxicologie » p. 50:
        -Génotoxicité (toxicité sur le matériel génétique, notre ADN):
        Les essais ont été conduits avec un autre ARNm (luciférase) que celui du vaccin faisant produire la protéine spike ! Du coup, résultat: pas de génotoxicité.
        -Carcinogénicité (cancers):
        Pas d’étude.
        -Toxicité de la reproduction:
        Le vaccin n’a pas été injecté juste avant la construction des organes.

        Autres problèmes:
        -la dose de spikes produite par nos cellules après vaccination n’a pas été étudiée. La dose de ARNm dans la seringue est la même pour tous les gabarits (pareil pour 50 ou 100kg), la même que ce soit pour les enfants ou les adultes, les jeunes ou les vieux (alors que leur métabolisme est différent).
        -la durée de l’action de ces spikes sur notre organisme est inconnue (non étudié).
        -la bio-distribution (où vont-elles dans notre corps) de ces spikes devait être la zone d’injection (non étudié avec l’ARNm du vaccin), mais on a découvert qu’elles se propagent partout dans notre corps.
        -ce qui est dangereux dans le virus c’est justement la protéine spike (ex. thromboses) ! Et c’est ce que le vaccin fait produire à nos cellules. Il fait produire le poison.

        Réponse
    • Étienne CHOUARD

      L’intervention du médecin à Paris le 31 juillet dont vous donnez le lien, je l’avais retweetée, après avoir lu (mais trop rapidement) le rapport dont l’orateur parle.
      Finalement, les trois cas dont il est question n’étaient sûrement pas dus au vaccin (les trois ados étaient tous déjà dépressifs avant et prenaient des médocs rendant possiblement suicidaire)…
      J’ai supprimé mon retweet. Je pense que ce médecin se trompe (sur les maladies mentales dont il parle).

      Réponse
      • joss

        Ce que je retiens de son discours est le document de Pfizer caviardé dans la partie effet secondaire (j’ai mis le lien dans mon post). Le reste n’est pas vérifiable, mais à la page 45 tableau 28, il y a une partie « Psychiatric Disorders » dans ce tableau avec notamment « dépression », « déficit de l’attention », « terreur nocturne »,…les stats sont masquées…méfiance.

        Réponse
  2. Joh

    Le débat de fond demeure, on ne peut vacciner contre un virus à couronne et ces injections semblent avoir un but génocidaire. Les propagandistes de l’ARN n’ont pas pris leur dose.

    Réponse
  3. Laveau

    Bonjour,

    Nous devons comprendre que ce qui se joue ici, ce ne sont pas seulement les profits colossaux générés par la vaccination. Il s’agit bien d’une tentative de mise en place d’un nouvel ordre mondial…Je sais que c’est affreusement difficile à entendre, à réaliser, mais c’est malheureusement la vérité…Collectivement, nous avons désormais suffisamment de faisceaux d’indices, voire même de preuves…

    https://youtu.be/-0dnS87BnqU

    https://youtu.be/vsDfTrn7gdQ

    https://fb.watch/7d_bgz76T8/

    https://www.francesoir.fr/societe-sante/plainte-oms-india-peine-de-mort

    J’ai également tellement de documents et de liens…Si nous étions capables de tout rassembler pour former une chronologie claire montrant l’évidence des faits, il ne serait plus possible de nous taxer de complotisme. Mais je reste très positif..La vérité est en train d’éclater. L’association bonsens.org va essayer de se joindre au barreau des avocats indiens pour un dépôt de plainte. L’avocat allemand Reiner Fuellmich avance pas mal aussi, et il est maintenant très internationalisé.

    Bien cordialement,

    David Laveau.

    Réponse
  4. joss

    Quand l’OMS commence à utiliser la novlangue…ils ont modifié la définition de l’immunité collective tous les 3 mois en 2020 (voir dernier § dans le lien):
    https://www.who.int/fr/news-room/q-a-detail/coronavirus-disease-covid-19-serology

    J’aime la dernière phrase digne d’une propagande de lobby pharma :
    « Les maladies deviennent plus rares grâce à l’immunité collective obtenue au moyen de vaccins sûrs et efficaces, ce qui permet de sauver des vies. »
    …Ils ont supprimé l’immunité naturelle, elle n’existe plus, il reste encore à l’effacer des dictionnaires et des cours de médecine.

    Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les commentaires
récents du blog