[Moment exceptionnel] Chouard convainc patiemment un député LREM : « trouvez-vous légitime que le peuple puisse DESTITUER – par RIC – un élu qu’il juge défaillant, et plus généralement décider de sa propre représentation à travers un processus constituant POPULAIRE ? » (février 2019, tournée en Bretagne avec les Gilets jaunes)

8/11/2020 | 3 commentaires

Je garde un sou­ve­nir intense de cette soi­rée impor­tante, et je remer­cie Paul Molac, dépu­té LREM, d’a­voir cou­ra­geu­se­ment accep­té ce long débat à la loyale en pré­sence d’un public de Gilets jaunes par­fois tur­bu­lent.
Cet extrait (14 minutes) est for­mi­dable, un peu his­to­rique de mon point de vue :
• on y parle d’a­bord de la légi­ti­mi­té du peuple à RÉVOQUER IMMÉDIATEMENT ‑PAR RIC – UN ÉLU qui mécon­tente gra­ve­ment une majo­ri­té d’é­lec­teurs,
• on y a rap­pe­lé à quoi sert une consti­tu­tion et le conflit d’in­té­rêts des poli­ti­ciens dans le pro­ces­sus consti­tuant,
• et on y parle sur­tout de la per­ti­nence d’un PROCESSUS CONSTITUANT POPULAIRE, notam­ment de l’i­dée de tirer au sort l’As­sem­blée consti­tuante :
https://​www​.you​tube​.com/​w​a​t​c​h​?​v​=​_​v​5​9​v​3​F​H​nFE
La vidéo de la soi­rée com­plète est là :
[IMPORTANT]Soirée mémo­rable, le 8 février 2019, avec Paul Molac (dépu­té LREM) et Cédric André, et plein de gilets jaunes bre­tons : « LA BRETAGNE VEUT LE RIC »
Per­mettre (et favo­ri­ser) ces échanges publics appro­fon­dis, à la loyale, entre les repré­sen­tants et les repré­sen­tés, me semble être une carac­té­ris­tique fon­da­men­tale de toute démo­cra­tie digne de ce nom.
Et je suis convain­cu que seuls les repré­sen­tés sont capables d’ins­ti­tuer (d’im­po­ser) ces échanges.
Étienne.
Fil Face­book cor­res­pon­dant à ce billet :
https://​www​.face​book​.com/​e​t​i​e​n​n​e​.​c​h​o​u​a​r​d​/​p​o​s​t​s​/​1​0​1​5​8​7​3​4​1​7​6​9​8​2​317

Catégorie(s) de l'article :

3 Commentaires

    • joss

      Quelques pro­blèmes de son à la fin, dommage.

      Réponse

Laisser un commentaire

Derniers articles

Demain soir, on saura si les jeunes sont allés se mettre en travers de l’arbitraire, en élisant… En élisant n’importe qui contre le tyran du moment — qu’il est urgent de freiner, de limiter, d’empêcher !

Demain soir, on saura si les jeunes sont allés se mettre en travers de l’arbitraire, en élisant… En élisant n’importe qui contre le tyran du moment — qu’il est urgent de freiner, de limiter, d’empêcher !

Chers amis, Voilà 17 ans que j'instruis, dans ma tête et sur ce site, le procès de l'élection. Dix-sept ans que je creuse ce sujet central, et que je découvre et dénonce les mécanismes diaboliques (qui divisent) de ce piège politique — infantilisant et humiliant —...

[Contre la tyrannie qui vient] Grand Appel et Marche pour défendre la Liberté

Chers amis, Sentez-vous que le temps est venu de prendre nos responsabilités pour défendre notre liberté ? Si ne disons jamais non aux pouvoirs abusifs, ils ne s'arrêteront jamais d'abuser : "tout pout pouvoir va jusqu'à ce qu'il trouve une limite" (Montesquieu)....