[AU DIABLE L’AUSTÉRITÉ !] Atelier sur les ALTERNATIVES MONÉTAIRES, à Paris, jeudi 14 juin 2018, 18h, avec LES CITOYENS CONSTITUANTS

6/06/2018 | 24 commentaires

Chers amis,

Je vous pro­pose de nous retrou­ver à Paris la semaine pro­chaine, pour réflé­chir ensemble aux meilleures alter­na­tives moné­taires que l’es­pèce humaine devrait apprendre à mettre en place elle-même pour échap­per — ou au moins sur­vivre — à l’ef­fon­dre­ment qui vient.

Je vou­drais notam­ment vous deman­der de m’ai­der à illus­trer / ima­ger / résu­mer la com­pa­rai­son entre les vices du sys­tème actuel et les ver­tus du sys­tème char­ta­liste, en asso­cia­tion avec des mon­naies locales com­plé­men­taires (libres ?). Nous aurons un tableau en papier et plein de crayons 🙂 Si nous arri­vions à pro­duire des ébauches de sché­mas éclai­rants et inter­pel­lants, je serais le plus heu­reux des hommes 🙂

Je vous invi­te­rai éga­le­ment à rédi­ger des articles de consti­tu­tion ins­ti­tuant ces alter­na­tives moné­taires sans empri­son­ner les géné­ra­tions futures dans nos vues actuelles : les garan­ties durables d’un débat public loyal per­ma­nent sont plus impor­tantes que la per­fec­tion illu­soire d’un choix figé, même bien pensé.

On sera inci­tés à bien res­ter sur le plan consti­tu­tion­nel par Les Citoyens Consti­tuants (LCC), que je suis heu­reux de retrou­ver à cette occasion.

Je remer­cie Nan­cy — et l’as­so­cia­tion Miguel Angel — pour sa gen­tille invi­ta­tion, dans cette grande salle où elle nous a déjà accueillis pour faire connaître la lutte héroïque de Mar­tine Don­nette contre les géants de la grande dis­tri­bu­tion.

· L’an­nonce par l’association :

À vos agendas !

Alter­na­tives monétaires
avec Étienne Chouard
Jeu­di 14 juin 2018 de 18h à 22h 

Par­ti­ci­pez à un nou­veau for­mat de confé­rence inter­ac­tive (et ate­liers avec sablier pour garan­tir le temps de parole !)
Nous espé­rons que vous serez nom­breux à venir par­ta­ger cette expérience. 

LIEU : ass. Miguel Angel 14 rue de Patay, 75013 Paris

ACCUEIL : 17h30-18h

DROIT D’ENTRÉE : Par­ti­ci­pa­tion libre.

(Nous sug­gé­rons une par­ti­ci­pa­tion aux frais de 5 €, ou plus si vous le pou­vez. Il ne faut sur­tout pas que l’as­pect finan­cier soit un frein à cette rencontre.)

INSCRIPTION et ren­sei­gne­ments complémentaires :

par mail : kapulibay@gmail.com (Nan­cy Gomez)

ou FB 🙂 (Nan­cy Invi­ta­tion)

C’est une acti­vi­té béné­vole aus­si n’hésitez pas si vous le vou­lez à me pro­po­ser votre aide pour la mise en place, le ran­ge­ment, l’accueil… un grand merci !

· L’é­vé­ne­ment FB créé par LCC : https://​www​.face​book​.com/​e​v​e​n​t​s​/​2​4​6​8​0​9​3​6​9​2​3​0​7​23/)

Au plai­sir de vous revoir, bande de virus démo­cra­tiques, et de tra­vailler ensemble concrè­te­ment à un monde meilleur.

Étienne.

Fil Face­book cor­res­pon­dant à ce billet : 

Catégorie(s) de l'article :

24 Commentaires

  1. etienne

    Starve the beast

    Starve the beast (que l’on pour­rait tra­duire en fran­çais par « affa­mer la bête »), ou choke the beast, est une expres­sion poli­tique et une théo­rie conser­va­trice amé­ri­caine visant à créer volon­tai­re­ment un défi­cit public, au moyen d’al­lè­ge­ments fis­caux et de poli­tiques de réduc­tions d’im­pôts, afin de for­cer ensuite l’É­tat à faire des coupes bud­gé­taires, réduire ses enga­ge­ments dans cer­tains sec­teurs tels que l’as­su­rance-san­té, la sécu­ri­té sociale ou l’éducation.

    https://​fr​.wiki​pe​dia​.org/​w​i​k​i​/​S​t​a​r​v​e​_​t​h​e​_​b​e​ast

    #Sabor­da­ge­Vo­lon­taire

    #Hau­te­Tra­hi­son

    Réponse
  2. etienne
  3. etienne
  4. etienne
  5. etienne

    Monnaie pleine : réformer la création monétaire ? – Heu?reka HS#2

    Réponse
  6. majax

    Salut à tous. 

    Est-ce que la mani­fes­ta­tion de Jeu­di 14 juin sera filmée ?
    Ce serait vrai­ment bien pour les gens loin de la capitale !

    Mer­ci et bonne continuation.

    Réponse
    • etienne

      Oui 🙂
      Il y aura même un live sur FB, je crois 🙂

      Réponse
  7. BA

    A pro­pos de la corruption :

    Com­ment les macro­nistes peuvent-ils empê­cher que les comptes de cam­pagne d’Em­ma­nuel Macron soient décla­rés tru­qués, illé­gaux, malhonnêtes ?

    Réponse :

    il suf­fit de dire au pré­sident de la Com­mis­sion natio­nale des comptes de cam­pagne : « Fran­çois, on t’aug­mente ton salaire de 57 %. Alors, pas de scan­dale, hein ? »

    Une aug­men­ta­tion de salaire de 57 % … en échange de son silence.

    Sous le règne d’Em­ma­nuel Macron, tout s’achète.

    Grosse aug­men­ta­tion de salaire pour le pré­sident de la Com­mis­sion des comptes de campagne.

    http://www.leparisien.fr/politique/grosse-augmentation-de-salaire-pour-le-president-de-la-commission-des-comptes-de-campagne-06–06-2018–7757034.php

    Réponse
  8. Jacques Racine

    Anec­dote Wiki­pé­dia (au 9/6/18) sur la page de l’AMF, l’Au­to­ri­té des mar­chés financiers :

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Autorit%C3%A9_des_march%C3%A9s_financiers_%28France%29#Commission_des_sanctions

    « Com­mis­sion des sanctions […]
    Elle est com­po­sée de douze membres qui sont nom­més selon des cri­tères voi­sins du collège :

    2 membres nom­més par­mi les membres du Conseil d’État
    2 membres nom­més par­mi les conseillers de la Cour de cassation
    6 membres nom­més par­mi la socié­té civile par le ministre de l’É­co­no­mie à rai­son de leur com­pé­tence juri­dique et financière
    2 membres nom­més par­mi les repré­sen­tants des salariés. »

    Réponse
  9. BA

    Dimanche 10 juin 2018 :

    Les Suisses votent contre une révo­lu­tion monétaire.

    Les banques suisses pour­ront fina­le­ment conti­nuer de battre mon­naie. Les Suisses ont reje­té mas­si­ve­ment une ini­tia­tive dite « Mon­naie pleine » dimanche . 

    75,7 % des élec­teurs ont voté contre ce plan radi­cal visant à don­ner à la Banque natio­nale suisse (BNS), la banque cen­trale hel­vé­tique, le mono­pole de la créa­tion moné­taire dans le pays, a annon­cé le Conseil fédé­ral. Et donc à l’ô­ter aux banques com­mer­ciales suisses.

    Actuel­le­ment, un peu plus de 10 % de la masse moné­taire est émise par la BNS sous forme de pièces et billets, les près de 90 % res­tants, la mon­naie dite scrip­tu­rale, étant créée de manière élec­tro­nique par les banques, notam­ment lors­qu’elles octroient des crédits. 

    https://​www​.lese​chos​.fr/​f​i​n​a​n​c​e​-​m​a​r​c​h​e​s​/​b​a​n​q​u​e​-​a​s​s​u​r​a​n​c​e​s​/​0​3​0​1​7​9​9​8​8​6​6​3​3​-​l​e​s​-​s​u​i​s​s​e​s​-​v​o​t​e​n​t​-​c​o​n​t​r​e​-​u​n​e​-​r​e​v​o​l​u​t​i​o​n​-​m​o​n​e​t​a​i​r​e​-​2​1​8​2​7​5​1​.​php

    Créa­tion moné­taire par les banques privées

    Dans le sys­tème moné­taire actuel, la mon­naie est essen­tiel­le­ment scrip­tu­rale (envi­ron 90 %) : elle est créée par les banques par un jeu d’é­cri­tures, sur simple demande, et dans cer­taines limites, en échange d’une pro­messe de rem­bour­se­ment (émis­sion d’un cré­dit ban­caire). Il y a ain­si créa­tion moné­taire lors de l’oc­troi d’un cré­dit, et des­truc­tion moné­taire lors du rem­bour­se­ment de ce cré­dit. En zone euro par exemple, 93 % de la masse moné­taire est créée par l’é­mis­sion de cré­dits ouverts par les banques commerciales. 

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Cr%C3%A9ation_mon%C3%A9taire

    Réponse
  10. zedav

    « Les suisses rejettent mas­si­ve­ment l’i­ni­tia­tive mon­naie pleine. »

    Très triste nou­velle ! Acca­blante et déses­pé­rante même si l’on tient compte du carac­tère mas­sif du rejet.

    La peur de ce qu’on ne com­prends pas bien ? Le confor­misme des humains (expé­rience de Asch) ? Leur sou­mis­sion à l’au­to­ri­té, ici les experts (expé­rience de Mil­gram) ? Le contrôle des repré­sen­ta­tions par les média déte­nus par les ban­quiers ? Pro­ba­ble­ment un peu de tout ça, les trois pre­mières exis­tant de façon presque com­plè­te­ment indé­pen­dante de « la cause des causes » d’Étienne.

    Ben on n’est pas rendus…

    Mais la graine ger­me­ra un jour…Le tout étant de savoir si ce sera avant les camps de tra­vail (qui existent déjà dans les pri­sons US), les cata­clysmes finan­ciers, la pénu­rie de res­sources ou la guerre généralisée…

    L’es­poir fait vivre…mais là…y’a plus

    Effon­dré, vrai­ment. Des fois je regrette de ne pas aimer l’alcool.

    Réponse
    • Ronald

      Avec l’en­semble des par­tis et des ins­ti­tu­tions contre, je ne m’at­ten­dais pas non plus à une vic­toire. Mais je pen­sais tout de même que ce serait du 6040.

      Fina­le­ment, contrai­re­ment à ce que pen­sait Hen­ry Ford, les gens peuvent bien décou­vrir com­ment est fabri­quée la mon­naie, ce n’est pas pour cela qu’il y a une révo­lu­tion le lendemain …

      Réponse
    • majax

      A ceux qui ne connaissent pas, il faut revoir les tra­vaux et la bio­gra­phie du génie Edward Bernays.

      Bon cou­rage.

      Réponse
  11. BA

    Le scan­dale du jour :

    Mer­cre­di 13 juin, le Canard Enchaî­né révèle que Bri­gitte Macron et Emma­nuel Macron ont com­man­dé un nou­veau ser­vice de table pour le Palais de l’E­ly­sée. Les contri­buables fran­çais vont devoir payer 500 000 euros !

    Article du Canard Enchaî­né, page 2 :

    « La dou­lou­reuse devrait atteindre, voire dépas­ser, le demi-mil­lion d’eu­ros, au vu des tarifs cou­rants affi­chés par la manu­fac­ture de Sèvres (dont les comptes sont juste à l’é­qui­libre). Soit 400 euros pièce pour les assiettes les plus simples, et à par­tir de 500 euros pièce pour les modèles contem­po­rains. A ces prix-là, ce sont les comp­tables publics qui ne se sentent pas bien dans leurs assiettes. »

    Réponse
    • majax

      Pour une fois qu’on équipe français…

      Le Canard n’est pas très sub­ver­sif sur ce coup-là et dénonce un non-pro­blème en fai­sant diver­sion. Mais bon, c’est un peu le but de ce jour­nal, non ?

      Réponse
  12. BA

    Bruno Le Maire : « L’Europe est dans un processus de décomposition. »

    Sur l’Europe, Bru­no Le Maire dresse un constat alarmant.

    Le ministre de l’Économie, Bru­no Le Maire, était l’invité de BFM TV mar­di 19 juin.

    « L’Europe est dans un pro­ces­sus de décom­po­si­tion sous nos yeux », s’est alar­mé le ministre de l’Economie, Bru­no Le Maire, sur BFM TV. 

    Et de poin­ter du doigt « les Etats qui se replient sur eux-mêmes ». Selon lui, la ques­tion migra­toire ou celle du risque finan­cier, notam­ment, « ne peuvent avoir de solu­tions que européennes ».

    https://www.lopinion.fr/video/phrase/l‑europe-bruno-maire-dresse-constat-alarmant-154052

    Réponse
  13. BA

    Un article mensonger, écrit par un menteur :

    Cita­tion :

    « Les ministres des Finances de la zone euro se sont enten­dus dans la nuit de jeu­di à ven­dre­di sur un vaste accord met­tant fin à huit années de crise, d’aus­té­ri­té et de plans de sau­ve­tage pour la Grèce. 

    Ces accords per­met­tront aux Grecs de ne com­men­cer à rem­bour­ser une par­tie des prêts qu’à par­tir de 2032, contre 2022 jus­qu’à présent.

    Ils se sont éga­le­ment enten­dus sur le ver­se­ment d’une toute der­nière tranche d’aide, de 15 mil­liards d’eu­ros, contre­par­tie aux 88 der­nières réformes accom­plies par la Grèce ces der­nières semaines. »

    Fin de citation.

    https://​www​.roman​die​.com/​n​e​w​s​/​A​p​r​-​s​-​h​u​i​t​-​a​n​s​-​l​a​-​c​r​i​s​e​-​d​e​-​l​a​-​d​e​t​t​e​-​g​r​e​c​q​u​e​-​s​-​a​c​h​-​v​e​/​9​2​9​9​3​0​.​rom

    C’est un mensonge.

    Ces accords NE mettent PAS fin à huit années de crise.

    Ces accords font ce qu’ils ont tou­jours fait depuis huit ans.

    Ces accords rajoutent 15 mil­liards d’eu­ros de dettes sur les épaules de la Grèce.

    Ces accords rajoutent des mon­tagnes de dettes sup­plé­men­taires, par-des­sus les mon­tagnes de dettes qui écrasent la Grèce depuis huit ans.

    Si les pays membres de la zone euro étaient VRAIMENT soli­daires entre eux, les pays riches auraient don­né de l’argent à la Grèce.

    Mais dans le monde réel, les pays membres de la zone euro NE sont PAS soli­daires entre eux.

    Dans le monde réel, les pays euro­péens riches ont refu­sé de don­ner de l’argent à la Grèce : ils n’ont fait que prê­ter, encore prê­ter, tou­jours prêter.

    Résul­tat : aujourd’­hui, la Grèce est encore plus en faillite qu’avant !

    Dette publique de la Grèce : 317,407 mil­liards d’eu­ros, soit 178,6 % du PIB !

    Les pays euro­péens n’ont fait que repous­ser le pro­blème à plus tard.

    La Grèce ne com­men­ce­ra à rem­bour­ser ces prêts que dans qua­torze ans, en 2032 !

    Réponse
  14. joss

    Je trouve inci­sif THOMAS GUENOLE, il met le doigt là où ça fait mal 😉

    -Les Ren­contres Décon­no­miques 2018 pré­sentent Tho­mas Gué­no­lé : Les médias mains­tream font-ils de la pro­pa­gande antisociale ?

    Par­tie 1 (véri­table manuel de démon­tage argu­men­taire anti propagande)

    Par­tie 2 (créa­tion moné­taire, dette, mon­naie pleine,…)

    Réponse
  15. boubou38

    Pour répondre à la ques­tion « m’aider à illus­trer / ima­ger / résu­mer la com­pa­rai­son entre les vices du sys­tème actuel et les ver­tus du sys­tème char­tiste, en asso­cia­tion avec des mon­naies locales com­plé­men­taires (libres ?) », voi­ci un sché­ma (qui est une illus­tra­tion en image qui résume 😉 ) expli­quant com­ment fonc­tionne sim­ple­ment le sys­tème de mon­naie actuel (mon­naie dette) ain­si qu’un autre sché­ma expli­quant le fonc­tion­ne­ment de la mon­naie libre.

    https://​les​mou​ton​sen​rages​.fr/​2​0​1​8​/​0​3​/​2​5​/​c​o​m​p​r​e​n​d​r​e​-​l​a​-​m​o​n​n​a​i​e​-​l​i​b​r​e​-​e​t​-​l​a​-​m​o​n​n​a​i​e​-​d​e​t​te/

    Serait-il inté­res­sant que je réa­lise un sché­ma simi­laire pour le sys­tème char­tiste ain­si que les mon­naies locales com­plé­men­taires pour avoir une expli­ca­tion simple et simi­laire de chaque monnaie ?

    Réponse

Trackbacks/Pingbacks

  1. [MONNAIE D’ÉTAT] Rendez-vous samedi 3 novembre 2018 à Paris, pour découvrir la première traduction française du livre de Knapp, « Théorie étatique de la monnaie » (chartalisme), par Ronald Mazzoleni | Blog du Plan C - […] • Atelier sur les alternatives monétaires, Paris, 14 juin 2018 : https://www.chouard.org/2018/06/06/atelier-sur-les-alternatives-monetaires-a-paris-jeudi-14-juin-201… […]

Laisser un commentaire

Derniers articles

[Éducation populaire – Démocratie – TIRAGE AU SORT] Prochaine soutenance de thèse de notre cher Dimitri Courant, intitulée « Le nouvel esprit du tirage au sort. Principes démocratiques et représentation politique des mini-publics délibératifs »

[Éducation populaire – Démocratie – TIRAGE AU SORT] Prochaine soutenance de thèse de notre cher Dimitri Courant, intitulée « Le nouvel esprit du tirage au sort. Principes démocratiques et représentation politique des mini-publics délibératifs »

Voilà un événement qui va certainement être passionnant et surtout important : la soutenance de thèse de notre cher Dimitri Courant, intitulée "Le nouvel esprit du tirage au sort. Principes démocratiques et représentation politique des mini-publics délibératifs"...