Atelier constituant à Paris ce samedi 19 sept à 13h

19/09/2015 | 5 commentaires

Je vous signale (très tard, par­don, c’est la ren­trée, débor­dé) l’a­te­lier consti­tuant orga­ni­sé cet après-midi à Paris par l’as­so­cia­tion Les Citoyens Consti­tuants. Voi­ci leur annonce :

« Depuis le début de cette année, Les Citoyens Consti­tuants ont com­men­cé une série d’a­te­liers sur le thème des règles de la consti­tuante et cela se pour­suit d’un ate­lier à l’autre.

Le 5ème ate­lier consti­tuant de cette année aura lieu le same­di 19 Sep­tembre 2015 à Paris, du coté du métro Pigalle de 13H à 18H.

Le thème de cet ate­lier consti­tuant por­te­ra éga­le­ment sur les règles de l’as­sem­blée consti­tuante. L’ordre du jour de cet ate­lier est visible depuis ce lien : http://​lc​.cx/​Z​rPS.

Les per­sonnes sou­hai­tant par­ti­ci­per à cet ate­lier consti­tuant sont invi­tés à s’ins­crire via ce for­mu­laire d’ins­crip­tion : http://​lc​.cx/​Z​rPc.

Démo­Kra­ti­que­ment,
Hugo Deschamps
Le secré­taire de l’association
Les Citoyens Constituants » 

Le fil Face­book de ce billet :
https://​www​.face​book​.com/​e​t​i​e​n​n​e​.​c​h​o​u​a​r​d​/​p​o​s​t​s​/​1​0​1​5​3​6​9​3​7​7​4​6​0​2​317

Catégorie(s) de l'article :

5 Commentaires

  1. etienne

    Que ceux qui n’ha­bitent pas Paris (ou qui ne sont pas libres cet après-midi) ne soient pas tristes : c’est très simple, et c’est peut-être l’oc­ca­sion d’es­sayer, de créer soi-même, tout près de chez soi (chez soi…), un petit ate­lier consti­tuant per­son­nel por­ta­tif et accueillant/contaminant 🙂

    Si on fait tous ça de notre côté, à notre échelle, pour que la muta­tion indi­vi­duelle ait lieu par­tout tout le temps, on est (de plus en plus) proches, par la pen­sée. Concrètement.

    Réponse
    • etienne
    • claude saint-jarre

      Bon­jour. Y‑a-t-il un plan chro­no­lo­gique des futurs ate­liers constituants ?

      Réponse
    • Jean-François C.

      Bon­jour,
      Je note ceci sur le docu­ment de tra­vail qui devait ser­vir de base à l’a­te­lier consti­tuant parisien :
      « Qu’avons-nous écrit comme règle de l’assemblée consti­tuante pour l’instant ?
      1 – L’assemblée consti­tuante reçoit un man­dat impé­ra­tif de la part du peuple pour écrire une pro­po­si­tion de consti­tu­tion qui sera sou­mise au vote des élec­teurs citoyens. »

      J’a­vais cru com­prendre que la Consti­tu­tion à rédi­ger se fon­de­rait autant que pos­sible sur le tirage au sort et la démo­cra­tie directe (par réfé­ren­dums…) Par­ler d’  »élec­teurs », en revanche, évoque impli­ci­te­ment une démo­cra­tie « repré­sen­ta­tive », élec­tive et donc éli­tiste. La for­mule « élec­teurs citoyens » intro­duit donc, à mon avis, une redou­table ambiguïté. 

      J’a­vais cru com­prendre que le pro­ces­sus consti­tuant devait repo­ser entiè­re­ment (ou autant que pos­sible, mais pour­quoi bri­der l’as­pi­ra­tion à une véri­table démo­cra­tie ?) sur :
      – le volon­ta­riat (au moins au stade des ate­liers constituants),
      – la prise de déci­sion collective,
      – le tirage au sort pour les tâches que le col­lec­tif aurait besoin de déléguer. 

      Ce fonc­tion­ne­ment devrait nor­ma­le­ment exclure qu’il y ait des élus pour « repré­sen­ter » qui que ce soit, et encore moins pour déci­der des choses impor­tantes à la place du col­lec­tif et en son nom.

      Si donc il n’y a pas d’é­lus, dans ce pro­ces­sus, il n’y a pas non plus d’é­lec­tions, et donc il n’y a aucune rai­son qu’on y trouve des « électeurs ».

      Les termes de vote, vota­tion (comme on dit en Suisse), votants, devraient donc suf­fire chaque fois qu’il y a une déci­sion sou­mise au vote, étant admis qu’il n’y a pas lieu de dési­gner des « déci­deurs » délé­gués, sinon le cas échéant par tirage au sort entre les citoyens. 

      Il n’y a donc pas lieu de par­ler d’  »élec­teurs », même si on y accole l’i­dée qu’il s’a­git de « citoyens », ce qui est soit un pléo­nasme, soit l’in­dice d’une très lourde contra­dic­tion, ou d’un mal­en­ten­du sur le prin­cipe de base selon lequel la Consti­tu­tion devrait être rédi­gée par le peuple, à la rigueur par des citoyens tirés au sort, mais pas par des élus.

      Si, dès l’ar­ticle 1, on devait ré-intro­duire l’i­dée de pro­ces­sus élec­to­ral, d’é­lec­tion et d’é­lus en par­lant d’  »élec­teurs », il y a fort à craindre que la « nou­velle » consti­tu­tion finisse par res­sem­bler à l’an­cienne, avec une sépa­ra­tion radi­cale entre « élec­teurs citoyens » et élus pré­pa­rés par leur pro­ces­sus même de dési­gna­tion, au mieux à toutes les déma­go­gies, au pire à toutes les cor­rup­tions. Le sys­tème des élec­tions est, dans nos répu­bliques, tel­le­ment iden­ti­fié à la démo­cra­tie qu’on a du mal à ima­gi­ner autre chose : la preuve, dans ce texte, il est ques­tion d’  »élec­teurs citoyens » au lieu de citoyens tous aus­si légi­times les uns que les autres à repré­sen­ter le peuple, sans que jamais cette repré­sen­ta­tion ne tourne à l’u­sur­pa­tion d’un pouvoir.

      Je n’ai rien contre l’i­dée de tra­vailler à consti­tuer « chez moi » un ate­lier consti­tuant. Mais j’ai besoin d’é­clair­cir tout d’a­bord la règle de son éven­tuel fonctionnement.

      Réponse
  2. Scotto Di Carlo

    Vous en avez marre de l’évolution de nos socié­tés ? Vous ne savez pas quoi faire ? Vous pen­sez que rien ne sert à rien ?
    Ten­tez ça :

    Donc, le 20 OCTOBRE À 12h ARRÊTEZ TOUT ET SORTEZ 1 MN…..
    Et puis on s’interrogera sur le tirage au sort en poli­tique, la pro­prié­té d’usage et non lucra­tive, le salaire à vie, le sens de la valeur, l’argent, le réchauf­fe­ment cli­ma­tique et ses consé­quences immé­diates …. Pleins de sujets pas­sion­nants…. Pas en 1 mn hein, mais c’est un début…..
    Misons sur la gran­deur de nos vies, parions sur notre capa­ci­té à vivre ensemble, à notre soli­da­ri­té natu­relle, et pas sur ce que l’on nous montre à lon­gueur de temps, nos bas­sesses, nos esprits étri­qués, nos peurs et notre bêtise…. NOUS SOMMES CAPABLE D’ÊTRE HEUREUX ! C’est même pour cela que la vie existe ! C’est un vrai com­bat, le seul qui vaille !
    PARTAGEZ si vous en êtes..
    Ceci est sérieux.

    Réponse

Laisser un commentaire

Derniers articles

Oui, la planète fut détruite. Mais pendant un bref et merveilleux moment, une énorme plus-value fut créée pour les actionnaires.

        Fil Facebook correspondant à ce billet : https://www.facebook.com/etienne.chouard/posts/10159883602597317     Tweet correspondant à ce billet : https://twitter.com/Etienne_Chouard/status/1521818079159803904     Telegram...

Vidéo de mon intervention au 3ème Festival Citoyen (près de Toulon) du 1er mai 2022

  Sur l’élection et le tirage au sort, sur le RIC, sur le processus constituant populaire permanent, sur Alain (Émile Chartier), sur les élections sans candidats, sur les gilets jaunes et sur la priorité absolue que nous devrions tous donner à l'élaboration des...