NOTRE CAUSE COMMUNE : apprendre ensemble à instituer NOUS-MÊMES notre puissance politique

16/08/2015 | 21 commentaires

Voi­ci une bonne syn­thèse de NOTRE (INDISPENSABLE) CAUSE COMMUNE, autour de laquelle nous devrions TOUS nous réunir — vrai­ment TOUS ! — par­tout sur terre, en refu­sant obs­ti­né­ment de don­ner prise aux semeurs de zizanie :

»> seuls les citoyens eux-mêmes, sans repré­sen­tants, sont capables d’ins­ti­tuer une démo­cra­tie digne de ce nom, c’est-à-dire la puis­sance poli­tique du peuple ; des citoyens dignes de ce nom sont for­cé­ment des citoyens constituants «<

Cette courte vidéo est extraite de « Dédale, un fil vers la démo­cra­tie », un film pas­sion­nant (et mal­heu­reu­se­ment cen­su­ré) sur l’im­por­tant labo­ra­toire grec :

Faites pas­ser 🙂

___________

PS :
• le film entier « Dédale, un fil vers la démo­cra­tie » est télé­char­geable ici : http://​preuves​-par​-images​.fr/​#​/​d​e​d​a​l​e​-​u​n​-​f​i​l​-​v​e​r​s​-​l​a​-​d​e​m​o​c​r​a​tie

• L’his­toire de la cen­sure du film « Dédale, un fil vers la démo­cra­tie » :
http://​etienne​.chouard​.free​.fr/​E​u​r​o​p​e​/​f​o​r​u​m​/​i​n​d​e​x​.​p​h​p​?​2​0​1​3​/​0​6​/​0​1​/​3​3​0​-​c​e​n​s​u​r​e​-​d​u​-​f​i​l​m​-​d​e​d​a​l​e​-​u​n​-​f​i​l​-​v​e​r​s​-​l​a​-​d​e​m​o​c​r​a​tie

• Pour com­prendre les racines du racket infli­gé au peuple grec, coup d’É­tat mafieux qui nous sera bien­tôt impo­sé à nous aus­si (par nos pré­ten­dus « repré­sen­tants », soi-disant « com­pé­tents »), je vous conseille aus­si cette for­mi­dable soi­rée (un mil­lion de vues) avec Myret Zaki :

• Pour creu­ser d’autres types de démo­cra­ties, voyez ceci :
Chouard prend une leçon de démo­cra­tie par des pirates, des indiens et des serfs
https://​www​.chouard​.org/​2​0​1​4​/​1​1​/​0​7​/​c​h​o​u​a​r​d​-​p​r​e​n​d​-​u​n​e​-​l​e​c​o​n​-​d​e​-​d​e​m​o​c​r​a​t​i​e​-​p​a​r​-​d​e​s​-​p​i​r​a​t​e​s​-​d​e​s​-​i​n​d​i​e​n​s​-​e​t​-​d​e​s​-​s​e​r​fs/
=> Seules les socié­té démo­cra­tiques où les citoyens sont armés votent.
=> Les autres socié­tés démo­cra­tiques, beau­coup plus nom­breuses, décident à l’unanimité.
Ne ratez pas ça.

• Le fil Face­book cor­res­pon­dant à ce billet :
https://​www​.face​book​.com/​e​t​i​e​n​n​e​.​c​h​o​u​a​r​d​/​p​o​s​t​s​/​1​0​1​5​3​6​1​7​2​0​6​0​0​7​3​1​7​?​p​n​r​e​f​=​s​t​ory

Catégorie(s) de l'article :

21 Commentaires

    • Ana Sailland

      Il y aurait, dit on, des puces dans cer­tains billets euro. Pas véri­fié ( je n’ai pas de micro ondes 🙂 )

      Le porte_document fara­day a un bel avenir …

      Réponse
    • joss

      Tant que la puce reste sur la carte…

      Réponse
  1. etienne

    À pro­pos de l’é­di­to de Serge Hali­mi dans le Diplo, « Le révé­la­teur grec, L’EUROPE DONT NOUS NE VOULONS PLUS…! » par Serge Hali­mi, août 2015

    Com­men­taire inté­res­sant de Bri­gitte Pas­call :
    « […]
    1.1)- Ici, rien que dans ce début d’ar­ticle, on a droit à la grande « espé­rance »(sic) sou­le­vée par la construc­tion euro­péenne. Pour moi, l’Eu­rope a tou­jours été au mieux un truc technocratique,-par exemple, la PAC dans les années 60‑, aus­si enthou­sias­mant qu’un rap­pel de feuille d’impôt. Je n’ai pas sou­ve­nir d’a­voir jamais vu les Fran­çais, mais aus­si les Ita­liens, les Alle­mands des­cendre dans la rue, au nom d’une soi-disant espé­rance sus­ci­tée par la zone euro. 

    Ce dis­cours, nous ven­dant l’Eu­rope comme un « espoir » est un truc inven­té de toutes pièces par les par­tis sociaux-démo­crates euro­péens, vou­lant oppo­ser un idéal à l’idéal com­mu­niste de l’URSS. 

    En tout état de cause, l’Eu­rope n’a jamais été un espoir popu­laire, comme le montre le niveau d’abs­ten­tion record aux élec­tions au Par­le­ment euro­péen, dès le pre­mier scru­tin de 1978. À ce moment-là, j’étais au PSU, et nous regar­dions l’Eu­rope avec beau­coup de méfiance. Et nous n’étions pas les seuls. 

    Ceux qui nous inventent de toutes pièces une « Europe des Peuples », ‑oxy­more parfait‑, feraient bien de regar­der la réa­li­té his­to­rique, qui dit dia­mé­tra­le­ment le contraire : en par­ti­cu­lier, à tra­vers des taux d’abs­ten­tion records et réité­rés aux élec­tions euro­péennes. Si la construc­tion euro­péenne inté­res­sait vrai­ment les classes popu­laires, elles vote­raient en masse à l’oc­ca­sion de chaque scru­tin euro­péen. Or, le seul cas de vote popu­laire mas­sif a été le vote de 2005 CONTRE les trai­tés euro­péens !

    Par ailleurs, il est inté­res­sant de lire, sous la plume de l’européen convain­cu qu’est Jean Las­sale, donc peu sus­pect a prio­ri de cri­ti­quer son propre camp, au terme de son tour de France à pied, com­bien les Fran­çais détestent l’Eu­rope, la rejettent d’un bloc, comme leur sujet de détes­ta­tion numé­ro un.

    Alors, s’il existe un « espoir » aujourd’­hui, celui-ci serait plu­tôt dans le camp de ceux qui veulent s’af­fran­chir de la contrainte euro­péenne, et non le contraire comme feint de le croire Halimi…

    2)-De même, Hali­mi nous parle « de la nature de plus en plus auto­ri­taire » de l’UE. Que de pudeur, d’eu­phé­mi­sa­tion de la réa­li­té, lorsque l’on voit le fou­tage de gueule attache à toute « négo­cia­tion » avec l’Eu­ro­groupe ou la Troi­ka ! Varou­fa­kis a expli­qué de façon très pré­cise com­ment ces réunions se dérou­laient : com­ment il n’y avait abso­lu­ment aucune place pour le dia­logue, la concer­ta­tion, le vrai échange intel­lec­tuel de points de vue. Com­ment ses argu­ments les mieux pré­pa­rés se heur­taient tou­jours à un mur de mépris et d’indifférence.

    De son côté, un autre témoi­gnage d’un conseiller de Tsi­pras publié dans Media­part de juin 2015 poin­tait la « colo­ni­sa­tion intel­lec­tuelle » de l’Eu­ro­groupe, impo­sant ses concepts, sa seule façon de voir. 

    On n’est donc pas dans le registre de « la dérive auto­ri­taire », comme feint de le croire Hali­mi, mais du COLONIALISME ALLEMAND (idée énon­cée aus­si par l’économiste de Syri­za Ali­ki Papa­do­mi­che­ka­li) sur les autres pays euro­péens.

    Un mot res­sort de plus en plus sou­vent sur les réseaux sociaux : « IVeme Reich ». Même la jeu­nesse alle­mande s’inquiète et se mobi­lise contre cette domi­na­tion ger­ma­nique, rap­pe­lant de tristes souvenirs.

    1.3)-Quant à « la pro­messe de paix », qui serait atta­chée selon Hali­mi au pro­jet euro­péen, le moins qu’on puisse dire est que cette « paix » aura été ache­tée au prix fort. Comme l’ex­plique très bien Anne-Laure Bou­lan­ger dans son car­net de voyage (poste sur mon mur) de son périple récent en Grèce, le Peuple grec est en plein désar­roi, en pleine détresse morale et concrète : par exemple, com­merces fer­més dans 20% des cas, les autres juri­di­que­ment ouverts n’ac­cueillant plus per­sonne, faute d’argent à dépen­ser. Le 3ème plan d’aide vient encore de dimi­nuer les pen­sions de retraite les plus basses, fixées désor­mais à 280 euros par mois, alors que, soli­da­ri­té fami­liale oblige, la pen­sion du grand père, de la grand mère est sou­vent le seul reve­nu régu­lier, qui fait vivre aus­si les enfants, voire les petits enfants…

    Or, nos media men­teurs, beau­coup d’a­na­lystes de la ques­tion grecque se foca­lisent, pré­fèrent par­ler de la DETTE, de sa restruc­tu­ra­tion éven­tuelle, plu­tôt que de la MISÈRE DU PEUPLE GREC, ques­tion autre­ment pré­gnante, autre­ment impor­tante…! […]

    https://m.facebook.com/story.php?story_fbid=890998987621305&id=100001336355408

    Réponse
    • Ana Sailland

      « Cer­tains acteurs de la guerre froide, comme l’Organisation du trai­té de l’Atlantique nord (OTAN), ont sur­vé­cu à la chute du Mur en s’inventant d’autres monstres à détruire sur d’autres continents. »

      +++, bin­go !

      C’est la confir­ma­tion de la théo­rie du limes ( du latin limes = fron­tière ) énon­cée par cer­tains pen­seurs ( je n’ai hélas plus de réfé­rence ) qui dès la chute du mur annon­çaient de faon pré­mo­ni­toire cette inven­tion ex nihi­lo par toute puis­sance méca­nique d’un nou­vel enne­mi, dès que l’an­cien se meurt.
      Ce n’est pas exac­te­ment « la nature a hor­reur du vide » mais plu­tôt « la force déteste la paix ». C’est patho­lo­gique. Pro­ba­ble­ment lié au retrait de la conscience devant les outils que l’in­tel­li­gence pro­duit, vaste sujet.

      Réponse
    • quelqu'un

      « Un mot res­sort de plus en plus sou­vent sur les réseaux sociaux : « IVeme Reich ». Même la jeu­nesse alle­mande s’inquiète et se mobi­lise contre cette domi­na­tion ger­ma­nique, rap­pe­lant de tristes souvenirs. »

      HAHAHA

      Y en a marre ! « La jeu­nesse alle­mande » n’existe aus­si peu que celle de « La France » comme il n’existe pas de « Colo­nia­lisme ALLEMAND », mais uni­que­ment celui de l’UE sous Jun­cker, vas­sale des USA. 

      Si vous vou­lez vrai­ment que l’i­dée de la consti­tu­tion change et se met en oeuvre il faut com­men­cer par arrê­ter de pous­ser des ana­lyses à la con visant à juger un peuple entier aus­si peu cohé­rent comme celui de « La France » par la poli­tique que fait sup­po­sé­ment son gou­ver­ne­ment aus­si trom­peur et tri­cheur que celui de notre France . 

      Oui, vous l’a­vez déjà devi­né, en Alle­magne comme en France, il y a une oli­gar­chie et en Alle­magne comme en France la pro­pa­gande télé­vi­sée bat son plein. Mais comme d’ha­bi­tude vous ne pou­vez pas savoir ce qui se passe en Alle­magne parce que – bien sûr, comme il faut – vous ne par­lez pas UN MOT d’allemand. 

      Infor­mez-vous, lisez, regar­dez ! Il y a des résis­tants en Alle­magne dont vous ne pou­vez que rêver. Pour­quoi n’a­ban­don­nez-vous pas une fois pour toutes vos pré­ju­gés ? Je croyais que votre but était LA CAUSE COMMUNE et que cette idée d’E­tienne devrait se répandre AU MONDE ENTIER.… Voi­là que vous y faites obs­tacle à la pre­mière occa­sion. Et applau­di bien sûr par cer­taines grosses têtes sur ce blog.

      Réponse
    • Ana Sailland

      bra­vo 🙂

      Réponse
      • claude saint-jarre

        Mer­ci, je le fais pour exemple facile à faire par tous et toutes dans leur muni­ci­pa­li­té ou commune.
        Au pro­chain conseil, je demande 6 comi­tés citoyens : san­té, agri­cul­ture urbaine, éner­gie, éco­no­mie bleue, eau potable, démo­cra­tie hori­zon­tale inter­ac­tive électronique,
        Puis, au sui­vant , je demande une consti­tu­tion municipale.
        Après, pro­ba­ble­ment un réfé­ren­dum sur le trans­port du pétrole sur notre ter­ri­toire. Si mes comi­tés sont accep­tés, tant mieux, si non, je les ferai quand même, dans un comi­té citoyen. Je compte faire 4 réunions / an pen­dant 10 ans!( par comité)

        Réponse
  2. Eve

    Tu peux pas dire s’il te plait quand tu demandes qque chose à qqu’un ?
    Faites pas­ser .…..oui chef , bien chef !
    Non mais …
    Bonne semaine quand même

    Réponse
    • nlesca

      Si c’est une blague, elle est naze.
      Si t’es sérieuse, tu devrais envi­sa­ger une camo­mille ou de la drogue.

      Réponse
  3. Berbère

    Au moins elle a le mérite d’a­voir pro­vo­qué une belle réplique de nles­ca, mdr ^^

    Réponse
  4. Ana Sailland

    La conscience est en retard sur la science.

    Nous savons donc où por­ter notre effort.
    Vital.

    Le retard de la conscience sur la science sera impos­sible à com­bler tant que les moteurs de l’ac­tion, de la déci­sion, de la recherche, seront l’é­co­no­mie à courte vue et le pro­fit sans vergogne.

    Nous savons donc quel chan­ge­ment de para­digme opérer.
    Vital.

    Nous éloi­gner de l’ob­ses­sion éco­no­mique du PIB et refu­ser le pro­fit pri­vé comme épine dor­sale de la civi­li­sa­tion sera impos­sible tant que sub­sis­te­ra le prin­cipe oligarchique.

    Nous savons donc quel chan­ge­ment poli­tique opérer.
    Vital.

    Réponse

Laisser un commentaire

Derniers articles