Un million de vues pour une conférence avec Myret sur le coup d’État mondial des banques contre les peuples… On en fait une autre ?

23/03/2014 | 10 commentaires

On arrive à un mil­lion de vues (avec plein de copies) pour cette for­mi­dable confé­rence avec Myret :

Les orga­ni­sa­teurs ont inter­ro­gé Myret pour réflé­chir à une pro­chaine rencontre :

Myret et moi, on est tout contents de nous revoir enfin 🙂
Donc ça va se faire.

Moi, j’ai­me­rais bien reve­nir sur notre désac­cord à pro­pos des poli­tiques key­né­siennes (relan­cer la demande — et tout le reste — par des dépenses publiques de l’É­tat en grands tra­vaux)  :  si je l’ai bien com­prise, Myret pense que ça n’a jamais mar­ché, alors que je pense qu’il n’y a que ça qui peut mar­cher : ça nous fait un bon point de départ pour discuter 🙂

Et puis, dans sa nou­velle vidéo, Myret dit des trucs qui me font grim­per aux rideaux 🙂
Par exemple, quand elle défend mor­di­cus l’in­té­rêt (comme si les gens épar­gnaient pour gagner un intérêt…).
Ou quand elle prêche pour l’aus­té­ri­té, la défla­tion et le rem­bour­se­ment de la dette… Nos dis­cus­sions vont être punchy 🙂
Ou quand elle trouve la cause cau­sale de « la crise » aux USA et nul­le­ment en Europe…
Etc.
Ça pro­met : on ne va pas s’en­nuyer, tous les deux 🙂

Et puis Myret (comme tout le monde) n’en­vi­sage jamais notre impuis­sance poli­tique (face à tous ces pré­da­teurs et tous ces escrocs), et encore moins sa cause pre­mière. Il faut donc que je revienne pour pas­ser une piqûre de rap­pel constituante 🙂

Si vous avez des sug­ges­tions de contro­verses utiles (péda­go­giques), vous êtes les bien­ve­nus ; on ver­ra ce qu’on peut en faire.

Étienne.

Catégorie(s) de l'article :

10 Commentaires

  1. Robini Lydia

    Mer­ci à vous deux, je com­prends enfin quelque chose!!!
    Je conti­nue­rais à vous suivre !

    Réponse
  2. elisabeth

    j’ai­me­rais en savoir plus sur la place des mon­naies alter­na­tives, les sels et les mou­ve­ments coopé­ra­tifs, pour le moment c’est un peu lent à démarrer,
    On a enten­du par­ler d’un pro­jet pour la ville de Naples il y a plus d’un an, qu’est-il devenu ? .
    Les « col­lec­teurs d’im­pôts  » peuvent-ils admettre ce type d’émancipation .
    N’est-ce pas la priorité ?

    Réponse
  3. Noyon

    Je suis impa­tient mer­ci de ce que vous faites

    Réponse
  4. Le Flamboyant

    D’ac­cord avec eli­sa­beth, il fau­drait qu’un jour vous fas­siez une confé­rence avec Phi­lippe Derud­der sur les mon­naies com­plé­men­taires (sans vou­loir vous don­ner trop de bou­lot ^^) il me semble que la solu­tion mi – révo­lu­tion­naire est là : créer nos propres mon­naies comme en Argentine.

    Réponse
  5. Bourgeaux

    Super je suis d’ac­cord avec ça
    Que peux t on faire contre ça ?
    Je suis pour un gou­ver­ne­ment mondial

    Réponse
  6. Nabel

    Enfin j’y vois plus clair, mer­ci !!! Je retiens la loi sous Pom­pi­dou et l’ar­ticle 123 du trai­té de Lis­bonne, une bonne base pour appro­fon­dir le sujet.

    Réponse
  7. Hypericum perfolatum

    Bon­soir Etienne,
    suite à votre demande d’as­pi­rer le site sur votre page FB avez trou­vé des solutions ?
    Il est pos­sible de créer un lien tor­rent pour rendre une archive accés­sible au télé­char­ge­ment, non ?
    Il fau­drait d’a­bord que vous fas­siez une archive, après on la down­load et on la par­tage. On pour­rait faire un décou­page en plu­sieurs caté­go­ries pour que ce soit moins lourd ( blog/vidéo/analyses et pro­po­si­tions etc… ). Je ne sais pas com­ment on fait une « image » de site comme on ferait une « image disk », il y a des GV calés sur la question ?
    cdlmt

    Réponse
  8. Michel Beluet

    Le para­disme c’est :
    rem­pla­cer les prin­cipes de la gou­ver­nance de l’E­tat par ceux de la « gui­dance » des pro­jets citoyens en reti­rant les pou­voirs atta­chés aux fonc­tions des élus actuels
    abo­lir la Poli­tique poli­ti­cienne en démis­sion­nant tout d’abord l’ensemble des classes dirigeantes
    reti­rer le pou­voir éco­no­mique à la haute finance et le redon­ner aux états
    confier les rôles de gérants et de ges­tion­naires de l’E­tat à des can­di­dats pou­vant prou­ver leurs com­pé­tences, leur intel­li­gence et un sens pro­fond de l’hu­ma­ni­ta­risme ain­si que des grandes qua­li­tés de gui­dance et non de pouvoir.…

    Réponse
  9. Ana Sailland

    « Moi, j’aimerais bien reve­nir sur notre désac­cord à pro­pos des poli­tiques key­né­siennes (relan­cer la demande — et tout le reste — par des dépenses publiques de l’État en grands tra­vaux) : si je l’ai bien com­prise, Myret pense que ça n’a jamais mar­ché, alors que je pense qu’il n’y a que ça qui peut mar­cher : ça nous fait un bon point de départ pour discuter »

    Il y a ici la ques­tion de la créa­tion moné­taire et de ses cir­cuits de dis­tri­bu­tion, et d’affectation.

    Dans mon far­fe­luïsme chro­nique, je me dis depuis quelques mois qu’il y a quel­que­chose qui n’a jamais été essayé (ni pen­sé ?), c’est de consi­dé­rer le citoyen-indi­vi­du comme l’élé­ment essen­tiel du pro­ces­sus d’in­jec­tion de la mon­naie neuve dans le cir­cuit économique.

    On a bien évo­qué l’i­dée à mon avis excel­lente d’ex­pé­ri­men­ter une somme attri­buée à chaque citoyen, avec l’i­dée de répé­ter l’ex­pé­rience jus­qu’aux pre­miers symp­tômes ren­dant néces­saire l’in­ter­rup­tion momen­ta­née ou défi­ni­tive du test, mais, du moins à ma connais­sance, voir cette dis­tri­bu­tion comme l’es­sen­tiel du mul­ti­plexage moné­taire est absent des tablettes philosophiques.

    (Il fau­drait bien enten­du renon­cer à l’in­té­rêt. Voire en venir à la mon­naie fondante)

    Car enfin, si on pense démo­cra­tie, n’est ce pas pour maxi­ma­li­ser le rôle du citoyen en toutes choses, et mini­ma­li­ser le recours à des enti­tés com­plexes qui ne sont que dif­fi­ci­le­ment lui et tendent à être contre lui, pente savon­neuse du prin­cipe centraliste.

    Réponse

Laisser un commentaire

Derniers articles

Demain soir, on saura si les jeunes sont allés se mettre en travers de l’arbitraire, en élisant… En élisant n’importe qui contre le tyran du moment — qu’il est urgent de freiner, de limiter, d’empêcher !

Demain soir, on saura si les jeunes sont allés se mettre en travers de l’arbitraire, en élisant… En élisant n’importe qui contre le tyran du moment — qu’il est urgent de freiner, de limiter, d’empêcher !

Chers amis, Voilà 17 ans que j'instruis, dans ma tête et sur ce site, le procès de l'élection. Dix-sept ans que je creuse ce sujet central, et que je découvre et dénonce les mécanismes diaboliques (qui divisent) de ce piège politique — infantilisant et humiliant —...

[Contre la tyrannie qui vient] Grand Appel et Marche pour défendre la Liberté

Chers amis, Sentez-vous que le temps est venu de prendre nos responsabilités pour défendre notre liberté ? Si ne disons jamais non aux pouvoirs abusifs, ils ne s'arrêteront jamais d'abuser : "tout pout pouvoir va jusqu'à ce qu'il trouve une limite" (Montesquieu)....