Individualisme et démocratie : ce n’est pas un problème

22/03/2014 | 6 commentaires

Deuxième billet :
un nou­vel épi­sode, tour­né avec l’é­quipe « Deve­nons citoyens » :

Lien Face­book cor­res­pon­dant à ce billet :
https://​www​.face​book​.com/​e​t​i​e​n​n​e​.​c​h​o​u​a​r​d​/​p​o​s​t​s​/​1​0​1​5​2​4​1​4​5​6​4​1​6​2​317

Pour m'aider et m'encourager à continuer, il est désormais possible de faire un don.
Un grand merci aux donatrices et donateurs : par ce geste, vous permettez à de beaux projets de voir le jour, pour notre cause commune.
Étienne

Catégorie(s) de l'article :

6 Commentaires

  1. J-Stéphane

    Bien­ve­nue sur Word­Press, et longue vie à ce blog.

    Réponse
  2. Mokshazen

    « Lorsque nous serons enfin sage, nous pas­se­rons de la com­pé­ti­tion dans l’in­di­vi­dua­lisme à l’in­di­vi­dua­li­té dans la coopération »
    co-opé­ra­tion chan­son de Colette Magny

    Réponse
  3. GILBERT Gérard

    Mer­ci cher Etienne ! Par­don­nez cette fami­lia­ri­té, mais cela fait tel­le­ment du « bien » d’en­tendre, enfin, quel­qu’un de bon sens et qui nous remonte un moral pas­sa­ble­ment …en berne !
    Ce qui m’a « inter­pe­lé » comme écrivent les snobs, c’est ce que vous venez de dire. Il faut écrire des articles pour hur­ler sa colère, se pur­ger de toutes les agres­sions morales ou intel­lec­tuelles qui nous assaillent tous les jours !
    Dans mon petit « coin » j’é­cris sur des blogs, sur « farce bouc » ect…J’ai ini­tié une page « sau­vons la France ». Tra­vail d’a­ma­teur, et sûre­ment déri­soire ! Mais comme vous le dîtes, il faut se prendre en charge ! Et j’ai com­pris une chose impor­tante. Il ne faut jamais être com­plice par le SILENCE : J’aime cette cita­tion de Cathe­rine de Sienne : « Ah ! Assez de silence ! Criez avec cent mille langues. Je vois qu’à force de silence le monde est pourri »

    Réponse
  4. Karmai

    « s’ai­der sans rien deman­der en échange » . J’ai vrai­ment tiqué sur ce non sens anthropologique. 

    Étienne, je pense qu’il fau­drait que tu lises « l’es­sai sur le don » de Mar­cel Mauss. Si l’acte de « don­ner » n’est pas fait dans la visée d’en obte­nir direc­te­ment un retour, il y a tout de même la pers­pec­tive d’un retour dans la tri­lo­gie « Don­ner-savoir rece­voir-rendre ». Ce n’est pas grave en soi qu’il n’existe pas de bonne action dés­in­té­res­sée si c’est, par exemple, un inté­rêt à la coopé­ra­tion et à la convivialité.

    Réponse
  5. Ana Sailland

    Dans Mauss appa­raissent deux choses :

    -Le don par frime , pour éta­ler sa force et ain­si obte­nir un ascendant.
    (((ça a au moins le mérite d’é­vi­ter l’é­lec­tion et les lob­bies hihi)))

    -Le hau, qui est une notion animiste/chamaniste : il s’a­git de l’es­prit de la chose, mêlée de l’es­prit de l’ar­ti­san, et du « don­neur, esprit qui explique l’o­bli­ga­tion de rendre la chose.
    Or, même si nous nous en défen­dons, nous sommes ani­mistes, c’est clair : qui ne garde pas en secret une mèche de che­veux ou une pho­to jaunie ?
    Et, bien que peu per­çue, c’est là l’une des rai­sons de l’o­bli­ga­tion de rendre ( même chez nous qui sommes si loin des mao­ris) sous peine d’être pour­sui­vi par l’es­prit de la chose, ou l’es­prit du « don­neur », esprit ici incar­né par les foudres de la jus­tice qui masquent la dimen­sion magique de l’o­bli­ga­tion de rendre.
    C’est donc là l’une des rai­sons du troc, en ren­fort de la peur d’être le din­don de la farce, peur qui pousse le don­neur à n’être que prêteur …
    Le troc a ren­du la mon­naie néces­saire, entre autres pour per­mettre et faci­li­ter la red­di­tion dif­fé­rée, mais pas que, et cela avec le cor­tège des misères et dys­fonc­tions que l’on sait, et dont nous souf­frons depuis 20000 ans.

    Sor­tir de là, c’est quit­ter cer­taines peurs men­tion­nées plus haut, pour entrer dans le don sans contre­par­tie, acra­to­pège, de source pure, sans jeu de pou­voir, sans la frime du sys­tème maori.

    Les incre­dible edible démontrent que c’est une voie pos­sible et viable ;
    Tod­mor­den a été une vraie réus­site, non construite, spon­ta­née, impul­sée par la pro­fon­deur cachée de l’être.

    Il s’a­git d’une révo­lu­tion qui repré­sente une révo­lu­tion psy­cha­na­ly­tique de l’es­pèce, peut être la plus grande révo­lu­tion de tous les temps, la plus salvatrice.
    Qui comme par hasard est à peu près contem­po­raine de l’é­mis­sion de l’i­dée du reve­nu inconditionnel.
    Ce n’est pro­ba­ble­ment pas une coïncidence.

    Je serais moins opti­miste en ce qui concerne les gra­ti­fé­rias, du moins tant qu’elles cor­res­pondent à des vide gre­niers gratuits :
    En tel cas, on ne donne pas, on se débarrasse.
    C’est très différent …
    J’a­vais impul­sé (en 2012 je crois) une jour­née du don et avais à cette occa­sion envoyé l’in­jonc­tion : ne don­nez que ce qui va vous manquer 😉
    Injonc­tion peu suivie …
    Mais il y avait quand même des cadeaux chouette, et je me sou­viens d’un jeune homme qui avait lor­gné plu­sieurs heures un lec­teur de DVD neuf, reve­nant 100 fois pour deman­der si c’é­tait bien vrai qu’il pou­vait le prendre.
    Car il y a des blo­cages chez le rece­veur autant que chez l’émetteur !!!
    (je donne des cours de math gra­tuits, et j’ai « donc » très peu d’élèves !)

    Le don est trop faci­le­ment perverti.
    L’as­cen­dant qu’il confère au don­neur est par­ti­cu­liè­re­ment piégeux.
    Il faut être aux aguets de l’in­té­rieur de nous pour débus­quer le diable qui se dégui­se­rait en saint.

    Mais dans son état de joyau par­fait, le don acra­to­pège existe, bel et bien, il est en nous, coha­bi­tant avec la pul­sion contri­bu­tive, l’un des moteurs de l’ac­tion de groupe.
    A nous de le déga­ger de sa gangue.

    Réponse

Laisser un commentaire

Derniers articles

Voyage constituant au Québec, début juin 2024

Voyage constituant au Québec, début juin 2024

Chers amis, Je vais enfin rencontrer les copains québécois constituants 🤗 On va évidemment réfléchir ensemble à une constitution d'origine citoyenne pour le Québec libre 🙂 Je pars pour Montréal ce 1er juin et mon périple durera une quinzaine de jours....