Comment participer à un atelier constituant facilement dès demain ?

12/07/2021 | Ateliers constituants, Expériences démocratiques, Processus constituant forcément populaire pour être digne de ce nom | 16 commentaires

Il n’est pas facile pour tout le monde de trouver l’occasion et la disponibilité de participer à un atelier constituant.

Pour cette raison, je vous invite à découvrir les ateliers numériques de MUMBLE CONSTITUANT : « Les ateliers de Mumble Constituant sont des réunions en ligne (tous les mardis à 20h30 sur Discord) où nous nous exerçons à l’écriture d’une Constitution complète. »

Ces ateliers ont l’avantage d’être accessibles facilement à tous, à l’aide de son smartphone, de sa tablette, ou de son ordinateur.

Rejoindre les ateliers les mardis à 20h30

Découvrir la Constitution issue des ateliers

Comment participer à un atelier ?

Les ateliers sont répartis en 3 phases : la réflexion, la rédaction et la votation

La parole est distribuée par un facilitateur désigné en début d’atelier.

À ce jour, près de 300 citoyens ont participé à cette aventure de rédaction en intelligence collective. Ce n’est pas une suite d’ateliers constituants, mais un processus constituant complet. Le travail a débuté en 2016, il est donc nécessaire de préparer un peu sa participation aux ateliers…

Conseils pour participer aux ateliers :

 
Vous pouvez également regarder de plus près la Constitution en vigueur.


Pour rappel : Pourquoi réécrire nous-mêmes la constitution ?

https://www.youtube.com/watch?v=5WkVZhtNZco

Comment réécrire la constitution ?

https://www.youtube.com/watch?v=2Y1Lx8_ifTU


Fil Facebook correspondant à ce billet :

Tweet correspondant à ce billet :

Telegram correspondant à ce billet :
https://t.me/chouard/9

S’abonner au blog par mail

S’abonner aussi via…

Le Telegram : Rejoindre le canal Telegram

Le moyen d’échanger et de s’organiser : Discord des Gentils Virus (logiciel d’audioconférence)

Derniers articles

Participez à la votation citoyenne constituante d’octobre

Participez à la votation citoyenne constituante d’octobre

Ce mois-ci, les amis du Mouvement Constituant Populaire (MCP) organisent des votations locales partout en France sur le sujet constituant. https://www.youtube.com/watch?v=P7DqgMoOQGY Le sujet de la votation citoyenne constituante d’octobre Pour rendre notre pays...

Une comparaison des taux de mortalité toutes causes ajustés selon l’âge en Angleterre, par Norman Fenton et Martin Neil : le taux de mortalité est actuellement plus élevé chez les vaccinés que chez les non vaccinés

Une comparaison des taux de mortalité toutes causes ajustés selon l’âge en Angleterre, par Norman Fenton et Martin Neil : le taux de mortalité est actuellement plus élevé chez les vaccinés que chez les non vaccinés

Chers amis, L'expérience d'abus de pouvoir chimiquement pur que nous sommes en train de vivre me contraint (littéralement) à ne plus penser qu'à ça, en toute première urgence. Il me semble que la prise de conscience (par toutes les populations du monde) que la...

16 Commentaires

  1. Pierre

    Bonjour,

    Les vrais raisons pour lesquelles nous devrions résister aux mesures annoncées ce soir. Ne nous égarons pas sur des débat médicaux dont nous ne sommes pas experts et pas tous d’accord:

    1- Nos valeurs sont libertés, égalité, fraternité, ces mesures attaquent de manière frontale chacune de ces valeurs.

    2- Nous n’acceptons pas l’exclusion de nos frères, que l’on soit par ailleurs d’accord avec leurs opinions ou leur choix.

    3- On ne cède pas à un chantage sur les libertés. C’est comme avec les terroristes si on cède une fois même sur un marché qui parait acceptables, alors il reviendront avec des chantages de plus en plus intenables.

    4- C’est contraire à l’état de droit. L’état de droit ne souffre pas de règles conditionnelles. On ne peut pas dire « Si vous avez fait au moins 3 ans d’études, et que vous n’avez pas mangé de viande durant les 6 derniers mois alors vous pouvez rouler à 90km/h sur une nationale sinon c’est 80km/h ». L’état de droit c’est la même règle pour tous le monde, indépendamment des choix et actions passés de l’individu. Accepter du droit conditionnel en fonction de variable lié a l’individu c’est une pente extrêmement dangereuse.

    5- Le système numérique mis en place pour établir le pass sanitaire, ne fournis aucune garanties en terme de donnés et de vérifiabilité que cet outils ne donne pas de manière masqué un pouvoir technologique totalitaire au gouvernement. La CNIL a relevé les failles de ce système ( https://www.numerama.com/sciences/718081-pass-sanitaire-la-cnil-liste-tout-ce-qui-ne-va-pas-dans-tousanticovid-verif.html ) ainsi que d’autres ( https://www.broken-by-design.fr/posts/pass-sanitaire/ https://www.01net.com/actualites/tousanticovid-verif-le-panier-perce-du-pass-sanitaire-2044056.html )

    6- Pour toutes les raisons ci-dessus les mesures n’excluent pas uniquement les non-vaccinés, mais aussi et surtout les opposants politiques et les résistants.

    Réponse
  2. Pierre

    Je rajoute deux points:

    7- Ces mesures vont en contradiction directe des promesses récentes réalisées par le chef de l’état et le gouvernement, sans qu’aucun élément par son importance et son imprévisibilité ne le justifie.

    8- Les mesures sont contradictoires avec les dispositions suivantes de notre constitution:

    « tous les citoyens sont également admissibles à toutes dignités, places et emplois publics, selon leur capacité, et sans autre distinction que celle de leurs vertus et de leurs talents  » (Distinguer l’accès à l’emploi public selon un état vaccinal est donc anti-constiutionel)

    « La Nation garantit l’égal accès de l’enfant et de l’adulte à l’instruction, à la formation professionnelle et à la culture. » (l’égal accès à la culture est rompu)

    Réponse
    • Pierre

      Je rajoute un point:

      9- L’élément qui met en évidence le coté malveillant de la manœuvre, c’est que les délais choisis impliquent que ceux qui décideraient de se faire vacciner au moment de l’annonce d’hier, ne pourront/pourraient pas couper à une exclusion de plusieurs semaines. Mais en réalité les centres de vaccination sont tellement surchargés qu’une personne qui voudrait prendre rendez-vous au moment ou j’écris ces lignes pour se faire vacciner ne pourrait être pleinement vacciner avant fin septembre dans une ville de province. Avant même l’annonce d’hier, on ne pouvait trouver de créneau avant début Août. Le but est donc de sanctionner et faire mal à ceux qui ont le moins de zèle dans le suivit l’idéologie gouvernementale avant l’annonce. C’est donc presque une loi rétroactive.

      10- Ces mesures consacrent un droit et une obligation de vérification identité de la part des gestionnaires d’établissement recevant du public, ce qui est en soit une bascule dans un pays ou la possession d’une carte d’identité n’était jusqu’à présent pas obligatoire ( https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F11601 ), et ou l’on pouvait anonymement vaquer à a peu prés toutes les activités que l’on souhaitait. Les mesures annoncée, impliquent une suppression du droit à l’anonymat dans tous les lieux concernés, ce qui est majeur.

      Réponse
  3. joss

    Le vaccin ne nous évitera pas le pass sanitaire.
    Et ce pass concerne tout le monde, les non vaccinés et les vaccinés ! Les Français sont-ils prêts à échanger leur vie « d’avant » contre une vie tracée à la chinoise ? C’est la question tacite exprimée hier soir par le président de la nation. La vaccination n’est qu’un prétexte au traçage et se vacciner n’empêchera pas ce processus. Quand on abandonne des libertés, il faut se battre pour les récupérer, l’histoire nous l’a assez enseigné. L’union fait la force (devise belge).

    « Si on accepte l’identité numérique, ça sera trop tard »
    L’ingénieur physicien Philippe Guillemant explique comment la crise sanitaire a accéléré certains bouleversements sociétaux.
    https://www.youtube.com/watch?v=gWzGQruMXO0

    Réponse
    • Pierre

      @Joss,

      « Et ce pass concerne tout le monde, les non vaccinés et les vaccinés  »

      Je suis d’accord, même vacciné on ne pourra plus vivre sans passer des contrôle d’identité quotidien, et sans passer sous les fourches caudines d’une application au code source fermé et aux traitement des données hasardeux. Et même vacciner on perd le droit de déjeuner avec un amis qui ne l’est pas.

      C’est très important de ne pas se perdre dans le débat hasardeux pour ou contre la vaccination, et opposer les vaccinés et les non-vacciné, c’est ce que veux le gouvernement.

      Le gouvernement n’a pas de parole (ce qui a été annoncé hier va à l’encontre de toutes les promesses faites il y a moins de 6 mois), les conditions du pass vont changer, vont devenir de plus en plus intenables à mesure que les gens s’y conforment. Donc même un vacciné qui a le droit de passer aujourd’hui, ne l’aura peut-être pas demain, s’il n’est pas docile à ce que lui demande le gouvernement, lorsque celui-ci mettra à jour ses conditions.

      Réponse
      • Pierre

        Et il est très important de dire que les mesures qui ont été annoncés ne sont pas une « quasi-obligation vaccinale », ou une « obligation vaccinale » tout cours. C’est bien pire.

        Dans un état de droit, toute obligation doit être garantie par une peine appliquée par l’état, qui est à la mesure de la gravité de l’infraction, et qui est un incitatif suffisant pour motiver la majorité à respecter la loi.

        Hors une peine qui correspondrait à ces critères serait peut-être une amende de 1000 euros ou 5 jours de travail d’intérêt général.

        Et de ce que j’ai discuté avec les personnes que je connais qui sont ferme sur la volonté de ne pas se faire vacciner, une telle peine serait largement plus acceptable que d’être tué socialement. Pour autant une telle peine serait suffisante pour convaincre 90% de la population de se faire vacciner.

        Mais maintenant les mesures qui on été mise en place vont bien au delà de la question de la vaccination. C’est une rupture de société de mettre en place un système numérique d’identification qui permet à l’état de contrôler les allées et venus de la population (quelque-soit les conditions incorporées dans le pass, ça serait autre que vaccinal ça ne changerait rien). Cette rupture de société n’a rien à voir avec l’obligation vaccinale, elle va bien au delà.

        Réponse
        • joss

          Je suis entièrement d’accord avec vous 😉

          Réponse
  4. Pierre

    Demande de publication du code source de l’application « tous anti covid verf » par une association:

    https://interhop.org/2021/07/07/demande-acces-TAC-V-ministere

    Très important, surtout si couplé avec la compilation reproductible, qui permet de vérifier que l’application distribué dans l’app store correspond bien au code source fourni. Tel que l’ont fait nos amis Suisses:

    https://github.com/admin-ch/CovidCertificate-App-Android

    C’est très important, ça permet d’avoir des garanties que le gouvernement ne prend pas insidieusement un pouvoir technique « de facto » d’exclure n’importe-qui pour n’importe-quelle raison, n’importe-quand, et aussi un pouvoir de surveillance de masse. Pour l’instant nous n’avons absolument pas ce genre de garanties bien au contraire, au début certains on put détecter l’envoi de données à un serveur américain à chaque scan. Aujourd’hui l’appli reste une boite noire sous le contrôle du gouvernement. Je sais que pour les néofites l’importance de tout ça ne saute pas forcement aux yeux. Mais de plus en plus « Code is Law » il faut se le dire.

    Réponse
  5. Pierre

    Dans quel monde vivrons nous dans dix ans ou vingt an?

    Bien-sur nous seront dans une société ou non-seulement tous nos faits et gestes, tout nos mots et nos pensées seront surveillés. Cette surveillance s’approche déjà aujourd’hui de la couverture totale des activités humaines. Nous vivrons donc bien-sur dans une société ou le pouvoir connaîtra mieux la personne qu’elle même et pourra sans soucis la manipuler de manière très efficace grâce à des messages personnalisés.

    Mais en plus nous seront dans une société ou l’on sera contraint automatiquement par des machines. Si tu ne fais pas ce que le pouvoir attends de toi, tu sera punis, tu sera exclus socialement, tu souffrira. Et ce bien-sur sans l’intermédiaire de lois, d’un juge et d’un état de droit. Non tu ne saura même pas à l’avance ce que tu es libre de faire ou non. En fait tu ne sera véritablement libre de rien. Car chacune de tes actions, chacun de tes choix, sera pris en compte numériquement et aura des conséquences les avantages ou les punitions que le pouvoir t’attribuera par outils numérique interposé.

    Chacun d’entre-nous ne sera plus qu’un pantin, sans volonté propre, sans degré de liberté; et sans possibilité de choix personnel. Nous ne seront plus que des pions au service du pouvoir. Les engrenage d’une machine qui nous dépasse, et sur laquelle nous n’avons aucune prise ni aucun contrôle.

    Il n’y aura plus besoins d’être humains comme courroie de transmission du pouvoir. Ce dernier sera appliqué directement par les machines. Les portiques seront (re)programmés pour vous contrôler, et les machines de contrôle vont pulluler. Ainsi on évite tout risque d’effondrement du pouvoir en place, car les humains ont trop tendance à la défection, pas les machines. Ce système sera alors pour la première fois de l’histoire de l’humanité quasi-irréversible.

    Ho ne vous inquiétez pas il y aura des plaisirs dans ce monde. Il y aura les plaisirs de la
    bouche, les plaisirs de la chair. Pour que ce système ne marche il faut bien une carotte. Et même si vous acceptez d’éteindre votre cerveau, de ne plus vous poser de questions, de renoncer définitivement à toute pensée critique et remise en cause. Peut-être qu’à ces conditions là vous serez heureux! Mais si par malheur vous voulez faire preuve de réflexion, d’esprit critique, d’intelligence, alors vous souffrirez, vous souffrirez terriblement.

    La question de l’écologie à coté parait presque d’une pale importance. A quoi bon sauver une planète et son humanité, si c’est pour qu’elle soit le théâtre d’un enfers sur terre et d’une éternité de servitude et de souffrance?

    Maintenant l’engrenage est lancé: ce que nous faisons aujourd’hui avec le pass sanitaire, nous le feront demain pour le terrorisme, puis pour autre chose. Nous sommes dans une première historique qui montre qu’il suffit de faire peur et la majorité des gens s’y plieront avec peu de résistance, sans même comprendre dans quel engrenage ils mettent le doigt. Le contexte actuel nous montre que valeurs « Liberté, Egalité, Fraternité » ne sont plus qu’un lointain souvenir pour la majorité, et leur défense l’apanage d’une petite minorité, reliquat expirant de l’ancien monde ou l’on était prêt à mourir pour elles (oui, oui mourir, y compris du covid s’il le faut).

    Lundi 12 juillet 2021 restera une date historique, celle ou pour la première fois de l’histoire, la France aura fait usage d’un outils numérique de contrôle social en lieu et place de l’état de droit. Pouvez-vous vraiment croire en votre fort intérieur que ça sera la dernière?

    Reste-t’il un espoir? *Oui il reste un petit espoir.* Celui de ne rien laisser passer. S’il y a un espoir il se situe dans les manifestation du samedi plus nombreuses de semaines en
    semaines. S’il y a un espoir il est dans le boycott inflexible de tout outils numérique de contrôle social. S’il y a un espoir il est dans le sabotage. S’il y a un espoir il est dans la résistance, maintenant! (Pas une fois que nous aurai atteints le point de non-retour et d’irréversibilité). S’il y a un espoir il est dans le fait que vous rejoignez la résistance et menez à nos coté un combat
    total.

    Réponse
  6. Rodrigues David

    Bonjour,
    Merci merci merci… C’est extraordinaire de voir la progression depuis 2 ans.
    Tous unis pour le RIC.
    Vive les ateliers constituant et vive la liberté.
    Bien à vous …….Les peau-rouge du Salagou

    Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les commentaires
récents du blog

  1. Et ça se dit scientifique… Coronavirus: les vaccins efficaces à 90% contre les formes graves, selon une étude française https://www.rtbf.be/info/societe/detail_coronavirus-les-vaccins-efficaces-a-90-contre-les-formes-graves-selon-une-etude-francaise?id=10857875…

  2. […] https://www.chouard.org/2021/10/08/une-comparaison-des-taux-de-mortalite-toutes-causes-ajustes-selon…/ […]