Rendez-vous le 16 juillet à 21 h, pour un échange avec Jacques Cheminade sur les enjeux démocratiques

12/07/2021 | 5 commentaires

Pour suivre et par­ti­ci­per, ren­dez-vous sur : https://​dis​cord​.gg/​z​F​n​8​2​H​m​h9D


Fil Face­book cor­res­pon­dant à ce billet :

Tweet cor­res­pon­dant à ce billet :

Tele­gram cor­res­pon­dant à ce billet :
https://t.me/chouard/7

Catégorie(s) de l'article :

5 Commentaires

  1. Pierre
  2. Pierre

    Ce qui est ter­rible avec ce truc c’est que l’on nous pousse à choi­sir son camps, et créer une guerre entre le deux camps :

    -Soit être vac­ci­né et accep­ter voir pous­ser le fait que ceux qui ne le sont pas soit pié­tines, en les trai­tants d’égotistes.
    ‑Soit ne pas être vac­ci­né et se battre contre le pass sani­taire, en trai­tant les vac­ci­nés de dic­ta­teurs voir de moutons.

    Une telle divi­sion de la socié­té fran­çaise est ter­rible et elle est pous­sée par le gou­ver­ne­ment. Ça risque d’être un point de non-retour et une rup­ture du contrat social et de la volon­té de vivre en ensemble. Je défend la pos­si­bi­li­té d’une troi­sième voie.

    Celle d’être (au moins par­tiel­le­ment) favo­rable à la vac­ci­na­tion, d’être vac­ci­ner ou de comp­ter se faire vac­ci­ner, mais de refu­ser l’ex­clu­sion, qu’on mal­traite nos frères humains qui ne pensent pas pareils ou ne font pas les mêmes choix. De refu­ser aus­si la néces­si­té d’i­den­ti­fi­ca­tion pour accé­der à tout lieux public. De refu­ser aus­si un sys­tème numé­rique opaque sous le contrôle du gou­ver­ne­ment qui contrôle l’ac­cès aux lieux public, et mani­pule des don­nées sen­sibles. Refu­ser qu’on voit dans la per­sonne en face un QR-Code avant de voir un être humain.

    Ou bien éga­le­ment celle de ne pas sou­hai­ter se faire vac­ci­ner pour X ou Y rai­son, mais com­prendre que pour d’autre c’est impor­tant, com­prendre leur peur et la respecter.

    Réponse
    • ève

      Effec­ti­ve­ment , nous n’a­vons pas le mono­pole sur cha­cun d’entre nous ! Nous devons prendre conscience que ce pro­jet de vac­ci­na­tion obli­ga­toire va avan­ta­ger une par­tie du peuple contre une autre hos­tile aux vac­cins parais­sant aléa­toires , voir bizarres !
      Chaque per­sonne doit être capable de déci­der seule de ce qui est bien pour elle ou non !
      Il y a assez de tra­vers dans ce monde pour faire bas­cu­ler l’hu­main sans y ajou­ter des mani­pu­la­tions de thé­ra­pie génique ! Le nombre de per­sonnes qui en a fait les frais devrait per­mettre à la jus­tice de s’in­ter­ro­ger gra­ve­ment sur son uti­li­té quant aux résul­tats néga­tifs obte­nus sur les plus vul­né­rables et avec la façon de les « retraiter » !
      À écou­ter les auto­ri­tés , les vac­ci­nés n’au­raient plus rien à craindre du covid , sauf qu’ils seraient tou­jours conta­mi­nants , sans même par­ler des recombinants !
      De ce fait , je ne vois pas en quoi être non-vac­ci­nés est une preuve d’égoïsme !
      Cette his­toire de piqûres est loin d’être ter­mi­née ! Je ne sais pas s’ils ont éva­lué pour demain tous les pré­ju­dices que cela va cau­ser à l’é­co­no­mie , mais je crois qu’ils s’en foutent ! Leur pro­jet de domi­na­tion arri­vé à terme Il ne res­te­ra pas grand-chose de nos vies ! Puis­qu’ on nous fait chan­ter , eh bien  » hauts les coeurs » !
      Fait ce que tu dois et advienne que pourra
      Mer­ci pour les liens !

      Réponse
  3. Joh

    Assez plai­san­té, le con-vide est un coup d’é­tat à pré­texte sani­taire mon­dial dans un but de dépo­pu­la­tion expo­sé par Gates et Scwab en têtes de gon­doles. Les piqûres ne peuvent avoir aucun effet béné­fique sur un virus à cou­ronne qui a tou­ché moins d’1% de la popu­la­tion mon­diale. Car il est MUTANT (comme la grippe) : les variants actuels ne tuent plus que des per­sonnes à l’a­go­nie (moins de 60 morts en Angle­terre depuis jan­vier (à pro­por­tion égale entre ceux ayant reçu une ou deux injec­tions et les autres, c’est dire l’in­té­rêt). La mala­die de 2019 n’existe plus de puis 2020, le virus mute tous les 8 jours (15 pour cer­tains). Par contre les ARN (prêts depuis 2019) ont tué des dizaines de mil­liers de per­sonnes et pro­vo­qué des mil­lions d’ef­fets secon­daires graves pour des cobayes qui en res­te­ront infirmes à vie. Sur le long terme on ne sait RIEN. Comme pour l’a­miante au siècle der­nier. J’es­père avoie été assez clair. C’est un GENOCIDE.

    Réponse
    • Beatrice Hubert

      Exac­te­ment, c’est tout à fait clair pour moi éga­le­ment, c’est un géno­cide et même les tests qui sont impo­sés ain­si que les masques chi­rur­gi­caux sont impré­gnés d’oxyde de gra­phene, le CDC vient de publier une étude scien­ti­fique, les per­sonnes vac­ci­nées vont deve­nir des bombes humaines et répandre autour d’elles la pro­teine trans­ge­nique spike qui est une pro­teine tueuse pro­vo­quant la dégé­né­res­cence défi­ni­tive des organes et capil­la­rites. Cette trans­mis­sion doit se faire avec la 5g qui cor­res­pond avec l’oxyde de gra­phene. Le débat ne devrait même pas être pour ou contre la vac­ci­na­tion car les per­sonnes vac­ci­nées ne connaissent pas la véri­té. C’est un géno­cide pur et simple. Reveillons nous bon sang ! Ce n’est pas un gou­ver­ne­ment c’est la pègre et le pre­sident n’est pas dans son etat nor­mal on le voit bien il est sous MK , c’est une arme le Mind Kon­trol qui est uti­li­sée par l’é­tat pro­fond. C’est dur de savoir que ces per­sonnes can­di­dates aux vac­cins et heu­reuses de pou­voir voya­ger etc..vont vers la Mort sans le savoir.

      Réponse

Laisser un commentaire

Derniers articles