La Covid-19 est en fait moins mortelle qu’une grippe. La seule raison pour laquelle nous avons eu une surmortalité plus forte en 2020 qu’en 2017, c’est uniquement que parce que les gens sont plus vieux.

16/01/2021 | 3 commentaires

Des­crip­tion de cette impor­tante vidéo : 

« Nous sommes en 2021 et on n’en a pas encore fini avec le coro­na­vi­rus. La menace d’un nou­veau confi­ne­ment arrive. Tout le monde regarde vers l’Angleterre et leur nou­veau variant. Ce qu’on va voir dans cette vidéo, c’est si l’épidémie de COVID-19 est vrai­ment plus mor­telle que la grippe de 2017 et de com­bien est l’écart. Je vous annonce tout de suite qu’en fai­sant tous les cal­culs j’ai com­plè­te­ment halluciné.

Dans la vidéo pré­cé­dente, je vous avais mon­tré où aller cher­cher les don­nées des per­sonnes décé­dées pour faire vous-même les cal­culs et arrê­ter de vous faire mani­pu­ler par des jour­na­listes qui ne maî­trisent abso­lu­ment pas les chiffres et ont juste pour but de faire le plus peur pos­sible, parce que c’est ven­deur. A l’aide de ces chiffres je vous avais mon­tré que l’épidémie de coro­na­vi­rus n’a que très légè­re­ment aug­men­té la mor­ta­li­té et seule­ment pour les plus âgés. Les moins de 65 ans ne sont pas du tout plus décé­dés en 2020 qu’en 2019 et les plus de 65 ans, un peu plus.

J’expliquais sur cette vidéo que les décès sup­plé­men­taires que l’on voit en 2020 viennent sur­tout de la pyra­mide des âges de la France. Les fran­çais vieillissent avec notam­ment les célèbres baby-boo­mers. Même si la plu­part des per­sonnes regar­dant ma vidéo ont eu des cri­tiques posi­tives, j’ai regar­dé en détail ce que disaient les com­men­taires. En l’occurrence, 2 inter­nautes, au milieu de leurs insultes me reprochent de mettre trop de poids au phé­no­mène démo­gra­phique. Ils disent que les 30 000 décès mon­trés comme liés au Covid-19 en mars-avril sont une preuve irré­fu­table que la Covid-19 est extrê­me­ment dan­ge­reuse et mor­telle. J’ai donc creu­sé la ques­tion et d’étudié en détail les chiffres de décès par âge. Pour ça, j’ai com­pa­ré l’épisode de grippe de 2017 à l’épisode de Covid-19. 

Je vous avoue que je ne m’attendais abso­lu­ment à ce que j’ai décou­vert. J’étais com­plè­te­ment scot­ché. En fai­sant cette com­pa­rai­son vous allez voir qu’il ne faut plus dire que la Covid-19 est un peu plus mor­telle qu’une grippe. La Covid-19 est en fait moins mor­telle qu’une grippe. La seule rai­son pour laquelle nous avons eu une sur­mor­ta­li­té plus forte en 2020 qu’en 2017, c’est uni­que­ment que parce que les gens sont plus vieux.

Pré­pa­rez-vous à tom­ber de votre chaise, on y va. »

Autres vidéos de la chaîne « Déco­der l’éco » :
https://​www​.you​tube​.com/​u​s​e​r​/​a​z​y​x​1​9​8​6​/​v​i​d​eos

Fil Face­book cor­res­pon­dant à ce billet :

Fil Twit­ter cor­res­pon­dant à ce billet : 

Catégorie(s) de l'article :

3 Commentaires

  1. joss

    Les causes sont nombreuses :
    ‑casse du sys­tème de soins de san­té depuis des années (sans rat­tra­page durant la pandémie)
    ‑conflits d’in­té­rêts à tous les niveaux
    ‑des­truc­tion des masques de protection
    ‑1ère ligne de front anes­thé­siée : les méde­cins trai­tants ne pou­vaient pas trai­té, les patients étaient direc­te­ment envoyés à l’hô­pi­tal engor­geant ses capacités
    ‑nos vieux se sont retrou­vés coin­cés en ehpad sans pos­si­bi­li­té d’être traités
    ‑inter­dic­tion de cer­tains traitements
    ‑covid mal soi­gné (sur­tout 1ère vague)
    ‑guerre psy­cho­lo­gique du confi­ne­ment, infor­ma­tion de la peur avec baisse de nos défenses immunitaires
    ‑patients éti­que­tées covid mais non covid (faux-posi­tif) pla­cés en ser­vice covid (risque de contamination)
    ‑toute per­sonne PCR posi­tive décé­dée (même si tom­bée des esca­liers) rentre dans les sta­tis­tiques « décès covid »
    -…
    Mais ils disent qu’ils ont la solu­tion : un type de « vac­cin » jamais expé­ri­men­té auparavant :))

    Réponse
  2. Adrien Bonnet

    Bah, si en 2015 nous avions eu une COVID-19 au lieu de la grippe, nous aurions eu à l’é­poque 10000 morts de moins. Et c’est un minimum !

    Comme disait je ne sais plus qui, la rai­son n’est pas à la source de la croyance et ne la fera donc jamais dis­pa­raître. Qu’on le veuille ou non, devant les inqui­si­teurs de la reli­gion COVID, on s’a­ge­nouille pour prier le saint Vaccin.

    C’est le pou­voir qui dis­tingue le vrai du faux, pas la raison.

    Réponse

Laisser un commentaire

Derniers articles

Demain soir, on saura si les jeunes sont allés se mettre en travers de l’arbitraire, en élisant… En élisant n’importe qui contre le tyran du moment — qu’il est urgent de freiner, de limiter, d’empêcher !

Demain soir, on saura si les jeunes sont allés se mettre en travers de l’arbitraire, en élisant… En élisant n’importe qui contre le tyran du moment — qu’il est urgent de freiner, de limiter, d’empêcher !

Chers amis, Voilà 17 ans que j'instruis, dans ma tête et sur ce site, le procès de l'élection. Dix-sept ans que je creuse ce sujet central, et que je découvre et dénonce les mécanismes diaboliques (qui divisent) de ce piège politique — infantilisant et humiliant —...

[Contre la tyrannie qui vient] Grand Appel et Marche pour défendre la Liberté

Chers amis, Sentez-vous que le temps est venu de prendre nos responsabilités pour défendre notre liberté ? Si ne disons jamais non aux pouvoirs abusifs, ils ne s'arrêteront jamais d'abuser : "tout pout pouvoir va jusqu'à ce qu'il trouve une limite" (Montesquieu)....