Passionnant, Louis Fouché, interrogé par François Asselineau sur la prétendue « crise sanitaire » (créée de toutes pièces par la dévastation volontaire de l’hôpital perpétrée par les « libéraux » depuis 40 ans)

30/12/2020 | 4 commentaires

J’aime ce jeune homme, sa gen­tillesse, sa culture, son humi­li­té, son hon­nê­te­té, sa phi­lo­so­phie, son res­pect des autres — même de ses détrac­teurs—, sa patience, son cou­rage… tout ça est exemplaire.

Et ce qu’il explique est de la pre­mière importance.

À connaître et à faire connaître.

Étienne.

Catégorie(s) de l'article :

4 Commentaires

  1. klint

    Bon­jour,

    Je com­prends que Louis Fou­ché puisse vous séduire par cer­tains aspects de sa pen­sée, mais il véhi­cule sur­tout de la pseu­do science, allant jus­qu’à se faire invi­ter chez Thier­ry Cas­sas­no­vas, qui est à peu de chose près un gourou.
    https://​www​.you​tube​.com/​w​a​t​c​h​?​v​=​z​Y​v​U​L​8​K​G​8​e​g​&​t​=​7​1​75s

    Lepage lui aus­si cité Fou­ché, et vrai­ment c’est déce­vant, qu’il y ai une dimen­sion poli­tique pro­fonde à cette crise sani­taire est indé­niable, mais s’il vous plait, ne per­dez pas votre sens cri­tique au pro­fit au pro­fit d’un mili­tan­tisme aveugle.
    Il y a des gens qui comptent sur vous !

    Cor­dialment.

    Réponse
  2. Renaud

    J’ai vision­né de mon côté il y a quelques jours cet entre­tien et l’ai répercuté.
    Excel­len­tis­sime ! Les 45 der­nières secondes par le Dr Louis Fou­ché sont à gra­ver dans le marbre. Mais, toutes choses les mieux com­prises pos­sible et vu les cir­cons­tances le pas­sage à l’acte s’impose !

    Réponse
  3. Jak

    Bon­jour à tous !
    Prin­cipe de pré­cau­tion de 27:30 à 28:07 => Ima­gi­nez un pas­se­port vac­ci­nal obli­ga­toire ! Il fau­drait faire remon­ter à Ruf­fin (et/ou autre) que tant que la preuve du contraire n’a pas été faite, la vac­ci­na­tion en popu­la­tion géné­rale n’est que pure folie !

    Réponse

Laisser un commentaire

Derniers articles

Demain soir, on saura si les jeunes sont allés se mettre en travers de l’arbitraire, en élisant… En élisant n’importe qui contre le tyran du moment — qu’il est urgent de freiner, de limiter, d’empêcher !

Demain soir, on saura si les jeunes sont allés se mettre en travers de l’arbitraire, en élisant… En élisant n’importe qui contre le tyran du moment — qu’il est urgent de freiner, de limiter, d’empêcher !

Chers amis, Voilà 17 ans que j'instruis, dans ma tête et sur ce site, le procès de l'élection. Dix-sept ans que je creuse ce sujet central, et que je découvre et dénonce les mécanismes diaboliques (qui divisent) de ce piège politique — infantilisant et humiliant —...

[Contre la tyrannie qui vient] Grand Appel et Marche pour défendre la Liberté

Chers amis, Sentez-vous que le temps est venu de prendre nos responsabilités pour défendre notre liberté ? Si ne disons jamais non aux pouvoirs abusifs, ils ne s'arrêteront jamais d'abuser : "tout pout pouvoir va jusqu'à ce qu'il trouve une limite" (Montesquieu)....