J’ai passé un moment avec Jean-Christophe Chavanon, hier soir au calme :

On a évoqué les aspirations actuelles (compréhensibles) à la violence insurrectionnelle, et l’alternative non violente de notre mutation générale en citoyens constituants, devenus enfin méfiants de tous les pouvoirs, par principe et par méthode.

Il n’est pas surprenant, il est même logique et prévisible, que les hommes forts (aspirant à un pouvoir sans partage) méprisent et combattent cette idée alternative, pourtant prometteuse, du point de vue populaire, si on la comprend bien.

Tâchez d’inviter la constitution dans la plupart de vos conversations avec des inconnus, et advienne que pourra.

Étienne.

PS : on aussi parlé de monnaie et de création monétaire sous contrôle populaire.

PPS : on a aussi dit quelques mots de Francis Cousin.

Fil Facebook correspondant à ce billet :
https://facebook.com/story.php?story_fbid=10158212598077317&id=600922316