Forcalquier en live ce soir

15/02/2019 | 13 commentaires

Chers vous tous, 

Je suis com­plè­te­ment débor­dé, par­don. Je n’ai même plus le temps de lire ni mails ni sms, etc. Je reviens à peine de Paris, 2 h à la mai­son, et je repars pour For­cal­quier (et Castres demain et Bruxelles après-demain).

Je vous glisse à la hâte les liens des dif­fé­rentes pla­te­formes où devrait être retrans­mise en LIVE la ren­contre de FORCALQUIER ce soir. 

On va essayer un truc nou­veau 🙂 On va rétro­pro­je­ter la pro­po­si­tion de loi consti­tu­tion­nelle du RIC de la LFI et la com­men­ter, et la cor­ri­ger ensemble.
L’intérêt serait de nous exer­cer ensemble —sur un cas pra­tique bien réel et bien impor­tant— à lire un pro­jet consti­tuant avec un œil vigi­lant et exigeant.

La pro­po­si­tion de la LFI :
http://​www2​.assem​blee​-natio​nale​.fr/​d​o​c​u​m​e​n​t​s​/​n​o​t​i​c​e​/​1​5​/​p​r​o​p​o​s​i​t​i​o​n​s​/​p​i​o​n​1​5​5​8​/​(​i​n​d​e​x​)​/​p​r​o​p​o​s​i​t​i​o​n​s​-​loi

Les canaux de dif­fu­sion en direct de la chaîne ce soir :
you­tube : https://​www​.you​tube​.com/​c​h​a​n​n​e​l​/​U​C​U​j​H​S​M​n​A​y​o​j​Z​z​F​z​W​_​8​w​C​uaQ

Twitch : https://​www​.twitch​.tv/​p​a​r​l​a​j​a​u​nix

Sma­sh­cast : https://​www​.sma​sh​cast​.tv/​P​a​r​l​a​j​a​u​nix

Pré­ri­scope : https://​www​.pscp​.tv/​P​a​r​l​a​j​a​u​n​i​x​/​f​o​l​low

VK : https://​vk​.com/​i​d​5​2​1​7​3​5​562

OK : https://​ok​.ru/​p​r​o​f​i​l​e​/​5​7​3​5​7​9​4​8​3​489

Vaughn : https://​vaughn​.live/​p​a​r​l​a​j​a​u​nix

Stream : https://​www​.stream​.me/​p​a​r​l​a​j​a​u​nix

Mob­Crush : https://​www​.mob​crush​.com/​p​a​r​l​a​j​a​u​nix

Au plai­sir de vous revoir bientôt.

Étienne.

Edit :
Notre belle soi­rée à FORCALQUIER (nous étions 400 dans la salle et 100 dans le hall) : 

https://​you​tu​.be/​s​j​D​U​r​3​I​-​E​n​0​&​f​e​a​t​u​r​e​=​y​o​u​t​u​.be

Avec une réponse aux calom­nies des anti­fas et des médias (de 2:30:30 à 2:48:30, en gros) : 

Catégorie(s) de l'article :

13 Commentaires

  1. robert politzer

    « Le volume des tran­sac­tions élec­tro­niques est énorme et repré­sente au moins 100 fois le PIB. En res­tant pru­dent, on peut esti­mer qu’une taxe à 0,1 % rap­por­te­rait suf­fi­sam­ment pour faire dis­pa­raître la TVA. Avec 0,2 %, on pour­rait même dimi­nuer voire sup­pri­mer d’autres impôts » assure Marc Ches­ney qui tra­vaille avec d’autres spé­cia­listes (dont le finan­cier suisse Felix Bol­li­ger) sur cette idée. Elle pour­rait être sou­mise à une vota­tion (réfé­ren­dum) en Suisse si le texte obtient 100 000 signatures.

    Réponse
  2. Raphael

    Bon­jour,
    En 3h54mn, pour ras­su­rer une dame sur les pos­sibles erreurs de vote du peuple, Étienne remet en cause la sou­ve­rai­ne­té du peuple en ver­rouillant des « grands principes ».
    Je pense que c’est une brèche ou cha­cun vou­dra mettre ses propres valeurs. Dommage.

    Réponse
  3. MANCHERON Denis

    Encore gros gros Mer­ci pour tout Etienne ! J’ai bcp aimé le débat avec Sapir sur sput­nik ain­si que celui avec asse­li­neau sur uprtv. Des gars bien et à la pointe, et pro RIC de surcroît !

    Réponse
  4. Gaëtan

    Salut !

    Je me suis per­mis d’u­ploa­der la retrans­mis­sion du débat sur Peer­Tube, alter­na­tive à You­Tube (libre, décen­tra­li­sée, fédé­rée, etc.), pour ceux qui, comme moi, évitent au maxi­mum les ser­vices non-éthiques.

    Mer­ci pour l’in­ves­tis­se­ment de ces temps durs. C’é­tait très agréable de pou­voir faire ta rencontre !

    J’es­père avoir bien­tôt l’oc­ca­sion d’é­chan­ger de nou­veau avec toi !

    Réponse
  5. Raphael

    Mer­ci Étienne pour ton enga­ge­ment et ta patience. Juste un point : Je crains la conces­sion pour ras­su­rer les gens vers 3h48 de cette vidéo. En disant que la sou­ve­rai­ne­té du peuple ne pour­rait remettre en cause cer­tains « grands prin­cipes », droit à l’a­vor­te­ment ou autres, on ouvre une porte per­met­tant à cha­cun de pla­cer à l’a­bri ces propres « valeurs ». Si le peuple est sou­ve­rain, il faut lui faire confiance, sinon à qui faire plus confiance ?

    Réponse
  6. joss

    Joseph Goeb­bels (Minis­tère de la Pro­pa­gande nazi)
    « Les droits de la Consti­tu­tion n’existent que pour ceux qui l’ont éta­blie, et ses devoirs, seule­ment pour ceux contre les­quels elle a été imaginée. »

    A gra­ver sur le marbre afin d’é­vi­ter les régimes tota­li­taires pour nos futures générations !!!

    Réponse
  7. Chris

    Bon­jour,
    BJ à tous, il y a du tra­vail en pers­pec­tif pour tout le monde. C’est impres­sion­nant le pou­voir du réseau col­lec­tif, je me demande tou­jours, qui a déclen­ché ce seuil irré­ver­si­bi­li­té ? Comment?Pourquoi?Quand?Où ? …

    En pas­sant, comme ce gou­ver­ne­ment ne pro­pose pas de solu­tion, il va fal­loir que nous occu­pions de nous-mêmes des problèmes :
    – Apprendre à lire et écrire
    – Apprendre à déco­der les pièges
    – Trou­ver la racine du mal
    – Trou­ver les solu­tions à court et à longs terme
    -..etc.
    En passant, 

    Source:Jean Pierre Petit
    https://​www​.conseil​-consti​tu​tion​nel​.fr/​s​i​t​e​s​/​d​e​f​a​u​l​t​/​f​i​l​e​s​/​a​s​/​r​o​o​t​/​b​a​n​k​_​m​m​/​c​o​n​s​t​i​t​u​t​i​o​n​/​c​o​n​s​t​i​t​u​t​i​o​n​.​pdf
    https://​www​.jp​-petit​.org/​n​o​u​v​_​f​/​v​i​d​e​o​s​_​l​i​e​n​s​/​L​i​e​n​s​_​e​t​_​v​i​d​e​o​s​.​htm
    Com­ment un RIC, qui impli­que­rait une révi­sion consti­tu­tion­nelle, pour­rait-il faire l’ob­jet d’une réponse du gouvernement ? 

    ARTICLE 89 de la LA CONSTITUTION : « L’i­ni­tia­tive de la révi­sion de la Consti­tu­tion appar­tient concur­rem­ment au Pré­sident de la Répu­blique sur pro­po­si­tion du Pre­mier ministre et aux membres du par­le­ment. Le pro­jet ou la pro­po­si­tion de révi­sion doit être voté par les deux assem­blées en termes iden­tiques. La révi­sion est défi­ni­tive après avoir été approu­vée par réfé­ren­dum. Tou­te­fois le pro­jet de révi­sion n’est pas pré­sen­té au réfé­ren­dum (…) lorsque le Pré­sident de la Répu­blique décide (…) de le sou­mettre au Par­le­ment (Assem­blée Natio­nale plus Sénat) convo­qué en congrès (à Ver­sailles, comme les évêques en Concile au Vati­can). Dans ce cas le pro­jet n’est approu­vé que s’il réunit la majo­ri­té des 3/5° des suf­frages expri­més La forme répu­bli­caine du Gou­ver­ne­ment ne peut faire l’ob­jet d’une révision ».

    Vous l’a­vez com­pris, le seul choix pos­sible est d’en­vi­sa­ger la réécri­ture de la consti­tu­tion de la VI° Répu­blique. Par qui ? Par les élus ? Non, ils ont ces­sé de nous repré­sen­ter. Une consti­tu­tion éma­nant du peuple lui-même, réuni en une mul­ti­pli­ci­té d’As­sem­blées Consti­tuantes com­mu­ni­quant grâce à Inter­net. D’au­cuns diront « ça va être n’im­porte quoi ! ». Non, il ne faut pas être sor­ti de l’E­NA pour pro­duire un texte meilleur que celui que nous avons actuel­le­ment. Savez-vous que nous sommes le seul pays d’Eu­rope où les membres du par­quet sont nom­més par notre gou­ver­ne­ment, donc non-indé­pen­dants ? Des ces assem­blées émer­ge­ront vite des articles qui feront la qua­si-una­ni­mi­té : Impos­si­bi­li­té d’être par­le­men­taire quand on a un casier judi­ciaire. Les condam­na­tions des par­le­men­taires en exer­cice ne sont pas effa­çable par amnis­tie. Les par­le­men­taires répon­dront devant les tri­bu­naux ordi­naires et non devant leurs pairs. Les retraites des par­le­men­taires ne pour­ront être cumu­lées. Le Pré­sident de la Répu­blique pour­ra être défé­ré devant des tri­bu­naux ordi­naires et démis de ses fonc­tions si ses actions sont désap­prou­vées par x% de la popu­la­tion. Le vote sera obli­ga­toire. Les votes blancs seront pris en compte. Toute élec­tion où x % des élec­teurs auront voté blanc sera décla­rée inva­lide. Le Pré­sident de la Répu­blique (article 35) ne pour­ra plus « faire inter­ve­nir les forces armées à l’é­tran­ger et se conten­tant d’in­for­mer le par­le­ment dans les trois jours ». La garan­tie d’a­voir une presse indé­pen­dante. S’il sera néces­saire d’a­voir un Conseil Consti­tu­tion­nel pour veiller à l’ap­pli­ca­tion de la consti­tu­tion, il sera hors de ques­tion de le voir fonc­tion­ner comme main­te­nant, ses neuf membres (dont Gis­card, « membre à vie de droit ») pou­vant accueillir en son sein un homme déjà condam­né en 2002 à 14 mois de pri­son avec sur­sis pour prise illé­gale d’in­té­rêts dans une affaire d’emplois fic­tif (Alain Jup­pé), etc … etc .…

    Aujourd’­hui, en France, un pay­san se sui­cide tous les deux jours. 50 exploi­ta­tions agri­coles dis­pa­raîssent chaque jour. Ca, et tel­le­ment d’autres choses Il faut que ça s’ar­rête. Il faut que nous déci­dions à mettre fin à tout cela. Ce qui se passe en France n’est plus sup­por­table. Notre pays, géré par des imbé­ciles, est en train de som­brer dans l’inhumanité.

    Un pro­jet de consti­tu­tion est beau­coup plus redou­té par le pou­voir en place que des pavés dans les vitrines et des voi­tures brû­lées. Espé­rons que les autres Gilets Jaunes le com­pren­dront. Nous, nous l’a­vons compris.
    ========
    Bien à vous,

    Réponse
    • Chris

      On peut uti­li­ser aus­si la tech­nique de foca­li­sa­tion sur l’essentiel
      En cas où les tech­no­crates vous cri­tiquent : « ça va être n’importe quoi ! »

      Réponse :

      Non, il ne faut pas être sor­ti de l’ENA pour pro­duire un texte meilleur que celui que nous avons actuellement.

      Savez-vous que nous sommes le seul pays d’Europe où les membres du par­quet sont nom­més par notre gou­ver­ne­ment, donc non indépendant ? 

      De ces assem­blées émer­ge­ront vite des articles qui feront la quasi-unanimité :
      – Impos­si­bi­li­té d’être par­le­men­taire quand on a un casier judi­ciaire. Les condam­na­tions des par­le­men­taires en exer­cice ne sont pas effa­çables par amnistie.
      – Les par­le­men­taires répon­dront devant les tri­bu­naux ordi­naires et non devant leurs pairs.
      – Les retraites des par­le­men­taires ne pour­ront être cumulées.
      – Le Pré­sident de la Répu­blique pour­ra être défé­ré devant des tri­bu­naux ordi­naires et demi de ses fonc­tions si ses actions sont désap­prou­vées par x% de la population.
      – Le vote sera obligatoire.
      – Les votes blancs seront pris en compte.
      – Toute élec­tion où x % des élec­teurs auront voté blanc sera décla­rée invalide.
      – Le Pré­sident de la Répu­blique (article 35) ne pour­ra plus « faire inter­ve­nir les forces armées à l’étranger et se conten­tant d’informer le par­le­ment dans les trois jours ».
      – La garan­tie d’avoir une presse indé­pen­dante. S’il sera néces­saire d’avoir un Conseil Consti­tu­tion­nel pour veiller à l’application de la consti­tu­tion, il sera hors de ques­tion de le voir fonc­tion­ner comme main­te­nant, ses neuf membres (dont Gis­card, « membre à vie de droit ») pou­vant accueillir en son sein un homme déjà condam­né en 2002 à 14 mois de pri­son avec sur­sis pour prise illé­gale d’intérêts dans une affaire d’emplois fic­tif (Alain Jup­pé), etc … etc ….
      Balance-les sur RT , BFMTV, FIGARO, DANS LA RUE
      On devrait ins­tau­rer un prix de la COM pour le GJ qui arrive dire l’es­sen­tiel en moins de 5 min sur un média quel­conque 8)

      Réponse
    • Pierre

      Incroyable, Jean-Pierre Petit est avec nous !
      Ça serait génial s’il fai­sait une vidéo pour nous par­ler de constitution.

      Je ne sais pas comme cet Homme fait pour s’in­té­res­ser et maî­tri­ser autant de sujet dif­fé­rents (cer­tains autre­ment plus tech­niques que la constitution).

      Réponse
      • etienne

        On habite dans le même coin de pla­nète. Jean-Pierre est un ami, un type épa­tant. Une totale liber­té de pen­ser, une insa­tiable curio­si­té, un fichu carac­tère 🙂 ado­rable en fait, un puits de science… un cer­veau impres­sion­nant, un per­son­nage passionnant 🙂

        Réponse
  8. Denis PATOUT

    Cou­cou Etienne, j’ai cru aper­ce­voir une date au 0203 par chez nous à Anne­cy. Je peux prendre en charge toute ta logis­tique sur place le cas échéant. Tiens bon, sois fort, Denis PATOUT

    Réponse
  9. Franck Fischer

    Vous devriez vous faire appe­ler Etienne Chouard-ECPAAS (Econ­miste Contro­ver­sé Pour ses Accoin­tances avec Alain Soral »), ça sou­la­ge­rait le tra­vail des jour­na­listes, puisque c’est votre pitch offi­ciel, et appa­re­ment obli­ga­toire pour tout jour­na­liste qui doit vous évo­quer. Une façon de vous « nas­ser », vous aussi.
    Mer­ci de ce que vous faites pour faire avan­cer cette idée magni­fique, qui m’a fas­ci­né dès que j’en ai enten­du par­ler : « bon sang, mais c’est bien sûr, c’est lumi­neux, enfin une uto­pie qui ne va pas s’é­loi­gner comme l’ho­ri­zon quand on s’en approche ». J’ai eu ins­tan­ta­né­ment l’im­pres­sion de prendre le train de l’his­toire en marche, déjà lan­cé à grande vitesse. J’ha­bite en Afrique dans une région iso­lée et je n’é­tais pas reve­nu en France depuis un moment. Face à Big Bro­ther, j’ai choi­si l’exil, vous êtes res­té pour vous battre, bra­vo. Grâce à vous et aux GJ, je suis récon­ci­lié avec mon pays et mon moral est en forte hausse. Je me per­mets seule­ment une petite sug­ges­tion, ce serait de glis­ser dans votre dis­cours de l’hu­mour et de l’i­ro­nie, avec votre côté pisse-froid (par­don­nez-moi), ça ferait mer­veille. Je sup­pose que c’est un par­ti pris, mais vous êtes d’un abord un chouïa trop uni­ver­si­taire, pas par le voca­bu­laire, mais par le ton et l’at­ti­tude, et cela rebute ceux à qui l’aus­té­ri­té fait peur ( j’en suis), pour ce qu’elle augure de concen­tra­tion néces­saire. J’aime beau­coup vos silences réflexifs, qui nous per­mettent à nous aus­si de sou­pe­ser la ques­tion posée, mais des mini-récréa­tions régu­lières nous per­met­traient éga­le­ment d’en aérer votre réponse.Très cor­dia­le­ment, je vous aime.

    Réponse
  10. Armand

    Bon­jour Étienne, tout d’a­bord un mes­sage de res­pect total et d’encouragement pour tout ce que tu fais en ce moment. Ton éner­gie me fascine !
    J’ai regar­dé en direct toute ta conf de For­cal­quier et j’ai été un peu angois­sé quand j’ai com­pris la posi­tion du groupe qui a pris le micro. Ton excel­lente réponse, tran­quille, argu­men­tée et res­pec­tueuse devrait per­mettre enfin de sor­tir de cette polé­mique. Grâce à toi, je réa­lise, enfin!, que le mot démo­cra­tie est vrai­ment pol­lué dans nos têtes ( je me compte dans le tas) et com­prend que beau­coup de ces « démo­crates de gÔche », ne le sont pas du tout ; ils sont plus proches très sou­vent d’un rai­son­ne­ment sec­taire éli­tiste, que j’ai pu avoir. Du coup il m’ar­rive très sou­vent main­te­nant au cours de dis­cus­sion sur le Ric et devant les argu­ments enten­dus, de poser la ques­tion :  » mais alors es-tu vrai­ment démo­crate ? » En géné­ral ça laisse un blanc.
    Pour résu­mé je crois tu es atteint d’une huma­ni­té aiguë qui est dif­fi­cile à com­prendre pour beau­coup mais c’est pour cela que je te suis depuis 2005.
    Pour reve­nir au fond, l’im­por­tant est la foule qui se presse à tes conf et qui pro­page ton ana­lyse comme une traî­née de poudre. Le virus a trou­vé un ter­rain, jaune, favo­rable. Castres, 2 000 per­sonnes ? incroyable !
    Same­di der­nier j’ai fait la manif du Puy-en-Velay et les seuls tracs dis­tri­bués étaient sur le Ric avec un bel auto­col­lant et un flyer tout aus­si réussi.
    Hier j’ai bu un café au rond point de Viviers ( 07) et idem, le Ric a été le sujet numé­ro 1.
    La période est pas­sion­nante, chao­tique et l’o­li­gar­chie est en panique donc en passe de deve­nir dangereuse.
    Pour aller encore plus loin, je ne vois comme solu­tion paci­fique, pour gagner, que d’être des mil­lions à mon­ter à Paris quand l’heure sera venue ; il ne fau­dra pas le faire trop tôt ! Il faut gar­der cette occu­pa­tion des same­dis, le plus paci­fique pos­sible ( voir l’in­ci­dent Fin­kel­kraut qui leur per­met de cacher tout le reste) .
    Je lis le « Une his­toire popu­laire de la France » de Noi­riel, pas­sion­nant, mais on n’a pas gagné souvent…
    Bon, cou­rage, on doit tous pous­ser très fort …
    A bien­tôt j’espère
    Armand

    Réponse

Laisser un commentaire

Derniers articles

Les activités de décembre 2022

Les activités de décembre 2022

Chers amis, Je n'ai pas publié sur le blog depuis juillet, pardonnez-moi je désespère, et je me recentre comme je peux sur un projet de livre dont je vous parlerai un de ces jours. Vous êtes nombreux à me poser des questions au sujet de la reprise des émissions "Jeudi...