Forcalquier en live ce soir

15/02/2019 | 13 commentaires

Chers vous tous, 

Je suis com­plè­te­ment débor­dé, par­don. Je n’ai même plus le temps de lire ni mails ni sms, etc. Je reviens à peine de Paris, 2 h à la mai­son, et je repars pour For­cal­quier (et Castres demain et Bruxelles après-demain).

Je vous glisse à la hâte les liens des dif­fé­rentes pla­te­formes où devrait être retrans­mise en LIVE la ren­contre de FORCALQUIER ce soir. 

On va essayer un truc nou­veau 🙂 On va rétro­pro­je­ter la pro­po­si­tion de loi consti­tu­tion­nelle du RIC de la LFI et la com­men­ter, et la cor­ri­ger ensemble.
L’intérêt serait de nous exer­cer ensemble —sur un cas pra­tique bien réel et bien impor­tant— à lire un pro­jet consti­tuant avec un œil vigi­lant et exigeant.

La pro­po­si­tion de la LFI :
http://​www2​.assem​blee​-natio​nale​.fr/​d​o​c​u​m​e​n​t​s​/​n​o​t​i​c​e​/​1​5​/​p​r​o​p​o​s​i​t​i​o​n​s​/​p​i​o​n​1​5​5​8​/​(​i​n​d​e​x​)​/​p​r​o​p​o​s​i​t​i​o​n​s​-​loi

Les canaux de dif­fu­sion en direct de la chaîne ce soir :
you­tube : https://​www​.you​tube​.com/​c​h​a​n​n​e​l​/​U​C​U​j​H​S​M​n​A​y​o​j​Z​z​F​z​W​_​8​w​C​uaQ

Twitch : https://​www​.twitch​.tv/​p​a​r​l​a​j​a​u​nix

Sma­sh­cast : https://​www​.sma​sh​cast​.tv/​P​a​r​l​a​j​a​u​nix

Pré­ri­scope : https://​www​.pscp​.tv/​P​a​r​l​a​j​a​u​n​i​x​/​f​o​l​low

VK : https://​vk​.com/​i​d​5​2​1​7​3​5​562

OK : https://​ok​.ru/​p​r​o​f​i​l​e​/​5​7​3​5​7​9​4​8​3​489

Vaughn : https://​vaughn​.live/​p​a​r​l​a​j​a​u​nix

Stream : https://​www​.stream​.me/​p​a​r​l​a​j​a​u​nix

Mob­Crush : https://​www​.mob​crush​.com/​p​a​r​l​a​j​a​u​nix

Au plai­sir de vous revoir bientôt.

Étienne.

Edit :
Notre belle soi­rée à FORCALQUIER (nous étions 400 dans la salle et 100 dans le hall) : 

https://​you​tu​.be/​s​j​D​U​r​3​I​-​E​n​0​&​f​e​a​t​u​r​e​=​y​o​u​t​u​.be

Avec une réponse aux calom­nies des anti­fas et des médias (de 2:30:30 à 2:48:30, en gros) : 

Catégorie(s) de l'article :

13 Commentaires

  1. robert politzer

    « Le volume des tran­sac­tions élec­tro­niques est énorme et repré­sente au moins 100 fois le PIB. En res­tant pru­dent, on peut esti­mer qu’une taxe à 0,1 % rap­por­te­rait suf­fi­sam­ment pour faire dis­pa­raître la TVA. Avec 0,2 %, on pour­rait même dimi­nuer voire sup­pri­mer d’autres impôts » assure Marc Ches­ney qui tra­vaille avec d’autres spé­cia­listes (dont le finan­cier suisse Felix Bol­li­ger) sur cette idée. Elle pour­rait être sou­mise à une vota­tion (réfé­ren­dum) en Suisse si le texte obtient 100 000 signatures.

    Réponse
  2. Raphael

    Bon­jour,
    En 3h54mn, pour ras­su­rer une dame sur les pos­sibles erreurs de vote du peuple, Étienne remet en cause la sou­ve­rai­ne­té du peuple en ver­rouillant des « grands principes ».
    Je pense que c’est une brèche ou cha­cun vou­dra mettre ses propres valeurs. Dommage.

    Réponse
  3. MANCHERON Denis

    Encore gros gros Mer­ci pour tout Etienne ! J’ai bcp aimé le débat avec Sapir sur sput­nik ain­si que celui avec asse­li­neau sur uprtv. Des gars bien et à la pointe, et pro RIC de surcroît !

    Réponse
  4. Gaëtan

    Salut !

    Je me suis per­mis d’u­ploa­der la retrans­mis­sion du débat sur Peer­Tube, alter­na­tive à You­Tube (libre, décen­tra­li­sée, fédé­rée, etc.), pour ceux qui, comme moi, évitent au maxi­mum les ser­vices non-éthiques.

    Mer­ci pour l’in­ves­tis­se­ment de ces temps durs. C’é­tait très agréable de pou­voir faire ta rencontre !

    J’es­père avoir bien­tôt l’oc­ca­sion d’é­chan­ger de nou­veau avec toi !

    Réponse
  5. Raphael

    Mer­ci Étienne pour ton enga­ge­ment et ta patience. Juste un point : Je crains la conces­sion pour ras­su­rer les gens vers 3h48 de cette vidéo. En disant que la sou­ve­rai­ne­té du peuple ne pour­rait remettre en cause cer­tains « grands prin­cipes », droit à l’a­vor­te­ment ou autres, on ouvre une porte per­met­tant à cha­cun de pla­cer à l’a­bri ces propres « valeurs ». Si le peuple est sou­ve­rain, il faut lui faire confiance, sinon à qui faire plus confiance ?

    Réponse
  6. joss

    Joseph Goeb­bels (Minis­tère de la Pro­pa­gande nazi)
    « Les droits de la Consti­tu­tion n’existent que pour ceux qui l’ont éta­blie, et ses devoirs, seule­ment pour ceux contre les­quels elle a été imaginée. »

    A gra­ver sur le marbre afin d’é­vi­ter les régimes tota­li­taires pour nos futures générations !!!

    Réponse
  7. Chris

    Bon­jour,
    BJ à tous, il y a du tra­vail en pers­pec­tif pour tout le monde. C’est impres­sion­nant le pou­voir du réseau col­lec­tif, je me demande tou­jours, qui a déclen­ché ce seuil irré­ver­si­bi­li­té ? Comment?Pourquoi?Quand?Où ? …

    En pas­sant, comme ce gou­ver­ne­ment ne pro­pose pas de solu­tion, il va fal­loir que nous occu­pions de nous-mêmes des problèmes :
    – Apprendre à lire et écrire
    – Apprendre à déco­der les pièges
    – Trou­ver la racine du mal
    – Trou­ver les solu­tions à court et à longs terme
    -..etc.
    En passant, 

    Source:Jean Pierre Petit
    https://​www​.conseil​-consti​tu​tion​nel​.fr/​s​i​t​e​s​/​d​e​f​a​u​l​t​/​f​i​l​e​s​/​a​s​/​r​o​o​t​/​b​a​n​k​_​m​m​/​c​o​n​s​t​i​t​u​t​i​o​n​/​c​o​n​s​t​i​t​u​t​i​o​n​.​pdf
    https://​www​.jp​-petit​.org/​n​o​u​v​_​f​/​v​i​d​e​o​s​_​l​i​e​n​s​/​L​i​e​n​s​_​e​t​_​v​i​d​e​o​s​.​htm
    Com­ment un RIC, qui impli­que­rait une révi­sion consti­tu­tion­nelle, pour­rait-il faire l’ob­jet d’une réponse du gouvernement ? 

    ARTICLE 89 de la LA CONSTITUTION : « L’i­ni­tia­tive de la révi­sion de la Consti­tu­tion appar­tient concur­rem­ment au Pré­sident de la Répu­blique sur pro­po­si­tion du Pre­mier ministre et aux membres du par­le­ment. Le pro­jet ou la pro­po­si­tion de révi­sion doit être voté par les deux assem­blées en termes iden­tiques. La révi­sion est défi­ni­tive après avoir été approu­vée par réfé­ren­dum. Tou­te­fois le pro­jet de révi­sion n’est pas pré­sen­té au réfé­ren­dum (…) lorsque le Pré­sident de la Répu­blique décide (…) de le sou­mettre au Par­le­ment (Assem­blée Natio­nale plus Sénat) convo­qué en congrès (à Ver­sailles, comme les évêques en Concile au Vati­can). Dans ce cas le pro­jet n’est approu­vé que s’il réunit la majo­ri­té des 3/5° des suf­frages expri­més La forme répu­bli­caine du Gou­ver­ne­ment ne peut faire l’ob­jet d’une révision ».

    Vous l’a­vez com­pris, le seul choix pos­sible est d’en­vi­sa­ger la réécri­ture de la consti­tu­tion de la VI° Répu­blique. Par qui ? Par les élus ? Non, ils ont ces­sé de nous repré­sen­ter. Une consti­tu­tion éma­nant du peuple lui-même, réuni en une mul­ti­pli­ci­té d’As­sem­blées Consti­tuantes com­mu­ni­quant grâce à Inter­net. D’au­cuns diront « ça va être n’im­porte quoi ! ». Non, il ne faut pas être sor­ti de l’E­NA pour pro­duire un texte meilleur que celui que nous avons actuel­le­ment. Savez-vous que nous sommes le seul pays d’Eu­rope où les membres du par­quet sont nom­més par notre gou­ver­ne­ment, donc non-indé­pen­dants ? Des ces assem­blées émer­ge­ront vite des articles qui feront la qua­si-una­ni­mi­té : Impos­si­bi­li­té d’être par­le­men­taire quand on a un casier judi­ciaire. Les condam­na­tions des par­le­men­taires en exer­cice ne sont pas effa­çable par amnis­tie. Les par­le­men­taires répon­dront devant les tri­bu­naux ordi­naires et non devant leurs pairs. Les retraites des par­le­men­taires ne pour­ront être cumu­lées. Le Pré­sident de la Répu­blique pour­ra être défé­ré devant des tri­bu­naux ordi­naires et démis de ses fonc­tions si ses actions sont désap­prou­vées par x% de la popu­la­tion. Le vote sera obli­ga­toire. Les votes blancs seront pris en compte. Toute élec­tion où x % des élec­teurs auront voté blanc sera décla­rée inva­lide. Le Pré­sident de la Répu­blique (article 35) ne pour­ra plus « faire inter­ve­nir les forces armées à l’é­tran­ger et se conten­tant d’in­for­mer le par­le­ment dans les trois jours ». La garan­tie d’a­voir une presse indé­pen­dante. S’il sera néces­saire d’a­voir un Conseil Consti­tu­tion­nel pour veiller à l’ap­pli­ca­tion de la consti­tu­tion, il sera hors de ques­tion de le voir fonc­tion­ner comme main­te­nant, ses neuf membres (dont Gis­card, « membre à vie de droit ») pou­vant accueillir en son sein un homme déjà condam­né en 2002 à 14 mois de pri­son avec sur­sis pour prise illé­gale d’in­té­rêts dans une affaire d’emplois fic­tif (Alain Jup­pé), etc … etc .…

    Aujourd’­hui, en France, un pay­san se sui­cide tous les deux jours. 50 exploi­ta­tions agri­coles dis­pa­raîssent chaque jour. Ca, et tel­le­ment d’autres choses Il faut que ça s’ar­rête. Il faut que nous déci­dions à mettre fin à tout cela. Ce qui se passe en France n’est plus sup­por­table. Notre pays, géré par des imbé­ciles, est en train de som­brer dans l’inhumanité.

    Un pro­jet de consti­tu­tion est beau­coup plus redou­té par le pou­voir en place que des pavés dans les vitrines et des voi­tures brû­lées. Espé­rons que les autres Gilets Jaunes le com­pren­dront. Nous, nous l’a­vons compris.
    ========
    Bien à vous,

    Réponse
    • Chris

      On peut uti­li­ser aus­si la tech­nique de foca­li­sa­tion sur l’essentiel
      En cas où les tech­no­crates vous cri­tiquent : « ça va être n’importe quoi ! »

      Réponse :

      Non, il ne faut pas être sor­ti de l’ENA pour pro­duire un texte meilleur que celui que nous avons actuellement.

      Savez-vous que nous sommes le seul pays d’Europe où les membres du par­quet sont nom­més par notre gou­ver­ne­ment, donc non indépendant ? 

      De ces assem­blées émer­ge­ront vite des articles qui feront la quasi-unanimité :
      – Impos­si­bi­li­té d’être par­le­men­taire quand on a un casier judi­ciaire. Les condam­na­tions des par­le­men­taires en exer­cice ne sont pas effa­çables par amnistie.
      – Les par­le­men­taires répon­dront devant les tri­bu­naux ordi­naires et non devant leurs pairs.
      – Les retraites des par­le­men­taires ne pour­ront être cumulées.
      – Le Pré­sident de la Répu­blique pour­ra être défé­ré devant des tri­bu­naux ordi­naires et demi de ses fonc­tions si ses actions sont désap­prou­vées par x% de la population.
      – Le vote sera obligatoire.
      – Les votes blancs seront pris en compte.
      – Toute élec­tion où x % des élec­teurs auront voté blanc sera décla­rée invalide.
      – Le Pré­sident de la Répu­blique (article 35) ne pour­ra plus « faire inter­ve­nir les forces armées à l’étranger et se conten­tant d’informer le par­le­ment dans les trois jours ».
      – La garan­tie d’avoir une presse indé­pen­dante. S’il sera néces­saire d’avoir un Conseil Consti­tu­tion­nel pour veiller à l’application de la consti­tu­tion, il sera hors de ques­tion de le voir fonc­tion­ner comme main­te­nant, ses neuf membres (dont Gis­card, « membre à vie de droit ») pou­vant accueillir en son sein un homme déjà condam­né en 2002 à 14 mois de pri­son avec sur­sis pour prise illé­gale d’intérêts dans une affaire d’emplois fic­tif (Alain Jup­pé), etc … etc ….
      Balance-les sur RT , BFMTV, FIGARO, DANS LA RUE
      On devrait ins­tau­rer un prix de la COM pour le GJ qui arrive dire l’es­sen­tiel en moins de 5 min sur un média quel­conque 8)

      Réponse
    • Pierre

      Incroyable, Jean-Pierre Petit est avec nous !
      Ça serait génial s’il fai­sait une vidéo pour nous par­ler de constitution.

      Je ne sais pas comme cet Homme fait pour s’in­té­res­ser et maî­tri­ser autant de sujet dif­fé­rents (cer­tains autre­ment plus tech­niques que la constitution).

      Réponse
      • etienne

        On habite dans le même coin de pla­nète. Jean-Pierre est un ami, un type épa­tant. Une totale liber­té de pen­ser, une insa­tiable curio­si­té, un fichu carac­tère 🙂 ado­rable en fait, un puits de science… un cer­veau impres­sion­nant, un per­son­nage passionnant 🙂

        Réponse
  8. Denis PATOUT

    Cou­cou Etienne, j’ai cru aper­ce­voir une date au 0203 par chez nous à Anne­cy. Je peux prendre en charge toute ta logis­tique sur place le cas échéant. Tiens bon, sois fort, Denis PATOUT

    Réponse
  9. Franck Fischer

    Vous devriez vous faire appe­ler Etienne Chouard-ECPAAS (Econ­miste Contro­ver­sé Pour ses Accoin­tances avec Alain Soral »), ça sou­la­ge­rait le tra­vail des jour­na­listes, puisque c’est votre pitch offi­ciel, et appa­re­ment obli­ga­toire pour tout jour­na­liste qui doit vous évo­quer. Une façon de vous « nas­ser », vous aussi.
    Mer­ci de ce que vous faites pour faire avan­cer cette idée magni­fique, qui m’a fas­ci­né dès que j’en ai enten­du par­ler : « bon sang, mais c’est bien sûr, c’est lumi­neux, enfin une uto­pie qui ne va pas s’é­loi­gner comme l’ho­ri­zon quand on s’en approche ». J’ai eu ins­tan­ta­né­ment l’im­pres­sion de prendre le train de l’his­toire en marche, déjà lan­cé à grande vitesse. J’ha­bite en Afrique dans une région iso­lée et je n’é­tais pas reve­nu en France depuis un moment. Face à Big Bro­ther, j’ai choi­si l’exil, vous êtes res­té pour vous battre, bra­vo. Grâce à vous et aux GJ, je suis récon­ci­lié avec mon pays et mon moral est en forte hausse. Je me per­mets seule­ment une petite sug­ges­tion, ce serait de glis­ser dans votre dis­cours de l’hu­mour et de l’i­ro­nie, avec votre côté pisse-froid (par­don­nez-moi), ça ferait mer­veille. Je sup­pose que c’est un par­ti pris, mais vous êtes d’un abord un chouïa trop uni­ver­si­taire, pas par le voca­bu­laire, mais par le ton et l’at­ti­tude, et cela rebute ceux à qui l’aus­té­ri­té fait peur ( j’en suis), pour ce qu’elle augure de concen­tra­tion néces­saire. J’aime beau­coup vos silences réflexifs, qui nous per­mettent à nous aus­si de sou­pe­ser la ques­tion posée, mais des mini-récréa­tions régu­lières nous per­met­traient éga­le­ment d’en aérer votre réponse.Très cor­dia­le­ment, je vous aime.

    Réponse
  10. Armand

    Bon­jour Étienne, tout d’a­bord un mes­sage de res­pect total et d’encouragement pour tout ce que tu fais en ce moment. Ton éner­gie me fascine !
    J’ai regar­dé en direct toute ta conf de For­cal­quier et j’ai été un peu angois­sé quand j’ai com­pris la posi­tion du groupe qui a pris le micro. Ton excel­lente réponse, tran­quille, argu­men­tée et res­pec­tueuse devrait per­mettre enfin de sor­tir de cette polé­mique. Grâce à toi, je réa­lise, enfin!, que le mot démo­cra­tie est vrai­ment pol­lué dans nos têtes ( je me compte dans le tas) et com­prend que beau­coup de ces « démo­crates de gÔche », ne le sont pas du tout ; ils sont plus proches très sou­vent d’un rai­son­ne­ment sec­taire éli­tiste, que j’ai pu avoir. Du coup il m’ar­rive très sou­vent main­te­nant au cours de dis­cus­sion sur le Ric et devant les argu­ments enten­dus, de poser la ques­tion :  » mais alors es-tu vrai­ment démo­crate ? » En géné­ral ça laisse un blanc.
    Pour résu­mé je crois tu es atteint d’une huma­ni­té aiguë qui est dif­fi­cile à com­prendre pour beau­coup mais c’est pour cela que je te suis depuis 2005.
    Pour reve­nir au fond, l’im­por­tant est la foule qui se presse à tes conf et qui pro­page ton ana­lyse comme une traî­née de poudre. Le virus a trou­vé un ter­rain, jaune, favo­rable. Castres, 2 000 per­sonnes ? incroyable !
    Same­di der­nier j’ai fait la manif du Puy-en-Velay et les seuls tracs dis­tri­bués étaient sur le Ric avec un bel auto­col­lant et un flyer tout aus­si réussi.
    Hier j’ai bu un café au rond point de Viviers ( 07) et idem, le Ric a été le sujet numé­ro 1.
    La période est pas­sion­nante, chao­tique et l’o­li­gar­chie est en panique donc en passe de deve­nir dangereuse.
    Pour aller encore plus loin, je ne vois comme solu­tion paci­fique, pour gagner, que d’être des mil­lions à mon­ter à Paris quand l’heure sera venue ; il ne fau­dra pas le faire trop tôt ! Il faut gar­der cette occu­pa­tion des same­dis, le plus paci­fique pos­sible ( voir l’in­ci­dent Fin­kel­kraut qui leur per­met de cacher tout le reste) .
    Je lis le « Une his­toire popu­laire de la France » de Noi­riel, pas­sion­nant, mais on n’a pas gagné souvent…
    Bon, cou­rage, on doit tous pous­ser très fort …
    A bien­tôt j’espère
    Armand

    Réponse

Laisser un commentaire

Derniers articles