6 Commentaires

  1. Huerman

    Bon­jour Mon­sieur Chouard,

    Je viens de suivre l’é­mis­sion de Sud Radio, à laquelle vous avez par­ti­ci­pé aujourd’­hui, dimanche 30/12/18.
    Je vou­drais expri­mer ma pro­fonde adhé­sion aux ana­lyses que vous déve­lop­pez et aux pers­pec­tives nou­velles que vous ouvrez pour une citoyen­ne­té réelle, telle que je l’ai sou­vent rêvée.
    Votre libre pen­sée vous honore et je vous remer­cie d’a­voir su dire l’essentiel.
    Bien cordialement,
    C. Huerman

    Réponse
  2. TRUFFART Nicolas

    Bon­jour Professeur.

    Je com­prends la logique qui vous encou­rage à déli­vrer un mes­sage euro­sep­tique (confé­rence 23 décembre 2018 sur var­té­lé). Néan­moins dans un monde mul­ti­po­laire, que devien­drait selon vous notre petite nation fran­çaise (RIC drived)?

    Réponse
    • Citoyen Constituant

      Si ce que vous inquiète pour ce qui est de quit­ter l’U­nion Euro­péenne est la perte des « alliances » mili­taires et éco­no­miques gar­dez bien à l’es­prit qu’elles sont issues des trai­tés qui consti­tuent l’UE, si vous dési­rez ces alliances pen­sez bien que vous les auriez tout autant sous la forme de trai­tés hors UE si nous déci­dions de les signer.

      Réponse
  3. Ronald

    La video est vision­nable ici :
    https://​www​.face​book​.com/​I​n​v​e​s​t​i​g​A​c​t​i​o​n​/​v​i​d​e​o​s​/​2​1​3​9​7​1​4​4​4​2​7​5​3​3​62/
    Et l’é­change est plus net­te­ment plus agréable que sur Sud Radio.

    Juste un point à signa­ler sur les gilets jaunes, parce qu’il n’est jamais expli­ci­te­ment for­mu­lé. Le mou­ve­ment des gilets jaunes aura per­mis l’a­van­cée suivante :
    – les acti­vistes qui pen­saient que le Peuple demande juste des mesures de redis­tri­bu­tion (sans doute pour s’a­che­ter des pots de Nutel­la en pro­mo­tion) ont com­pris qu’il est tout à fait pre­neur de reven­di­ca­tions institutionnelles
    – et ceux qui pen­saient qu’il n’y avaient pas de pro­blème de pau­vre­té en France com­prennent qu’il y a besoin de mesures de redis­tri­bu­tion urgentes.
    Ce qui per­met de faire conver­ger des gens qui avaient des pro­jets dif­fé­rents à un pro­gramme com­mun qui tient en peu de lignes : un accrois­se­ment du pou­voir d’a­chat immé­diat, et l’ob­ten­tion du Réfé­ren­dum d’I­ni­tia­tive Citoyenne. Il est tou­jours plus effi­cace d’être plus nom­breux sur peu d’ob­jec­tifs que l’inverse.

    Réponse
  4. leveque hervé

    Bon­jours monsieur,
    Je vous suis depuis bien long­temps notam­ment suite à vos prises de posi­tion avec Jacques HOLBERQ, Phi­lippe DERUDDER ou Fré­de­rick LORDON pour une éco­no­mie plus sociale et trans­pa­rente. Vos tra­vaux sur la construc­tion d’une vrai citoyen­ne­té sont, avec bien d’autres, essen­tiels à la com­pré­hen­sion de notre sta­tut actuel et d’une prise de conscience d’un ave­nir meilleur. Le RIC en est un outils.
    J’ai à ce sujet une ques­tion qui me taraude depuis fort longtemps :
    En dehors du conte­nu tech­nique du RIC, du pro­ces­sus consti­tuant visant à son éla­bo­ra­tion ain­si que de celui d’une nou­velle consti­tu­tion, c’est leur mise en place qui me parait impro­bable dans le contexte pré­sent. En effet, les poli­tiques actuel­le­ment au pou­voir, ou ceux de demain, éven­tuel­le­ment pré­ci­pi­tés par une démis­sion ou une dis­so­lu­tion, élus sous l’é­gide de notre consti­tu­tion, ne feraient que se tirer une balle dans le pied à l’ac­cep­ta­tion de ce chan­ge­ment pour le moins radi­cal. Quel méca­nisme assu­rait son homo­lo­ga­tion si ce n’est un pro­ces­sus révo­lu­tion­naire au sens pre­mier du terme ?

    Réponse
    • Citoyen Constituant

      Il va être dif­fi­cile de pas­ser par autre chose qu’une révo­lu­tion, mais si nous sommes nom­breux elle ne sera peut-être pas très violente.
      Vous pou­vez autre­ment cher­cher des élus suf­fi­sam­ment ver­tueux et nom­breux pour le faire mais vous aurez du mal à leur faire confiance peut-être.

      Réponse

Laisser un commentaire