Rdz-vs à Nîmes, le 20 mai 2018, toute la journée, avec Heu?reka (Gilles) pour analyser et comparer les différentes alternatives pour une souveraineté monétaire digne de ce nom

30/04/2018 | 12 commentaires

Chers amis,

Je vais vous par­ler d’un jeune homme que je trouve épa­tant : il s’ap­pelle Gilles et il anime une chaîne You­tube de grande qua­li­té, qui s’ap­pelle Heu?reka et qui parle beau­coup de mon­naie, de créa­tion moné­taire, de dettes, de banques et d’é­co­no­mie en géné­ral, tou­jours dans un sou­ci exem­plaire de pédagogie :

Cha­cune de ses vidéos est très riche et bien faite, incite à réflé­chir et aide à com­prendre les arnaques des « éco­no­mistes » de banque qu’on entend tous les jours sur toutes les ondes (tous les jour­naux du pays ont été ache­tés par les ultra-riches, ce qui per­met une dés­in­for­ma­tion géné­rale à pro­pos de « la finance »).

Par exemple, sa der­nière vidéo, sur l’é­tat de la Grèce avant les rapines et la dévas­ta­tion actuelles, est vrai­ment très intéressante :

La crise de l’€ part 06 : La Grèce – Heu?reka #24–6

Bien sûr, en l’é­cou­tant sur la genèse du mar­tyr des Grecs, je bouillais d’en­vie d’ex­pri­mer de nom­breuses remarques et ajouts, et de poser de mul­tiples ques­tions, gar­dant en tête cette confé­rence his­to­rique avec Myret Zaki, en 2011 à Genève, où Myret nous avait expli­qué les causes réelles de la catas­trophe grecque : un coup ! un coup de tra­ders, un coup de bluff contre « la dette publique » (quel scan­dale, cette expres­sion) d’un pays par­ti­cu­liè­re­ment faible de la zone euro… et au final, une « dette publique » inique, énorme, non néces­saire et cri­mi­nelle. Je vous rap­pelle (et je vous recom­mande cha­leu­reu­se­ment) cette impor­tante vidéo :

Bon, eh bien figu­rez-vous que nous allons nous ren­con­trer, Gilles et moi, avec vous si vous le vou­lez, à Nîmes, le 20 mai pro­chain, pour une jour­née entière consa­crée aux alter­na­tives monétaires :

Mer­ci à Tris­tan d’or­ga­ni­ser cette ren­contre. Tris­tan est ce jeune homme au dévoue­ment exem­plaire qui nous a pro­gram­mé cet outil for­mi­dable (sur mesure) pour mener à dis­tance nos ate­liers consti­tuants per­son­nels : http://​jecris​la​cons​ti​tu​tion​.fr/

http://jecrislaconstitution.fr/

Début de la mati­née : Gilles nous pré­pare en ce moment un expo­sé de syn­thèse à sa manière sur la mon­naie et, connais­sant son soin habi­tuel, j’ai très hâte de décou­vrir son tra­vail sur ce sujet vital pour les sociétés. 

Puis, nous croi­se­rons nos points de vue : j’ai­me­rais connaître le regard de Gilles sur les deux alter­na­tives moné­taires que je pré­fère aujourd’­hui : le char­ta­lisme et la mon­naie libre (la Ğ1, pro­non­cer « june » ), et la façon dont on pour­rait les com­bi­ner entre le niveau natio­nal et le niveau local. 

Nous évo­que­rons cer­tai­ne­ment bien d’autres alter­na­tives pos­sibles, avec leurs avan­tages et incon­vé­nients. On par­le­ra sans doute du Cré­dit social (défen­du par le major Dou­glas et Louis Even) et de l’i­ni­tia­tive suisse « Mon­naie pleine » qui va être votée en juin pro­chain. Nous aurons sûre­ment aus­si l’oc­ca­sion d’é­vo­quer des sujets connexes mor­ti­fères, comme https://​you​tu​.be/​C​N​P​W​Z​x​H​m​chE (aux effets dévas­ta­teurs sur les monnaies). 

Puis nous répon­drons à vos ques­tions, jus­qu’à la fin de la mati­née.

L’a­près-midi, Gilles est d’ac­cord pour com­men­cer par un ate­lier consti­tuant tous les deux sur la mon­naie. Puis, vous vous y met­trez vous-mêmes 🙂 par groupes. Il s’a­git de faire mar­cher notre cer­veau col­lec­tif pour pro­duire des articles de consti­tu­tion en matière moné­taire (aus­si bien au niveau natio­nal que local). 

Sans doute fau­dra-t-il rédi­ger à part des par­ties de glos­saire pour expli­quer aux simples citoyens (en annexe de la consti­tu­tion) cer­tains termes tech­niques (avec des sché­mas et des exemples). 

Si de pro­fonds désac­cords se font jour au sein d’un groupe, au lieu de se dis­pu­ter, nous nous entraî­ne­rons à « construire nos désac­cords », sans les tran­cher tout de suite, en notant côte-à-côte les dif­fé­rentes options incom­pa­tibles (et qui néces­sitent donc un choix) qui se pré­sentent au débat public.

On fini­ra la jour­née par une mise en com­mun des pro­po­si­tions des dif­fé­rents groupes.

Tout cela devrait être fil­mé (pour ceux qui ne pour­ront pas être avec nous) et je rêve qu’on puisse, à cette occa­sion, uti­li­ser l’ou­til de Tris­tan, http://​jecris​la​cons​ti​tu​tion​.fr/, pour tra­vailler en direct avec les citoyens inté­res­sés mais éloignés .

J’ai hâte d’y être et de vous y retrouver 🙂 

Étienne.

PS : ceux qui comptent venir seraient très gen­tils de le dire (en cli­quant sur Par­ti­cipe) sur la page de l’é­vé­ne­ment fb :
https://​www​.face​book​.com/​e​v​e​n​t​s​/​1​3​8​1​0​7​6​7​7​8​7​0​4​6​72/
Ça aide­ra beau­coup Tristan​​ à nous rece­voir comme il faut.

À midi, on se débrouille pour déjeu­ner (sans comp­ter sur Tris­tan), soit avec un pique-nique sor­ti du sac, soit en allant dans un des nom­breux res­tau­rants alentour.

—–

Fil Face­book cor­res­pon­dant à ce billet :
https://​www​.face​book​.com/​e​t​i​e​n​n​e​.​c​h​o​u​a​r​d​/​p​o​s​t​s​/​1​0​1​5​6​2​2​2​2​0​1​4​5​7​317


Pre­mières traces de ce qui fut une très chouette rencontre :

Comprendre la souveraineté monétaire (1ère partie 🙂 ) :

Catégorie(s) de l'article :

12 Commentaires

  1. etienne

    Portugal : un redressement économique et social qui prend Bruxelles à contre-pied

    Le Por­tu­gal n’a presque plus de défi­cit bud­gé­taire, béné­fi­cie d’une des meilleures crois­sances de la zone euro, a fait bais­ser son chô­mage et attire les investisseurs. 

    Le petit miracle éco­no­mique et social por­tu­gais s’est réa­li­sé en moins de 2 ans avec une poli­tique pour­tant oppo­sée aux demandes de la Com­mis­sion européenne. 

    Doit-on par­ler désor­mais du modèle por­tu­gais plu­tôt que du modèle alle­mand ou suédois ?

    https://​infor​ma​tion​.tv5​monde​.com/​i​n​f​o​/​p​o​r​t​u​g​a​l​-​u​n​-​r​e​d​r​e​s​s​e​m​e​n​t​-​e​c​o​n​o​m​i​q​u​e​-​e​t​-​s​o​c​i​a​l​-​q​u​i​-​p​r​e​n​d​-​b​r​u​x​e​l​l​e​s​-​c​o​n​t​r​e​-​p​i​e​d​-​1​9​0​588

    Réponse
  2. etienne

    Ceux qui comptent venir seraient très gen­tils de le dire (en cli­quant sur Par­ti­cipe) sur la page de l’é­vé­ne­ment fb :
    https://​www​.face​book​.com/​e​v​e​n​t​s​/​1​3​8​1​0​7​6​7​7​8​7​0​4​6​72/
    Ça aide­ra beau­coup Tristan​​ à nous rece­voir comme il faut.

    À midi, on se débrouille pour déjeu­ner (sans comp­ter sur Tris­tan), soit avec un pique-nique sor­ti du sac, soit en allant dans un des nom­breux res­tau­rants alentour.

    Réponse
  3. BA

    Dimanche 6 mai 2018 :

    Les rémunérations des patrons du CAC 40 en hausse de 13,9 % sur un an.

    Les patrons du CAC 40 ont gagné en moyenne 5,07 mil­lions d’eu­ros en 2017.

    Avec la reprise de la crois­sance éco­no­mique, les rému­né­ra­tions des diri­geants des plus grandes entre­prises fran­çaises ont pro­gres­sé de 13,9 % sur un an.

    Après une année de pause, la rému­né­ra­tion des grands patrons du CAC40 est repar­tie à la hausse.

    En moyenne, selon une étude pour le Reve­nu réa­li­sée par la pla­te­forme digi­tale Ethics & Boards, les prin­ci­paux diri­geants des grandes entre­prises ont pro­gres­sé de 13,9 % sur un an en 2017.

    La rému­né­ra­tion moyenne, qui com­prend la part fixe, la part variable et les stock-options, est de 5,07 mil­lions d’eu­ros, contre envi­ron 4,5 mil­lions l’an dernier. 

    Avec des écarts de un à six : Eric Olsen, le patron de Lafarge, prend la tête du clas­se­ment avec une rému­né­ra­tion de 11,20 mil­lions d’eu­ros, contre 1,75 mil­lion pour Sté­phane Richard, le PDG d’Orange.

    http://www.leparisien.fr/economie/les-patrons-du-cac-40-ont-gagne-en-moyenne‑5–07-millions-d-euros-en-2017–06-05–2018-7701249.php

    Réponse
  4. BA

    Ah, Char­le­magne, …

    Ah, l’empire de Charlemagne, …

    Les euro­péistes sont nos­tal­giques de cet empire qui, LUI-AUSSI, avait réa­li­sé l’u­nion de l’Europe.

    Cet empire de Char­le­magne s’est effon­dré lamentablement.

    Toutes les ten­ta­tives d’u­ni­fi­ca­tion de l’Eu­rope se sont effon­drées lamentablement.

    Nous savons com­ment va se ter­mi­ner l’ex­pé­rience sui­ci­daire de l’u­ni­fi­ca­tion de l’Europe.

    L’his­toire est un éter­nel recommencement.

    Macron « l’Eu­ro­péen » récom­pen­sé en Alle­magne par Merkel.

    Emma­nuel Macron retrouve Ange­la Mer­kel jeu­di à Aix-la-Cha­pelle (Alle­magne), où le pré­sident rece­vra de ses mains le pres­ti­gieux prix Char­le­magne récom­pen­sant « sa vision forte pour une nou­velle Europe », une ambi­tion qui peine à décoller.

    https://​www​.roman​die​.com/​n​e​w​s​/​Z​O​O​M​-​M​a​c​r​o​n​-​l​-​E​u​r​o​p​e​e​n​-​r​e​c​o​m​p​e​n​s​e​-​e​n​-​A​l​l​e​m​a​g​n​e​-​p​a​r​-​M​e​r​k​e​l​/​9​1​5​7​5​5​.​rom

    Réponse
  5. Pierre
  6. joe

    Ce sera impor­tant d’a­voir son avis sur les char­ta­listes à ce Gilles. J’ai regar­dé quelques vidéos de lui mais j’ai pas bien com­pris s’il était d’ac­cord avec eux.

    Réponse
  7. Marco

    Bon­jour Etienne,

    La France Insou­mise a lan­cé des ate­liers de lois qui res­semblent beau­coup aux ate­liers consti­tuants, qu’en penses tu ?
    De mon coté il me semble que cette « récu­pé­ra­tion » d’une idée puis­sante va dans le bon sens.
    Même si l’é­cri­ture des lois devraient venir après l’é­cri­ture de la consti­tu­tion, l’exer­cice légis­la­tif est un entrai­ne­ment du citoyen qui s’ins­crit dans la démarche de reprise en main de la res­pon­sa­bi­li­té poli­tique de chacun

    Réponse
  8. etienne

    Pour vous don­ner des idées pour vos ate­liers sur la mon­naie demain après-midi, je vous ai pré­pa­ré ce petit docu­ment, avec 3 extraits d’an­ti­cons­ti­tu­tions ordi­naires (France, Alle­magne et Suisse) et un extrait d’une vraie consti­tu­tion d’o­ri­gine popu­laire (Plan C) 🙂

    Je la publie ici pour ceux qui ne pour­ront pas être là demain à Nîmes mais qui sont aus­si invi­tés à réfléchir.


    https://​old​.chouard​.org/​E​u​r​o​p​e​/​A​r​t​i​c​l​e​s​_​c​o​n​s​t​i​t​u​t​i​o​n​n​e​l​s​_​s​u​r​_​l​a​_​m​o​n​n​a​i​e​.​pdf

    Tris­tan me fait remar­quer qu’on pour­ra tra­vailler ensemble sans être tous à Nîmes phy­si­que­ment si on uti­lise tous son appli­ca­tion http://​jecris​la​cons​ti​tu​tion​.fr/

    Réponse
  9. etienne

    Pre­mières traces de ce qui fut une très chouette rencontre :

    Comprendre la souveraineté monétaire (1ère partie 🙂 ) :

    Réponse
  10. Ronald

    La vidéo de la fameuse confé­rence est sortie !

    C’est même pro­ba­ble­ment mieux que pour ceux qui l’ont écou­tée sur place, car comme tou­jours avec Gilles, il faut à plu­sieurs reprises reve­nir un peu en arrière dans la video pour réécou­ter et bien tout com­prendre au cheminement.

    J’ai encore appris plein de choses. J’ai décou­vert notam­ment que ce n’est pas parce qu’on a 11.000 euros à rem­bour­ser qu’on ne peut pas y arri­ver avec 10.000 (30:10), ou pour­quoi prê­ter à un riche ren­tier plu­tôt qu’à un pauvre tra­vailleur est nocif pour le fonc­tion­ne­ment de l’é­co­no­mie (44:00).

    Si je devais qua­li­fier sa manière d’ex­po­ser, je dirais : « virtuose ».

    Réponse

Trackbacks/Pingbacks

  1. Alternatives monétaires : vidéo de notre rencontre de Nîmes, avec Gilles (Heu?reka) | Blog du Plan C - […] enfin la trace d’une chouette rencontre, le 20 mai 2018 à Nîmes, avec Gilles, qui anime l’excellente chaîne Youtube…
  2. [MONNAIE D’ÉTAT] Rendez-vous samedi 3 novembre 2018 à Paris, pour découvrir la première traduction française du livre de Knapp, « Théorie étatique de la monnaie » (chartalisme), par Ronald Mazzoleni | Blog du Plan C - […] • Journée à Nîmes (avril 2018) avec Gilles (Heu?reka) pour étudier les alternatives monétaires : https://www.chouard.org/2018/04/30/rdz-vs-a-nimes-le-20-mai-2018-toute-la-journee-avec-heureka-gille… […]

Laisser un commentaire

Derniers articles

Demain soir, on saura si les jeunes sont allés se mettre en travers de l’arbitraire, en élisant… En élisant n’importe qui contre le tyran du moment — qu’il est urgent de freiner, de limiter, d’empêcher !

Demain soir, on saura si les jeunes sont allés se mettre en travers de l’arbitraire, en élisant… En élisant n’importe qui contre le tyran du moment — qu’il est urgent de freiner, de limiter, d’empêcher !

Chers amis, Voilà 17 ans que j'instruis, dans ma tête et sur ce site, le procès de l'élection. Dix-sept ans que je creuse ce sujet central, et que je découvre et dénonce les mécanismes diaboliques (qui divisent) de ce piège politique — infantilisant et humiliant —...

[Contre la tyrannie qui vient] Grand Appel et Marche pour défendre la Liberté

Chers amis, Sentez-vous que le temps est venu de prendre nos responsabilités pour défendre notre liberté ? Si ne disons jamais non aux pouvoirs abusifs, ils ne s'arrêteront jamais d'abuser : "tout pout pouvoir va jusqu'à ce qu'il trouve une limite" (Montesquieu)....