Démocratie(s) ? Le film enquête de #DATAGUEULE

14/05/2018 | 11 commentaires

Comme 7 818 autres, il y a un an, j’ai modes­te­ment aidé l’é­quipe de DATAGUEULE à pro­duire le film que voi­ci, sur un sujet qui occupe toute ma vie depuis 13 ans. 

C’est un bon film, tonique et par­fois très agréa­ble­ment déca­pant, qui aide­ra sans doute à éveiller des tas d’é­lec­teurs endormis 🙂

Je note, bien sûr, et je me réjouis, que la ques­tion fon­da­men­tale de la qua­li­té du pro­ces­sus consti­tuant appa­raisse et pro­gresse dans la plu­part des enquêtes sur nos pré­ten­dues « démocraties ».

Mais je m’at­triste cepen­dant que la mise en accu­sa­tion fron­tale du faux « suf­frage uni­ver­sel » (élire des maîtres au lieu de voter les lois) et l’ar­gu­men­ta­tion posi­tive du tirage au sort (sur­tout pour la très déci­sive Assem­blée consti­tuante – et pour le stra­té­gique Conseil consti­tu­tion­nel), res­tent aus­si timides et encore secon­daires, dans les ana­lyses de 2018.

Comme je suis très admi­ra­tif du tra­vail de Jo Spie­gel (à côté de qui j’ai fait une confé­rence et une émis­sion de radio, à Stras­bourg en novembre 2017), j’ai évi­dem­ment beau­coup aimé les 10 minutes qui lui sont ici consacrées.

Donc, pas un mot sur l’i­dée des ate­liers consti­tuants popu­laires, auto­nomes et conta­gieux, par édu­ca­tion popu­laire, sans maîtres. Comme si cela n’exis­tait pas, depuis 10 ans. Alors que rien ne chan­ge­ra, cer­tai­ne­ment, fon­da­men­ta­le­ment, sans la trans­for­ma­tion auto­nome et mas­sive des élec­teurs-enfants en citoyens-adultes.

Pas grave. Fais ce que tu dois, et advienne que pour­ra. Cette idée fini­ra par ger­mer par­tout, puis­sante et déter­mi­nante : ce n’est pas aux hommes au pou­voir d’é­crire les règles du pou­voir.

Bon cou­rage, bande de virus 🙂

Étienne.

Démocratie(s) ? Le film enquête de #DATAGUEULE« Démo­cra­tie » : l’ha­bit ne fait pas le moine 🙂 

Catégorie(s) de l'article :

11 Commentaires

  1. Citoyens Debout !

    À cette heure-ci, je n’ai pas le temps de regar­der la vidéo inté­gra­le­ment. Cepen­dant, l’ou­ver­ture sur des poli­ti­ciens pro­non­çant le mot « Démo­cra­tie » est carac­té­ris­tique de l’é­poque actuelle.

    Les popu­la­tions d’un peu par­tout on été anes­thé­siées par des décen­nies de nov­langue où le sens des mots est tota­le­ment détour­né, où ces mots émaillent des dis­cours com­plè­te­ment déma­go­giques. Si beau­coup aspirent à la démo­cra­tie, com­bien réa­lisent ce que signi­fie réel­le­ment ce mot ?

    « Lorsque les mots perdent leur sens, les gens perdent leur liberté. »
    (Confu­cius)

    On ne recons­trui­ra une authen­tique démo­cra­tie que lorsque chaque citoyen com­pren­dra vrai­ment la signi­fi­ca­tion des mots « Démo­cra­tie », « Citoyen », « Nation », « Sou­ve­rai­ne­té » ou encore « Débat » et réa­li­se­ra à quel point ce sont là des termes qu’ils entendent tous les jours dans les médias où ces termes sont employés à tort et à tra­vers selon un sens qui n’a que peu, voire pas du tout, de rap­port avec la véri­té de leur essence même.

    Réponse
  2. jeremiechayet

    Tu avais par­fai­te­ment ta place dans ce bon film.
    Ils ont, à ton endroit et pour tous tes efforts, man­qué d’à pro­pos à ton endroit.
    Ami­tiés consti­tuantes et cotisantes !

    Réponse
    • Berbère

      pour­quoi dites-vous « cotisantes ? »
      per­sonne ici ne pro­pose une coti­sa­tion pour être constituant…
      …mer­ci de rétablir
      (…et même si cha­cun fait ce qui lui plaît en la matière…)
      Bien à vous

      Réponse
      • jeremiechayet

        Et bien parce que nous par­ta­geons avec Etienne, je crois, un désir pro­fond de sor­tie du capi­ta­lisme, et que nous par­ta­geons éga­le­ment à la fois la méthode (être consti­tuant pour ins­ti­tuer notre puis­sance) et la fina­li­té : créer des ins­ti­tu­tions anti­ca­pi­ta­listes effi­cientes. Il se trouve que grâce à Etienne, j’ai décou­vert Friot, le pen­seur le plus révo­lu­tion­naire que je puisse conseiller, qui décrit fort bien ce que nous avons déjà là comme anti­ca­pi­ta­lisme effi­cient. Je vous le donne en mille, mais sur­tout ne le gar­dez pas pour vous, la coti­sa­tion sociale en fait partie.
        Bien à vous itou, et coti­sons plus, si vous le vou­lez bien…

        Réponse
        • Berbère

          ah oui, celle-là est effec­ti­ve­ment très utile pour une bonne orga­ni­sa­tion en col­lec­ti­vi­té en toute équité…
          Mer­ci à B. Friot

          Réponse
  3. Frédéric DELAUNAY

    Bien qu’on puisse regret­ter très jus­te­ment que l’hon­neur ne soit pas ren­du à toutes les forces vives ; soyons déjà satis­fait que l’i­dée se dis­sé­mine et prenne racine, et que le tra­vail réa­li­sé pour cela soit d’ex­cel­lente facture.
    Il ne s’a­git en rien de dimi­nuer ta place, mais il me semble que ce for­mat docu­men­taire s’a­dresse avant tout à ceux qui n’i­ront pas d’eux mêmes faire les recherches sur le sujet, et donc ont peu de chance d’a­bou­tir sur tes travaux.
    Ne le regret­tons pas : les consom­ma­teurs que nous sommes – pris dans le sys­tème – n’ont « pas le temps ». Réjouis­sons nous qu’ils aient, avec cette oeuvre, plus de chance d’être sen­si­bi­li­sés aux enjeux et aux possibilités.
    Respectueusement,

    Réponse
  4. Berbère
  5. GRACIA

    Démo­cra­tie ..voir ce petit bou­quin de JULIEN WOSNITZA « pour­quoi tout va s’ef­fon­drer ? » édi­teur LES LIENS QUI LIBERENT ..où il cite cer­taines solu­tions dont celle de B. FRIOT en pre­mier SVP..
    Un jeune de 24 ans qui vous retape le moral en ces temps troubles !!

    Réponse
  6. constituant éseulé

    13 ans de lutte pour se faire inter­vie­wer par des col­la­bos qui ne par­le­ront pas des ate­liers consti­tuants, racine de chan­ge­ment pro­fond, en 1h30 de propagande.
    Et pour­tant cette merde trouve une belle place sur ton blog. Je vais te dire le fond de ma pen­sée, j’en ai ras-le-cul que tu adoubes des idio­ties. Ce genre de salo­pe­ries ignore inten­tion­nel­le­ment ton tra­vail et tu leur fait la part belle. Et un article écrit en intel­li­gence col­lec­tive par des citoyens consti­tuants sur une consul­ta­tion citoyenne ouverte à tous tu l’en­voies chier ? T’as pété un plomb ou quoi ?
    Je crois que faut que t’ar­rêtes de tout faire tout seul et de te trim­bal­ler par­tout à des confé­rences où tout le monde adhère déjà au mes­sage mais ne feront jamais d’a­te­liers sauf celui que tu leur fera faire à ta visite. Y’en a qui t’at­tendent pour dis­cu­ter sérieu­se­ment, pour BOSSER. Sor­tir les gens de ta per­sonne et les atte­ler à tes idées. Et oui que tu le veuille ou non y’en a qui sont CHOUARDISTE et pas citoyen constituant.
    Tu te dois de prendre en compte que la prise d’im­por­tance du mou­ve­ment DOIT s’ap­puyer sur toi au début (13 ans de lutte et encore par­ler de début, merde, qui nous prends au sérieux?) pour ensuite s’é­man­ci­per par le nombre.
    Sinon stop de faire des bou­quins de 8 pages à 10 boules ou de prendre la parole dans des bouses où on parle même pas de ton tra­vail, res­pecte-toi, faut pas s’é­ton­ner que ça bouge pas si on s’en donne pas les moyens 😉
    Voi­là, je dis ça, une seule et unique fois, le reste, tu te débrouilles, j’suis pas ton père 😉

    Réponse
    • etienne

      Mer­ci de ta franchise 🙂
      J’écoute.

      De quoi parles-tu quand tu dis : « Et un article écrit en intel­li­gence col­lec­tive par des citoyens consti­tuants sur une consul­ta­tion citoyenne ouverte à tous, tu l’envoies chier ? »

      PS : note bien qu’il ne suf­fit pas d’être impa­tient et en colère pour avoir raison 😉

      Réponse
  7. Jean-Marc

    Je me couche tard mais je ne regrette pas d’a­voir vision­né ce film. Ce sont les tra­vaux, les écrits et les conseils de lec­ture d’E­tienne qui, cela fait déjà 10 ans, ont réveillé (ou éveillé) mon esprit citoyen ce qui me per­met aujourd’­hui d’être non seule­ment mili­tant mais aus­si de mener « le com­bat » au sein d’un conseil muni­ci­pal. L’im­por­tant est de mul­ti­plier les occa­sions de par­ti­ci­pa­tion des gens aux déci­sions rela­tives à leur envi­ron­ne­ment social, cultu­rel, urbain, natu­rel .… pour faire prendre conscience à cha­cun de ce qu’il peut appor­ter dans la construc­tion d’une déci­sion qui sera mise en oeuvre par d’autres.

    Réponse

Laisser un commentaire

Derniers articles