[Pa-ssio-nnant] Bernard Friot interrogé par Aude Lancelin sur Le Média

12/04/2018 | 4 commentaires

Je vous parle de Ber­nard Friot depuis de nom­breuses années. Cet homme est, de mon point de vue, un des pen­seurs les plus impor­tants de notre temps. Il se concentre sur des piliers fon­da­teurs de notre éman­ci­pa­tion à venir : la sou­ve­rai­ne­té popu­laire sur la défi­ni­tion de la valeur éco­no­mique, le salaire à vie selon la qua­li­fi­ca­tion de la per­sonne, la sub­ven­tion de l’in­ves­tis­se­ment par la coti­sa­tion, en des termes inno­vants, sti­mu­lants, entraînants.

Il est de plus en plus sol­li­ci­té, inter­ro­gé, en débat, de toutes parts à tra­vers le pays, et son pro­pos devient ain­si de plus en plus convain­quant, de plus en plus enthousiasmant. 

Cet « entre­tien libre » avec Aude Lan­ce­lin est un nou­veau bijou. Vous allez pas­ser une heure pas­sion­nante, vous verrez. 

Ce que Ber­nard dit là mérite d’être connu, retra­vaillé, com­pris, et lar­ge­ment dif­fu­sé, par édu­ca­tion popu­laire : inutile de comp­ter sur les « jour­na­listes » ven­dus pour faire ce bou­lot, c’est à nous tous, per­son­nel­le­ment, de relayer ce tra­vail autour de nous.

Je rap­pelle les coor­don­nées de Réseau sala­riat, l’as­so­cia­tion qu’il faut aider pour faire connaître les pro­po­si­tions de Ber­nard Friot :

http://​www​.reseau​-sala​riat​.info/​?​l​a​n​g​=fr

Je rap­pelle aus­si la pas­sion­nante ren­contre de Friot et Lor­don à Tol­biac la semaine dernière :

B. Friot & F. Lordon, « En quoi la révolution est-elle encore d’actualité ? », Paris, 3 avril 2018

Je rap­pelle enfin mon billet sur le der­nier livre de Ber­nard Friot, Vaincre Macron ; Ber­nard aurait pré­fé­ré ce titre-là : « la révo­lu­tion com­mu­niste du tra­vail » 🙂 :


https://​www​.chouard​.org/​b​l​o​g​/​2​0​1​7​/​1​1​/​1​8​/​v​a​i​n​c​r​e​-​m​a​c​r​o​n​-​l​e​-​n​o​u​v​e​a​u​-​l​i​v​r​e​-​d​e​-​b​e​r​n​a​r​d​-​f​r​i​o​t​-​p​l​u​s​-​i​n​c​i​s​i​f​-​p​l​u​s​-​b​o​u​l​e​v​e​r​s​a​n​t​-​e​t​-​p​l​u​s​-​i​m​p​o​r​t​a​n​t​-​q​u​e​-​j​a​m​a​is/

Fil Face­book cor­res­pon­dant à ce billet : 

Catégorie(s) de l'article :

4 Commentaires

  1. BA

    Entre 2002 et 2004, à l’E­NA, dans la même pro­mo­tion qu’Em­ma­nuel Macron, il y avait une cer­taine Sibyle Veil. 

    Macron a don­né ses consignes : sa copine de pro­mo­tion doit deve­nir pré­si­dente de Radio France.

    Macron conti­nue de pla­cer ses copains de pro­mo­tion aux postes-clés : l’E­NA, c’est la mafia.

    En plus, Sibyle Veil est mariée avec Sébas­tien Veil, qui est de la même pro­mo­tion de l’E­NA 2002 – 2004.

    Sébas­tien Veil est un des Young Lea­ders de la pro­mo­tion 2009.

    Une belle bande de traîtres.

    - Quand on regarde la liste des Young Lea­ders de l’an­née 1981, on trouve un jeune poli­ti­cien de droite Alain Jup­pé, et deux futurs ministres de la Défense : Fran­çois Léo­tard, qui était de droite, et Alain Richard, qui était au Par­ti Socialiste.
    – Quand on regarde la liste des Young Lea­ders de l’an­née 1996, on trouve Pierre Mos­co­vi­ci et Fran­çois Hol­lande. Ils étaient au Par­ti Socialiste.
    – Quand on regarde la liste des Young Lea­ders de l’an­née 2006, on trouve Najat Val­laud-Bel­ka­cem et Laurent Wauquiez.
    – Quand on regarde la liste des Young Lea­ders de l’an­née 2012, on trouve Edouard Phi­lippe et Emma­nuel Macron.

    https://​fren​cha​me​ri​can​.org/​y​o​u​n​g​-​l​e​a​d​e​r​s​/​e​a​r​l​i​e​r​-​c​l​a​s​s​e​s​/​2​0​09/

    Réponse
  2. zedav

    Aude Lan­ce­lin, une jour­na­liste hon­nête, res­pon­sable et sérieuse, appuie sur le bou­ton du divi­ser pour mieux régner :
    Le 22 novembre 2017 , dans un édi­to­rial d’Aude Lan­ce­lin, Le Un repre­nait une théo­rie en la qua­li­fiant de « scoop anthro­po­lo­gique » : la dif­fé­rence de taille entre les hommes et les femmes serait due au fait que les hommes auraient pri­vé les femmes de pro­téine depuis le paléolithique.

    Un esprit un tout petit peu cri­tique et lucide ou une recherche rapide per­mettent pour­tant de consi­dé­rer cette « théo­rie » pour ce qu’elle est : une nou­velle expres­sion du délire vic­ti­maire du faux­mi­nisme de 3ème vague.

    Aude Lan­ce­lin est aus­si une cri­tique lucide et cou­ra­geuse des média « mains­tream » (du moins depuis qu’elle s’est fait jeter des­dits média et qu’elle peut cra­cher sans risque dans la gamelle dont elle s’est repu(t)e pen­dant plu­sieurs décennies…)

    Réponse
  3. Mathilde

    Entre­tien pas­sion­nant en effet, très ins­truc­tif ! Je suis sor­tie ache­ter le livre aujourd’­hui même. Mer­ci Étienne !

    Réponse

Laisser un commentaire

Derniers articles

Les activités de décembre 2022

Les activités de décembre 2022

Chers amis, Je n'ai pas publié sur le blog depuis juillet, pardonnez-moi je désespère, et je me recentre comme je peux sur un projet de livre dont je vous parlerai un de ces jours. Vous êtes nombreux à me poser des questions au sujet de la reprise des émissions "Jeudi...