Des mots, des mots… démocratie ? #DATAGUEULE_74

12/07/2017 | 4 commentaires

Chic, ça germe 🙂 (le choix de Sieyes & co depuis 1789, vio­lem­ment anti­dé­mo­cra­tique, l’es­cro­que­rie par­le­men­taire, l’an­ti­dote du tirage au sort…) 

Fil Face­book cor­res­pon­dant à ce billet :
https://​www​.face​book​.com/​e​t​i​e​n​n​e​.​c​h​o​u​a​r​d​/​p​o​s​t​s​/​1​0​1​5​5​4​3​8​3​0​6​3​3​2​317

Pour m'aider et m'encourager à continuer, il est désormais possible de faire un don.
Un grand merci aux donatrices et donateurs : par ce geste, vous permettez à de beaux projets de voir le jour, pour notre cause commune.
Étienne

Catégorie(s) de l'article :

4 Commentaires

  1. etienne

    François Ruffin en commission parlementaire, remarquable : « notre priorité, c’est le bonheur »

    Réponse
    • Ronald

      Le même mes­sage res­sort des deux video. Lorsque l’on n’a aucun pou­voir à aucun niveau ins­ti­tu­tion­nel, la seule issue pour agir est de répandre sa ter­mi­no­lo­gie, ses idées, ses modes de pen­sée, ses dis­cours. Quand un seuil cri­tique est atteint, la dis­cor­dance entre ce que les gens ont dans la tête et les struc­tures offi­cielles est tel que l’é­di­fice est sur le point de cra­quer. Les Ins­ti­tu­tions étaient les mêmes sous Louis XIV et sous Louis XVI, mais en 1680, la socié­té intel­lec­tuelle pen­sait comme Bos­suet, alors qu’en 1780, elle pen­sait comme Voltaire.

      Réponse
  2. Aquablue03

    Démo , des maux , démos cra­tos ! L’obs­ti­na­tion est à son comble !
    Le peuple regarde tou­jours les bisou­nours à la télé, et les tétos rejettent tout en bloc à l’assemblée !
    J.L.Mélenchon pour sûr en per­dra quelques cordes …vocales , mais rien ne chan­ge­ra ! Néan­moins , avec la force de convic­tion qui est la sienne , conti­nuer de par­ler avec per­sua­sion ( rêvons un peu ) peut faire bas­cu­ler cer­tains esprits vers nos bancs !

    Réponse
  3. BA

    En France, quelle est la poli­tique suivie ?

    Réponse :

    En France, la poli­tique sui­vie est une poli­tique de classe : les classes popu­laires et les classes moyennes s’ap­pau­vrissent, afin que la classe des riches puisse conti­nuer à s’enrichir.

    Les ménages les plus riches, grands gagnants des réformes annon­cées par l’exécutif.

    Selon les chiffres de l’Ob­ser­va­toire fran­çais des conjonc­tures éco­no­miques (OFCE), les réformes pré­vues par l’exé­cu­tif d’i­ci à 2022 seront extrê­me­ment favo­rables aux ménages les plus aisés. Au coeur des mesures qui favo­ri­se­ront les 10 % les plus riches, on trouve notam­ment la réforme de l’ISF ou encore la « flat tax » sur l’é­pargne, un sta­tut et une pra­tique qui concernent prin­ci­pa­le­ment le der­nier décile. 

    https://​www​.lese​chos​.fr/​p​o​l​i​t​i​q​u​e​-​s​o​c​i​e​t​e​/​p​o​l​i​t​i​q​u​e​/​0​3​0​4​4​3​3​7​5​3​4​1​-​l​e​s​-​m​e​n​a​g​e​s​-​l​e​s​-​p​l​u​s​-​r​i​c​h​e​s​-​g​r​a​n​d​s​-​g​a​g​n​a​n​t​s​-​d​e​s​-​r​e​f​o​r​m​e​s​-​a​n​n​o​n​c​e​e​s​-​p​a​r​-​l​e​x​e​c​u​t​i​f​-​2​1​0​1​6​6​3​.​php

    Dans l’U­nion euro­péenne, quelle est la poli­tique suivie ?

    Réponse :

    Dans l’U­nion euro­péenne, la poli­tique sui­vie est une poli­tique de classe : les pays pauvres s’ap­pau­vrissent, afin que les pays riches puissent conti­nuer à s’enrichir.

    L’Allemagne a engran­gé 1,34 mil­liard d’eu­ros de pro­fits sur la Grèce.

    C’est un sujet qui sème la ziza­nie en Alle­magne. En effet, la pos­ture du gou­ver­ne­ment d’An­ge­la Mer­kel sur le dos­sier grec sou­lève des cri­tiques. Notam­ment de la part des Verts, qui regrettent un manque de soli­da­ri­té avec Athènes. C’est à leur demande que le minis­tère des Finances a dû dévoi­ler les pro­fits réa­li­sés sur les prêts accor­dés à la Grèce. Selon le quo­ti­dien Süd­deutsche Zei­tung, les béné­fices s’é­lèvent à 1,34 mil­liard d’eu­ros au total. 

    https://​www​.lese​chos​.fr/​f​i​n​a​n​c​e​-​m​a​r​c​h​e​s​/​m​a​r​c​h​e​s​-​f​i​n​a​n​c​i​e​r​s​/​0​3​0​4​4​3​6​4​3​8​6​3​-​l​a​l​l​e​m​a​g​n​e​-​a​-​e​n​g​r​a​n​g​e​-​p​l​u​s​-​d​u​n​-​m​i​l​l​i​a​r​d​-​d​e​-​p​r​o​f​i​t​s​-​s​u​r​-​l​a​-​g​r​e​c​e​-​2​1​0​1​7​0​5​.​php

    Conclu­sion :

    Le 26 novembre 2006, War­ren Buf­fett, troi­sième for­tune mon­diale, déclare au jour­nal New-York Times :

    « There’s class war­fare, all right, Mr. Buf­fett said, but it’s my class, the rich class, that’s making war, and we’re winning. »

    Tra­duc­tion :

    « La guerre des classes existe, c’est d’ac­cord, mais c’est ma classe, la classe des riches, qui mène cette guerre, et nous sommes en train de la gagner. »

    http://​www​.nytimes​.com/​2​0​0​6​/​1​1​/​2​6​/​b​u​s​i​n​e​s​s​/​y​o​u​r​m​o​n​e​y​/​2​6​e​v​e​r​y​.​h​tml

    Bon.

    D’ac­cord.

    Mais la guerre des classes n’est pas finie.

    La guerre continue.

    Réponse

Laisser un commentaire

Derniers articles

Voyage constituant au Québec, début juin 2024

Voyage constituant au Québec, début juin 2024

Chers amis, Je vais enfin rencontrer les copains québécois constituants 🤗 On va évidemment réfléchir ensemble à une constitution d'origine citoyenne pour le Québec libre 🙂 Je pars pour Montréal ce 1er juin et mon périple durera une quinzaine de jours....