Remarque sur les calomnies qui circulent à propos de mon travail (et de mes prétendues “alliances”, alors que, précisément, j’évite toute alliance et que mon seul “crime” est d’oser parler à tout le monde de démocratie pour rester capable de penser un monde vraiment COMMUN) : pour savoir ce que je pense vraiment, et ce qui m’anime, le mieux, je crois, c’est de m’écouter directement, plutôt que de croire sur parole les rumeurs malveillantes qui prétendent savoir mieux que moi ce que je pense.

D’une façon générale, ne condamnez jamais personne sans avoir entendu loyalement sa défense. Ceci est littéralement essentiel.

Le sort de l’idée des ateliers constituants populaires (et contagieux) est entre vos mains, beaucoup plus qu’entre les miennes. Cette idée a absolument besoin de VOTRE force, tous les jours un peu.

De toute façon, de mon côté, je ne peux pas faire mieux que de faire de mon mieux.
J’ai besoin de vous pour ça, bien sûr.
Pour le reste, advienne que pourra.

_________
Fil Facebook correspondant à ce billet :
https://www.facebook.com/etienne.chouard/posts/10153311935727317