12 Commentaires

  1. etienne

    Les ori­gines et objec­tifs de la construc­tion européenne

    Table ronde
    • Annie Lacroix-Riz
    • Jean Bricmont
    • John Laughland

    Réponse
  2. BA

    Bon anni­ver­saire, la Décadence !

    Le 19 mai 1974, il y a 40 ans, c’é­tait l’é­lec­tion de Valé­ry Gis­card d’Estaing.

    Mai 1974 – mai 2014 : les Qua­rante Décadentes.

    Depuis mai 1974, les euro­péistes du centre, les euro­péistes de gauche, les euro­péistes de droite dirigent la France.

    Depuis mai 1974, tous les pré­si­dents de la Répu­blique et tous les pre­miers ministres ont comme prio­ri­té numé­ro un : la construc­tion européenne.

    Depuis mai 1974, les élites poli­tiques et les élites média­tiques nous expliquent que plus on fera l’Eu­rope, mieux ce sera.

    Depuis mai 1974, la majo­ri­té du peuple fran­çais a cru les belles pro­messes des euro­péistes, la majo­ri­té du peuple fran­çais a voté pour les euro­péistes … mais le résul­tat a été exac­te­ment le contraire de ce qui avait été promis.

    Depuis mai 1974, cette construc­tion euro­péenne abou­tit à un désastre indus­triel, à un désastre éco­no­mique, à un désastre finan­cier, à un désastre social, à un désastre moral, à un désastre démo­cra­tique, à un désastre politique.

    Main­te­nant, il est temps de quit­ter le bateau « Union Euro­péenne » : le bateau coule.

    http://​www​.upr​.fr/​w​p​-​c​o​n​t​e​n​t​/​u​p​l​o​a​d​s​/​2​0​1​2​/​0​7​/​e​u​r​o​t​i​t​a​n​i​c​.​jpg

    Réponse
  3. J-Stéphane

    Stop aux inté­rêts !! Ça n’a d’in­té­rêt que pour ceux qui sont sans inté­rêt pour l’in­té­rêt général. 

    De l’in­di­vi­du à la socié­té, les prêts avec inté­rêts n’ont pas d’autres inté­rêts que d’as­ser­vir les citoyens et les nations pour l’in­té­rêt de la pro­prié­té pri­vée, pro­prié­té pri­vée qui prive le plus grand nombre de leurs droits natu­rels en décré­tant comme droits uni­ver­sels les droits légaux écrits par ces mêmes propriétaires. 

    Com­men­çons par ne plus payer les inté­rêts de la dette publique, car qu’on se le dise, les inté­rêts sont des emprunts for­cés, sans ser­vice ni coût, c’est un emprunt.

    Cette dette est plus qu’amplement payée, c’est ce sys­tème éco­no­mique pri­vé qui nous emprunte, c’est lui qui doit rever­ser des inté­rêts par la coti­sa­tion sociale, et même là sa part sur PIB est de plus en plus grande.

    https://scontent-a-cdg.xx.fbcdn.net/hphotos-ash3/t1.0–9/p720x720/10155403_309347905888204_6388906711532516843_n.jpg

    Réponse
  4. J-Stéphane

    Sans les prin­cipes de l’offre et la demande, et de l’intérêt sur prêt, les prix ces­se­ront d’augmenter, les besoins vitaux s’orienteront même vers la gra­tui­té pour l’individu…

    Réponse
  5. Gaudefroy

    La gauche faus­se­ment naïve (ex : Mélen­chon) dit :  » l’aus­té­ri­té ça ne marche pas pour redres­ser les finances publiques, il faut de la relance et d’en­voyer un cour­rier au  » pré­sident de gauche « …
    La véri­té ne serait-elle pas un peu plus machiavélique ?
    « l’Aus­té­ri­té, c’est le men­songe selon lequel nous devons punir les pauvres pour les crimes des riches. »

    Aver­tis­se­ment danois pour celles et ceux qui seraient ten­tés de ne pas aller voter pour les élec­tions (Anti-)Européennes (voire de voter des lois ou des réfé­ren­dums !), vote­man va les rame­ner à coups de poing dans la gueule vers les bureaux de vote comme le montre ce des­sin animé :

    Réponse
  6. A-J Holbecq

    Pour enga­ger un pro­ces­sus de chan­ge­ment (cer­tai­ne­ment bien insuf­fi­sant) il faut déjà envoyer à Bruxelles des Dépu­tés qui se bat­tront pour la France et contre les dik­tats de Bruxelles et de ses satellites.
    Réflé­chis­sez bien : il n’y a pour le moment qu’un seul vote utile le 25 mai, c’est « Debout la France, ni sys­tème, ni extrême »… en atten­dant 2017.

    Réponse
  7. etienne

    Roo­se­velt défi­nit LE FASCISME :
    un peuple qui tolère qu’une puis­sance pri­vée devienne plus forte que l’É­tat lui-même.

    “La liber­té dans une démo­cra­tie n’est pas assu­rée si le peuple tolère que la puis­sance pri­vée gran­disse au point qu’elle devienne plus forte que l’é­tat démo­cra­tique lui-même. Ce qui fon­da­men­ta­le­ment est le fascisme. »
    Frank­lin Dela­no Roo­se­velt, 1938.

    http://​www​.meca​nos​prod​.com/​A​C​T​U​A​L​I​T​E​S​/​R​O​O​S​E​V​E​L​T​_​L​A​_​C​R​I​S​E​_​E​T​_​N​O​U​S​.​h​tml

    Réponse
  8. etienne

    Hen­ri Guille­min : LE FASCISME EN FRANCE

    http://​etienne​.chouard​.free​.fr/​E​u​r​o​p​e​/​f​o​r​u​m​/​i​n​d​e​x​.​p​h​p​?​2​0​1​2​/​0​6​/​0​1​/​2​2​5​-​h​e​n​r​i​-​g​u​i​l​l​e​m​i​n​-​l​e​-​f​a​s​c​i​s​m​e​-​e​n​-​f​r​a​nce

    Je suis content de retrou­ver dans cette confé­rence de Guille­min LE SENS PROFOND DU TERRIBLE MOT « FASCISME », qui cor­res­pond au sens que je lui donne intui­ti­ve­ment depuis des années :

    le fas­cisme est L’IDÉOLOGIE QUI REMET —DE FORCE— L’ÉTAT AU SERVICE DES POSSÉDANTS QUAND LES ÉLECTIONS N’Y SUFFISENT PLUS. 

    Réponse
  9. J-Stéphane
    • Ana Sailland

      Si l’o­béis­sance due est consi­dé­rée comme pro­tec­tion juri­dique de l’o­béis­sant, il va fal­loir révi­ser Nuremberg.

      Réponse
    • 222

      Quoi de plus ingé­nieux que d’en­voyer au front et sur grèves, sur contes­ta­tions des locu­teurs étran­gers ain­si inau­dibles aux pro­pos révol­tés de la popu­la­tion.… enfin, par « ingé­nieux », j’en­tends plu­tôt « prag­ma­tique », l’art de la guerre et loi du talion n’é­tant cer­tai­ne­ment pas des modèles à suivre ou des com­por­te­ments à van­ter, tout juste une occu­pa­tion infan­tile à but très lucra­tif et des plus per­ni­cieux, ou des plus éro­tiques_­prends-toi ça dans le cul, Napo­léon ! BEETHOVEN lui-même qui en avait rêvé avant d’être déçu à son tour et comme tant d’autres…

      Réponse
  10. J-Stéphane

Laisser un commentaire

Derniers articles

[Éducation populaire – Démocratie – TIRAGE AU SORT] Prochaine soutenance de thèse de notre cher Dimitri Courant, intitulée « Le nouvel esprit du tirage au sort. Principes démocratiques et représentation politique des mini-publics délibératifs »

[Éducation populaire – Démocratie – TIRAGE AU SORT] Prochaine soutenance de thèse de notre cher Dimitri Courant, intitulée « Le nouvel esprit du tirage au sort. Principes démocratiques et représentation politique des mini-publics délibératifs »

Voilà un événement qui va certainement être passionnant et surtout important : la soutenance de thèse de notre cher Dimitri Courant, intitulée "Le nouvel esprit du tirage au sort. Principes démocratiques et représentation politique des mini-publics délibératifs"...