Exerçons-nous à écrire une constitution citoyenne

3/04/2014 | 6 commentaires

Un court extrait (3 minutes) de l’en­tre­tien récent avec La Mutinerie,
à la mai­son (14 février 2014) :

On est jeu­di. À com­bien d’a­te­liers avez-vous par­ti­ci­pé depuis lun­di ? Oui, vous.
Allez, il faut s’en­traî­ner, ça rou­pille là-dedans !
Pas besoin d’être 50 ! Un ate­lier, ça fonc­tionne très bien à deux ou trois personnes.
Et n’ou­bliez pas d’in­vi­ter des incon­nus (voi­sins, pas­sants..), ou votre famille encore endor­mie (papa, maman, reje­tons, cou­sins, cou­sines…), ou vos col­lègues de tra­vail… Et au bou­lot, tous les jours de toute la semaine 🙂 Ben oui, quoi, faut savoir ce qu’on veut : si c’est une bonne idée, c’est une bonne idée… Alors, on s’en occupe : on éteint la télé et on réflé­chit (tout le temps) à notre pro­chaine constitution.

Catégorie(s) de l'article :

6 Commentaires

  1. Robert Cabagni

    Bien beau de vou­loir nous faire bos­ser mais je n’ai pas toutes les cartes en main et ne sais par ou commencer.
    Ne pour­rions nous avoir un car­net de route je pense que ce serait très construc­tif et motivant.
    Un car­net de route bien réa­li­sé serait un élé­ment moteur. Il le fau­drait simple amu­sant à la por­tée du plus grand nombre. Pas un labo­ra­toire rébar­ba­tif. Pour­quoi pas un jeu electronique …
    Un truc fes­tif pour que le plus grand nombre s’en empare …
    A toi Etienne de bos­ser la des­sus toi tu as les cartes.
    Clt.

    Réponse
  2. EFFAB

    Tout en man­geant et en écou­tant la fin de cet entre­tien à la mai­son, m’est venu tout à coup une idée, une idée « lumi­neuse » !… oui, ça fuse fort ces temps, un peu dans tous les sens en ce qui me concerne, entre ver­tige ver­bal ou volu­bile ima­gi­na­tion, aus­si fan­tasque et far­fe­lue soit-elle. Je ne vous en sou­mets pas moins cet idée ori­gi­nale ou ce pré­texte à réflexion, c’est selon.

    Eh bien voi­là, j’ai trou­vé com­ment deve­nir acteurs de notre propre des­tin tout en uti­li­sant le sys­tème et les pro­cé­dures en place, du moins dans un pre­mier temps…

    … je suis pour la créa­tion d’un par­ti poli­tique et citoyen por­tant nos reven­di­ca­tions et nos aspi­ra­tions démocratiques_et je lui ai même trou­vé un nom ! enfin, une idée comme ça, une proposition…

    … le ACCE !… à pro­non­cer comme « Assez » ! ^^

    Mais qu’est-ce que cela veut-il bien pou­voir dire ?!… je vous laisse un peu deve­nez, ne faites pas com­pli­qué, c’est très facile !

    Réponse
  3. EFFAB

    Cela peut paraître comme une bou­tade, une énième fan­tai­sie de ma part ou appe­lez cela comme vous vou­lez, moi qui ne sau­rais être juge ici que sous l’angle inté­rieur de la sub­jec­ti­vi­té, le bon sens étant jus­te­ment de la bonne jux­ta­po­si­tion (bonne expo­si­tion à la lumière en pho­to­gra­phie) du res­sen­ti et de la réa­li­té exté­rieur, cette réa­li­té brute qui ne prend d’im­por­tance et de ce sens que sous l’oeil de celui qui a tout autant de rai­son que de conscience… wouah ! et dire que je rêvais à une époque d’ex­pri­mer ce que je n’ar­ri­vais pas bien à com­prendre, le seul res­sen­ti étant comme un enfant igno­rant encore de bien des choses ou un ado­les­cent trop pas­sion­né pour avoir ce mini­mum de recul néces­saire. Oui, tout prend sens quand on s’ouvre à soi et aux autres en même temps, et ce cer­veau col­lec­tif vaut bien tous les bou­quins inutiles et pré­ten­tieux qui n’ont jamais rien chan­gé aux choses. Alors…

    … ACCE ? ^^

    Réponse
  4. EFFAB

    ACCE !

    Le par­ti qui se refuse au jeu poli­ti­cien ! ini­tiant un mou­ve­ment popu­laire, citoyen, en marge de la pro­po­si­tion ins­ti­tu­tion­nelle, offi­cielle et pseu­do-démo­cra­tique ; un mou­ve­ment fédé­rant tous les insa­tis­faits, tous les révol­tés à ce sys­tème fai­sant fi de l’in­té­rêt géné­ral et des liber­tés, des auto­no­mies indi­vi­duelles, pla­çant le capi­tal et le pro­fit au-des­sus de tout au détri­ment de l’hu­main et d’un Contrat Social res­pec­tueux des dif­fé­rences et conver­geant toutes les richesses, cette digni­té à vivre comme cette abon­dance mieux par­ta­gée, ces droits, ces devoirs, ces liber­tés et res­pon­sa­bi­li­tés de chacun.

    ACCE… ^^

    « en marge » disais-je… oui, à savoir, telle une bou­tade, un mou­ve­ment contes­ta­taire pure­ment alter­na­tif et paral­lèle à cette proposition/imposition offi­cielle, une contes­ta­tion agis­sant dans la déri­sion autant que dans ce déni des ins­ti­tu­tions impies et arbi­traires… ou tel un vrai par­ti sans pro­gramme (…) et sans can­di­dats qui affichent d’en­trée ses inten­tions : élu, le tirage au sort d’une Consti­tuante ! mais dans cette démarche élec­to­rale et le port de tous ces insa­tis­faits, de tous ces révol­tés, de toutes ces abs­ten­tions enfin expri­mées rame­né dans quelque majo­ri­té élue et gagnante (c’est dans ce scé­na­rio faire un peu vite abs­trac­tion des médias et des mani­pu­la­tions de toutes sortes, voire ultimes en consi­dé­rant le vote entiè­re­ment expri­mé par voie numé­rique, par exemple), com­ment fait-on pour gou­ver­ner tout en paral­lèle à cette Consti­tuante ? qui ou quis ou quoi prend les com­mandes à l’E­ly­sée nous qui n’a­vions pré­sen­té aucun can­di­dat à l’é­lec­tion ?… d’où l’im­pos­si­bi­li­té légale, j’i­ma­gine, pour un par­ti sans tête d’af­fiche de se pré­sen­ter ? Si tel est le cas, il nous reste tou­jours la bou­tade et tout l’im­pré­vu his­to­rique que cela sup­pose et peut sur­tout déterminer.

    ACCE, alors ? per­sonne n’a trou­vé où ces posts se sont glis­sés dans le hors-sujet incons­cient des zappeurs ?! ^^

    Réponse
  5. Tanguy

    ACCE :

    Alliance Citoyenne pour une Consti­tu­tion sans Esclaves

    Réponse

Laisser un commentaire

Derniers articles

[Éducation populaire – Démocratie – TIRAGE AU SORT] Prochaine soutenance de thèse de notre cher Dimitri Courant, intitulée « Le nouvel esprit du tirage au sort. Principes démocratiques et représentation politique des mini-publics délibératifs »

[Éducation populaire – Démocratie – TIRAGE AU SORT] Prochaine soutenance de thèse de notre cher Dimitri Courant, intitulée « Le nouvel esprit du tirage au sort. Principes démocratiques et représentation politique des mini-publics délibératifs »

Voilà un événement qui va certainement être passionnant et surtout important : la soutenance de thèse de notre cher Dimitri Courant, intitulée "Le nouvel esprit du tirage au sort. Principes démocratiques et représentation politique des mini-publics délibératifs"...