Live MCP : être électophobe et soutenir des candidats en 2022, comment c’est possible ?

18/11/2021 | 6 commentaires

Chers amis,

Je vous invite à vision­ner ce live orga­ni­sé par le MCP pour réflé­chir ensemble : « quelle stra­té­gie pré­si­den­tielle 2022 pour les vrais démocrates ? ».

Facebook

Youtube

Au sujet de l’é­mis­sion : « Cette émis­sion ini­tiée par le Mou­ve­ment Consti­tuant Popu­laire « Com­ment Démo­cra­ti­ser la France ? » vise à mettre en lumière les ini­tia­tives et stra­té­gies en faveur de la démo­cra­tie. L’intervenant aura l’occasion d’expliquer com­ment trans­for­mer notre socié­té en démo­cra­tie réelle. Avec cette émis­sion, le MCP sou­haite pro­mou­voir les stra­té­gies qui per­met­tront aux citoyens de pas­ser de la théo­rie à l’action en matière d’instauration d’une démo­cra­tie digne de ce nom.

Cet épi­sode sera ani­mé par Pierre Alain Bru­chez, un doc­teur en sciences éco­no­miques de l’Université de Lau­sanne, en Suisse. Il est auteur du livre : Le réfé­ren­dum d’i­ni­tia­tive citoyenne : L’ins­tau­rer en France, le pré­ser­ver en Suisse. »

Catégorie(s) de l'article :

6 Commentaires

  1. Grégori Gaudefroy
    • ève

      Il y a fort à parier que la France a subi les mêmes dom­mages élec­to­raux pour ces élec­tions que pour celles du réfé­ren­dum de 2005 !
      Ques­tions : Com­ment se pré­mu­nir d’une inter­ven­tion numé­rique en 2022 ?
      Com­ment dif­fu­ser l’in­fo , après véri­fi­ca­tions , auprès des élec­teurs pour les infor­mer d’a­voir été tra­his une nou­velle fois ?
      Cette fois encore , avons-nous besoin des élec­tions pour avoir le même pré­sident , un fur­heur , un arna­queur , une big­phar­ma ou une démocratie ?
      Si c’est la démo­cra­tie , quel est le che­min à suivre de suite !

      Réponse
  2. ève

    Vus comme çà , nous ne sommes pas élec­to­phobes , mais bien électrophobes !

    Réponse
  3. Yvan BACHAUD

    la cre­di­bi­li­té c’est es réfé­ren­dum lan­cé avant les legis­la­tive il le sait pas etienne !

    Réponse
  4. ève

    Le vote est un acte civique tenu au secret pour ne pas influen­cer les citoyens , ni les mettre en dan­ger par le chan­tage , le mon­nayage influen­çable , le balayage ( ren­voi) ! Je consi­dère que cette action civique ne concerne pas les médias qui devraient être bâillon­nés jus­qu’au glis­se­ment du der­nier bul­le­tin expri­mé dans l’urne ! Une liber­té à impo­ser , com­plè­te­ment impos­sible avec le numé­rique der­nier cri !

    Réponse
  5. ève

    Nous n’a­vons pas été capables de prou­ver aux pou­voirs de l’argent que nous n’é­tions pas des chiens à tenir en laisse ! Le ber­ger qu’on nous a col­lé de force n’est pas capable de faire fonc­tion­ner une démo­cra­tie  » digne de ce nom  » ! Le sui­vant ou sui­vante est déjà aux ordres de leur pro­jet morbide !
    Com­ment leur faire com­prendre que nous ne serons pas d’ac­cord dans un monde où les vac­ci­nés le sont presque tous !
    Ren­dez-vous dans un an ou deux avec les dom­mages cau­sés par la thé­ra­pie génique !
    Je sou­haite à tous les pucés de ne pas tom­ber dans le cafouillage numé­rique dont on nous a quelques fois abusés !

    Réponse

Laisser un commentaire

Derniers articles

Demain soir, on saura si les jeunes sont allés se mettre en travers de l’arbitraire, en élisant… En élisant n’importe qui contre le tyran du moment — qu’il est urgent de freiner, de limiter, d’empêcher !

Demain soir, on saura si les jeunes sont allés se mettre en travers de l’arbitraire, en élisant… En élisant n’importe qui contre le tyran du moment — qu’il est urgent de freiner, de limiter, d’empêcher !

Chers amis, Voilà 17 ans que j'instruis, dans ma tête et sur ce site, le procès de l'élection. Dix-sept ans que je creuse ce sujet central, et que je découvre et dénonce les mécanismes diaboliques (qui divisent) de ce piège politique — infantilisant et humiliant —...

[Contre la tyrannie qui vient] Grand Appel et Marche pour défendre la Liberté

Chers amis, Sentez-vous que le temps est venu de prendre nos responsabilités pour défendre notre liberté ? Si ne disons jamais non aux pouvoirs abusifs, ils ne s'arrêteront jamais d'abuser : "tout pout pouvoir va jusqu'à ce qu'il trouve une limite" (Montesquieu)....