[Résistance à l’oppression] Analyse des CONTRATS PUBLIC SCANDALEUX signés en notre nom (mais contre l’intérêt général, en secret, sans contrôle et sans recours) par la Commission européenne avec (seulement certains) des industriels du vaccin

16/09/2021 | 1 commentaire

Dans la série « Bonnes rai­sons de ne plus jamais faire confiance à des cri­mi­nels endur­cis », je vous signale cet entre­tien pas­sion­nant, encore une fois publié par France Soir (on dirait qu’il n’y a presque plus qu’eux pour faire le bou­lot de jour­na­liste dans ce pays, pour­tant en plein effon­dre­ment des liber­tés et de l’É­tat de droit), sur les contrats léo­nins (contrats pro­fon­dé­ment dés­équi­li­brés, impo­sés par des lions à leurs vic­times) signés en notre nom (mais contre nous et en secret et hors de tout contrôle pos­sible, sans aucun recours) par la Com­mis­sion euro­péenne avec (cer­tains) des indus­triels des vac­cins.

Je trouve cet entre­tien très impor­tant et je m’é­tonne qu’au­cun de ceux qui se disent « jour­na­listes » dans ce pays n’ac­cepte d’en­quê­ter sur ce scan­dale, ni même de seule­ment relayer cet entre­tien publié par France Soir.

Les agres­sions dont France Soir fait l’ob­jet sont à la hau­teur des ser­vices qu’il rend à l’in­té­rêt géné­ral en résis­tant cou­ra­geu­se­ment aux abus de pouvoir.

Étienne.


« Un contrat aussi favorable à l’industriel, cela me paraît anormal » Olivier Frot

Source : https://​www​.fran​ce​soir​.fr/​v​i​d​e​o​s​-​l​e​s​-​d​e​b​r​i​e​f​i​n​g​s​/​o​l​i​v​i​e​r​-​f​rot, publié le 10/09/2021

[Résistance à l’oppression] Analyse des CONTRATS PUBLIC SCANDALEUX  signés en notre nom (mais contre l’intérêt général, en secret, sans contrôle et sans recours) par la Commission européenne avec (seulement certains) des industriels du vaccin
Oli­vier Frot

Debrie­fing avec Oli­vier Frot, diplô­mé de Saint-Cyr et doc­teur en droit. Cet entre­tien porte sur l’analyse des contrats des vac­cins pas­sés par l’Union euro­péenne avec les fabricants.

Fort de son expé­rience dans la haute admi­nis­tra­tion, expert en mar­chés publics, après une car­rière mili­taire comme offi­cier dans l’Armée de Terre où il pas­sait des mar­chés natio­naux pour l’armée fran­çaise et des mar­chés inter­na­tio­naux dans le cadre de l’OTAN, Oli­vier Frot est éga­le­ment auteur de plu­sieurs ouvrages sur les mar­chés publics.

Après avoir fait le constat d’une ava­lanche de men­songes et d’informations tron­quées, il décide de ne pas se fier aux études rap­por­tées sur les contrats et d’aller à la source. Sur un site offi­ciel de la Com­mis­sion euro­péenne, il trouve les dif­fé­rents contrats pas­sés par la com­mis­sion et décide de les examiner.

 
Dénon­çant des contrats « caviar­dés », il explique que sur sept contrats, seuls deux sont en clair : le Pfi­zer-BioN­tech et le Moder­na. Pour tous les autres, il manque des élé­ments très impor­tants comme les quan­ti­tés, les prix, la pro­prié­té intel­lec­tuelle, la res­pon­sa­bi­li­té. Ce qui est occul­té est mas­qué par des bandes noires afin qu’on ne puisse pas lire.

Puis il se livre à une ana­lyse détaillée dans laquelle il pointe toutes les ano­ma­lies, notam­ment des contrats pas­sés de gré à gré avec les indus­triels choi­sis selon des cri­tères que l’on ne connaît pas.

Reve­nant sur le carac­tère expé­ri­men­tal du vac­cin qui est en phase 3, il rap­pelle une com­mu­ni­ca­tion du 15 octobre 2020 qui recom­mande aux États membres de mettre en place des études indé­pen­dantes pour éva­luer l’efficacité et l’innocuité de ces vac­cins pour la période 2020–2022, une obli­ga­tion qu’il juge per­ti­nente et qu’il sou­hai­te­rait voir appli­quée dans les faits.

Après avoir consta­té l’opacité qui règne autour de ces ques­tions, il regrette que l’on ait noyé les citoyens dans des infor­ma­tions inutiles qui sont des affir­ma­tions péremp­toires ou des leçons de morale per­ma­nentes alors qu’il n’y a rien de concret et de sour­cé. Il sou­hai­te­rait éga­le­ment avoir des expli­ca­tions détaillées sur des contrats tota­le­ment à l’avantage des indus­triels qui n’ont aucun risque juri­dique puisque la res­pon­sa­bi­li­té des effets dom­ma­geables est trans­fé­rée aux Etats membres et s’interroge sur l’existence éven­tuelle de conflits d’intérêts.

Oli­vier Frot ques­tionne l’intérêt qu’il y a eu de pas­ser par la Com­mis­sion euro­péenne en lais­sant de côté les États membres pour agir dans la stra­té­gie de san­té et sou­hai­te­rait un rap­port d’audit d’une auto­ri­té indé­pen­dante pour l’évaluation de ces contrats et de la bonne per­for­mance. Enfin, devant des situa­tions qu’il juge anor­males, le juriste estime que le droit est le der­nier rem­part de la démo­cra­tie pour les citoyens.

Retrou­vez sa conclu­sion dans son debrie­fing pro­po­sé en par­te­na­riat avec Bon​Sens​.org.

Auteur(s): Fran­ce­Soir

Source : https://​www​.fran​ce​soir​.fr/​v​i​d​e​o​s​-​l​e​s​-​d​e​b​r​i​e​f​i​n​g​s​/​o​l​i​v​i​e​r​-​f​rot


Tweet cor­res­pon­dant à ce billet :

Face­book indis­po­nible pour cause de cen­sure sur ce sujet (abon­nez-vous à ce site pour contour­ner cette cen­sure et res­ter infor­més quand tous les « réseaux sociaux » vous auront trahis.)

Catégorie(s) de l'article :

1 Commentaire

  1. David Laveau

    Bon­jour Étienne,

    Si je peux me per­mettre, vous faites preuve d’une cer­taine naï­ve­té en ce qui concerne les médias…Tôt ou tard, il fau­dra nom­mer les choses pour ce qu’elles sont : il s’a­git d’un géno­cide mon­dial pla­ni­fié, orga­ni­sé de longue date. La pyra­mide « libé­rale-sociale » est tota­le­ment cor­rom­pue, cha­cun des éche­lons est contrô­lé, la machine est par­fai­te­ment hui­lée, l’u­nion sovié­tique n’a pas fait mieux…
    Voi­ci encore un témoi­gnage édifiant : 

    https://odysee.com/@reseau-influence:a/-COVID-1984—Un-Directeur-Des-Pompes-Fun%C3%A8bres‑T%C3%A9moigne-!-(1):2

    Bien à vous,

    David

    Réponse

Laisser un commentaire

Derniers articles

[Désespéré par l’efficacité du piège de l’élection] Je n’arrive pas à mettre mes frères humains AU TRAVAIL pour devenir (vraiment) des citoyens constituants

. Septembre 2014... Plus de 40 millions de vues pour cette courte vidéo... mais c'est manifestement insuffisant : je n'arrive PAS à engager les gens dans un TRAVAIL constituant : ils trouvent tous cette...