La Gazette des Amis du RIC de juillet

29/07/2021 | 1 commentaire

Chaque mois, les prin­ci­pales actua­li­tés et actions des per­sonnes œuvrant pour l’ins­tau­ra­tion du RIC et d’une démo­cra­tie digne de ce nom.

Sommaire

Les invi­ta­tions à l’action
• Com­mu­ni­quons l’intérêt du RIC aux asso­cia­tions soli­daires, sociales ou environnementales
• Mutua­li­sons les com­pé­tences infor­ma­tiques des col­lec­tifs pour la démocratie

Les actua­li­tés
• Vidéo retour d’expérience sur les vota­tions citoyennes MCP de juin
• Débat sur le casier judi­ciaire vierge et le vote blanc
• Débat sur le RIC consti­tuant entre un ancien dépu­té et Raul Magni-Berton
• Réponse d’un citoyen suisse aux 13 argu­ments les plus fré­quents contre le RIC
• La Concorde Citoyenne avec Fabrice Gri­mal : un nou­veau can­di­dat por­tant le RIC
• Débat sur l’UE : la France a‑t-elle la sou­ve­rai­ne­té sur sa Constitution ?
• Fonc­tion­ne­ment de RIC : témoi­gnage de Nata­sha Bernal
• France-Soir : Prendre le pou­voir pour le peuple, mode d’emploi avec Etienne Chouard
• France Soir : « Il faut que les Fran­çais aient un nou­veau droit politique »
• Les résul­tats inter­mé­diaires de la consul­ta­tion sur les prin­cipes du RIC

Agen­da
Les pro­duc­tions artistiques
Recru­te­ments

Accé­der à la Gazette

 

Tweet cor­res­pon­dant à ce billet :

https://​twit​ter​.com/​E​t​i​e​n​n​e​_​C​h​o​u​a​r​d​/​s​t​a​t​u​s​/​1​4​2​0​8​2​2​3​3​7​1​7​2​2​6​2​914

Publi­ca­tion Face­book cor­res­pon­dant à ce billet :

Catégorie(s) de l'article :

1 Commentaire

  1. Pierre

    La DGS a décla­ré dans Libération :

    « un QR Code a été iden­ti­fié comme cor­rom­pu par une auto­ri­té, il nous est pos­sible de le pla­cer sur une « liste noire » via l’identifiant du cer­ti­fi­cat, dans Tou­sAn­ti­Co­vid Verif pour qu’il soit refu­sé à la lecture » 

    https://www.liberation.fr/checknews/passe-sanitaire-un-meme-qr-code-peut-il-etre-utilise-sur-plusieurs-smartphones-20210724_5SOUAZ3SPJHPLPWJFWVKQJMGDY/%5B1%5D [2]

    En d’autres termes la DGS confirme ce que je disais, c’est à dire que de manière tota­le­ment opaque une « auto­ri­té » (laquelle ? com­ment ? avec quel contrôle?) Aura le pou­voir de pla­cer un cer­ti­fi­cat sur liste noire de tel manière que la per­sonne qui a ce cer­ti­fi­cat soit de fac­to exclus. Bien-sur cette « liste noire » ne sera uti­li­sée que pour réper­to­rier les per­sonnes qui auraient trop par­ta­gés leur qr-codes avec d’autres, et dont on juge­rai que le cer­ti­fi­cat est « cor­rom­pu ». Bien-sur… C’est vrai que la plus­part du temps quand il est ques­tion de listes noires, on ne retrouve jamais des élé­ments dans ces liste qui y on été mis pour des rai­sons qui n’ont rien à voir avec la rai­son d’être d’o­ri­gine de la liste…

    Le gou­ver­ne­ment se met en situa­tion de pou­voir « de fac­to » d’ex­clure automatiquement
    n’im­porte-qui, n’im­porte-quand, pour n’im­porte-quelle rai­son. C’est ça qui se joue là.

    Réponse

Laisser un commentaire

Derniers articles

Demain soir, on saura si les jeunes sont allés se mettre en travers de l’arbitraire, en élisant… En élisant n’importe qui contre le tyran du moment — qu’il est urgent de freiner, de limiter, d’empêcher !

Demain soir, on saura si les jeunes sont allés se mettre en travers de l’arbitraire, en élisant… En élisant n’importe qui contre le tyran du moment — qu’il est urgent de freiner, de limiter, d’empêcher !

Chers amis, Voilà 17 ans que j'instruis, dans ma tête et sur ce site, le procès de l'élection. Dix-sept ans que je creuse ce sujet central, et que je découvre et dénonce les mécanismes diaboliques (qui divisent) de ce piège politique — infantilisant et humiliant —...