La Gazette des Amis du RIC de juillet

29/07/2021 | 1 commentaire

Chaque mois, les prin­ci­pales actua­li­tés et actions des per­sonnes œuvrant pour l’ins­tau­ra­tion du RIC et d’une démo­cra­tie digne de ce nom.

Sommaire

Les invi­ta­tions à l’action
• Com­mu­ni­quons l’intérêt du RIC aux asso­cia­tions soli­daires, sociales ou environnementales
• Mutua­li­sons les com­pé­tences infor­ma­tiques des col­lec­tifs pour la démocratie

Les actua­li­tés
• Vidéo retour d’expérience sur les vota­tions citoyennes MCP de juin
• Débat sur le casier judi­ciaire vierge et le vote blanc
• Débat sur le RIC consti­tuant entre un ancien dépu­té et Raul Magni-Berton
• Réponse d’un citoyen suisse aux 13 argu­ments les plus fré­quents contre le RIC
• La Concorde Citoyenne avec Fabrice Gri­mal : un nou­veau can­di­dat por­tant le RIC
• Débat sur l’UE : la France a‑t-elle la sou­ve­rai­ne­té sur sa Constitution ?
• Fonc­tion­ne­ment de RIC : témoi­gnage de Nata­sha Bernal
• France-Soir : Prendre le pou­voir pour le peuple, mode d’emploi avec Etienne Chouard
• France Soir : « Il faut que les Fran­çais aient un nou­veau droit politique »
• Les résul­tats inter­mé­diaires de la consul­ta­tion sur les prin­cipes du RIC

Agen­da
Les pro­duc­tions artistiques
Recru­te­ments

Accé­der à la Gazette

 

Tweet cor­res­pon­dant à ce billet :

https://​twit​ter​.com/​E​t​i​e​n​n​e​_​C​h​o​u​a​r​d​/​s​t​a​t​u​s​/​1​4​2​0​8​2​2​3​3​7​1​7​2​2​6​2​914

Publi­ca­tion Face­book cor­res­pon­dant à ce billet :

Catégorie(s) de l'article :

1 Commentaire

  1. Pierre

    La DGS a décla­ré dans Libération :

    « un QR Code a été iden­ti­fié comme cor­rom­pu par une auto­ri­té, il nous est pos­sible de le pla­cer sur une « liste noire » via l’identifiant du cer­ti­fi­cat, dans Tou­sAn­ti­Co­vid Verif pour qu’il soit refu­sé à la lecture » 

    https://www.liberation.fr/checknews/passe-sanitaire-un-meme-qr-code-peut-il-etre-utilise-sur-plusieurs-smartphones-20210724_5SOUAZ3SPJHPLPWJFWVKQJMGDY/%5B1%5D [2]

    En d’autres termes la DGS confirme ce que je disais, c’est à dire que de manière tota­le­ment opaque une « auto­ri­té » (laquelle ? com­ment ? avec quel contrôle?) Aura le pou­voir de pla­cer un cer­ti­fi­cat sur liste noire de tel manière que la per­sonne qui a ce cer­ti­fi­cat soit de fac­to exclus. Bien-sur cette « liste noire » ne sera uti­li­sée que pour réper­to­rier les per­sonnes qui auraient trop par­ta­gés leur qr-codes avec d’autres, et dont on juge­rai que le cer­ti­fi­cat est « cor­rom­pu ». Bien-sur… C’est vrai que la plus­part du temps quand il est ques­tion de listes noires, on ne retrouve jamais des élé­ments dans ces liste qui y on été mis pour des rai­sons qui n’ont rien à voir avec la rai­son d’être d’o­ri­gine de la liste…

    Le gou­ver­ne­ment se met en situa­tion de pou­voir « de fac­to » d’ex­clure automatiquement
    n’im­porte-qui, n’im­porte-quand, pour n’im­porte-quelle rai­son. C’est ça qui se joue là.

    Réponse

Laisser un commentaire

Derniers articles