6 juin 2020, 15 h : une démocratie dans une économie basée sur les ressources ? avec Pierre-Alexandre PONANT

6/06/2020 | 12 commentaires

Ren­dez-vous à 15 h pour dis­cu­ter de la démo­cra­tie dans une éco­no­mie basée sur les ressources :

Catégorie(s) de l'article :

12 Commentaires

  1. joss

    Je me pose une pre­mière série de questions :
    ‑Que devient la pro­prié­té pri­vée dans une EBR ?
    ‑Il n’existe que des res­sources limi­tées, notre pla­nète étant elle-même limitée.
    Com­ment gère t on ces res­sources ? S’il n’y a pas de règle, alors c’est la loi du plus fort (la loi natu­relle). Voir E. Ostrom pour la ges­tion des biens communs.
    ‑Un monde sans monnaie,…puisque les res­sources sont limitées…
    A moins que abon­dance ne veut pas dire sans limite. Alors il y aurait des quo­tas, cela revient à uti­li­ser une uni­té de compte donc une monnaie.

    Réponse
  2. joss

    Les idées de Fres­co sur la struc­ture des villes et de leur fonc­tion­ne­ment éner­gé­tique et envi­ron­ne­men­tal sont intéressantes.
    Mais la par­tie sociale reste à construire.

    Réponse
  3. joss

    Entre­tien avec Isa­belle Attard – Bal­last (27 juin 2020)
    https://​www​.revue​-bal​last​.fr/​i​s​a​b​e​l​l​e​-​a​t​t​a​r​d​-​l​e​c​o​l​o​g​i​e​-​d​o​i​t​-​s​i​n​s​c​r​i​r​e​-​a​u​-​s​e​i​n​-​d​u​-​m​o​u​v​e​m​e​n​t​-​r​e​v​o​l​u​t​i​o​n​n​a​i​re/

    Extrait :
    « L’Assemblée natio­nale est un grand théâtre dans lequel la pièce est déjà écrite à l’avance. Cha­cun y tient le rôle qui lui a été attri­bué. Si vous déviez un tant soit peu de la ligne, vous vous faites aus­si­tôt « excom­mu­nier ». Alors, pour répondre à votre ques­tion, je pense qu’on peut dire que l’opposition par­le­men­taire joue son rôle : elle s’oppose. Par­fois de manière gran­diose mais, la plu­part du temps, en usant sur­tout de déma­go­gie car elle sait très bien qu’il lui est impos­sible de pro­po­ser autre chose que des coups d’éclats média­tiques et sym­bo­liques. Com­ment lui en vou­loir ? Tout est pré­vu pour que ça se passe comme ça, et uni­que­ment comme ça. »

    Réponse
  4. joss

    Erri­co Mala­tes­ta – L’organisation – 1897
    http://​kro​pot​.free​.fr/​M​a​l​a​t​e​s​t​a​-​o​r​g​a​n​i​s​a​t​i​o​n​.​htm

    Extrait :
    Évi­de­ment si, dans une orga­ni­sa­tion, on laisse à quelques-uns tout le tra­vail et toutes les res­pon­sa­bi­li­tés, si on subit ce que font cer­tains sans mettre la main à la pâte et cher­cher à faire mieux, ces « quelques-uns » fini­ront, même s’ils ne le veulent pas, par sub­sti­tuer leur propre volon­té à celle de la col­lec­ti­vi­té. Si dans une orga­ni­sa­tion tous les membres ne se pré­oc­cupent pas de pen­ser, de vou­loir com­prendre, de se faire expli­quer ce qu’ils ne com­prennent pas, d’exercer sur tout et sur tous leurs facul­tés cri­tiques et laissent à quelques-uns la res­pon­sa­bi­li­té de pen­ser pour tous, ces « quelques-uns » seront les chefs, les têtes pen­santes et dirigeantes.

    Réponse
  5. Atao

    Decou­vrez le livre « Memo­ries from the Future », une vision de l’hu­ma­ni­té post-guerre et post-mon­naie. Elle répond à qua­si­ment toutes les ques­tions sys­te­miques d’une éco­no­mie basée sur les res­sources, à la fois au niveau maté­riel (matières pre­mières) que imma­té­riel (savoir faire, valeurs, prin­cipes). La seule chose qu’elle n’a­dresse pas c’est la tran­si­tion, car je pars du prin­cipe que la tran­si­tion se fait natu­rel­le­ment quand un novueau model cohé­rent est éta­bli qui per­met de rem­pla­cer l’an­cien. http://​www​.memo​ries​from​the​fu​ture​.org

    Réponse
  6. joss

    9.9.2019 RAPPORT sur la recom­man­da­tion du Conseil concer­nant la nomi­na­tion de la pré­si­dente de la Banque cen­trale euro­péenne (CHRISTINE LAGARDE):
    https://www.europarl.europa.eu/doceo/document/A‑9–2019-0008_FR.html
    Extrait :
    29. Que pen­sez-vous de l’idée que les banques cen­trales puissent four­nir une quan­ti­té illi­mi­tée de mon­naie pour finan­cer la croissance ?

    Dans les cir­cons­tances actuelles, la BCE doit mener – et mène d’ailleurs – une poli­tique moné­taire lar­ge­ment accom­mo­dante pour sou­te­nir l’expansion et la conver­gence de l’inflation vers un objec­tif « infé­rieur à, mais proche de 2 %». Tou­te­fois, cette ana­lyse dépend de la situa­tion éco­no­mique actuelle et ne signi­fie pas que, de manière géné­rale, la BCE doit four­nir une quan­ti­té illi­mi­tée de mon­naie pour finan­cer la croissance.

    Cela irait à l’encontre de la notion d’indépendance des banques cen­trales et serait contraire au man­dat de main­tien de la sta­bi­li­té des prix confié à la BCE.

    …on parle bien de la pos­si­bi­li­té de « four­nir une quan­ti­té illi­mi­té de mon­naie », donc une quan­ti­té limi­tée de mon­naie en dépôt n’in­ter­dit pas la pos­si­bi­li­té de four­nir une quan­ti­té illi­mi­té de monnaie 🙂
    Dire « on n’a pas les moyens parce qu’on n’a pas suf­fi­sam­ment de mon­naie » est un non sens.
    …« à l’en­contre de la notion d’in­dé­pen­dance » de la BCE ou plu­tôt « des inté­rêts » de la BCE :)) ahh la novlangue…

    Réponse
  7. Luisgentilvirus

    inté­res­sant bra­vo pour cette idée de rencontre

    Réponse
  8. joss

    Une mon­naie éco­lo­gique, pré­sen­ta­tion du nou­veau livre d’Alain Grand­jean (9 juin 2020)
    par The Shift Pro­ject (Pré­sident : Jean-Marc Jancovici )
    https://​you​tu​.be/​S​e​E​n​I​K​x​n​xqU

    …Jan­co­vi­ci s’in­té­resse à la mon­naie 🙂 (il inter­vient à la min. 38 dans la vidéo)
    « Bien que libé­rée des contraintes maté­rielles, la poli­tique moné­taire ne s’est mal­heu­reu­se­ment pas encore libé­rée des dogmes qui la restreignent. Pour­tant, l’histoire a mon­tré à maintes reprises que les méca­nismes moné­taires peuvent être uti­li­sés de manière ciblée et effi­cace pour répondre aux grands défis du moment. Le cli­mat en est un. »

    Réponse

Laisser un commentaire

Derniers articles

[Éducation populaire – Démocratie – TIRAGE AU SORT] Prochaine soutenance de thèse de notre cher Dimitri Courant, intitulée « Le nouvel esprit du tirage au sort. Principes démocratiques et représentation politique des mini-publics délibératifs »

[Éducation populaire – Démocratie – TIRAGE AU SORT] Prochaine soutenance de thèse de notre cher Dimitri Courant, intitulée « Le nouvel esprit du tirage au sort. Principes démocratiques et représentation politique des mini-publics délibératifs »

Voilà un événement qui va certainement être passionnant et surtout important : la soutenance de thèse de notre cher Dimitri Courant, intitulée "Le nouvel esprit du tirage au sort. Principes démocratiques et représentation politique des mini-publics délibératifs"...