[« Réforme » = CRIME RÉGRESSIF en novlangue] L’ARME DES FAIBLES : #49al3, par Le Pixel Mort

5/03/2020 | 0 commentaires

Mon com­men­taire :

Le régime Macron avait PROMIS — pour être élu — de ne PAS aug­men­ter l’âge de départ à la retraite et de ne PAS bais­ser les pen­sions. Une fois par­ve­nu au pou­voir, cette bande de men­teurs fait les deux (!) et pire encore (!!) : Macron a déjà osé (en douce, en août 2018) dés­in­dexer les retraites, ce qui condamne méca­ni­que­ment, inévi­ta­ble­ment, sour­noi­se­ment, à la baisse de toutes les pen­sions jus­qu’à la mort. Rien que ça, c’est impar­don­nable, c’est du vol, et c’est voler les plus faibles, c’est révoltant.

Et en 2020, il va conti­nuer à nous vio­ler (aug­men­ter l’âge de départ à la retraite et bais­ser les pensions)
• sans même avouer l’é­ten­due de la dévas­ta­tion qu’il va encore impo­ser (en plus de la dés­in­dexa­tion des retraites),
• sans prou­ver l’ur­gence ni la néces­si­té de ce bouleversement,
• sans avouer sa hideuse et évi­dente cor­rup­tion par les géants de « la finance »,
• sans aucun débat digne de ce nom, ni au par­le­ment ni ailleurs,
• sans aucune pos­si­bi­li­té pour les citoyens de se défendre contre ce mau­vais coup impré­vu par référendum,
• et même sans parlement,
tout ça grâce à la com­pli­ci­té répu­gnante des godillots indignes qui consti­tuent ce qu’on appelle frau­du­leu­se­ment « la majo­ri­té » (frau­du­leu­se­ment car la majo­ri­té des Fran­çais est MUSELÉE)…

En plus, expert en nov­langue, le régime ose appe­ler cette félo­nie « réforme », alors que le mot « réforme » signi­fie « chan­ge­ment en bien, amé­lio­ra­tion ». Tout ça relève du men­songe chi­mi­que­ment pur du début à la fin, c’est une haute tra­hi­son, un juste motif d’in­sur­rec­tion : Article 35 de la Décla­ra­tion des Droits de l’Homme et du Citoyen de 1793 : « Quand le gou­ver­ne­ment viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque por­tion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indis­pen­sable des devoirs. »


En fait de réforme, on signale au régime Macron une pro­po­si­tion de vraie amé­lio­ra­tion (qui serait plus intel­li­gente, plus oppor­tune et moins scan­da­leu­se­ment dévas­ta­trice que son hold-up de 320 mil­liards à des­ti­na­tion de ses copains ultra-riches finan­ciers) : le régime ferait mieux de contrô­ler la fraude (MASSIVE) à la Sécu­ri­té sociale, par exemple lut­ter contre la fraude docu­men­taire… Voyez ça, c’est incroyable :

#Par­RI­Cen­Tou­tes­Ma­tiè­res­Nou­sEm­pê­che­rions­Nos­Pré­ten­dus­Re­pré­sen­tants­De­Dé­trui­re­No­sAs­su­ran­ces­So­ciales

#Grè­ve­Gé­né­ra­le­CONS­TI­TUANTE

Étienne.

Fil Face­book cor­res­pon­dant à ce billet : 

Catégorie(s) de l'article :

0 commentaires

Laisser un commentaire

Derniers articles

[Éducation populaire – Démocratie – TIRAGE AU SORT] Prochaine soutenance de thèse de notre cher Dimitri Courant, intitulée « Le nouvel esprit du tirage au sort. Principes démocratiques et représentation politique des mini-publics délibératifs »

[Éducation populaire – Démocratie – TIRAGE AU SORT] Prochaine soutenance de thèse de notre cher Dimitri Courant, intitulée « Le nouvel esprit du tirage au sort. Principes démocratiques et représentation politique des mini-publics délibératifs »

Voilà un événement qui va certainement être passionnant et surtout important : la soutenance de thèse de notre cher Dimitri Courant, intitulée "Le nouvel esprit du tirage au sort. Principes démocratiques et représentation politique des mini-publics délibératifs"...