Rendez-vous mardi prochain, 9 avril 2019, à BÉZIERS

8/04/2019 | 2 commentaires

Le Midi Libre annonce cette ren­contre sans mal­veillance aucune, mer­ci à eux :

Béziers : Etienne Chouard invité des « gilets jaunes » mardi à Zinga Zanga

https://​www​.midi​libre​.fr/​2​0​1​9​/​0​4​/​0​7​/​b​e​z​i​e​r​s​-​e​t​i​e​n​n​e​-​c​h​o​u​a​r​d​-​i​n​v​i​t​e​-​d​e​s​-​g​i​l​e​t​s​-​j​a​u​n​e​s​-​m​a​r​d​i​-​a​-​z​i​n​g​a​-​z​a​n​g​a​,​8​1​1​6​3​0​6​.​php

Etienne Chouard lors de son passage à Bagnols.Etienne Chouard lors de son pas­sage à Bagnols-sur-Cèze.

Une réunion citoyenne et construc­tive est orga­ni­sée pour dia­lo­guer, par­ta­ger et com­prendre le RIC.

Après la pro­jets du film de Fran­çois Ruf­fin la semaine der­nière à Mon­ci­né, la mani­fes­ta­tion de same­di en ville, les « gilets jaunes » de Béziers vont accueillir, mar­di 9 avril, à 19 h, salle Zin­ga Zan­ga, Etienne Chouard.

Il s’agit d’une réunion citoyenne et construc­tive pour dia­lo­guer, par­ta­ger et com­prendre le RIC (réfé­ren­dum d’initiative citoyenne) sou­hai­té par la plu­part des manifestants.

Un professeur d’économie

Étienne Chouard est pro­fes­seur de droit et d’économie, spé­cia­liste de la Consti­tu­tion de la Répu­blique fran­çaise et auteur, entre autres, du livre Notre cause com­mune, qui se veut appor­ter « des réflexions appro­fon­dies sur les solu­tions à trou­ver ensemble pour sor­tir de cette crise de la République ».

Les Biter­rois inté­res­sés sont donc invi­tés à venir pro­po­ser des idées, réflé­chir et trou­ver des solu­tions ensemble.

MIDI LIBRE

https://​www​.midi​libre​.fr/​2​0​1​9​/​0​4​/​0​7​/​b​e​z​i​e​r​s​-​e​t​i​e​n​n​e​-​c​h​o​u​a​r​d​-​i​n​v​i​t​e​-​d​e​s​-​g​i​l​e​t​s​-​j​a​u​n​e​s​-​m​a​r​d​i​-​a​-​z​i​n​g​a​-​z​a​n​g​a​,​8​1​1​6​3​0​6​.​php

 
Fil Face­book cor­res­pon­dant à ce billet : 

https://​www​.face​book​.com/​e​t​i​e​n​n​e​.​c​h​o​u​a​r​d​/​p​o​s​t​s​/​1​0​1​5​7​0​4​7​0​0​3​4​7​2​317

Catégorie(s) de l'article :

2 Commentaires

  1. Michel Touzard

    Des Gilets Jaunes de Sur­rey, Colom­bie Bri­tan­nique, Canada
    Aux
    Gilets Jaunes français

    Le 20 Octobre 2018 ont eu lieu les Élec­tions Muni­ci­pales dans notre pro­vince. A Sur­rey (340.000 ins­crits) il y avait 48 can­di­dats pour 8 postes de conseillers et 7 can­di­dats pour le poste de maire. 32,5% des ins­crits ont voté, 3% de moins qu’à la pré­cé­dente élec­tion. Le maire a été élu avec 13.4% des ins­crits et le der­nier conseiller à être élu a obte­nu 8.8%.

    Voyant cela, quelques can­di­dats bat­tus ont déci­dé de créer une asso­cia­tion pour une amé­lio­ra­tion de la démo­cra­tie, ou tous les can­di­dats, y com­pris ceux élus ont été conviés à venir par­ti­ci­per. Aucun élu n’est venu appor­ter sa pierre à l’édifice, mais à quelques-uns nous avons déci­dé de recher­cher quels seraient les prin­cipes pour amé­lio­rer la démocratie.

    Et puis les Gilets Jaunes en France ont com­men­cé leur acte I, et nous avons inté­gré le RIC dans nos prin­cipes. Vous pou­vez voir les autres prin­cipes (7) dans l’attachement.

    Pour le jour de la terre, le 13 Avril, nous serons pré­sents sur la place cen­trale de notre ville, entre la mai­rie, la biblio­thèque cen­trale, le centre de diver­tis­se­ments et la sta­tion de Sky­train. De nom­breux stands sont pré­vus. Nous comp­tons faire des son­dages et des micro trot­toirs pour savoir ce que les gens pensent de nos 7 prin­cipes et s’ils sou­haitent par­ti­ci­per au déve­lop­pe­ment de ces prin­cipes en une charte pour la ville. 

    Comme en France, nous ne comp­tons pas que la muni­ci­pa­li­té va accep­ter cette charte, mais avec 10% des ins­crits récla­mant un refe­ren­dum sur cette charte, elle est obli­gée par les lois sur les muni­ci­pa­li­tés d’en orga­ni­ser un. 34.000 signa­tures sur une péti­tion ce n’est pas facile, mais pas impossible.

    Comme vous le voyez, nous avons déci­dé de prendre notre des­tin en main sans avoir l’accord de la mai­rie qui n’a pas sou­hai­té par­ti­ci­per à notre groupe d’écriture des 7 prin­cipes pour amé­lio­rer la démo­cra­tie. S’il y a trop de monde pour écrire la charte, nous tire­rons au sort des repré­sen­tants, mais avec des vidéos des débats retrans­mis par Inter­net sur notre page Facebook. 

    Per­son­nel­le­ment, je pense qu’en France, il serait inté­res­sant au mois d’Avril de faire des Assem­blées Consti­tuantes spon­ta­nées qui écrivent : 1- une charte aus­si au niveau muni­ci­pal pour chaque com­mune, puis début Mai, 2- une consti­tu­tion au niveau dépar­te­men­tal ou régio­nal, et 3- fin Mai, au moment du vote sur les Euro­péennes une consti­tu­tion euro­péenne. Pour cou­ron­ner le tout, le 14 Juillet, tous les dépar­te­ments envoient des Gilets Jaunes sur le Champ de Mars, et chaque dépar­te­ment fait défi­ler à tour de rôle tous les siens jusque sous la Tour Eif­fel. Là, cha­cun dépose son nom dans l’urne de son dépar­te­ment, ensuite des enfants tirent au sort 4 noms par dépar­te­ment et qui sont annon­cés par micro pour consti­tuer l’Assemblée Consti­tuante Natio­nale qui ensuite orga­nise ses débats en live sur Internet.

    Fina­le­ment, l’Assemblée demande à pré­sen­ter la Consti­tu­tion au gou­ver­ne­ment, qui bien sûr va refu­ser. Alors elle la sou­met au réfé­ren­dum, à tous les ins­crits, soit par Inter­net, soit dans les mai­ries qui veulent bien les orga­ni­ser ou les deux. Même s’il n’y a pas une majo­ri­té de votants, ce serait un test inté­res­sant si la Consti­tu­tion recueille par contre une majo­ri­té. Ensuite il faut faire un autre tirage au sort pour une Assem­blée Légis­la­tive qui pré­pare les lois et les fait voter par réfé­ren­dum, y com­pris par ceux qui n’ont pas voté pour la Consti­tu­tion s’ils le veulent. Il peut y avoir des sur­prises. Bien sûr, rien ne serait légal, mais psy­cho­lo­gi­que­ment effi­cace. Par exemple sur des sujets comme l’ISF ou sup­pri­mer la taxe sur les pro­duits ali­men­taires, ce qui est le cas depuis des années en Colom­bie Bri­tan­nique, mais cela a été voté par l’Assemblée.

    A Sur­rey, quand le refe­ren­dum sera selon la Charte avec un pour­cen­tage rai­son­nable de 1,5% de signa­tures, comme en Suisse ou à Tai­wan, nous comp­tons orga­ni­ser un réfé­ren­dum sur deux sujets qui font contro­verse : la police est effec­tuée par la gen­dar­me­rie à Sur­rey, et la nou­velle muni­ci­pa­li­té veut qu’elle soit muni­ci­pale. L’autre sujet est : Sky­train (métro aérien) ou Train sur Voie Réser­vée (au niveau du sol) sur cer­tains par­cours limi­tés, ou une autre solu­tion avec bus élec­triques et voi­tures élec­triques ou en co-voi­tu­rage sur voie réser­vées sur tout le réseau des rues principales.

    Je viens en France cet été, Etienne. On pour­rait se voir sur le Champ de Mars pour le 14 Juillet (230 ième anni­ver­saire de la Révo­lu­tion). Le pre­mier anni­ver­saire de la Prise de la Bas­tille fut célé­bré sur le Champ de Mars (sans la Tour Eiffel!)

    Michel (divinecosmos@yahoo.com)

    7 PRINCIPES POUR UNE CHARTE MUNICIPAL A SURREY

    Tous les citoyens ins­crits peuvent par­ti­ci­per au gou­ver­ne­ment municipal.
    À tout moment et à tous niveaux !
    Ci-des­sous sont 7 Prin­cipes Essen­tiels pour ren­for­cer la Démocratie.

    1- Les Citoyens débattent en Assem­blée Géné­rale Annuelle.
    Des motions sont rédi­gées et ensuite sont sou­mises au vote. 

    2- Une Assem­blée Muni­ci­pale est char­gée d’appliquer les Motions.

    3- Les membres de cette Assem­blée sont élus et tirés au sort.

    4- Il y a aus­si des Assem­blées Locales pour les sujets de quartier.

    5- Péti­tions et Refe­ren­dums per­mettent la par­ti­ci­pa­tion de tous les citoyens.

    6- La Charte éta­blit le rôle du Conseil Muni­ci­pal, des Comi­tés et leur control.

    7- La Charte peut aus­si détailler des Valeurs Éthiques primordiales.

    Tous les citoyens déve­lop­pe­ront ces Prin­cipes d’abord dans des ateliers.
    Ce pro­ces­sus mène­ra à une Charte Muni­ci­pale pour Surrey.
    Une péti­tion ras­sem­blant 10% des ins­crits sera orga­ni­sé (34.000 inscrits).
    Le Conseil Muni­ci­pal devra alors orga­ni­ser un refe­ren­dum sur la Charte.

    Réponse
  2. Jean Molliné

    J’aime bien l’in­ti­tu­lé de la pre­mière affiche : 1ère Ago­ra 2019.

    Comme quoi mon idée d’a­go­ra n’est pas tota­le­ment farfelue.
    Mon­sieur Chouard, avez-vous pu trou­ver le temps de lire mon petit essai ? Un retour serait tout à fait bienvenu.

    Réponse

Laisser un commentaire

Derniers articles

[Éducation populaire – Démocratie – TIRAGE AU SORT] Prochaine soutenance de thèse de notre cher Dimitri Courant, intitulée « Le nouvel esprit du tirage au sort. Principes démocratiques et représentation politique des mini-publics délibératifs »

[Éducation populaire – Démocratie – TIRAGE AU SORT] Prochaine soutenance de thèse de notre cher Dimitri Courant, intitulée « Le nouvel esprit du tirage au sort. Principes démocratiques et représentation politique des mini-publics délibératifs »

Voilà un événement qui va certainement être passionnant et surtout important : la soutenance de thèse de notre cher Dimitri Courant, intitulée "Le nouvel esprit du tirage au sort. Principes démocratiques et représentation politique des mini-publics délibératifs"...

Demain soir, on saura si les jeunes sont allés se mettre en travers de l’arbitraire, en élisant… En élisant n’importe qui contre le tyran du moment — qu’il est urgent de freiner, de limiter, d’empêcher !

Demain soir, on saura si les jeunes sont allés se mettre en travers de l’arbitraire, en élisant… En élisant n’importe qui contre le tyran du moment — qu’il est urgent de freiner, de limiter, d’empêcher !

Chers amis, Voilà 17 ans que j'instruis, dans ma tête et sur ce site, le procès de l'élection. Dix-sept ans que je creuse ce sujet central, et que je découvre et dénonce les mécanismes diaboliques (qui divisent) de ce piège politique — infantilisant et humiliant —...