Mes commentaires des mensonges de Macron, en direct sur le journal de RT

12/12/2018 | 6 commentaires

Après l’é­mis­sion chez Tad­déï, les gens de RT m’ont gen­ti­ment invi­té à com­men­ter en direct les bobards de Macron, au JT de 20 h sur RT : 



Une com­pi­la­tion de mes com­men­taires a très vite été publiée aus­si 🙂 sur une chaine You­tube dont le nom me plaît : #gilets­jau­nes­cons­ti­tuants 🙂

Et des taquins ont encore ironisé 🙂

#macron­le­ty­ran vs #gilets­jau­nes­cons­ti­tuants

Fil Face­book cor­res­pon­dant à ce billet : 
https://​www​.face​book​.com/​e​t​i​e​n​n​e​.​c​h​o​u​a​r​d​/​p​o​s​t​s​/​1​0​1​5​6​7​7​7​3​4​2​6​0​2​317

Catégorie(s) de l'article :

6 Commentaires

  1. ève

    Que du génie !
    Tout arrive à qui sait attendre !
    Mais que de tra­vail accom­pli sans relâche !
    Le divin va devoir jouer fine une par­tie déran­geante d’un côté ,
    dif­fi­cile à mettre en place de l’autre !
    La bataille ne fait que commencer !

    Réponse
  2. DUFY Michel

    Bon­jour,
    Je fais par­tie d’un groupe de gilets jaunes. Nous avons une réunion ce soir pour déci­der d’une autre forme d’ac­tion que le blo­cage au rond-point de Beau­caire-Taras­con que l’on tient depuis 3 semaines, blo­quant la cir­cu­la­tion des camions dans le sens est-ouest. Mal­heu­reu­se­ment, un de nos gars est décé­dé hier soir d’une crise car­diaque, sur le rond-point, mais pas à cause de notre action…Nous vou­drions bien trou­ver une autre forme de contes­ta­tion, mais nous ne vou­lons pas pas­ser par les élus…ce que nous vou­lons, c’est faire pas­ser le R.I.C…Mélenchon & co vont l’ins­crire dans une motion de cen­sure au gou­ver­ne­ment jeu­di : va-t-il nous voler notre prin­ci­pale reven­di­ca­tion ? Avez-vous un conseil à nous don­ner pour une autre forme d’action ?

    Réponse
    • etienne

      . Ne pas péna­li­ser le peuple, mais les riches, les oli­garques et leurs complices.

      . Com­pli­quer les accès aux centres finan­ciers (comme La Défense).

      . Com­pli­quer l’ac­cès aux médias.

      . Rendre gra­tuits les par­kings et les trans­ports en com­mun et les autoroutes.

      . Rendre gra­tuite l’élec­tri­ci­té dans les quar­tiers pauvres.

      . Pré­pa­rer des grandes ban­de­roles qui insistent sur l’i­dée-ciment : « ON VEUT INSTITUER NOUS-MÊMES NOTRE PUISSANCE POLITIQUE POPULAIRE » avec une image de gilet jaune.

      . Faire des ate­liers consti­tuants publics, prio­ri­tai­re­ment sur votre repré­sen­ta­tion, sur le RIC et sur les médias.

      . Affi­cher un grand paper-board à 2 colonnes : 1ère colonne (large) pour nos doléances et espoirs et 2ème colonne pour cocher Oui si on peut l’ob­te­nir par RIC (vous ver­rez qu’elle sera pleine de croix, et ça parle !).

      🙂

      Réponse
  3. Pierre.

    Il fau­drait lan­cer des mani­fes­ta­tion pour le RIC devant la mai­rie dans toutes les grandes villes comme le pro­po­sait Yvan Bachaud. Je ne sais com­ment lan­cer une telle mani­fes­ta­tion. Mais si j’é­tais au cou­rant d’une telle mani­fes­ta­tion je me dépla­ce­rait tout de suite. Pour­tant je n’ai encore jamais manifesté.

    Actuel­le­ment c’est frus­trant j’ha­bite à Rennes, il ne se passe rien, je n’ai pas de voi­ture pour me dépla­cer. J’ai la sen­sa­tion de ne pas pou­voir aider vrai­ment les choses à avancer.

    Réponse
  4. Eugénie

    Voi­là ma retrans­crip­tion de l´interview d´Étienne Chouard sur le jour­nal de 20 h de RT France
    sur le dis­cours D´Emmanuel Macron après l´acte 4 des gilets jaunes
    Si oubli, fautes, erreurs… Je vous laisse modifier : 

    La jour­na­liste : Je vous laisse l´honneur du pre­mier com­men­taire c’é­tait évi­dem­ment un dis­cours émi­nem­ment atten­du d´Emmanuel Macron ce soir, qu´en avez-vous pensé ?

    Étienne Chouard : L´élection donne le pou­voir au meilleur menteur,
    on a affaire à des pro­fes­sion­nels, les cham­pions du mensonge :
    le gars te dit à la fin : « mon sou­ci c’est vous » alors qu´ il vient de nous piller, de détruire notre droit du tra­vail, de détruire la sécu­ri­té sociale (en sup­pri­mant les coti­sa­tions sociales qui sont les fon­de­ments de la sécu­ri­té sociale)…

    Quand il dit : « vous allez gagner plus d´argent, parce que je vais sup­pri­mer « les chaaarges » (ce ne sont pas des charges, ce sont des coti­sa­tions sociales !
    Les coti­sa­tions sociales, c’est du salaire !), c’est comme s’il disait : « je vais bais­ser vos salaires » (il ne le dit pas parce que c’est un men­teur professionnel !)

    C´est à nous de décryp­ter quand il parle de « réforme » car une réforme, en fran­çais, veut dire : modi­fi­ca­tion en bien, dans le dic­tion­naire, c’est une amé­lio­ra­tion… Or, là, c’est des régressions…

    Dans les mesures [désor­don­nées) de Sar­ko­zy, la cohé­rence visée était déjà de détruire tout ce qui a été ins­ti­tué lors du conseil natio­nal de la résis­tance (CNR), dont la sécu­ri­té sociale notam­ment : leur plan, c’est ça, c’est de faire (Denis Kess­ler, ancien patron Medef l’a­vait avoué à l’é­poque), c’est de faire de la sécu­ri­té sociale un centre de pro­fit, comme aux États-unis ! C’est juste révol­tant… Alors, qu’il vient de nous dire « mon seul sou­ci, c´est vous » alors… qu’il nous pille !

    La jour­na­liste RT : Il va aug­men­ter les salaires de 100 euros

    Com­ment c’est pos­sible sans coû­ter un sou à l employeur ? Il va sup­pri­mer les coti­sa­tions sociale : même Bru­no Lemaire s’en vante, de sup­pri­mer les coti­sa­tions sociales ! il le dit : « nous, on va être fort, on va sup­pri­mer les coti­sa­tions sociales »… C’EST HONTEUX car, ce fai­sant, il affame les hôpi­taux, il détruit notre pro­tec­tion sociale !

    Hier, https://​you​tu​.be/​a​x​x​B​q​A​E​I​Nvw et avant-hier sur le rond point de St-Clair sur Rhône, et je n’y vois pas du tout de démo­bi­li­sa­tion, au contraire, j’y vois une déter­mi­na­tion héroïque, ces gens-là res­tent sous la pluie, res­tent toute la nuit, dans le froid, et ils sont heu­reux d’être ensemble en fait, ils se retrouvent, il y a une dyna­mique sociale, une com­mu­nion, sur les ronds-points, parce que ces gens-là ont beau­coup de mal à vivre, ils vivent avec des salaires… hier, j´ai dis­cu­té avec une vieille dame qui disait qu´elle avait 250 euros de retraite ! Ces gens-là sont au bout du rou­leau, ils sont très très déter­mi­nés, ils disent qu’ils vont pas­ser Noël…

    La jour­na­liste : jus­te­ment, pour les retraites, ceux qui gagnent moins de 2000 euros par mois auront une annu­la­tion de la hausse du CSG. C’est trop mince ? 

    Mais bien sûr enfin quand même ! Elle a 250 euros par mois qu’est-ce que ça va chan­ger pour elle ? rien du tout !

    La jour­na­liste : Vous atten­dez quoi ?

    Mais vous avez vu ce qu ils demandent ?! les gilets jaunes : ils demandent 1 200 euros de retraite, pour tout le monde, on ne peut pas vivre avec moins, sans vivre indi­gne­ment, alors il nous faut ça MINIMUM : ils ont tra­vaillé toute leur vie… et puis même, parce qu ils sont vivants, par le seul fait d’être vivants, ils y ont droit.

    Et en atten­dant vous avez Car­los Ghosn qui gagne 16 mil­lions par an (!) et qui, en plus, ne paye pas d’impôts !…

    La jour­na­liste : il a été inter­rom­pu dans sa car­rière, il est en prison 

    Étienne : oui, mais il s’est fait attra­per par les Japo­nais, [impos­sible en France] parce qu’il était pro­té­gé par le gou­ver­ne­ment fran­çais : il était pro­té­gé par le ver­rou de Ber­cy, par les Fran­çais ! Le ver­rou de Ber­cy, c’est une règle incroyable et scan­da­leuse qui per­met aux plus riches du pays de ne pas pas­ser par la case jus­tice quand ils sont soup­çon­nés de fraude fis­cale : ça passe par le ministre, le ministre peut ver­rouiller, empê­cher le dos­sier d’al­ler devant les juges, c’est-à-dire, en fait, que tous les riches qui ont par­ti­ci­pé à l’é­lec­tion de Macron, qui ont payé des for­tunes (c’est un inves­tis­se­ment for­mi­dable, notez, parce que le retour sur inves­tis­se­ment… on paye des mil­lions on gagne des mil­liards !…) se font dis­pen­ser d’im­pôt par LEUR élu, leur débi­teur et donc ser­vi­teur, celui qu’ils ont fait élire pré­ci­sé­ment pour ser­vir leurs intérêts !

    Les gilets jaunes, en ce moment, vous l’a­vez vu dans leurs reven­di­ca­tions, il ont mis le réfé­ren­dum d’i­ni­tia­tive popu­laire ! c’est quelque chose d’historique !

    Ces gens-là, de leur propre ini­tia­tive, ont com­pris qu’il y avait une façon de régler leur pro­blème en ins­ti­tuant leur propre puissance.
    c’est tout à fait nou­veau, ça.

    La jour­na­liste : Le dis­cours d E. Macron n a satis­fait personne

    Étienne : le contraire aurait été éton­nant : en regrou­pant à Paris tant de gens qui souffrent, tant qui ont tel­le­ment de dou­leurs à ven­ger, c’est dan­ge­reux, ça va être violent, ça va rien appor­ter (c’est trop tôt)…

    Alors que ce qui se passe sur les ronds-points et sur les péages, c’est abso­lu­ment inédit ils sont entrain de pen­ser à leur repré­sen­ta­tion, ils font ce que nous devrions faire, nous tous, les autres citoyens : ils sont en train de pen­ser le termes de notre repré­sen­ta­tion, et ils com­mencent cette réflexion en refu­sant de faire confiance à prio­ri, ils veulent d´ abord fixer les règles de la repré­sen­ta­tion, avant de desi­gner des repré­sen­tants. Nous, les citoyens, on devrait faire pareil : nous accep­tons d ´élire des gens qui vont tout voter à notre place, sans avoir du tout par­ti­ci­pé aux règles de l’élection : 

    1. Com­ment on les DÉSIGNE ? élec­tion ? dési­gna­tion sans qu’ils soient can­di­dats ? tirage au sort ? rotation ?

    2. Quel MANDAT on leur donne ?

    - est-ce qu’ils votent à notre place, est-ce qu’ils décident à notre place ?

    - ou bien est-ce que qu’ils pré­parent les déci­sions que nous allons ensuite voter ? 

    3. Com­ment on les CONTRÔLE ? 

    4. Com­ment on les RÉVOQUE quand on n’est pas contents de nos représentants ?

    Les gilets jaunes nous montrent, ils nous font la leçon là, ils nous montrent, ils sont en train de prendre le pro­blème au début, à la racine, ils sont en train de régler les pro­cé­dures de repré­sen­ta­tion, AVANT de dési­gner les représentants.

     
    La jour­na­liste : mais ça fait deux cent ans, presque, que c’est comme ça…

    Étienne : oui, mais ça s’est fait sans nous (le gou­ver­ne­ment repré­sen­ta­tif) : est-ce que vous avez déjà par­ti­ci­pé a un pro­ces­sus consti­tuant ? depuis que vous êtes née… Est-ce que vous avez par­ti­ci­pé à l ´écri­ture d une loi?ou au contrôle…?

    La jour­na­liste : non mais ça fait des années et des années… et mani­fes­te­ment, ça ne fonc­tionne pas.

    Étienne : ça donne « le capi­ta­lisme », dans lequel les riches contrôlent les élus en finan­çant leur cam­pagne élec­to­rale et en se fai­sant ensuite ren­voyer l’ascenseur…

    La jour­na­liste : Est-ce que, Étienne Chouard, vous pen­sez à un pays dans lequel nous avons ce type de représentativité ?

    Étienne : non, c’est pour ça que ce qui se passe chez les gilets jaunes est révolutionnaire :
    au lieu de récla­mer des baisses d´impôts, plus de salaires, l´ arrêt de la des­truc­tion du ser­vice public etc
    au lieu de s ´en tenir au consé­quences de leur impuis­sance poli­tique, ils réclament, com­mencent a penser
    aux causse de leur impuis­sance politique
    quand ils parlent de réfé­ren­dum d ´ini­tia­tive populaire
    ils sont entrain de s appro­prié un outil
    que jamais les élus ne leur donneront
    ils sont entrain d´ écrire les règles qui
    vont per­mettre de chan­ger les choses, beau­coup plus durablement
    que cela n´ a jamais été le cas
    et les gilets jaunes ne sont pas vio­lents du tout
    moi je les vois sur les péages et ronds points ils sont jamais violents
    La jour­na­liste : ca Emma­nuel Macron ne l´ a pas pré­ci­sé il a eu des mots pour les forces de l ´ordre, qui
    on en a eu sur le pla­teau d RT france qui
    affir­maient que 80 pr cent d´ entre eux étaient gilet jaunes dans leur coeur
    Etienne : oui effec­ti­ve­ment c´est pas facile
    mais dés­in­dexer les retraites
    ca veut dire des les gens qui sont tel­le­ment pauvres vont être volés chaque année comme au coin du bois
    et après ca ils va nous
    faire …il s api­toie fait sem­blant de s´ apitoyer
    sur le sort des…enfin c´est d une hypocrisie
    La jour­na­liste : on veut avoir une autre règles on fait comme en Islande
    on fait comme on veut
    Alexandre :ca ca sera à déci­der après mais je pense
    que le mou­ve­ment des gilets jaunes gagne­rait à se politiser
    et à mettre cette ques­tion là sur la table
    parce qu elle est cen­trale aujourd’hui
    ou faire comme en Ita­lie , en Ita­lie ou le réfé­ren­dum d ´ini­tia­tive popu­laire existe et en Suisses aussi
    parce ´que toute à l´ heure
    vous dis­siez c´ est révolutionnaire
    c´ est révo­lu­tion­naire certes mais c´ est pas tota­le­ment utopiste
    ca existe dans cer­tains pays
    les suisses le week end der­nier vote sur trois référendum
    sur trois réfé­ren­dum d´ ini­tia­tive popu­laire dont un
    jus­te­ment ou ils trou­vaient qu´ ils n avaient pas
    pas encore assez de sou­ve­rai­ne­té et voulaient
    aller encore plus loin et dire qu´ aucun trai­té ne
    devait être supé­rieur à la consti­tu­tion Suisse
    donc c ´est quand même des choses qui se font
    concrè­te­ment dans d autres pays
    et qui ne sont pas du tout absurdes
    sur­tout avec les nou­velles muta­tions technologiques
    et les réseaux sociaux
    ou il va être de plus en plus facile
    de consul­ter direc­te­ment le peuple

    La jour­na­liste : la ques­tion c´ est que fait on main­te­nant si j ose dire 

    E. Macron a entre guille­met par­don­nez moi de par­ler fami­liè­re­ment a grillé un petit peu ses car­touches il a sor­ti ces mesures
    qu´ est c qui va se pas­ser qu´ est c qui peut se passer
    main­te­nant ? com­ment peut il récu­pé­rer ca ?
    parce que mani­fes­te­ment ces mesures n ont pas satis­faits grands monde ce soir
    on va voir un petit peu dans les heures qui viennent

    Que peut ‑il faire main­te­nant pour sor­tir de cette crise ?
    on a enten­du beau­coup de gilets jaunes tout simplement
    qui deman­daient sa démission

    Est ce que c ´est pos­sible ? ca parait crédible ?
    Etienne : en fait ce qu´ il fau­drait comprendre
    Il fau­drait que les gilets jaunes y réflé­chissent c est que
    Macron ne peut pas faire autre chose que ce que lui impose
    l union euro­péenne, tout ceux que …Macron tout le mal qu il nous fait est deman­dé par l´ union européenne
    les grandes orien­ta­tions poli­tiques économique

    demande la pri­va­ti­sa­tion de la secu sociale, la baisse des retraites, la baisse des allo­ca­tion chau­mage, la sup­pres­sion des cdi tout ca est pro­gram­mé dans les ins­ti­tu­tions euro­péennes, tout ca est un car­can qui s´ impose
    et qu´ il est obli­gé de suivre
    pour­tant on pour­rait lui glis­ser parce qu´il manque d ima­gi­na­tion… comme disait
    on pour­rait lui glis­ser qu´ il ferait ren­trer les gilets jaunes chez eux : en pas­sant la tva à zéro pour cent sur tous les pro­duits de première
    néces­si­té dont la liste serait don­né par les gilets jaunes
    c´est à eux de déci­der quels sont les pro­duits qu ils doivent cou­té abso­lu­ment moins chers

    et puis en leur don­nant la puis­sance poli­tique durable

    qui vien­drait du refe­ren­dum d ´ini­tia­tive populaire
    et que lui n ´écri­rait pas mais qu ´il serait ecrit par eux

    même en disant : écou­tez, écrivez
    les règles du réfé­ren­dum d´ ini­tia­tive populaire
    en toute matière qui vous per­met­tra d ´obte­nir cha­cun des
    40 points que vous avez
    vous savez que les gilets jaunes ont mis une
    qua­ran­taine de points remar­quables des reven­di­ca­tions législatives
    mais qu´ ils pour­ront obte­nir par refe­ren­dum d´ ini­tia­tive populaire
    c´ est pas la peine de leur don­ner telle ou telle..
    je vais vous don­ner le refe­ren­dum d´initiative pop en toute matière sur le texte que vous aurez écrit
    et la crise sera réglée
    en fait c´est pas si compliqué
    vaut mieux nous faire pas­ser ca que de nous donner
    des plats de len­tilles qui changent rien et le cau­che­mar continu
    pour les gens pauvres
    La jour­na­liste : et la dis­so­lu­tion de l´ assem­blée nationale
    et le départ d ´Edouard Phi­lippe évi­dem­ment c ´est pas ce que sou­haite les gilets jaunes on est bien d ´accord

    Etienne : ca chan­ge­ra rien
    ca chan­ge­ra rien

    Alexandre : Non c est pas ce qu´ ils sou­haitent mais ca peut être une reponse …

    Alexandre Devec­chio jour­na­liste figaro
    acte 4 gilets jaunes dis­cours M. Macron 

    Retrans­crip­tion Eugé­nie ( Estrella )

    Réponse

Laisser un commentaire

Derniers articles

Les activités de décembre 2022

Les activités de décembre 2022

Chers amis, Je n'ai pas publié sur le blog depuis juillet, pardonnez-moi je désespère, et je me recentre comme je peux sur un projet de livre dont je vous parlerai un de ces jours. Vous êtes nombreux à me poser des questions au sujet de la reprise des émissions "Jeudi...