Alternatives monétaires : vidéo de notre rencontre de Nîmes, avec Gilles (Heu?reka)

19/07/2018 | 11 commentaires

Voi­ci enfin la trace d’une chouette ren­contre, le 20 mai 2018 à Nîmes, avec Gilles, qui anime l’ex­cel­lente chaîne You­tube Heu?reka.

Vous allez voir : Gilles explique vrai­ment bien, je trouve, et même si vous connais­sez déjà le sujet moné­taire, vous trou­ve­rez sûre­ment des façons inté­res­santes de pré­sen­ter les pro­blèmes et les solutions.

Mille mer­cis à Tris­tan (« Je deviens citoyen ») d’a­voir orga­ni­sé et per­mis tout ça.

Étienne.

Fil Face­book cor­res­pon­dant à ce billet : 

Catégorie(s) de l'article :

11 Commentaires

    • BEOTIEN

      A l’at­ten­tion de Mon­sieur Chouard

      Si vous cher­chez tou­jours un contra­dic­teur (retrai­té mais créa­teur de sa pre­mière entre­prise à 18 ans, briè­ve­ment ban­quier, bien plus lon­gue­ment consul­tant en entre­prise, ges­tion de patri­moine, etc)… quand vous voulez. 

      Certes pas sur les fon­de­ments du char­ta­lisme (néo notam­ment) qui relève d’é­vi­dences qui ne prêtent à cri­tique qu’au seul point de vue des déten­teurs de la dette d’é­tat et des agents qui béné­fi­cient de la pres­sion qu’in fine elle per­met d’exer­cer sur la rému­né­ra­tion du travail. 

      Mais sur les plans :

      1. Par manque de radi­ca­li­té au plan des fon­de­ments en vous encom­brant de notion de rem­bour­se­ment, d’in­té­rêts à mino­rer, etc… alors que le seul fait d’é­crire dans la consti­tu­tion que « La mon­naie est un bien publique dont la créa­tion est mono­pole d’é­tat » suf­fit à répondre à TOUS les besoins de finan­ce­ment de l’é­co­no­mie (inclus s’a­gis­sant de la rému­né­ra­tion des per­son­nels des entre­prises aus­si bien que des mères allaitantes). 

      2. Par excès de radi­ca­li­té au plan pra­tique, pour cause de vision par trop hors sol de :
      a. L’é­tho­lo­gie de l’es­pèce (source pre­mière de l’é­chec de l’URSS) ;
      b. Des besoins de l’é­co­no­mie réelle (notam­ment des entre­prises qui, dans ce pays, sont déjà bien trop han­di­ca­pées par une admi­nis­tra­tion igno­rante de ses contraintes et spé­ci­fi­ci­tés pour les pri­ver d’in­ter­lo­cu­teurs ban­caires privés*.
      c. De l’en­vi­ron­ne­ment inter­na­tio­nal (fin de l’eu­ro = perte avec le Sud de ce qu’on gagne­rait avec le Nord, coût éner­gé­tique, seul face au $, etc).
      d. Du rap­ports de force vis à vis d’un « monde de l’argent » qui ne se lais­se­ra pas mettre au pas par des yaka (rai­son de sa réus­site en 89 face à une caste ayant pour­tant le mono­pole des armes et du sol, et qui plus est de droit divin !). 

      * NON il n’y a pas contra­dic­tion avec le 1. pour­vu que mono­pole n’ex­clue pas délé­ga­tion, ni droit au pro­fit, légi­time rému­né­ra­tion de l’ap­port de com­pé­tence et ser­vice, et indis­pen­sable sti­mu­lant à l’action.

      Réponse
  1. alainr

    Petite revue de web … Déso­lé si ça n’a rien à voir avec la monnaie. 

    Champions du monde : la com’ de Macron ficelée comme une stratégie de Deschamps (16÷07÷2018)

    https://​www​.marianne​.net/​p​o​l​i​t​i​q​u​e​/​c​h​a​m​p​i​o​n​s​-​d​u​-​m​o​n​d​e​-​l​a​-​c​o​m​-​d​e​-​m​a​c​r​o​n​-​f​i​c​e​l​e​e​-​c​o​m​m​e​-​u​n​e​-​s​t​r​a​t​e​g​i​e​-​d​e​-​d​e​s​c​h​a​mps

    Pour la banque Goldman Sachs, la victoire des Bleus peut aider Macron à faire avaler ses réformes aux Français (18÷07÷2018)

    https://​www​.marianne​.net/​s​o​c​i​e​t​e​/​c​o​u​p​e​-​d​u​-​m​o​n​d​e​-​2​0​1​8​-​g​o​l​d​m​a​n​-​s​a​c​h​s​-​v​i​c​t​o​i​r​e​-​d​e​s​-​b​l​e​u​s​-​p​o​u​r​-​r​e​d​u​i​r​e​-​o​p​p​o​s​i​t​i​o​n​-​r​e​f​o​r​m​e​s​-​m​a​c​ron

    Plus on est riche, moins on a de morale, c’est prouvé. Des chercheurs américains et canadiens documentent l’existence d’une relation inverse entre élévation dans la hiérarchie sociale et éthique du comportement individuel. (29.02.2012)

    https://​www​.lemonde​.fr/​p​l​a​n​e​t​e​/​a​r​t​i​c​l​e​/​2​0​1​2​/​0​2​/​2​9​/​p​l​u​s​-​o​n​-​e​s​t​-​r​i​c​h​e​-​m​o​i​n​s​-​o​n​-​a​-​d​e​-​m​o​r​a​l​e​-​c​-​e​s​t​-​p​r​o​u​v​e​_​1​6​4​9​2​9​7​_​3​2​4​4​.​h​tml

    Les dangers du culte du chef (06−05−2018)

    https://​www​.les​-crises​.fr/​l​e​s​-​d​a​n​g​e​r​s​-​d​u​-​c​u​l​t​e​-​d​u​-​c​h​e​f​-​p​a​r​-​c​h​r​i​s​-​h​e​d​g​es/
    « […] Nous devons ten­ter de construire de nou­veaux mou­ve­ments radi­caux qui ne dépendent ni de sub­ven­tions, ni d’une pla­te­forme média­tique, ni du Par­ti démo­crate, et qui ne soient pas cen­trés sur le culte du chef.
    […] construire de petits édi­fices auto-por­teurs. Nous devons com­prendre qu’il ne s’agit pas de nous. Il s’agit de notre voisin.
    […] Les mou­ve­ments émergent spon­ta­né­ment. Les dis­si­dents montent en com­pé­tence et se forment les uns après les autres.
    […] Les devoirs et obli­ga­tions qui naissent de la pré­sence média­tique sont incom­pa­tibles avec le tra­vail d’organisation mili­tante. Quand le SNCC a déci­dé qu’il avait besoin d’un porte-parole, il s’est cou­pé de sa base mili­tante. Elle s’est dés­in­té­grée et a dis­pa­ru. On ne pas faire les deux à la fois.
    […] Les gens doivent s’organiser autour des ques­tions qui les pré­oc­cupent […] Ils doivent for­mu­ler leur propre stra­té­gie. Si la stra­té­gie leur est dic­tée, le mou­ve­ment échoue­ra […] Ils doivent deve­nir des acteurs, et non se conten­ter d’écouter les autres. Ils peuvent déve­lop­per leur capa­ci­té d’agir en essayant des choses. Ça marche, ou ça ne marche pas. Ils recom­mencent. Ils réflé­chissent. Ils reformulent […] »

    Réponse
  2. alainr

    Ce qui ruis­selle, c’est l’ir­res­pon­sa­bi­li­té et la méga­lo­ma­nie d’un pou­voir concen­tré, sans entrave, délirant. 

    https://​mobile​.fran​cet​vin​fo​.fr/​p​o​l​i​t​i​q​u​e​/​e​m​m​a​n​u​e​l​-​m​a​c​r​o​n​/​a​g​r​e​s​s​i​o​n​-​d​-​u​n​-​m​a​n​i​f​e​s​t​a​n​t​-​p​a​r​-​u​n​-​c​o​l​l​a​b​o​r​a​t​e​u​r​-​d​e​-​l​-​e​l​y​s​e​e​/​i​l​-​n​-​e​t​a​i​t​-​p​a​s​-​c​o​n​s​i​d​e​r​e​-​c​o​m​m​e​-​n​-​i​m​p​o​r​t​e​-​q​u​i​-​l​e​-​r​o​l​e​-​t​r​o​u​b​l​e​-​d​-​a​l​e​x​a​n​d​r​e​-​b​e​n​a​l​l​a​-​a​u​p​r​e​s​-​d​e​-​l​a​-​p​o​l​i​c​e​_​2​8​5​9​3​6​9​.​amp

     » Pour beau­coup, Alexandre Benal­la a pu agir en toute impu­ni­té à cause de ses liens avec l’É­ly­sée. « Il suf­fit d’avoir une carte de l’É­ly­sée pour que tout le monde tremble, confie un syn­di­ca­liste à fran­cein­fo. « L’Élysée, ça fout la trouille à tout le monde », lâche au Monde Phi­lippe Capon, du syn­di­cat de gar­diens de la paix Unsa-Police. Une « révé­rence » telle que peu de poli­ciers auraient osé poser de ques­tions sur son identité. […] »

    Réponse
    • Jacques Racine

       » […] Afin d’établir leurs comptes, les banques dis­posent d’une variable d’ajustement, les pro­vi­sions pour créances dou­teuses, bana­le­ment dénom­més « prêts non per­for­mants » (NPL). D’après les ana­lystes, le mon­tant de ces pro­vi­sions serait beau­coup moins éle­vé que pré­vu, per­met­tant d’améliorer d’autant les résul­tats. Mais com­ment l’établir et le mesu­rer, faute de dis­po­ser des données ?

      Les banques ont deux moyens de réduire leurs pro­vi­sions dans ce domaine, soit en en cédant les actifs cor­res­pon­dants, soit en mino­rant le cal­cul de leur risque. Dans le pre­mier cas, devant accep­ter une impor­tante décote pour que la ces­sion se fasse, elles dété­riorent d’un côté leurs comptes pour les amé­lio­rer de l’autre, tout dépend donc de la balance. Dans le second, ce cal­cul étant comme on sait lais­sé à leur dis­cré­tion en appli­ca­tion de « modèles propres », des accom­mo­de­ments sont ten­tants et rele­vés comme fort plau­sibles par l’Autorité ban­caire euro­péenne (EBA) en pro­cé­dant par com­pa­rai­son entre banques. […] »
      https://décodages.com/2018/08/04/un-mystere-bancaire-savamment-entretenu/

      Réponse
  3. alainr

    À quoi mène méca­ni­que­ment le pro­ces­sus de l’élection : 

    « Comme beau­coup de ceux qui accom­pagnent au quo­ti­dien le pré­sident de la Répu­blique, Benal­la a par­ti­ci­pé à la cam­pagne de 2017. Et comme beau­coup de ceux qui ont par­ti­ci­pé à la cam­pagne de 2017, il conserve à ce titre une place pri­vi­lé­giée dans le cœur du dispositif. 

    Il existe entre les membres de l’équipe de cam­pagne et le chef de l’État une fidé­li­té que rien ne semble pou­voir alté­rer. Une confiance telle qu’elle confine à l’aveuglement.

    Ensemble, ils ont conquis le pou­voir alors que per­sonne n’y croyait. Depuis, ils n’en finissent plus de se délec­ter de l’« his­toire hors du com­mun » de ce « petit groupe par­ti de presque rien », qui en moins d’un an a gra­vi toutes les marches pour entrer direc­te­ment à l’Élysée. […] »

    Source :
    https://www.mediapart.fr/journal/france/210718/l‑affaire-benalla-perce-la-bulle-du-cabinet-macron

    Réponse
    • ève

      Mer­ci pour le lien !
      Savoir qu’a­vec le temps , tout passe , même les com­bats les plus légi­times et inver­se­ment sur­tout s’il y a de l’ oppo­si­tion à leur main­tient ! Les pré­ci­sions don­nées devant le clan offre au ques­tion­ne­ment une recherche moindre ! Tout ce qui est DONNÉ sert aux uns et aux autres ! « Ce que j’aime , j’es­saie de le pro­té­ger » . Bonne journée

      Réponse
  4. alainr

    Revue de web (récente) sur la monnaie : 

    1)
    6.juin.2018 // Les Crises [Rus­sEu­rope-en-Exil] L’Italie et la ques­tion des « mon­naies paral­lèles » : une voie de sor­tie de l’Euro ? Par Jacques Sapir
    https://​www​.les​-crises​.fr/​r​u​s​s​e​u​r​o​p​e​-​e​n​-​e​x​i​l​-​l​i​t​a​l​i​e​-​e​t​-​l​a​-​q​u​e​s​t​i​o​n​-​d​e​s​-​m​o​n​n​a​i​e​s​-​p​a​r​a​l​l​e​l​e​s​-​u​n​e​-​v​o​i​e​-​d​e​-​s​o​r​t​i​e​-​d​e​-​l​e​u​r​o​-​p​a​r​-​j​a​c​q​u​e​s​-​s​a​p​ir/

     » […] si l’on regarde les expé­riences his­to­riques de sys­tèmes moné­taires avec des mon­naies paral­lèles, on constate que les situa­tions ont tou­jours été tran­si­toires. Aucun sys­tème à mon­naies paral­lèles n’a été stable dans le temps.
    […] Tous les exemples connus sou­lignent que le déve­lop­pe­ment des mar­chés moné­taires paral­lèles et de mon­naies paral­lèles consti­tue des situa­tions très instables. La par­ti­ci­pa­tion du sys­tème ban­caire est une condi­tion sine qua non à l’existence, même pour une période de courte durée, d’un sys­tème de mon­naies paral­lèles qui soit opérationnel. » 

    2)
    21/07/2018
    La fin des pièces de 1 et 2 cen­times, pré­lude à une socié­té « zéro cash » ? 
    https://www.sudouest.fr/2018/07/21/la-fin-des-pieces-de-1-et-2-centimes-prelude-a-une-societe-zero-cash-5252226–6147.php

    Le rap­port du Comi­té d’action publique 2022 recom­mande de « réduire pro­gres­si­ve­ment la cir­cu­la­tion d’espèces » en vue d’ « une extinc­tion complète » […] 

    3)
    Banques cen­trales et inéga­li­tés économiques
    21 juin 2016
    http://​www​.lavie​de​si​dees​.fr/​B​a​n​q​u​e​s​-​c​e​n​t​r​a​l​e​s​-​e​t​-​i​n​e​g​a​l​i​t​e​s​-​e​c​o​n​o​m​i​q​u​e​s​.​h​tml

    En répon­dant à la crise, les poli­tiques moné­taires des banques cen­trales ont eu pour effet d’augmenter les inéga­li­tés éco­no­miques. Cet article expose et cri­tique la manière dont les ban­quiers cen­traux essaient de jus­ti­fier les effets inéga­li­taires de leurs poli­tiques tout en pro­po­sant des alter­na­tives pos­sibles à celles-ci […]

    Réponse
  5. ève

    Benal­la ? Comme un pavé dans la mare !
    Un retour de bâton conséquent !
    C’est fou comme le pou­voir a du mal à lâcher prise , ne serait-ce qu’un tout petit peu de pouvoir

    Réponse
  6. joss

    Éric Toussaint – Le système dette.
    Histoire des dettes souveraines et de leur répudiation

    Réponse

Laisser un commentaire

Derniers articles

[Éducation populaire – Démocratie – TIRAGE AU SORT] Prochaine soutenance de thèse de notre cher Dimitri Courant, intitulée « Le nouvel esprit du tirage au sort. Principes démocratiques et représentation politique des mini-publics délibératifs »

[Éducation populaire – Démocratie – TIRAGE AU SORT] Prochaine soutenance de thèse de notre cher Dimitri Courant, intitulée « Le nouvel esprit du tirage au sort. Principes démocratiques et représentation politique des mini-publics délibératifs »

Voilà un événement qui va certainement être passionnant et surtout important : la soutenance de thèse de notre cher Dimitri Courant, intitulée "Le nouvel esprit du tirage au sort. Principes démocratiques et représentation politique des mini-publics délibératifs"...

Demain soir, on saura si les jeunes sont allés se mettre en travers de l’arbitraire, en élisant… En élisant n’importe qui contre le tyran du moment — qu’il est urgent de freiner, de limiter, d’empêcher !

Demain soir, on saura si les jeunes sont allés se mettre en travers de l’arbitraire, en élisant… En élisant n’importe qui contre le tyran du moment — qu’il est urgent de freiner, de limiter, d’empêcher !

Chers amis, Voilà 17 ans que j'instruis, dans ma tête et sur ce site, le procès de l'élection. Dix-sept ans que je creuse ce sujet central, et que je découvre et dénonce les mécanismes diaboliques (qui divisent) de ce piège politique — infantilisant et humiliant —...