Alternatives monétaires : vidéo de notre rencontre de Nîmes, avec Gilles (Heu?reka)

19/07/2018 | 11 commentaires

Voi­ci enfin la trace d’une chouette ren­contre, le 20 mai 2018 à Nîmes, avec Gilles, qui anime l’ex­cel­lente chaîne You­tube Heu?reka.

Vous allez voir : Gilles explique vrai­ment bien, je trouve, et même si vous connais­sez déjà le sujet moné­taire, vous trou­ve­rez sûre­ment des façons inté­res­santes de pré­sen­ter les pro­blèmes et les solutions.

Mille mer­cis à Tris­tan (« Je deviens citoyen ») d’a­voir orga­ni­sé et per­mis tout ça.

Étienne.

Fil Face­book cor­res­pon­dant à ce billet : 

Catégorie(s) de l'article :

11 Commentaires

    • BEOTIEN

      A l’at­ten­tion de Mon­sieur Chouard

      Si vous cher­chez tou­jours un contra­dic­teur (retrai­té mais créa­teur de sa pre­mière entre­prise à 18 ans, briè­ve­ment ban­quier, bien plus lon­gue­ment consul­tant en entre­prise, ges­tion de patri­moine, etc)… quand vous voulez. 

      Certes pas sur les fon­de­ments du char­ta­lisme (néo notam­ment) qui relève d’é­vi­dences qui ne prêtent à cri­tique qu’au seul point de vue des déten­teurs de la dette d’é­tat et des agents qui béné­fi­cient de la pres­sion qu’in fine elle per­met d’exer­cer sur la rému­né­ra­tion du travail. 

      Mais sur les plans :

      1. Par manque de radi­ca­li­té au plan des fon­de­ments en vous encom­brant de notion de rem­bour­se­ment, d’in­té­rêts à mino­rer, etc… alors que le seul fait d’é­crire dans la consti­tu­tion que « La mon­naie est un bien publique dont la créa­tion est mono­pole d’é­tat » suf­fit à répondre à TOUS les besoins de finan­ce­ment de l’é­co­no­mie (inclus s’a­gis­sant de la rému­né­ra­tion des per­son­nels des entre­prises aus­si bien que des mères allaitantes). 

      2. Par excès de radi­ca­li­té au plan pra­tique, pour cause de vision par trop hors sol de :
      a. L’é­tho­lo­gie de l’es­pèce (source pre­mière de l’é­chec de l’URSS) ;
      b. Des besoins de l’é­co­no­mie réelle (notam­ment des entre­prises qui, dans ce pays, sont déjà bien trop han­di­ca­pées par une admi­nis­tra­tion igno­rante de ses contraintes et spé­ci­fi­ci­tés pour les pri­ver d’in­ter­lo­cu­teurs ban­caires privés*.
      c. De l’en­vi­ron­ne­ment inter­na­tio­nal (fin de l’eu­ro = perte avec le Sud de ce qu’on gagne­rait avec le Nord, coût éner­gé­tique, seul face au $, etc).
      d. Du rap­ports de force vis à vis d’un « monde de l’argent » qui ne se lais­se­ra pas mettre au pas par des yaka (rai­son de sa réus­site en 89 face à une caste ayant pour­tant le mono­pole des armes et du sol, et qui plus est de droit divin !). 

      * NON il n’y a pas contra­dic­tion avec le 1. pour­vu que mono­pole n’ex­clue pas délé­ga­tion, ni droit au pro­fit, légi­time rému­né­ra­tion de l’ap­port de com­pé­tence et ser­vice, et indis­pen­sable sti­mu­lant à l’action.

      Réponse
  1. alainr

    Petite revue de web … Déso­lé si ça n’a rien à voir avec la monnaie. 

    Champions du monde : la com’ de Macron ficelée comme une stratégie de Deschamps (16÷07÷2018)

    https://​www​.marianne​.net/​p​o​l​i​t​i​q​u​e​/​c​h​a​m​p​i​o​n​s​-​d​u​-​m​o​n​d​e​-​l​a​-​c​o​m​-​d​e​-​m​a​c​r​o​n​-​f​i​c​e​l​e​e​-​c​o​m​m​e​-​u​n​e​-​s​t​r​a​t​e​g​i​e​-​d​e​-​d​e​s​c​h​a​mps

    Pour la banque Goldman Sachs, la victoire des Bleus peut aider Macron à faire avaler ses réformes aux Français (18÷07÷2018)

    https://​www​.marianne​.net/​s​o​c​i​e​t​e​/​c​o​u​p​e​-​d​u​-​m​o​n​d​e​-​2​0​1​8​-​g​o​l​d​m​a​n​-​s​a​c​h​s​-​v​i​c​t​o​i​r​e​-​d​e​s​-​b​l​e​u​s​-​p​o​u​r​-​r​e​d​u​i​r​e​-​o​p​p​o​s​i​t​i​o​n​-​r​e​f​o​r​m​e​s​-​m​a​c​ron

    Plus on est riche, moins on a de morale, c’est prouvé. Des chercheurs américains et canadiens documentent l’existence d’une relation inverse entre élévation dans la hiérarchie sociale et éthique du comportement individuel. (29.02.2012)

    https://​www​.lemonde​.fr/​p​l​a​n​e​t​e​/​a​r​t​i​c​l​e​/​2​0​1​2​/​0​2​/​2​9​/​p​l​u​s​-​o​n​-​e​s​t​-​r​i​c​h​e​-​m​o​i​n​s​-​o​n​-​a​-​d​e​-​m​o​r​a​l​e​-​c​-​e​s​t​-​p​r​o​u​v​e​_​1​6​4​9​2​9​7​_​3​2​4​4​.​h​tml

    Les dangers du culte du chef (06−05−2018)

    https://​www​.les​-crises​.fr/​l​e​s​-​d​a​n​g​e​r​s​-​d​u​-​c​u​l​t​e​-​d​u​-​c​h​e​f​-​p​a​r​-​c​h​r​i​s​-​h​e​d​g​es/
    « […] Nous devons ten­ter de construire de nou­veaux mou­ve­ments radi­caux qui ne dépendent ni de sub­ven­tions, ni d’une pla­te­forme média­tique, ni du Par­ti démo­crate, et qui ne soient pas cen­trés sur le culte du chef.
    […] construire de petits édi­fices auto-por­teurs. Nous devons com­prendre qu’il ne s’agit pas de nous. Il s’agit de notre voisin.
    […] Les mou­ve­ments émergent spon­ta­né­ment. Les dis­si­dents montent en com­pé­tence et se forment les uns après les autres.
    […] Les devoirs et obli­ga­tions qui naissent de la pré­sence média­tique sont incom­pa­tibles avec le tra­vail d’organisation mili­tante. Quand le SNCC a déci­dé qu’il avait besoin d’un porte-parole, il s’est cou­pé de sa base mili­tante. Elle s’est dés­in­té­grée et a dis­pa­ru. On ne pas faire les deux à la fois.
    […] Les gens doivent s’organiser autour des ques­tions qui les pré­oc­cupent […] Ils doivent for­mu­ler leur propre stra­té­gie. Si la stra­té­gie leur est dic­tée, le mou­ve­ment échoue­ra […] Ils doivent deve­nir des acteurs, et non se conten­ter d’écouter les autres. Ils peuvent déve­lop­per leur capa­ci­té d’agir en essayant des choses. Ça marche, ou ça ne marche pas. Ils recom­mencent. Ils réflé­chissent. Ils reformulent […] »

    Réponse
  2. alainr

    Ce qui ruis­selle, c’est l’ir­res­pon­sa­bi­li­té et la méga­lo­ma­nie d’un pou­voir concen­tré, sans entrave, délirant. 

    https://​mobile​.fran​cet​vin​fo​.fr/​p​o​l​i​t​i​q​u​e​/​e​m​m​a​n​u​e​l​-​m​a​c​r​o​n​/​a​g​r​e​s​s​i​o​n​-​d​-​u​n​-​m​a​n​i​f​e​s​t​a​n​t​-​p​a​r​-​u​n​-​c​o​l​l​a​b​o​r​a​t​e​u​r​-​d​e​-​l​-​e​l​y​s​e​e​/​i​l​-​n​-​e​t​a​i​t​-​p​a​s​-​c​o​n​s​i​d​e​r​e​-​c​o​m​m​e​-​n​-​i​m​p​o​r​t​e​-​q​u​i​-​l​e​-​r​o​l​e​-​t​r​o​u​b​l​e​-​d​-​a​l​e​x​a​n​d​r​e​-​b​e​n​a​l​l​a​-​a​u​p​r​e​s​-​d​e​-​l​a​-​p​o​l​i​c​e​_​2​8​5​9​3​6​9​.​amp

     » Pour beau­coup, Alexandre Benal­la a pu agir en toute impu­ni­té à cause de ses liens avec l’É­ly­sée. « Il suf­fit d’avoir une carte de l’É­ly­sée pour que tout le monde tremble, confie un syn­di­ca­liste à fran­cein­fo. « L’Élysée, ça fout la trouille à tout le monde », lâche au Monde Phi­lippe Capon, du syn­di­cat de gar­diens de la paix Unsa-Police. Une « révé­rence » telle que peu de poli­ciers auraient osé poser de ques­tions sur son identité. […] »

    Réponse
    • Jacques Racine

       » […] Afin d’établir leurs comptes, les banques dis­posent d’une variable d’ajustement, les pro­vi­sions pour créances dou­teuses, bana­le­ment dénom­més « prêts non per­for­mants » (NPL). D’après les ana­lystes, le mon­tant de ces pro­vi­sions serait beau­coup moins éle­vé que pré­vu, per­met­tant d’améliorer d’autant les résul­tats. Mais com­ment l’établir et le mesu­rer, faute de dis­po­ser des données ?

      Les banques ont deux moyens de réduire leurs pro­vi­sions dans ce domaine, soit en en cédant les actifs cor­res­pon­dants, soit en mino­rant le cal­cul de leur risque. Dans le pre­mier cas, devant accep­ter une impor­tante décote pour que la ces­sion se fasse, elles dété­riorent d’un côté leurs comptes pour les amé­lio­rer de l’autre, tout dépend donc de la balance. Dans le second, ce cal­cul étant comme on sait lais­sé à leur dis­cré­tion en appli­ca­tion de « modèles propres », des accom­mo­de­ments sont ten­tants et rele­vés comme fort plau­sibles par l’Autorité ban­caire euro­péenne (EBA) en pro­cé­dant par com­pa­rai­son entre banques. […] »
      https://décodages.com/2018/08/04/un-mystere-bancaire-savamment-entretenu/

      Réponse
  3. alainr

    À quoi mène méca­ni­que­ment le pro­ces­sus de l’élection : 

    « Comme beau­coup de ceux qui accom­pagnent au quo­ti­dien le pré­sident de la Répu­blique, Benal­la a par­ti­ci­pé à la cam­pagne de 2017. Et comme beau­coup de ceux qui ont par­ti­ci­pé à la cam­pagne de 2017, il conserve à ce titre une place pri­vi­lé­giée dans le cœur du dispositif. 

    Il existe entre les membres de l’équipe de cam­pagne et le chef de l’État une fidé­li­té que rien ne semble pou­voir alté­rer. Une confiance telle qu’elle confine à l’aveuglement.

    Ensemble, ils ont conquis le pou­voir alors que per­sonne n’y croyait. Depuis, ils n’en finissent plus de se délec­ter de l’« his­toire hors du com­mun » de ce « petit groupe par­ti de presque rien », qui en moins d’un an a gra­vi toutes les marches pour entrer direc­te­ment à l’Élysée. […] »

    Source :
    https://www.mediapart.fr/journal/france/210718/l‑affaire-benalla-perce-la-bulle-du-cabinet-macron

    Réponse
    • ève

      Mer­ci pour le lien !
      Savoir qu’a­vec le temps , tout passe , même les com­bats les plus légi­times et inver­se­ment sur­tout s’il y a de l’ oppo­si­tion à leur main­tient ! Les pré­ci­sions don­nées devant le clan offre au ques­tion­ne­ment une recherche moindre ! Tout ce qui est DONNÉ sert aux uns et aux autres ! « Ce que j’aime , j’es­saie de le pro­té­ger » . Bonne journée

      Réponse
  4. alainr

    Revue de web (récente) sur la monnaie : 

    1)
    6.juin.2018 // Les Crises [Rus­sEu­rope-en-Exil] L’Italie et la ques­tion des « mon­naies paral­lèles » : une voie de sor­tie de l’Euro ? Par Jacques Sapir
    https://​www​.les​-crises​.fr/​r​u​s​s​e​u​r​o​p​e​-​e​n​-​e​x​i​l​-​l​i​t​a​l​i​e​-​e​t​-​l​a​-​q​u​e​s​t​i​o​n​-​d​e​s​-​m​o​n​n​a​i​e​s​-​p​a​r​a​l​l​e​l​e​s​-​u​n​e​-​v​o​i​e​-​d​e​-​s​o​r​t​i​e​-​d​e​-​l​e​u​r​o​-​p​a​r​-​j​a​c​q​u​e​s​-​s​a​p​ir/

     » […] si l’on regarde les expé­riences his­to­riques de sys­tèmes moné­taires avec des mon­naies paral­lèles, on constate que les situa­tions ont tou­jours été tran­si­toires. Aucun sys­tème à mon­naies paral­lèles n’a été stable dans le temps.
    […] Tous les exemples connus sou­lignent que le déve­lop­pe­ment des mar­chés moné­taires paral­lèles et de mon­naies paral­lèles consti­tue des situa­tions très instables. La par­ti­ci­pa­tion du sys­tème ban­caire est une condi­tion sine qua non à l’existence, même pour une période de courte durée, d’un sys­tème de mon­naies paral­lèles qui soit opérationnel. » 

    2)
    21/07/2018
    La fin des pièces de 1 et 2 cen­times, pré­lude à une socié­té « zéro cash » ? 
    https://www.sudouest.fr/2018/07/21/la-fin-des-pieces-de-1-et-2-centimes-prelude-a-une-societe-zero-cash-5252226–6147.php

    Le rap­port du Comi­té d’action publique 2022 recom­mande de « réduire pro­gres­si­ve­ment la cir­cu­la­tion d’espèces » en vue d’ « une extinc­tion complète » […] 

    3)
    Banques cen­trales et inéga­li­tés économiques
    21 juin 2016
    http://​www​.lavie​de​si​dees​.fr/​B​a​n​q​u​e​s​-​c​e​n​t​r​a​l​e​s​-​e​t​-​i​n​e​g​a​l​i​t​e​s​-​e​c​o​n​o​m​i​q​u​e​s​.​h​tml

    En répon­dant à la crise, les poli­tiques moné­taires des banques cen­trales ont eu pour effet d’augmenter les inéga­li­tés éco­no­miques. Cet article expose et cri­tique la manière dont les ban­quiers cen­traux essaient de jus­ti­fier les effets inéga­li­taires de leurs poli­tiques tout en pro­po­sant des alter­na­tives pos­sibles à celles-ci […]

    Réponse
  5. ève

    Benal­la ? Comme un pavé dans la mare !
    Un retour de bâton conséquent !
    C’est fou comme le pou­voir a du mal à lâcher prise , ne serait-ce qu’un tout petit peu de pouvoir

    Réponse
  6. joss

    Éric Toussaint – Le système dette.
    Histoire des dettes souveraines et de leur répudiation

    Réponse

Laisser un commentaire

Derniers articles

Les activités de décembre 2022

Les activités de décembre 2022

Chers amis, Je n'ai pas publié sur le blog depuis juillet, pardonnez-moi je désespère, et je me recentre comme je peux sur un projet de livre dont je vous parlerai un de ces jours. Vous êtes nombreux à me poser des questions au sujet de la reprise des émissions "Jeudi...