[À propos des traîtres qui nous gouvernent et qui nous jettent dans la guerre] Emmanuel Todd, passionnant, hier sur France Culture

15/04/2018 | 5 commentaires

Il fau­drait retrans­crire ça.

Fil Face­book cor­res­pon­dant à ce billet : 

Relayé aus­si par les​-crises​.fr : https://​www​.les​-crises​.fr/​e​m​m​a​n​u​e​l​-​t​o​d​d​-​e​n​-​e​q​u​i​l​i​b​r​a​n​t​-​l​e​s​-​p​o​u​v​o​i​r​s​-​l​a​-​r​u​s​s​i​e​-​e​s​t​-​u​n​-​p​o​l​e​-​d​e​-​s​t​a​b​i​l​i​te/

Pour m'aider et m'encourager à continuer, il est désormais possible de faire un don.
Un grand merci aux donatrices et donateurs : par ce geste, vous permettez à de beaux projets de voir le jour, pour notre cause commune.
Étienne

Catégorie(s) de l'article :

5 Commentaires

  1. etienne
  2. etienne

    [Excellentes] questions pour un Macron :

    Oli­vier Ber­ruyer (les​-crises​.fr) : « Ce soir Emma­nuel Macron sera inter­viewé par Jean-Jacques Bour­din et Edwy Plénel.

    Gageons que, ayant fait venir de vrais jour­na­listes, le niveau d’impertinence sera un peu supé­rieur à celui des pré­cé­dents entre­tiens avec Per­naut et Delahousse.

    Mais comme on aime bien aider ici , nous nous per­met­tons de leur sou­mettre quelques ques­tions à poser à Emma­nuel Macron ce soir.

    Je compte sur vous pour récu­pé­rer ces ques­tions et les dif­fu­ser allè­gre­ment sur les réseaux sociaux pour leur don­ner de la visi­bi­li­té, notam­ment en taguant les comptes de @JJBourdin_RMC et @edwyplenel . Avec un peu de chance, et si nous sommes assez nom­breux à jouer le jeu, cer­taines ques­tion trou­ve­ront leur chemin… 

    Sur la Syrie

    “Mon­sieur Macron, vous avez indi­qué jeu­di que vous déte­niez les preuves attes­tant que l’armée syrienne avait bien pro­cé­dé à une frappe chi­mique sur la Ghou­ta. Comme cela s’est pas­sé dans une zone assié­gée tenue par des sala­fistes, pour­riez-vous nous indi­quer de quel type de preuves il s’agit, et com­ment vous les avez obte­nues si rapi­de­ment, avant même l’enquête de l’OIAC?”

    “Pour­riez-vous par exemple nous indi­quer com­bien de frappes chi­miques il y a eu, quel était le pro­duit employé (chlore, sarin, autre neu­ro­toxique ?), d’où sont par­ties les sub­stances et qui ou quoi visaient-elles ?

    “Vous avez pro­cé­dé à ces frappes sans l’accord du Conseil de Sécu­ri­té des Nations Unies dont nous sommes membres per­ma­nents. Com­ment jus­ti­fiez-vous cette vio­la­tion fla­grante de la Charte des Nations Unies ?” et relan­cer avec : “Votre déci­sion signi­fie-t-elle que n’importe quel pays peut bom­bar­der n’importe quel autre pays qui tue des civils ? (ce qui ne manque pas)”

    “En quoi est-ce plus grave de tuer 40 civils inno­cents avec du chlore que 400 civils inno­cents avec des bombes clas­siques ? Pour­quoi ne sommes-nous pas inter­ve­nus plus tôt ?”

    “Après avoir bom­bar­dé l’Irak et la Libye, l’Occident vient de frap­per la Syrie en vio­la­tion du Droit Inter­na­tio­nal. Com­ment comp­tez-vous conti­nuer à expli­quer à l’Iran qu’il ne doit pas se doter de l’arme nucléaire, ni de mis­siles balistiques ?”

    “Vous avez indi­qué dans un com­mu­ni­qué que la France avait visé les “capa­ci­tés du régime syrien per­met­tant la pro­duc­tion et l’emploi d’armes chi­miques”. Le gou­ver­ne­ment syrien étant désor­mais membre de l’OAIC, pour­quoi ne pas avoir res­pec­té la Conven­tion en deman­dant une ins­pec­tion d’urgence par mise en demeure, pour prou­ver la réa­li­té de ces dires, et alors éven­tuel­le­ment sanc­tion­ner le gou­ver­ne­ment syrien ?”

    “Vous avez dit vous situer dans la “filia­tion fran­çaise gaul­lo-mit­ter­ran­dienne” ou “chi­ra­quienne”. Pen­sez-vous que de telles frappes s’inscrivent dans ce cadre ?”

    “Fran­çois Hol­lande a avoué avoir vio­lé l’embargo euro­péen sur les armes en 2012. Pen­sez-vous que c’est une bonne idée de livrer des armes durant une guerre civile ?”

    “Au vu des évé­ne­ments dra­ma­tiques que le pays a connus, accep­te­riez-vous qu’une com­mis­sion d’enquête par­le­men­taire fasse la lumière sur l’action des gou­ver­ne­ments pré­cé­dents en Syrie ? Qui avons-nous sou­te­nu, à qui avons-nous envoyé des armes, se sont-elles retrou­vées entre les mains de dji­ha­distes, et que sont-elles devenues ?”

    “Hil­la­ry Clin­ton a indi­qué dans un mail révé­lé par Wiki­leaks que “les gou­ver­ne­ments du Qatar et de l’Arabie Saou­dite, four­nissent un sou­tien clan­des­tin finan­cier et logis­tique à Daech et à d’autres groupes sun­nites radi­caux dans la région”, fait confir­mé par de nom­breux spé­cia­listes, comme Marc Tré­vi­dic. Pour­quoi y a‑t-il des sanc­tions contre des dizaines de per­son­na­li­tés russes, mais aucune contre des per­son­na­li­tés saou­diennes ou qata­ries de pre­mier plan ?”

    “Est-ce bien le rôle de la France, ancienne puis­sance colo­niale, de déci­der qui doit diri­ger la Syrie – ce qui ne semble pas venir à l’idée de la Chine, de l’Inde ou du Bré­sil ? N’est-ce pas une forme de relent impérialiste ?”

    “Que pen­sez-vous des Décla­ra­tions de Robert Baer, ancien agent de la CIA spé­cia­liste de la Syrie, qui indi­quait en 2011 qu’”on va déclen­cher une guerre civile qui fera pas­ser la guerre­ libyenne pour de la rigo­lade…” et en 2014 “Il n’y a pas de rebelles “modé­rés” en Syrie ! Si vous don­nez des armes à l’Armée Libre Syrienne, elle va les vendre à Daech””

    “La France recon­nait-elle tou­jours comme repré­sen­tante du peuple syrien la Coa­li­tion natio­nale des forces de l’opposition et de la révo­lu­tion, mal­gré les nom­breuses cri­tiques quant à sa proxi­mi­té avec les Frères Musulmans” ?

    “Le 18 novembre 2015, Ber­nard Squar­ci­ni, qui était le direc­teur du ren­sei­gne­ment inté­rieur de 2008 à 2012, a indi­qué que le gou­ver­ne­ment avait refu­sé pour des rai­sons idéo­lo­giques de négo­cier avec les ser­vices syriens qui pro­po­saient la liste des Fran­çais com­bat­tants en Syrie. Au vu des atten­tats qui meur­trissent le pays, main­te­nez-vous cette posi­tion ? Refu­sons-nous toute coopé­ra­tion anti­ter­ro­riste avec la Syrie ?”

    Sur les Droits de l’Homme

    “Vous avez twee­té “Le res­pect de l’autre, la paix, le droit de croire ou de ne pas croire ne sont pas seule­ment des valeurs occi­den­tales. Ce sont des valeurs pour l’humanité entière.” Pen­sez-vous que 1/ au vu de son his­toire, que l’Occident est bien pla­cé pour don­ner des leçons 2/ que le reste du Monde nous attend pour dési­rer la paix ou le res­pect de l’autre ? En somme, ce genre de paroles ne sonnent-elles pas un peu comme évangélisatrices ?”

    “Avez-vous dis­cu­té de ce tweet lors de vos ren­contres avec les diri­geants des régimes saou­diens, chi­nois ou égyptiens ?”

    “On a l’impression que votre Diplo­ma­tie conti­nue la pra­tique du Deux Poids Deux Mesures des pré­cé­dents gou­ver­ne­ments. Ferme avec la Rus­sie ou la Syrie, molle avec l’Arabie, Israël ou l’Égypte. Pour­quoi conti­nuer à ne pas réagir face aux mas­sacres au Yémen et en Pales­tine, ce qui ali­mente une haine de l’Occident dans le monde arabe qui est très dangereuse ?”

    “La Ministre de la Défense a indi­qué que les armes fran­çaises ven­dues à l’Arabie saou­dite “n’étaient pas cen­sées être uti­li­sées” au Yémen. Allez-vous faire figu­rer à l’avenir une clause “Ne pas uti­li­ser” sur les armes que nous ven­drons à de tels pays ? Ou allons-nous ces­ser de vendre des armes à des pays qui détestent notre civilisation ?”

    Sur l’affaire Skripal

    “Vous avez expul­sé des Diplo­mates russes quelques jours après l’empoisonnement des Skri­pal à Londres. Comme pour la Syrie, nous n’avons pas de preuves publiques conclu­sives démon­trant la culpa­bi­li­té de la Rus­sie. Sur quelles bases avez-vous agi ? Savez-vous par exemple pré­ci­sé­ment à quel moment, com­ment et par qui ils ont été empoisonnés ?”

    “La France pos­sède-t-elle des échan­tillons du A‑234 uti­li­sé contre les Skri­pal ou d’autres pro­duits de type Novit­chok, par exemple à des fins de recherche pour trou­ver des anti­dotes ? Avez-vous deman­dé au Royaume-Uni s’il en possédait ?”

    “Com­ment expli­quez-vous que, empoi­son­nées par ce ter­rible poi­son mili­taire sur­puis­sant, dont on semble ne pas connaitre d’antidote, les deux vic­times aient sur­vé­cu, et que You­lia Skri­pal soit déjà sor­tie de l’hôpital ?”

    https://​www​.les​-crises​.fr/​o​n​-​a​-​b​e​s​o​i​n​-​d​e​-​v​o​u​s​-​q​u​e​s​t​i​o​n​s​-​p​o​u​r​-​u​n​-​m​a​c​r​on/

    Source : Oli­vier Berruyer

    Réponse
  3. Berbère

    Nata­lie Port­man n’i­ra pas rece­voir un prix en Israël pour ne pas « sou­te­nir Netanyahu »

    L’ac­trice Nata­lie Port­man a jus­ti­fié sa déci­sion de ne pas se rendre en Israël pour rece­voir un prix en disant qu’elle ne vou­lait pas être asso­ciée au Pre­mier ministre Ben­ja­min Neta­nya­hu, qui devait par­ler lors de la cérémonie.

    La Fon­da­tion du prix Gene­sis avait annon­cé ven­dre­di l’an­nu­la­tion de la céré­mo­nie, citant le repré­sen­tant de l’ac­trice amé­ri­ca­no-israé­lienne selon lequel elle ne ferait pas le voyage en rai­son d’é­vé­ne­ments récents « extrê­me­ment pénibles » pour elle liés à Israël, qui l’empêchaient de « prendre part la conscience libre » à cet évè­ne­ment le 28 juin.

    Ce prix, doté cette année de deux mil­lions de dol­lars (1,6 M EUR) et par­fois appe­lé le « prix Nobel juif », récom­pense le tra­vail et le dévoue­ment d’une per­son­na­li­té envers la com­mu­nau­té et les valeurs juives.

    La déci­sion de l’ac­trice de 36 ans, née à Jéru­sa­lem et qui reven­dique fiè­re­ment sa double natio­na­li­té et ses racines juives, a été lar­ge­ment inter­pré­tée comme liée à la façon dont Israël répond depuis le 30 mars à un mou­ve­ment de pro­tes­ta­tion mas­sif dans la bande de Gaza, au cours duquel 38 Pales­ti­niens ont été tués et des cen­taines bles­sés par des tirs israéliens.

    Les orga­ni­sa­tions de défense des droits de l’Homme dénoncent un usage exces­sif de la force de la part d’Israël.

    Le retrait de Nata­lie Port­man a pro­vo­qué des remous en Israël, la ministre de la Culture Miri Regev l’ac­cu­sant d’a­voir adop­té l’i­déo­lo­gie des par­ti­sans du mou­ve­ment Boy­cott, Dés­in­ves­tis­se­ment, Sanc­tions (BDS), qui prône l’i­so­le­ment éco­no­mique d’Is­raël dans le but notam­ment de mettre fin à l’oc­cu­pa­tion des Ter­ri­toires palestiniens.

    Je peux cri­ti­quer la direc­tion israé­lienne sans pour autant vou­loir boy­cot­ter l’en­semble du pays

    Dans un mes­sage publié same­di sur son compte Ins­ta­gram, l’ac­trice assure que sa déci­sion a été « déformée ».

    « J’ai choi­si de ne pas par­ti­ci­per parce que je ne vou­lais pas appa­raître comme sou­te­nant Ben­ja­min Neta­nya­hu, qui devait faire un dis­cours à la céré­mo­nie », écrit-elle.

    « De la même façon, je ne fais pas par­tie du mou­ve­ment BDS et ne le cau­tionne pas », ajoute Nata­lie Port­man, Oscar de la meilleur actrice en 2010. « Comme beau­coup d’Is­raé­liens et de juifs dans le monde, je peux cri­ti­quer la direc­tion israé­lienne sans pour autant vou­loir boy­cot­ter l’en­semble du pays ».

    « Israël a été créé il y a exac­te­ment 70 ans pour ser­vir de refuge aux sur­vi­vants de l’Ho­lo­causte », dit-elle aus­si. « Mais les mau­vais trai­te­ments de ceux qui souffrent des atro­ci­tés d’au­jourd’­hui n’est sim­ple­ment pas en accord avec mes valeurs juives. Parce qu’Is­raël m’est cher, je dois m’op­po­ser à la vio­lence, à la cor­rup­tion, aux inéga­li­tés et à l’a­bus de pouvoir ».

    https://​www​.rtbf​.be/​i​n​f​o​/​m​e​d​i​a​s​/​d​e​t​a​i​l​_​n​a​t​a​l​i​e​-​p​o​r​t​m​a​n​-​n​-​i​r​a​-​p​a​s​-​r​e​c​e​v​o​i​r​-​u​n​-​p​r​i​x​-​e​n​-​i​s​r​a​e​l​-​p​o​u​r​-​n​e​-​p​a​s​-​s​o​u​t​e​n​i​r​-​n​e​t​a​n​y​a​h​u​?​i​d​=​9​8​9​8​372

    Réponse
  4. Berbère

    « La Machine à explo­rer le temps »
    est un roman de science-fic­tion, écrit en 1895 par H. G. Wells 

    Le voya­geur du temps com­mence son récit en décri­vant le monde de l’an 802 701. La Terre est habi­tée par les Éloïs, des­cen­dants des hommes. Andro­gynes, sim­plets et doux, ils passent leur temps à jouer tels des enfants et à man­ger des fruits dans le grand jar­din qu’est deve­nue la Terre. À la sur­face de celle-ci, ne sub­siste plus aucune mau­vaise herbe, ni aucune autre espèce ani­male. Le monde semble être deve­nu un paradis. 

    Seule­ment l’explorateur du temps ne tarde pas à se rendre compte que cette appa­rente har­mo­nie cache un ter­rible secret. Des puits menant à des sys­tèmes d’habitations sou­ter­raines sont répar­tis un peu par­tout, et un bruit de machine s’en échappe. C’est sous terre que vit une autre espèce des­cen­dante aus­si des hommes, les Mor­locks, sortes de singes blancs aux yeux rouges ne sup­por­tant plus la lumière à force de vivre dans l’obscurité. La nuit, ils vont et viennent à la sur­face en remon­tant par les puits, pour kid­nap­per des Éloïs dont ils se nour­rissent, deve­nus ain­si leur bétail à leur insu. 

    L’explorateur, dont la machine à voya­ger dans le temps a dis­pa­ru, va devoir des­cendre sous terre affron­ter les Mor­locks, s’il veut pou­voir retour­ner chez lui. Entre-temps, il va se lier avec une Éloïe, Weena.

    https://fr.wikipedia.org/wiki/La_Machine_%C3%A0_explorer_le_temps

    Réponse

Laisser un commentaire

Derniers articles

Voyage constituant au Québec, début juin 2024

Voyage constituant au Québec, début juin 2024

Chers amis, Je vais enfin rencontrer les copains québécois constituants 🤗 On va évidemment réfléchir ensemble à une constitution d'origine citoyenne pour le Québec libre 🙂 Je pars pour Montréal ce 1er juin et mon périple durera une quinzaine de jours....