Faute d’une constitution digne de ce nom pour contrôler et punir les représentants, les « grands élus » sont des voleurs et des lâches

7/02/2018 | 6 commentaires

Les « élus » qui nous tra­hissent, nous étranglent et nous volent chaque jour davan­tage, ceux qui n’hé­sitent pas à nous ser­rer la cein­ture avec une scan­da­leuse et non néces­saire aus­té­ri­té, se servent eux-mêmes à mil­lions dans les caisses publiques, sans tam­bour ni trompette.

Hausse de 40 % des indem­ni­tés des grands élus, une nuit de fête, sans joute ver­bale, en tapinois :
http://​www​.laga​zet​te​des​com​munes​.com/​5​4​8​1​3​3​/​h​a​u​s​s​e​-​d​e​-​4​0​-​d​e​s​-​i​n​d​e​m​n​i​t​e​s​-​d​e​s​-​g​r​a​n​d​s​-​e​l​u​s​-​l​e​-​c​o​u​p​-​d​e​-​g​u​e​u​l​e​-​d​u​n​-​p​e​t​i​t​-​m​a​i​re/

Ma sug­ges­tion du jour pour un article pour une consti­tu­tion d’o­ri­gine citoyenne : 

Toute norme (loi, règle­ment, trai­té ou autre règle géné­rale) adop­tée pen­dant les vacances sco­laires ou un soir de fête est NULLE tant qu’elle n’a pas été vali­dée par un référendum. 

Je vous pro­pose de faire un mini-ate­lier consti­tuant, là, tout de suite, pen­dant quelques ins­tants, pour trou­ver une meilleure for­mu­la­tion. C’est facile, pre­nez une feuille et un crayon, et entraî­nez-vous réel­le­ment à inns­ti­tuer vous-même votre souveraineté.

Je vous sug­gère aus­si, en com­plé­ment de soins indi­vi­duels (comme vic­time de viol aggra­vé – quo­ti­dien, en bande et en réci­dive), de lire tous les livres de Phi­lippe Pas­cot : ça va ache­ver de vous réveiller.


https://​www​.max​mi​lo​.com/​p​r​o​d​u​i​t​/​p​i​l​l​e​u​r​s​-​d​e​t​at/

Étienne.

#pas­de­dé­mo­cra­tie­sans­ci­toyens­cons­ti­tuants

#pas­de­ci­toyens­cons­ti­tuants­san­sa­te­liers­cons­ti­tuants

Fil Face­book cor­res­pon­dant à ce billet :
https://​www​.face​book​.com/​e​t​i​e​n​n​e​.​c​h​o​u​a​r​d​/​p​o​s​t​s​/​1​0​1​5​6​0​0​9​7​2​3​2​1​2​317

Catégorie(s) de l'article :

6 Commentaires

  1. LIEUREY THIERRY

    Phi­lippe Pas­cot est sans doute une base sérieuse de dis­cus­sion et d’ap­pui . Mais il fait peur aux hautes sphéres au point qu’il man­que­ra de cré­dit .… si nous pen­sons chan­ger les choses , il faut aus­si com­men­cer par les hauts fonc­tion­naires qui de toute façon bri­de­ront tout et frei­ne­ront des 4 fers . Sans fro­cé­ment étre tous francs-maçons , ils sont cor­po­ra­tistes dans l’ame et accro­chés à ce que la situa­tion ne change pas trop ; On les com­prend .…mal­heu­reu­se­ment . ( je ne parle pas du fonc­tion­naire de base )

    Réponse
  2. majax

    Comme il y a tout le temps des vacances sco­laires et que de toutes façons c’est tous les soirs la fête car il faut bien boire pour oublier je pro­pose la rec­ti­fi­ca­tion suivante : 

    « Toute norme (loi, règle­ment, trai­té ou autre règle géné­rale) adop­tée est NULLE tant qu’elle n’a pas été vali­dée par un référendum. »

    🙂

    Réponse
  3. etienne

    L’ar­ro­gance des voleurs de pou­voir, qui savent qu’ils n’ont rien à craindre de la fake consti­tu­tion (qu’eux et leurs potes ont écrite pour eux-mêmes), et qui n’ont aucun compte à rendre, en fait.

    Argent public : « Le peuple n’a pas à savoir comment les députés dépensent l’argent public » Jacques Myard (Député LR)

    Pas de démo­cra­tie sans citoyens constituants.
    Pas de citoyens sans ate­liers constituants.

    Au fait, où en sont les vôtres, bande de virus ? 😉

    Étienne.

    PS : lisez (et faites lire autour de vous) « Pilleurs d’É­tat », de Phi­lippe Pas­cot, ça décape, ça énerve, ça mobilise…
    https://​www​.max​mi​lo​.com/​p​r​o​d​u​i​t​/​p​i​l​l​e​u​r​s​-​d​e​t​at/

    Fil Face­book cor­res­pon­dant à ce commentaire :
    https://​www​.face​book​.com/​e​t​i​e​n​n​e​.​c​h​o​u​a​r​d​/​p​o​s​t​s​/​1​0​1​5​5​9​9​0​8​9​6​3​6​7​317

    Réponse
  4. etienne

    La plu­part des par­le­men­taires sont à la fois des voleurs de pou­voir et des enne­mis du peuple. Les preuves abondent, quo­ti­diennes et révol­tantes. En voi­ci une de plus, au Sénat cette fois :

    Philippe Bas (rapporteur de la commission des lois du Sénat), en décembre 2017, pour justifier son avis négatif contre l’idée des amendements citoyens : 

    « Nos concitoyens n’ont pas le droit d’amendement, c’est le principe représentatif. Nous, parlementaires nous représentons la nation et nous avons le monopole de l’initiative législative. »

    Au moins, c’est clair.

    ILS NE SONT GRANDS QUE PARCE QUE NOUS SOMMES À GENOUX.

    ILS NE SONT HORS CONTRÔLE QUE PARCE QUE NOUS DÉMISSIONNONS DU PROCESSUS CONSTITUANT.

    Selon moi, les humains subi­ront le fouet du sys­tème de domi­na­tion par­le­men­taire tant qu’ils n’au­ront pas appris à écrire eux-mêmes la Consti­tu­tion, seule capable, au plus haut niveau du droit, de garan­tir dura­ble­ment le droit des peuples à dis­po­ser d’eux-mêmes

    • Pas de démo­cra­tie sans citoyens constituants.

    • Pas de citoyens consti­tuants sans ate­liers consti­tuants, outils déci­sifs d’é­du­ca­tion populaire.

    Et vous, où en sont vos mini-ate­liers consti­tuants quo­ti­diens, bande de virus ? 🙂

    Étienne.

    Lisez les livres de Phi­lippe Pas­cot, ça va vous réveiller pour de bon.

    Fil Face­book cor­res­pon­dant à ce commentaire :
    https://​www​.face​book​.com/​e​t​i​e​n​n​e​.​c​h​o​u​a​r​d​/​p​o​s​t​s​/​1​0​1​5​5​9​9​6​7​8​5​8​5​7​317

    Réponse
  5. etienne

    Le gou­ver­ne­ment ment et « la majo­ri­té » lui est hon­teu­se­ment pros­ti­tuée : les mou­chards Lin­ky sont posés DE FORCE et donc illé­ga­le­ment pour le compte de big bro­ther et son big data tyrannique : 

    Réponse

Laisser un commentaire

Derniers articles

[Éducation populaire – Démocratie – TIRAGE AU SORT] Prochaine soutenance de thèse de notre cher Dimitri Courant, intitulée « Le nouvel esprit du tirage au sort. Principes démocratiques et représentation politique des mini-publics délibératifs »

[Éducation populaire – Démocratie – TIRAGE AU SORT] Prochaine soutenance de thèse de notre cher Dimitri Courant, intitulée « Le nouvel esprit du tirage au sort. Principes démocratiques et représentation politique des mini-publics délibératifs »

Voilà un événement qui va certainement être passionnant et surtout important : la soutenance de thèse de notre cher Dimitri Courant, intitulée "Le nouvel esprit du tirage au sort. Principes démocratiques et représentation politique des mini-publics délibératifs"...