POURQUOI RÉÉCRIRE LA CONSTITUTION ? (1÷4) : « Les constitutions du monde, pour l’instant, nous tiennent À L’ÉCART »

11/06/2017 | 13 commentaires

Voi­ci la pre­mière des traces de mon récent voyage à Tou­louse :

Mer­ci à la jeune et tonique équipe tou­lou­saine d’Inform’Action 🙂
Ce mon­tage a du sens, c’est bien. 

——-

Nous devrions tous nous ins­pi­rer, quar­tier par quar­tier, vil­lage par vil­lage, de leur pra­tique épa­tante des EXPOSITIONS DE RUE, qu’ils inti­tulent « Le saviez-vous ? », variante bien pen­sée des dazi­baos :

Voi­ci les 100 PLANCHES dis­po­nibles sur leur site ; beau­coup sont cap­ti­vantes, bien conçues et bien réa­li­sées, et c’est magique : affi­chées sim­ple­ment dans la rue, elles incitent des incon­nus à se par­ler dans l’es­pace public, à échan­ger des points de vue poli­tiques tran­quille­ment avec des gens qui peut-être votent très différemment :
http://asso.informaction.info/blog/expositions‑3

. Et leur page qui donne plus de détail : http://asso.informaction.info/blog/nos-activites‑5/post/notre-exposition‑7

Il me semble avoir com­pris que ces joyeux mili­tants pro­posent leur AIDE (lot de planches toutes prêtes, conseils…) à tous ceux qui vou­draient faire comme eux dans leur vil­lage. Je trouve ça très chouette et j’ai­me­rais essayer vers chez moi 🙂

La suite du mon­tage vidéo des jeunes Tou­lou­sains devrait paraître bien­tôt. Encore mer­ci à eux, et à tous les virus démo­cra­tiques sur terre 🙂

Étienne.

Fil Face­book cor­res­pon­dant à ce billet :
https://m.facebook.com/story.php?story_fbid=10155326032637317&id=600922316

Catégorie(s) de l'article :

13 Commentaires

  1. majax

    LA CRISTALLERIE BACCARAT PASSE SOUS PAVILLON CHINOIS

    « Vous voyez bien que la construc­tion euro­péenne ne sert stric­te­ment à rien contrai­re­ment aux pro­messes des poli­ti­ciens cor­rom­pus qui ont pous­sé le peuple à y adhé­rer et y croire sous pré­texte que cette union allait nous rendre plus forts éco­no­mi­que­ment. Toute l’industrie a été délo­ca­li­sée, les savoir-faire locaux ont été ven­dus aux Chi­nois ou aux Qata­ris, sans oublier les aéro­ports, des vignobles… » Source : LLP

    Avec la ces­sion de l’en­tre­prise à un fonds chi­nois s’a­chève la vente à la découpe du groupe Tait­tin­ger, que Star­wood avait repris en 2005. 

    La célèbre cris­tal­le­rie de luxe Bac­ca­rat, en Meurthe-et-Moselle, fleu­ron fran­çais des arts de la table fon­dé en 1764, a annon­cé son rachat par le fonds chi­nois For­tune Foun­tain Capi­tal. Ce fonds d’in­ves­tis­se­ment a signé « une pro­messe irré­vo­cable d’a­chat » avec les fonds amé­ri­cains Star­wood et L Cat­ter­ton pour acqué­rir leur par­ti­ci­pa­tion d’en­vi­ron 88,8% dans Baccarat.

    L’o­pé­ra­tion a été conclue à un prix de 222,70 euros par action, alors que le cours de l’ac­tion Bac­ca­rat s’af­fi­chait à 259,9 euros à la clô­ture, jeu­di soir, de la Bourse.

    Dans la fou­lée, les inves­tis­seurs chi­nois vont lan­cer une OPA sur le reste du capi­tal de l’en­tre­prise, au même prix. Mal­gré ce chan­ge­ment de natio­na­li­té, l’a­che­teur affirme ne pas pas avoir l’in­ten­tion de reti­rer le groupe de la Bourse de Paris. Autre signe d »une volon­té de conti­nui­té, l’ac­tuelle direc­trice géné­rale de Bac­ca­rat, Danie­la Ric­car­di, est main­te­nue à son poste.

    « For­tune Foun­tain Capi­tal s’est enga­gé à inves­tir de manière signi­fi­ca­tive dans le coeur de métier de Bac­ca­rat et à sou­te­nir la socié­té dans sa pro­chaine phase de crois­sance et de créa­tion de valeur à tra­vers une expan­sion sur les mar­chés voi­sins du luxe », explique Baccarat.

    L’en­tre­prise a déga­gé l’an pas­sé un béné­fice de 2 mil­lions d’eu­ros pour un chiffre d’af­faires de 148 mil­lions d’eu­ros. Récem­ment, l’an­cien pro­prié­taire Star­wood avait pro­mis de ren­for­cer l’ef­fec­tif de 500 sala­riés en embau­chant 40 per­sonnes supplémentaires. 

    Source : lepa​ri​sien​.fr

    http://www.leparisien.fr/economie/la-cristallerie-baccarat-passe-sous-pavillon-cchinois-02–06-2017–7009122.php

    Réponse
    • Aquablue03

      Bon­jour ,
      L’É­tat des finances de la France ne per­met d’é­changes des savoirs-faire donc tout est ven­du en somme comme dans une salle des ventes aux bons vou­loir payant de ces hypo­thèques sans retour ! C’est un crève-coeur pour moi , non pas pour le carac­tère luxueux en lui même , bien que son éclat est son reflet ,
      mais aus­si pour ce savoir qui se barre , heu­reu­se­ment je pense dans des mains capables de minu­tie , ce qui n’est pas le cas de l’A­mé­rique ! Ce luxe sera acquis à bas prix pour une revente maxi­male d’in­té­rêts ! Il n’y a pas que Bac­ca­rat .… je vais mar­cher en regar­dant mes pieds .… bonne journée !

      Réponse
  2. BA

    La comé­die est finie.

    Elec­tions légis­la­tives : record his­to­rique battu.

    Selon les esti­ma­tions de Kan­tar Sofres-one­point, le taux d’abs­ten­tion se situe­ra autour de 51 % des élec­teurs ce dimanche. Un record dans l’his­toire de la Ve République. 

    http://www.lefigaro.fr/elections/legislatives/2017/06/11/38001–20170611ARTFIG00123-legislatives-vers-une-abstention-record.php

    La Ve Répu­blique ne meurt pas d’une inva­sion étran­gère, ni d’un coup d’E­tat militaire.

    La Ve Répu­blique meurt de l’in­dif­fé­rence qui gagne de plus en plus de citoyens.

    L’in­dif­fé­rence triomphe.

    Les classes popu­laires et les classes moyennes se dés­in­té­ressent de la poli­tique et de la vie publique.

    Ils s’oc­cupent de leur vie pri­vée, de leur vie fami­liale, et aus­si de leur chô­mage, de leur recherche d’emploi, de leurs galères pro­fes­sion­nelles, de la baisse de leur pou­voir d’a­chat, de l’ap­pau­vris­se­ment qui les frappe, etc.

    Der­nière chose qui explique l’abstention :

    Pour­quoi aller voter pour des dépu­tés fran­çais qui n’ont plus aucun pouvoir ?

    Aujourd’­hui, la poli­tique de la France se décide à Bruxelles, à Franc­fort, à Ber­lin : c’est là-bas que se trouve la réa­li­té du pouvoir.

    Alors pour­quoi aller voter pour ces comé­diens fran­çais qui jouent la comé­die du pouvoir ?

    Lors de ces élec­tions légis­la­tives, pour­quoi aller voter pour des spec­ta­teurs impuis­sants, qui font sem­blant d’exer­cer le pou­voir législatif ?

    Pour­quoi par­ti­ci­per à cette mas­ca­rade, à cette comédie ?

    È fini­ta la commedia.

    Réponse
  3. majax

    Quand un direc­teur de la banque Roth­schild, Fran­çois Hen­rot, nous par­lait de Macron avant son « élection » :

    On y entend de sa bouche qu’a­voir une intel­li­gence extra­or­di­naire c’est avoir le don de duplicité.
    Rien de nou­veau sous le soleil, mais à chaque jour son félon.

    Réponse
  4. etienne

    [Ça va être très dur pour les salariés.]
    [N’a­vaient qu’à pas voter Macron. C’est une forme de sélec­tion naturelle.]

    Réforme du code du travail : la consultation est pipée

    par Manuel Jar­di­naud (Media­part) :

    « Entre l’é­lec­tion d’Em­ma­nuel Macron et le second tour des légis­la­tives, il se sera pas­sé un peu plus d’un mois. Une période que le gou­ver­ne­ment a mise à pro­fit pour consul­ter les par­te­naires sociaux sur sa réforme du code du tra­vail. Bilan : les élec­teurs vont voter sans rien savoir, ou presque, du véri­table pro­jet d’or­don­nances. » […]

    Lire la suite :
    https://​www​.media​part​.fr/​j​o​u​r​n​a​l​/​f​r​a​n​c​e​/​1​6​0​6​1​7​/​r​e​f​o​r​m​e​-​d​u​-​c​o​d​e​-​d​u​-​t​r​a​v​a​i​l​-​l​a​-​c​o​n​s​u​l​t​a​t​i​o​n​-​e​s​t​-​p​i​pee

    Réponse
  5. majax

    La deuxième par­tie est en ligne Étienne.

    Réponse
  6. etienne

    Jacqueline de Romilly – La démocratie athénienne vs nos régimes électifs

    Réponse
  7. etienne

    Je n’a­vais pas vu pas­ser cette vidéo publiée par Raquel Garrido :

    Reportage sur les ateliers constituants en Corse.. insoumise !

    C’est chouette, ça germe vrai­ment bien chez les mili­tants de FI 🙂
    C’est comme chez les Coli­bris, où l’i­dée des ate­liers consti­tuants germe aus­si (depuis un peu plus longtemps).
    Ça donne du cou­rage pour continuer.
    Mer­ci à tous 🙂

    Réponse
  8. etienne

    L’idée des ateliers constituants en 2 minutes 🙂


    Celle-là aus­si, je l’a­vais ratée…

    Réponse
  9. etienne

    L’idée des ateliers constituants, idée permettant de se libérer à la fois des grands marchands et des différents tyrans, en 1 minute 20 🙂 

    Réponse
  10. etienne

    Quand l’AFP étouffe des informations gênantes pour le nouveau pouvoir

    COMMUNIQUÉ DU SNJ-CGT DE L’AFP

    L’affaire Richard Fer­rand, sor­tie par Le Canard Enchaî­né dans son édi­tion du 24 mai, aurait pu être révé­lée par l’AFP. Des jour­na­listes de l’Agence étaient en effet en pos­ses­sion des infor­ma­tions, mais la rédac­tion en chef France n’a pas jugé le sujet digne d’intérêt.

    Qu’un pos­sible scoop sur une affaire poli­ti­co-finan­cière impli­quant le numé­ro deux du nou­veau par­ti au pou­voir ne soit pas jugé inté­res­sant, voi­là qui est trou­blant. Sur­tout après les affaires Fillon et Le Roux qui ont émaillé la cam­pagne pré­si­den­tielle, et alors que le nou­veau pré­sident Emma­nuel Macron affirme vou­loir mora­li­ser la vie politique.

    Géné­ra­le­ment, un média met les bou­chées doubles pour enquê­ter sur ce type d’informations quand elles se pré­sentent. Pas à l’AFP, où les cour­riels de jour­na­listes adres­sés à la rédac­tion-en-chef France soit sont res­tés sans réponse, soit ont reçu une réponse peu encourageante.

    Faute d’avoir pu don­ner l’affaire Fer­rand en pre­mier, ces mêmes jour­na­listes de l’AFP ont eu la pos­si­bi­li­té de sor­tir un nou­veau scoop deux jours après l’article du Canard : le témoi­gnage exclu­sif de l’avocat qui était au coeur de la vente de l’immeuble liti­gieux des Mutuelles de Bre­tagne en 2010-11. Mais avant même qu’une dépêche ait été écrite, la rédac­tion en chef France a refu­sé le sujet. C’était pour­tant la pre­mière fois qu’une source impli­quée dans le dos­sier confir­mait les infor­ma­tions du Canard et poin­tait la pos­si­bi­li­té d’une infrac­tion pénale de M. Ferrand.

    L’AFP se conten­te­ra, quelques jours plus tard, de men­tion­ner d’une phrase le témoi­gnage de l’avocat inter­viewé par Le Pari­sien. Ce même témoi­gnage qui condui­ra à l’ouverture d’une enquête par le par­quet de Brest….

    INTÉRÊT « TROP LIMITÉ »

    Ce n’est pas tout : avant l’affaire Fer­rand, le 17 mai, juste après la nomi­na­tion du nou­veau gou­ver­ne­ment, une dépêche annonce que Fran­çois Bay­rou, nou­veau garde des Sceaux, devra lui-même faire face à des juges, dès le 19 mai, après son ren­voi en cor­rec­tion­nelle pour dif­fa­ma­tion. Mais la dépêche n’a pas été dif­fu­sée, la rédac­tion en chef France trou­vant son inté­rêt « trop limi­té ». Deux jours plus tard, l’info sera en bonne place dans les médias natio­naux. L’AFP déci­de­ra alors de la reprendre !

    Inter­ro­gée jeu­di par les syn­di­cats lors de la réunion men­suelle des délé­gués du per­son­nel, la direc­tion de l’information de l’AFP s’est mon­trée inca­pable de jus­ti­fier de manière argu­men­tée les choix de sa rédac­tion en chef.

    Tout cela fait beau­coup d’infos sen­sibles étouf­fées en quelques jours. Pour ceux qui ont tra­vaillé sur le dos­sier, il y a de quoi être écoeu­ré et décou­ra­gé. L’Agence France Presse, l’une des trois grandes agences d’informations mon­diales, dont le sta­tut rap­pelle l’indépendance, a‑t-elle peur de dif­fu­ser des infor­ma­tions sen­sibles quand celles-ci risquent de nuire au nou­veau pou­voir poli­tique élu ?

    Le SNJ-CGT appelle la direc­tion et la rédac­tion en chef de l’AFP à s’expliquer sur le trai­te­ment incom­pré­hen­sible de l’affaire Ferrand.

    Le SNJ-CGT rap­pelle que l’AFP est et doit res­ter indé­pen­dante, que ses jour­na­listes doivent pou­voir enquê­ter libre­ment et publier toute infor­ma­tion même si elle est gênante pour tout type de pou­voir, en par­ti­cu­lier le pou­voir politique.

    Le SNJ-CGT, Paris le 20 juin 2017

    https://​snjcgt​.fr/​2​0​1​7​/​0​6​/​2​2​/​q​u​a​n​d​-​l​a​f​p​-​e​t​o​u​f​f​e​-​d​e​s​-​i​n​f​o​r​m​a​t​i​o​n​s​-​g​e​n​a​n​t​e​s​-​p​o​u​r​-​l​e​-​n​o​u​v​e​a​u​-​p​o​u​v​o​ir/

    Mon com­men­taire :

    L’AFP est une entre­prise PRIVÉE DONC ACHETÉE ET CONTRÔLÉE PAR LES RICHES, comme les ins­ti­tuts de son­dages, les jour­naux et tous les médias importants.

    Une consti­tu­tion digne de ce nom pro­té­ge­rait ces ser­vices publics par nature et cri­mi­na­li­se­rait leur privatisation.

    #plou­to­cra­tie
    #faux­suf­fra­geu­ni­ver­sel
    #fabri­que­du­con­sen­te­ment
    #pas­de­dé­mo­cra­tie­sans­ci­toyens­cons­ti­tuants

    Réponse
  11. sdm94

    Pour un monde sans état allez visi­ter la misarchie :
    J’ai décou­vert la misar­chie avec la der­nière émis­sion de Tad­déi : https://​you​tu​.be/​v​V​A​Z​C​z​r​l​qc4 C’est une uto­pie créée par un pro­fes­seur de droit, Emma­nuel Dockès, qui s’imagine per­du dans un pays incon­nu, l’Arcanie, suite à un acci­dent d’avion. Là, il découvre un pays qui abhorre toute domi­na­tion quelle qu’elle soit (misar­chie : la détes­ta­tion du pou­voir). http://​edi​tions​du​de​tour​.com/

    En consé­quence il n’y a pas d’Etat et tout est géré démo­cra­ti­que­ment au sein d’associations où l’on est libre de s’associer ou d’en par­tir et de dis­tricts qui gèrent les biens com­muns d’un ter­ri­toire. Toute une série de règles per­mettent de limi­ter les pou­voirs tout en sti­mu­lant la créa­ti­vi­té et la liber­té de chacun.

    Par exemple les asso­cia­tions de tra­vailleurs sont des coopé­ra­tives auto­gé­rées mais les créa­teurs d’entreprises peuvent s’ils le sou­haitent avoir une voix pré­pon­dé­rante pen­dant 10 ans, puis ces droits se réduisent pro­gres­si­ve­ment lors des dix ans sui­vants pour être équi­valent à ceux des autres tra­vailleurs de la structure.

    Pour réduire l’accumulation de pou­voir, les dis­tricts qui gèrent les biens com­muns ne s’occupent que d’un seul sujet : un dis­trict pour l’urbanisme, un autre pour la police, un troi­sième pour l’énergie etc… cha­cun est géré démo­cra­ti­que­ment avec des élus et des assem­blées tirées au sort qui contrôlent les élus.

    Un dis­po­si­tif per­met de s’assurer d’une valeur fon­da­men­tale de l’Arcanie, à savoir la tolé­rance abso­lue par rap­port aux autres, c’est la rota­tion infan­tile : du sevrage à deux ans les parents sont inci­tés à faire gar­der leur enfant par d’autres familles pour des périodes infé­rieures à 5 jours, entre deux et 6 ans c’est au mini­mum une semaine par tri­mestre, à par­tir de 6 ans c’est au moins un mois par semestre, à 9 ans c’est deux mois par semestre et ce sont les enfants eux même qui orga­nisent leur rota­tions. L’objectif est que chaque indi­vi­du puisse connaitre le maxi­mum de milieux et de règles de vies dif­fé­rentes avant d’atteindre l’âge adulte.

    Ce livre facile à lire regorge de réflexions qui ouvrent d’autres pers­pec­tives. A lire absolument !

    pour plus d’info :
    http://​www​.auto​ges​tion​.asso​.fr/​?​p​=​6​740
    https://​blogs​.media​part​.fr/​t​h​o​m​a​s​-​c​o​u​t​r​o​t​/​b​l​o​g​/​1​6​0​4​1​7​/​l​a​-​m​i​s​a​r​c​h​i​e​-​u​n​e​-​u​t​o​p​i​e​-​c​r​e​d​i​b​l​e​-​e​t​-​j​u​b​i​l​a​t​o​ire
    https://​www​.fran​ce​cul​ture​.fr/​e​m​i​s​s​i​o​n​s​/​l​a​-​g​r​a​n​d​e​-​t​a​b​l​e​-​2​e​m​e​-​p​a​r​t​i​e​/​u​n​-​m​o​n​d​e​-​s​a​n​s​-​c​h​e​f​-​l​u​t​o​p​i​e​-​d​e​m​m​a​n​u​e​l​-​d​o​c​kes

    Réponse

Trackbacks/Pingbacks

  1. Rendez-vous à Toulouse avec Inform’Action, le 20 mai 2017 à 11h, pour des ateliers constituants | Blog du Plan C - […] : voyez une première vidéo là. […]
  2. Réécrire la Constitution française – le blog de Daniel Milan - […] https://www.chouard.org/blog/2017/06/11/pourquoi-reecrire-la-constitution-14-les-constitutions-du-monde-…–http://etienne.chouard.free.fr/forum/ […]
  3. Mes idées, mes écrits, mes combats – le blog de Daniel Milan - […] POURQUOI RÉÉCRIRE LA CONSTITUTION ? (1/4) : « Les constitutions du monde, pour l’instant, … […]

Laisser un commentaire

Derniers articles