6 Commentaires

  1. François

    Cher Etienne, bien qu’adhé­rent à l’U­PR je suis assez d’ac­cord avec vous. Mais je pense que l’U­PR est une pre­mière étape pour édu­quer les gens sur la vraie nature de l’UE, et leur faire prendre conscience de la trom­pe­rie géné­rale des médias et poli­tiques à ce sujet. Je pense que la foca­li­sa­tion sur l’ar­ticle 50 n’a pour but que de mettre en lumière les men­songes par omis­sion ; bien enten­du, un trai­té peut tou­jours être dénon­cé, mais si c’est très simple à faire et pré­vu alors ceux qui n’en parlent jamais sont des menteurs.

    Et je suis d’ac­cord pour dire qu’il faut se réap­pro­prier notre consti­tu­tion, mais pour cela, il faut d’a­bord reprendre notre sou­ve­rai­ne­té natio­nale. On n’é­cri­ra pas de consti­tu­tion européenne !

    Réponse
  2. Norton

    Si l’U­PR de Fran­çois Asse­li­neau ne divise que des intel­lec­tuels non encartés,…ce n’est pas bien grave…
    Ce qui les empêche d’adhé­rer?… Peut-être,pour certains,la qua­si cer­ti­tude de n’y figurer,au mieux,qu’en Poulidor…
    Et si ces intel­lec­tuels trouvent leurs idées meilleures que celles de l’UPR,justifiant ain­si de n’y pas adhérer,qui les retient de créer leur propre parti,sinon une aver­sion pro­fonde pour le camboui ?

    Pour NDA,une ana­lyse par­tielle mais plu­tôt bonne sui­vie d’une mau­vaise déci­sion n’a jamais fait un bon chef .
    Si vous aimez la clarté,adhérez à l’UPR…Si vous aimez l’ambiguïté,adhérez à DLR…Si vous aimez les deux à la fois,faites l’intellectuel…

    Les par­tis divisent ?…Qu’elle trouvaille !
    Seuls les par­tis uniques ne divisent pas…
    L’UPR se démarque effec­ti­ve­ment de la tota­li­té des autre par­tis par les conclu­sions radi­cales qu’elle tire de ses analyses.Elle induit une divi­sion tran­chée entre ceux qui veulent prio­ri­tai­re­ment sor­tir de l’UE et tous les autres.

    Dire qu’il n’y a pas plus de chances d’a­voir une majo­ri­té UPR qu’une majo­ri­té favo­rable à un chan­ge­ment de consti­tu­tion est faux…Aucun chan­geur de consti­tu­tion ne se pré­sente comme tel aux dif­fé­rentes élections…
    Il reste la pres­sion de la rue…
    Mais là où les meilleurs lea­ders poli­tiques ne par­viennent pas à s’en­tendre pour se rassembler,les intel­lec­tuels cha­grins par­viennent-il à s’en­tendre pour sou­le­ver les peuples ?
    En attendant,à l’UPR,on cherche des sous et des bras pour ampli­fier l’action…Les UE-sor­tants radi­caux et convain­cus sont tous les bienvenus…

    Réponse
  3. Norton

    @Francois,

    « Je pense que la foca­li­sa­tion sur l’article 50 n’a pour but que de mettre en lumière les men­songes par omis­sion ; bien enten­du, un trai­té peut tou­jours être dénon­cé, mais si c’est très simple à faire et pré­vu alors ceux qui n’en parlent jamais sont des menteurs. »

    Ce n’est pas une foca­li­sa­tion… C’est la seule option qui sub­siste quand on a fait le tour de toutes les autres.
    Quelle qu’elle soit,…et alors qu’un trans­fert ban­caire se fait en quelques mil­lièmes de seconde, la sor­tie des trai­tés ne nous épar­gne­ra pas la fuite de capi­taux,… alors autant s’é­par­gner les plaintes qui seront inévi­ta­ble­ment dépo­sées par les états-membres et par la com­mis­sion pour non res­pect des trai­tés… L’ar­ticle 50, ils l’ont tous ratifié…

    S’é­man­ci­per aura un prix… Mais nous récu­pè­re­rons la sou­ve­rai­ne­té moné­taire et pour­rons reca­pi­ta­li­ser les entre­prises les plus utiles…

    Et puis pour­quoi enve­ni­mer inuti­le­ment nos rela­tions avec nos voi­sins, alors que nous vou­lons pour­suivre avec eux des échanges fructueux ?

    Réponse
  4. toto

    Si l’U­PR pro­gresse trop, on met­tra en place d’autres mou­ve­ments aux idées d’ap­pa­rence proches qui seront plus média­ti­sés. Ces mou­ve­ment ne feront bien enten­du pas le néces­saire pour rendre à la France sa liberté.
    La seule solu­tion est une révolte vio­lente .… mais qu’on ne vou­dra pas
    Elle arri­ve­ra tou­te­fois lorsque nos poli­ti­ciens auront trop tirés sur la corde.

    Réponse
  5. FREXIT OU RIEN

    Bon­jour Etienne,
    J’ai tou­jours aimé et sui­vi tes analyses.
    Ton « Voter OUI élire NON » fût pen­dant long­temps la base de mes réflexions. Jus­qu’à ce que je découvre l’an der­nier aux élec­tions pré­si­den­tielles Fran­çois ASSELINEAU et l’U­PR … auquel moi anar­chiste j’ai adhéré !!!
    Il y a un temps pour la réflexion et un temps pour l’action.
    Dans une de ses confé­rences celle sur l’his­toire de France il défi­ni un col­la­bo comme cela :
    1/ Sou­mis­sion ser­vile à l’é­tran­ger quel­qu’il soit.
    2/ Accep­ta­tion des com­pro­mis­sions imposées.
    3/ Convic­tion que la France ne fait pas le poids.

    N’a tu pas l’im­pres­sion de flir­ter avec le point 3 ?
    Il n’y a aucun par­ti qui soit aus­si ouvert et franc sur sa vocation.
    SORTIR de L’EUROPE ET DE L’OTAN.
    Les fran­çais en sont capables, vou­loir fédé­rer des « dis­si­dents » se fera natu­rel­le­ment pour peu que ses dis­si­dents soit de vrais résis­tants et sur­tout infor­mé, comme le fait l’exellent tra­vail de l’UPR.
    Je suis un ouvrier, Méluche c’est sym­pa ce qu’il dit mais on sais que c’est un fond de com­merce de col­la­bo comme son col­lègue TSIPRAT par exemple.
    Mer­ci encore pour ton tra­vail de toutes ces années.
    Eric
    Ile de la Réunion

    Réponse

Laisser un commentaire

Derniers articles

Les activités de décembre 2022

Les activités de décembre 2022

Chers amis, Je n'ai pas publié sur le blog depuis juillet, pardonnez-moi je désespère, et je me recentre comme je peux sur un projet de livre dont je vous parlerai un de ces jours. Vous êtes nombreux à me poser des questions au sujet de la reprise des émissions "Jeudi...