« Emmanuel Macron est un traître absolu, OK mais, plutôt que s’en prendre aux tyrans, on devrait s’en prendre à la tyrannie (et penser à nos institutions) » – Les incorrectibles, 23 juin 2024

29/06/2024 | 4 commentaires

J’ai rejoint Éric Morillot à Paris pour un nou­vel entre­tien « Les incor­rec­tibles », publié le 23 juin 2024 :

Si vous pre­nez des notes en regar­dant l’en­tre­tien et que vous créez votre propre petit som­maire minu­té que vous nous enver­rez en com­men­taire, vous me ren­drez un vrai service 🙏

Voi­ci celui pro­po­sé par Éric en des­crip­tion de la vidéo YouTube :

Eric Morillot reçoit Etienne Chouard pour une ana­lyse cri­tique du sys­tème poli­tique actuel. Etienne Chouard aborde divers sujets comme les Gilets jaunes, la réélec­tion d’Em­ma­nuel Macron, la démo­cra­tie, le pou­voir exé­cu­tif, les ins­ti­tu­tions euro­péennes, la dette, ain­si que les rela­tions entre la police et la contestation. 

0:00 Intro­duc­tion et accueil de l’in­vi­té Etienne Chouard 

2:01 Cri­tique du sys­tème poli­tique actuel 

5:30 Réflexions sur les Gilets jaunes 

8:02 Cri­tique de la réélec­tion d’Em­ma­nuel Macron 

13:50 La démo­cra­tie et le pou­voir du peuple 

24:33 Réflexions sur la guerre et le pou­voir exécutif 

36:04 Cri­tique du pou­voir exé­cu­tif et des ordonnances 

53:08 Cri­tique des ins­ti­tu­tions euro­péennes et de la dette 

1:14:43 Réflexions sur la police et la contestation

Et si vous vou­lez aider les vrais démo­crates à faire gran­dir l’i­dée et le pro­jet d’une vraie démo­cra­tie, allez sur https://​www​.chouard​.org/​a​g​ir/

Bien ami­ca­le­ment.

Étienne.

Pour m'aider et m'encourager à continuer, il est désormais possible de faire un don.
Un grand merci aux donatrices et donateurs : par ce geste, vous permettez à de beaux projets de voir le jour, pour notre cause commune.
Étienne

Catégorie(s) de l'article :

4 Commentaires

  1. Martine DONNADIEU MA

    Que pen­sez-vous du FREXIT ?
    Ne serait il pas la pre­mière démarche pour sor­tir de l’esclavage ?
    Mille mer­ci pour cet entre­tien avec Éric Morillot qui, à mon sens, n’a pas cap­té grand chose ou vous prend pour un extraterrestre

    Réponse
  2. Béatrice Dupré

    Exac­te­ment, les machines à voter… ça doit être une belle anarque… per­so j’ai voté Asse­li­neau et je ne suis pas seule… j’en connais plein qui ont voté Asse­li­neau… y a t’il magouille ?.… sûrement…
    Fran­che­ment, il faut arrê­ter de se faire diri­ger par ces psy­cho­pathes mil­liar­daires.. qui ont les médias… et l’op­po­si­tion contrô­lée, c’est pareil… comme dit Etienne, c’est bon­net blanc et blanc bonnet…
    L’Eu­rope, c’est la cen­trale d’a­chat des Gafam, de Big Phar­ma et
    des autres .. puisque c’est l’é­co­no­mie qui dirige le monde… il est tant que le peuple se réveille… tant qu’ils (les oli­garques) arri­ve­ront à divi­ser le peuple, ils vont conti­nuer à se mar­rer et à se ser­rer la pince et à conti­nuer à faire leurs magouilles ensemble… tout va bien

    Réponse
  3. Simple

    Pierre Bar­né­rias comme réa­li­sa­teur pour un film sur la mise en place du RIC ?

    Réponse
  4. Hervé

    Mon­tes­quieu (1748) :« Le suf­frage par le sort est de la nature de la démo­cra­tie ; le suf­frage par choix est de celle de l’aristocratie. »

    Paul Ricoeur :  » Est démo­cra­tique, une socié­té qui se recon­naît divi­sée, c’est_à-dire tra­ver­sées par des contra­dic­tions d’in­té­rêt et qui se fixe comme moda­li­té d’as­so­cier à parts égales chaque citoyen dans l’ex­pres­sion de ces contra­dic­tions, l’a­na­lyse de ces contra­dic­tions et et la mise en déli­bé­ra­tion de ces contra­dic­tions, en vue d’ar­ri­ver à un arbitrage. »

    L’ex­pé­rience tra­gique de « la com­mune » nour­rit ma réflexion sur ce que pour­rait être une socié­té démo­cra­tique à la recherche d’un consen­sus ou cha­cun peut y gagner ou y perdre. Trou­ver un équi­libre entre notre liber­té indi­vi­duelle et col­lec­tive, la fra­ter­ni­té entre les êtres (y com­pris la nature) et l’é­ga­li­té entre cha­cune et cha­cun en ce qui concerne les besoins essen­tiels pour par­ti­ci­per à construire cette révo­lu­tion per­ma­nente à la recherche d’un point de gra­vi­té ou de légè­re­té selon le point de vue.

    Réponse

Laisser un commentaire

Derniers articles

« Élection = prison des peuples »

Quelqu’un 😇 a tiré quelques mots de mon dernier entretien chez Éric Morillot (Les Incorrectibles, 23 juin 2024) pour en faire une gentille (mais profonde 🙂) chansonnette 🎼 Il a noté les paroles qu'il...