Marseille, 28 mai 2024, 20h, conférence-débat : Souveraineté nationale ? Souveraineté populaire ? OK mais, bon sang, QUI VA L’ÉCRIRE ?

22/05/2024 | 6 commentaires

Chers amis,

Je vous donne ren­dez-vous à Mar­seille, le 28 mai pro­chain, pour par­ler concrè­te­ment de sou­ve­rai­ne­té.

affiche conf Marseille 28 mai 2024 Bon sang ! Qui va écrire la souveraineté populaire

D’une cer­taine façon, j’ai deux mots à dire à tous les sou­ve­rai­nistes en peau de lapin à qui je reproche :

1) d’a­do­rer l’é­lec­tion — qui est pour­tant, par défi­ni­tion, une pro­cé­dure où chaque élec­teur renonce tota­le­ment à sa propre souveraineté,

2) de se méfier du RIC — qui est pour­tant la seule pro­cé­dure de sou­ve­rai­ne­té popu­laire digne de ce nom en régime représentatif,

et sur­tout, 3) de ne consa­crer AUCUN effort à la réflexion sur le pro­ces­sus consti­tuant capable de faire adve­nir la sou­ve­rai­ne­té qu’ils pré­tendent espé­rer : QUI VA INSTITUER cette fichue sou­ve­rai­ne­té, qu’elle soit natio­nale ou popu­laire ? C’est la ques­tion que je vais vous poser.

Il faut s’ins­crire, c’est ici : https://​fra​ma​forms​.org/​c​o​n​f​e​r​e​n​c​e​-​e​t​i​e​n​n​e​-​c​h​o​u​a​r​d​-​a​-​m​a​r​s​e​i​l​l​e​-​1​7​1​3​8​5​6​918 Vous pou­vez don­ner des infos fan­tai­sistes, bien sûr pour le nom, pré­nom et télé­phone, mais il faut don­ner un email valide parce que c’est par mail (si j’ai bien com­pris 🙂) qu’on vous enver­ra l’a­dresse pré­cise du rendez-vous.

Pour ceux qui ne pour­ront pas être là avec nous, un live est pré­vu : https://​www​.face​book​.com/​r​s​i​.​m​e​d​i​a​.​l​ive

 

Au plai­sir de vous y retrou­ver, pour par­ler de consti­tu­tion d’o­ri­gine citoyenne, donc.

Étienne.

Pour m'aider et m'encourager à continuer, il est désormais possible de faire un don.
Un grand merci aux donatrices et donateurs : par ce geste, vous permettez à de beaux projets de voir le jour, pour notre cause commune.
Étienne

Catégorie(s) de l'article :

6 Commentaires

  1. Bachaud

    Je suis pour l’élection mais à condi­tion de dis­po­ser du RIC en toutes matières et à tous les niveaux ter­ri­to­riaux pour être le légis­la­teur en der­nier ressort !

    Et pour avoir la sou­ve­rai­ne­té popu­laire il suf­fit d’élargir l’initiative de la révi­sion de la Consti­tu­tion aux citoyens et de l’inscrire dans l’article 87.
    De nom­breuses rédac­tions ont été sou­mises par péti­tion aux députés.

    Réponse
    • KHELIFI

      Entiè­re­ment d’ac­cord avec vous. révi­sion de la consti­tu­tion aux citoyens, et l’a­bou­tis­se­ment à la consul­ta­tion popu­laire pour tout ce qui est vital pour la Nation. A l’exemple de l’a­bo­li­tion de la peine de mort, de l’IVG, du mariage mixte, de l’IA, de la sup­pres­sion des mon­naies, de l’eu­ro-numé­rique, du cré­dit social, de la sur­veillance algo­rith­mique.…., et en bref, de la décla­ra­tion de Mario Dra­ghi « l’Eu­rope doit être un seul état »

      Réponse
  2. mobar

    Quelle socié­té pour demain ? Table ronde avec Valé­rie Bugault, Étienne Chouard et David Van Hemelryck !

    Sur­réa­liste cette émis­sion, la démo­cra­tie ne semble inté­res­ser qu’Étienne, on ne voit pas bien com­ment on pour­rait construire un pro­jet démo­cra­tique avec ces gens là
    Le roya­liste de la der­nière 12 heure laisse rêveur !

    On est bien loin de l’é­du­ca­tion popu­laire, des ate­liers consti­tuants viraux et de la prise de conscience poli­tique mas­sive des citoyens

    On peut en être dépri­mé ou excé­dé mais la seule vraie ques­tion qui est posée et qui n’a pas eu de réponse, c’est : com­ment faire pour que cha­cun et cha­cune se trans­forme en citoyen constituant ?

    Parce qu’en face, ils ont trou­vé com­ment faire pour tondre les mou­ton et bien­tôt les envoyer à l’abattoir !

    Réponse
  3. KHELIFI

    Bon­jour, je rend d’a­bord hom­mage à vos tra­vaux que je suis avec inté­rêt, et à votre courage.
    Les Nations euro­péennes, dont la France bien sur, avait ce choix de conser­ver leurs sou­ve­rai­ne­tés, avant qu’elle ne leur soit confis­quée lors du 1° scru­tin d’adhé­sion à l’Europe.
    Aujourd’­hui, ce com­bat, pour reve­nir à l’é­tat nation, est com­pro­mis, et il le sera davan­tage après le 9 juin. Et par­ler de sor­tir de l’UE en res­tant confi­né à l’in­té­rieur de la France est, quoi que noble et légi­time, uto­pique et qua­si impos­sible. N’ou­blions pas qu’en face nous avons une oli­gar­chie mon­diale puis­sante, sou­te­nue par nos gou­ver­nants et relayés par des médias vassales.
    Ce qu’il fau­drait à mon sens, c’est faire adhé­rer plu­sieurs pays euro­péens , ou du moins des par­tis poli­tiques ayant le même idéal, pour que cela puisse influer sur les popu­la­tions, et inflé­chir ces enne­mis qui nous gouvernent.
    L’u­nion fait la force, et l’i­so­le­ment contri­bue à la défaite.

    Réponse
  4. Dom GDzID

    Qui se pré­oc­cupe de la « sou­ve­rai­ne­té individuelle » ?
    Sans recon­nais­sance de la sou­ve­rai­ne­té indi­vi­duelle qui prime sur TOUTES autres sou­ve­rai­ne­tés…, il est illu­soire de pen­ser arri­ver à une socié­té Humaine pacifiée… 🙁
    La recon­nais­sance de la sou­ve­rai­ne­té indi­vi­duelle, c’est la recon­nais­sance du prin­cipe fon­da­men­tal de NON-AGRESSION.
    C’est la recon­nais­sance que TOUT Être Humain est LIBRE de choi­sir SA Vie dans le res­pect d’au­trui, à savoir la mise en œuvre du fameux prin­cipe de non-agression…
    Dès qu’il y a « État », démo­cra­tique ou non, ce prin­cipe de non-agres­sion n’est plus respecté.
    Il faut com­men­cer à ouvrir les yeux, et il n’est JAMAIS trop tard !
    😉

    Réponse
    • dufragne

      Ce qui revien­drait à dire que deux cas de figures nous sont pro­po­sés , le moi et le toi !
      Lequel pri­me­rait dans un contrat social ?
      Dans le mot « moi » retrou­vons nous la fra­ter­ni­té , l’é­ga­li­té , l’égalité !

      Qui me donne .….… Fraternité

      Ne me laisse pas seule
      Per­due dans l’opportun
      Où tout n’est que linceul
      À l’ affût de chacun

      Sou­doyer nos neurones
      Contre leurs tirs de drones
      Choix d’empreinte de vie
      À lâcher dans l’ oubli

      Nous emplit toi et moi
      D’en vivre pour l’autre
      Quand déjà dans l’émoi
      Il urge pour les nôtres

      Impli­qués que nous sommes
      À vou­loir tout et comme
      Le meilleur pour les autres
      Tout en pen­sant aux nôtres

      Réponse

Laisser un commentaire

Derniers articles

Voyage constituant au Québec, début juin 2024

Voyage constituant au Québec, début juin 2024

Chers amis, Je vais enfin rencontrer les copains québécois constituants 🤗 On va évidemment réfléchir ensemble à une constitution d'origine citoyenne pour le Québec libre 🙂 Je pars pour Montréal ce 1er juin et mon périple durera une quinzaine de jours....