Seul le « hasard » nous sauvera (on n’aura jamais de démocratie sans tirage au sort). C’est ce vendredi soir 3 nov 2023 à 21h30.

3/11/2023 | 6 commentaires

Ouvrir la vidéo

Le tirage rau sort est la seule pro­cé­dure démo­cra­tique, éga­li­taire et incorruptible.

Aucune démo­cra­tie n’est pos­sible sans tirage au sort des représentants,
parce que le tirage au sort est la seule pro­cé­dure qui AFFAIBLIT les repré­sen­tants, la seule tech­nique qui EMPÊCHE les repré­sen­tants de deve­nir des maîtres, la seule façon de dési­gner des repré­sen­tants qui pro­tège la sou­ve­rai­ne­té pleine et entière des citoyens, seuls légis­la­teurs en démocratie.

Il est temps, pour l’humanité en quête de liber­té par rap­port à ses maîtres « élus », de conduire libre­ment LE PROCÈS DE L’ÉLECTION.

———

Et si vous vou­lez (enfin 🤗) AGIR per­son­nel­le­ment pour résis­ter à la tyran­nie et pour qu’advienne une vraie démo­cra­tie, rejoi­gnez-nous sur https://​chouard​.org/​a​gir

Pour creu­ser l’immense sujet de conver­sa­tion poli­tique qu’est LE TIRAGE AU SORT à la place l’élection, allez voir 

https://​chouard​.org/​d​o​s​s​i​e​r​s​/​t​i​r​a​g​e​-​a​u​-​s​o​rt/

Pour m'aider et m'encourager à continuer, il est désormais possible de faire un don.
Un grand merci aux donatrices et donateurs : par ce geste, vous permettez à de beaux projets de voir le jour, pour notre cause commune.
Étienne

Catégorie(s) de l'article :

6 Commentaires

  1. Bachaud

    Le tirage au sort est par­fait pour avoir un échan­tillon repré­sen­ta­tif du peuple, pas pour avoir des dépu­tés pour gérer la France

    Réponse
    • Jérôme Sanchez

      M. Bachaud, je me per­mets de nuan­cer votre com­men­taire en rem­pla­çant le der­nier mot : « Pas pour gérer la Répu­blique Fran­çaise. » (on pour­rait aus­si ajou­ter « Etat-membre de l’U­nion Européenne »)
      Mais à mon humble avis, dans une Pre­mière Démo­cra­tie Fran­çaise, c’est exac­te­ment échan­tillon repré­sen­ta­tif du peuple qu’il fau­drait pour la gérer.

      Réponse
  2. Mira

    TOUT LE MONDE A DÉJÀ FAIT UN ATELIER CONSTITUANT DANS SA VIE

    Je com­prends la réac­tion d’É­tienne face à tous les spec­ta­teurs qui com­prennent l’im­por­tance de deve­nir consti­tuant, mais qui ne contri­buent pas à la moindre action pour don­ner ce pou­voir consti­tuant au peuple. C’est nor­mal que tout le monde n’ait pas envie de consti­tuer car la bar­rière de l’é­cri­ture est immense pour beau­coup. ÉCRIRE EST DIFFICILE. Mais tout le monde peut réflé­chir et débattre avec ses pairs pour trou­ver des solu­tions constituantes.

    En véri­té… je pense que tout le monde a déjà fait un ate­lier consti­tuant dans sa vie, mais sans s’en rendre compte : remettre en ques­tion une règle, des sta­tuts, la hié­rar­chie ou le fonc­tion­ne­ment des élec­tions et de la République.

    Ceci dit, réflé­chir et par­ler ne suf­fit pas, il faut rejoindre des groupes et des actions pour contri­buer, même un peu, à son niveau, à l’ins­tau­ra­tion d’un pou­voir consti­tuant popu­laire en France.

    Mer­ci Étienne de conti­nuer de por­ter le Mes­sage si énergiquement.

    Réponse
  3. Ana Sailland

    Savoir d’où vient la réti­cence à expé­ri­men­ter le TAS …

    Le TAS au niveau com­mu­nal n’est pas fran­che­ment vécu. Cela semble indi­quer que l’obs­truc­tion n’est pas que le fait des élus natio­naux = il peut même y avoir une réti­cence des indi­vi­dus, ou bien une paresse intellectuelle.

    Com­ment pro­pa­ger l’i­dée, et sur­tout, com­ment la faire accepter …
    C’est la grande dif­fi­cul­té depuis 2005, même si l’i­dée pro­gresse … un peu.

    Réponse
    • Dufragne evelyne

      Cette peur de l’ incon­nu nous retient de fran­chir le pas ! Bon , pas moi parce que je suis réveillée , je sais que c’est la seule solu­tion pour l’ins­tant que nous avons .……! Vers le bas bles­sant , le méchant loup pour­rait venir nous prendre nos acquis dure­ment gagnés , mais sou­vent volés et ré-ouvrir des dos­siers de familles brû­lants de véri­tés dont il reste encore quelques his­toires à taire ! La venue d’é­tran­gers remet tout en ques­tion dans le noyau des vil­lages , et c’est bien ! .….…..Expé­rience vécue dans le mien pen­dant de nom­breuses années ! Sans choix pour voir ailleurs , on com­bat avec ce que l’on a : volon­té , cer­velle , avan­cer un jour après l’autre , et fina­le­ment les plus endur­cis s’ adou­cissent .… ! Cer­tains ont beau­coup man­qué aux milieux sco­laires ‚ter­rain qui apporte la timi­di­té , l’in­com­pré­hen­sion et la plu­part se réfère à l’i­dée domi­nante qui court ! Ne jamais aban­don­ner , et fouette cocher , que le hasard l’emporte , lui et ses nou­velles avancées !

      Réponse
    • Zolko

      J’a­vais sui­vi un ate­lier consti­tuant (avec Etienne) et j’a­vais pro­po­sé de faire du tirage au sort entre-nous pour consti­tuer les équipes .… ça a été refu­sé (trop long, trop com­pli­qué …). Alors si même les chouar­diens ne veulent pas du tirage au sort, je ne vois pas bien com­ment on pour­rait le pro­po­ser à un niveau national.

      Réponse

Laisser un commentaire

Derniers articles

Le processus constituant à la loupe – Politoscope TV (BETA)

Le processus constituant à la loupe – Politoscope TV (BETA)

Merci à Frédéric Bascuñana et à Space Agora pour cet entretien https://www.youtube.com/watch?v=pq-GxJahM4Q Ce Mercredi 10 avril, nous avions enregistré un "salon vocal sur X, en compagnie d' @Etienne_Chouard - vous pouvez retrouver nos lives en suivant les comptes...

Rencontre avec Jacques Neirynck, un ancien élu suisse

Rencontre avec Jacques Neirynck, un ancien élu suisse

Merci à Thomas Wroblevski fondateur de l'association Modernocratie pour l'organisation de cette rencontre : Ouvrir la vidéo sur youtube https://www.youtube.com/watch?v=2AgP9mLuH6I&t=147s Etienne Chouard rencontre Jacques Neirynck lors de la "Journée démocratie" du...