Amine UMLIL, important lanceur d’alerte sur l’effondrement de la pharmacovigilance en France au sujet des injections expérimentales forcées

31/05/2022 | 6 commentaires

Bon­jour à tous.

Ce qui se passe depuis deux ans est révol­tant à tout point de vue. Le pié­ti­ne­ment de tous les grands prin­cipes pro­tec­teurs des liber­tés publiques par ceux-là mêmes qui sont (très bien) payés pour les pro­té­ger est conster­nant. J’y vois la confir­ma­tion que, pri­vés de garan­tie de nos droits et faute de sépa­ra­tion des pou­voirs, nous n’a­vons pas de consti­tu­tion.

Pour aider à per­ce­voir les com­po­santes de ce qui peut s’a­na­ly­ser comme une bas­cule  tota­li­taire, je rap­pelle le « Rap­port Dic­ta­ture 2020 publié et tenu à jour par l’a­vo­cate Vir­gi­nie de Arau­jo-Rec­chia : https://​drive​.google​.com/​f​i​l​e​/​d​/​1​M​O​0​v​Q​n​4​u​g​-​o​e​3​L​5​T​u​F​K​w​N​L​2​f​h​W​g​B​W​k​N​P​/​v​iew

Au milieu de cette ambiance de fin du monde (avec le consen­te­ment —  plus effroyable encore que les intrigues des puis­sants — d’une grande par­tie de la popu­la­tion, hébé­tée par une dés­in­for­ma­tion quo­ti­dienne), sur­gissent quelques héros, per­son­na­li­tés ver­tueuses et cou­ra­geuses entrées en résis­tance contre les pou­voirs abu­sifs. Par­mi ces héros, je vou­drais signa­ler aujourd’­hui le cas d’Amine UMLIL, phar­ma­cien spé­cia­liste de la phar­ma­co­vi­gi­lance depuis des décen­nies, qui vient de pré­sen­ter une com­mu­ni­ca­tion impor­tante au Sénat. Je repro­duis d’a­bord ici cette audi­tion, puis je pro­fi­te­rai de ce billet pour regrou­per ici quelques autres docu­ments sur le tra­vail de ce for­mi­dable phar­ma­cien lan­ceur d’alerte :


L’au­di­tion com­plète devant l’O­PECST, Office par­le­men­taire d’é­va­lua­tion des choix scien­ti­fiques et tech­no­lo­giques (la vidéo dure 18h20) :
https://​videos​.senat​.fr/​v​i​d​e​o​.​2​9​0​8​9​3​1​_​6​2​8​c​b​f​d​4​c​6​7​c​f​.​d​e​c​l​a​r​a​t​i​o​n​-​a​n​a​l​y​s​e​-​e​t​-​c​o​m​m​u​n​i​c​a​t​i​o​n​-​a​u​t​o​u​r​-​d​e​s​-​e​f​f​e​t​s​-​i​n​d​e​s​i​r​a​b​l​e​s​-​d​e​s​-​v​a​c​c​i​n​s​-​c​o​n​t​r​e​-​l​a​-​c​o​v​i​d​-19


Le rap­port d’A­mine Umlil, rap­port impor­tant, évo­qué au tout début de son audition :

Amine UMLIL Limpossible consentement Effets indesirables des vaccins contre la Covid 19 et systeme de pharmacovigilance francais

(Cli­quer sur l’i­mage pour vous pro­cu­rer le rapport.)


Cette audi­tion essen­tielle aurait dû don­ner beau­coup plus de temps à Amine Umlil et, au lieu de cela, elle a été inter­rom­pue « pour des rai­sons tech­niques », puis inter­rom­pue par ceux dont il dénon­çait les crimes, puis car­ré­ment écour­tée « faute de temps »… Son pré­sident, col­la­bo­ra­teur atti­tré du sys­tème, avait été inti­mi­dé par les chiens de garde du régime pour avoir osé don­ner (un tout petit peu de) la parole publique à des dis­si­dents de la doxa du covid.

Il est impor­tant, pour nous tous, de don­ner vrai­ment la parole à nos lan­ceurs d’alerte.
Je vous demande de signa­ler, dans les com­men­taires, tout ce que vous connais­sez et qui a trait aux tru­cages de la phar­ma­co­vi­gi­lance par­tout sur terre.

Je copie ci-des­sous quelques autres inter­ven­tions d’A­mine Umlil que j’ai vu pas­ser ces der­niers temps.

Étienne.


[Chez Bercoff, Sud Radio] Audition choc du Dr Amine Umlil devant le Sénat :
« Il y a un principe d’inviolabilité du corps humain »


Dr Amine Umlil : « Aujourd’hui, il n’y a pas de contre-pouvoir » :

https://​www​.fran​ce​soir​.fr/​v​i​d​e​o​s​-​l​e​n​t​r​e​t​i​e​n​-​e​s​s​e​n​t​i​e​l​/​a​m​i​n​e​-​u​m​l​i​l​-​e​n​t​r​e​t​i​e​n​-​e​s​s​e​n​t​iel


Les com­mu­ni­ca­tions d’Amine Umlil au CSI, Conseil Scien­ti­fique Indé­pen­dant (CSI tous les jeu­dis soirs, à 21h) :

Réunion publique n°19 du CSI Conseil Scientifique Indépendant, 19 août 2021 :

Réunion Publique n°32 du Conseil Scientifique Indépendant, 18 novembre 2021 :

Réunion publique n°44 du Conseil Scientifique Indépendant, 24 février 2022


 


 
Pas de fil Face­book cor­res­pon­dant à ce billet,
pour cause de CENSURE sur ce sujet,
consi­dé­ré comme « inter­dit au peuple » par les dominants 🙄
 


 
Tweet cor­res­pon­dant à ce billet : 


 


 
Tele­gram cor­res­pon­dant à ce billet :
https://t.me/chouard/613

Pour m'aider et m'encourager à continuer, il est désormais possible de faire un don.
Un grand merci aux donatrices et donateurs : par ce geste, vous permettez à de beaux projets de voir le jour, pour notre cause commune.
Étienne

Catégorie(s) de l'article :

6 Commentaires

  1. joss

    Pour des infos sur le sujet, il y a de mémoire : Surya Arby, Chris­tine Cot­ton, Michel de Lor­ge­ril, Peter Doshi, Steve Kirsch et il y en a d’autres…

    Sur le site de Jéré­mie Mer­cier, voi­ci déjà quelques entrevues :

    Surya Arby – Effets Indésirables des Injections : une catastrophe en marche

    https://​crowd​bun​ker​.com/​v​/​l​6​k​V​Z​k7n

    Surya Arby – Le PfizerGate ou les mensonges habituels de l’industrie pharmaceutique

    https://​crowd​bun​ker​.com/​v​/​u​2​x​E​g​ahx

    Christine Cotton – Injections : et si les résultats des essais cliniques étaient erronés ?

    https://​crowd​bun​ker​.com/​v​/​H​R​S​Q​a​NxX

    Réponse
  2. Étienne CHOUARD

    Interview du Dr Amine Umlil, candidat aux élections législatives 2022

    Poli­tique

    mise à jour le 10/06/22

    Nous ter­mi­nons notre tour de France des can­di­dats aux élec­tions légis­la­tives 2022 par celui qui est sans doute le plus connu de nos neuf invi­tés. Et pour cause : le Dr Amine Umlil a été audi­tion­né publi­que­ment le 24 mai 2022 par l’Office par­le­men­taire d’évaluation des choix scien­ti­fiques et tech­no­lo­giques dans le cadre de l’enquête du Sénat sur les effets indé­si­rables des « vac­cins » anti-Covid réa­li­sée suite à une péti­tion citoyenne. Il est phar­ma­cien et res­pon­sable de la phar­ma­co­vi­gi­lance à l’hôpital de Cho­let. Amine Umlil se pré­sente dans la 4e cir­cons­crip­tion de Vendée.

    Le Média en 4−4−2 : Bon­jour Amine, et mer­ci d’avoir accep­té l’invitation du Média en 4−4−2. Pou­vez-vous vous pré­sen­ter en 4−4−2, c’est-à-dire de manière concise et efficace ?

    Amine Umlil : Amine Umlil, phar­ma­cien des hôpi­taux, pra­ti­cien hos­pi­ta­lier. Éga­le­ment titu­laire d’une licence de droit et d’un mas­ter 2 en droit de la san­té. Mon Cur­ri­cu­lum Vitae (C.V.) est en ligne.

    Le Média en 4−4−2 : Quelles sont vos moti­va­tions pour vous pré­sen­ter aux élec­tions législatives ?

    Amine Umlil : Ma moti­va­tion puise sa source dans notam­ment la conti­nui­té de mes tra­vaux et ser­vices ren­dus à mes conci­toyens dans le cadre de mes fonc­tions de res­pon­sable de la phar­ma­co­vi­gi­lance, de la coor­di­na­tion des vigi­lances sani­taires, du CTIAP (centre ter­ri­to­rial d’information indé­pen­dante et d’avis phar­ma­ceu­tiques), du constat de l’échec du sys­tème d’alerte et de l’inefficacité des organes de contrôle, de régu­la­tion et de sanc­tion, du déca­lage entre les besoins vitaux des citoyens et les pra­tiques poli­tiques de nos repré­sen­tants, etc. Le fon­de­ment de ma can­di­da­ture est dis­po­nible ici.

    Le Média en 4−4−2 :
     Le 19 juin pro­chain, vous êtes élu dépu­té de votre cir­cons­crip­tion. Quelles seront vos pre­mières actions ?

    Amine Umlil : Pre­mières actions :
    – Annu­la­tion de l’obligation vac­ci­nale contre la Covid-19 et la sup­pres­sion de ses ava­tars, les passes sani­taire et vac­ci­nal : elle sera répu­tée n’avoir jamais exis­té ; répa­ra­tion sta­tu­taire pour les pro­fes­sion­nels suspendus.
    – Pro­po­ser un choc struc­tu­rel pour l’hôpital public dont la situa­tion n’est pas liée uni­que­ment à un manque de moyens ; elle s’explique éga­le­ment par des dys­fonc­tion­ne­ments graves et évi­tables, par des com­por­te­ments déviants.
    – Résoudre la ques­tion des « déserts médi­caux » en com­men­çant notam­ment par régu­ler l’installation des méde­cins, afin d’aboutir à un maillage ter­ri­to­rial qui couvre les besoins de la popu­la­tion en matière d’accès aux soins.
    – Pro­mou­voir une méthode de conduite de pro­jets en lien étroit avec les citoyens pro­fes­sion­nels com­pé­tents de tel ou tel sec­teur d’activités.
    – Être pré­sent lors des votes des lois impor­tantes, ins­tau­rer un quo­rum afin d’éviter qu’une loi ne soit votée avec seule­ment 13 % des dépu­tés pré­sents.

    Le Média en 4−4−2 : Cer­tains dépu­tés nou­vel­le­ment élus en 2017 se sont décla­rés déçus par leur fonc­tion, esti­mant que l’Assemblée natio­nale est deve­nue « une chambre d’enregistrement de déci­sions éla­bo­rées ailleurs ». Est-ce éga­le­ment votre avis ?

    Amine Umlil : Oui, c’est éga­le­ment mon avis. L’assemblée natio­nale et le Par­le­ment en géné­ral ne semblent plus vou­loir contrô­ler effi­ca­ce­ment l’exécutif.

    Le Média en 4−4−2 : Mer­ci Amine de nous avoir accor­dé de votre temps ! Nous vous lais­sons le mot de la fin.

    Amine Umlil : La struc­ture ne fait pas la fonc­tion. Une struc­ture qui ne répond plus aux attentes des citoyens est une enti­té qui pro­gramme son déclin. Une socié­té qui tra­hit ses règles et ses valeurs est une com­mu­nau­té déca­dente. Les citoyens ont besoin de retrou­ver un mini­mum de leur sou­ve­rai­ne­té, et notam­ment sur leurs propres corps. Car ces corps n’appartiennent pas à l’État.

    Retrou­vez Amine Umlil sur :

    Le Média en 4−4−2

    Réponse
  3. Cerise

    Bon­jour Mr Chouard

    Déjà mer­ci de conti­nuer à nous infor­mer comme vous le faites. 

    Je sou­hai­te­rais par­ta­ger avec des contacts le « Rap­port Dic­ta­ture 2020″ publié par l’avocate Vir­gi­nie de Araujo-Recchia

    Est il pos­sible de le faire, car j’ai lu dans ce rap­port qu’il fal­lait y être auto­ri­sé par son auteur

    Réponse

Laisser un commentaire

Derniers articles

Voyage constituant au Québec, début juin 2024

Voyage constituant au Québec, début juin 2024

Chers amis, Je vais enfin rencontrer les copains québécois constituants 🤗 On va évidemment réfléchir ensemble à une constitution d'origine citoyenne pour le Québec libre 🙂 Je pars pour Montréal ce 1er juin et mon périple durera une quinzaine de jours....