4 Commentaires

  1. Line Clair

    Cher Étienne Chouard,

    Mer­ci pour votre travail.
    Quelques réflexions pour vous aider à mieux trans­mettre vos idées :

    Vous regret­tez qu’on vous cata­logue à droite.

    C’est il me semble parce que bien que sin­cè­re­ment por­té à défendre la démo­cra­tie donc le pou­voir du peuple, votre esprit n’a pas inté­gré de l’intérieur la pen­sée de gauche majo­ri­taire qu’est ce qu’on appelle le mar­xisme, cri­ti­quable évi­dem­ment mais le faire à par­tir de lui-même serait plus efficace. 

    Par exemple, est-ce le régime par­le­men­taire ou l’organisation éco­no­mique capi­ta­liste qui est res­pon­sable de l’esclavage ouvrier ? Vous me direz c’est la même chose ? 

    Sauf erreur de ma part, la Suisse pra­tique quelque chose qui s’apparente aux réfé­ren­dums d’initiative citoyenne, n’en est-elle pas moins un pays capitaliste ?

    Ne pas confondre :

    – l’œuvre de Marx, une méthode d’analyse qui pré­dit un régime com­mu­niste (étape éta­tique avant un régime appa­ren­té anar­chiste où l’État n’est plus nécessaire).
    Vous avez par­ta­gé l’appel du Canard réfrac­taire qui expli­quait pour­quoi voter Mélen­chon et l’utiliser comme outil pour ins­tau­rer les RICs.
    Cette ana­lyse est marxiste.

    – et le léni­nisme se récla­mant du mar­xisme qui est une pra­tique auto­ri­taire de gou­ver­ne­ment née dans un régime féodal.

    Or selon l’analyse Marx, le com­mu­nisme comme étape vers l’anarchisme ne pou­vait exis­ter que comme dépas­se­ment du capitalisme.

    Il serait plus juste d’appeler l’URSS un régime léni­niste. L’appeler com­mu­niste montre que vous ne faites pas la dis­tinc­tion donc que même si vous êtes capable de pen­ser au pro­fit du peuple, vous uti­li­sez des caté­go­ries de droite. 

    Voi­là une rai­son pour les­quelles vous n’êtes pas compris.

    Réponse
    • Line Clair

      Par­don, c’est sur­tout appe­ler l’URSS un pays mar­xiste qui est une faute par rap­port à la pen­sée de Marx.
      Com­mu­niste est un mot valise impré­cis employé dans n’im­porte quel cas mais asso­cié aux mar­xisme donc por­tant à confu­sion dans ce cas.
      Si vous vou­lez chan­ger le mot « com­mu­niste » en « mar­xiste » dans le com­men­taire pré­cé­dent, cela convien­drait mieux.
      Cou­rage pour votre travail.
      Merci.

      Réponse
  2. ALLARD Francois

    C’est pas tout ça, mais ce dimanche 24 avril, il nous fau­dra mal­gré tout choi­sir le degré d’in­ten­si­té de la per­ver­si­té et de coercition
    ins­crit dans le « pro­jet » du ou de la gar­dienne de pri­son ! Tout en sachant que son « direc­teur » est tou­jours aux commandes…

    Réponse
  3. dom GDziD

    Étienne tu dis que la porte de la pri­son n’est pas fer­mé à clef, il me semble, et qu’il suf­fi­rait que l’on soit assez nom­breux pour la pous­ser et l’ouvrir…
    Or, de mon point de vue elle est bien fer­mé à clef !
    Et celui ou celle qui pos­sède la clef, c’est bien le pré­sident, chez nous. Et celui-ci est très bien pro­té­gé par les forces armées à SON ser­vice, payées par nous!!!, pour empê­cher phy­si­que­ment par­lant qu’on vienne lui reprendre la clef!!!
    Tant que les forces armées n’au­ront pas muté au niveau de leur conscience, je vois mal, même en étant très nom­breux et très nom­breuses, com­ment nous pour­rons récu­pé­rer la clef !
    Sauf à dire que le jour où nous serons en nombre suf­fi­sant, cela vou­drait dire que cette idée de reprendre la clef de la « pri­son » aura éga­le­ment dif­fu­sé dans les forces armées…pour qu’elles passent de l’autre côté, celui du peuple…
    A suivre… ou plu­tôt à pré­cé­der de nos tra­vaux de constituants!!!
    Bises

    Réponse

Laisser un commentaire

Derniers articles