Que c’est bien, d’écouter cet homme parler, calme et bon, comme s’il était libre…

L’entretien date de 2014, dans les locaux de l’ambassade d’Équateur, où il est prisonnier depuis deux ans à l’époque.

La fin est particulièrement intéressante.

#FreeAssange

Étienne.

Fil Facebook correspondant à ce billet :
https://facebook.com/story.php?story_fbid=10157958969647317&id=600922316