Pétition Amnesty International / LDH : METTEZ FIN AU HARCÈLEMENT DE CAMILLE HALUT ET DES OBSERVATEURS DES PRATIQUES POLICIÈRES !

10/12/2019 | 10 commentaires

De mon point de vue, Camille est lit­té­ra­le­ment admi­rable, d’un cou­rage inouï et d’un dévoue­ment au bien com­mun exem­plaire. Je vous signale qu’elle est aujourd’­hui mar­ty­ri­sée par l’É­tat pour sa sur­veillance active et effi­cace des vio­lences poli­cières, et qu’une péti­tion tourne pour la sou­te­nir. Je vous invite à la signer ici : https://​www​.amnes​ty​.fr/​p​e​t​i​t​i​o​n​s​/​m​e​t​t​e​z​-​f​i​n​-​a​u​-​h​a​r​c​e​l​e​m​e​n​t​-​d​e​-​c​a​m​i​l​l​e​-​h​a​l​u​t​-​e​t​-​d​e​s​-​o​b​s​e​r​v​a​t​e​urs

Étienne.

PÉTITION
METTEZ FIN AU HARCÈLEMENT DE CAMILLE HALUT ET DES OBSERVATEURS DES PRATIQUES POLICIÈRES !

(on peut signer jus­qu’au 31.05.2020)

Camille Halut est obser­va­trice pour la Ligue des droits de l’homme (LDH). Elle rejoint la LDH il y a un an et demi, cho­quée d’avoir vu une mani­fes­ta­tion se faire gazer avant même d’avoir commencé.

En docu­men­tant les pra­tiques des forces de l’ordre, elle veut aler­ter sur cer­taines dérives et encou­ra­ger le res­pect du droit. Mais comme de nom­breux obser­va­teurs de mani­fes­ta­tions, dans le cadre de sa mis­sion, Camille fait l’objet de pres­sions, inti­mi­da­tions et vio­lences de la part de la police.

Depuis avril 2019, elle a déjà pas­sé 56 heures en garde à vue. Le 12 décembre pro­chain, elle sera jugée pour rébel­lion et dis­si­mu­la­tion de visage, alors qu’elle avait sim­ple­ment refu­sé de don­ner son appa­reil pho­to aux forces de l’ordre qui enca­draient la marche pour le cli­mat à Mont­pel­lier. Cha­cun de ces délits est pas­sible d’un an d’emprisonnement et de 15000 euros d’amende. Ce n’est pas la pre­mière fois que Camille est pour­sui­vie : le 1er octobre der­nier, les juges l’ont relaxée, ques­tion­nant l’intégralité de la pro­cé­dure puisque la police aurait cher­ché une infrac­tion a pos­te­rio­ri. Cela indi­que­rait qu’il s’agissait avant tout d’entraver sa mis­sion d’observatrice.

Les per­sonnes qui observent les pra­tiques poli­cières en mani­fes­ta­tions sont de plus en plus sou­mises à des inti­mi­da­tions, bru­ta­li­tés, insultes de la part des poli­ciers, alors que le droit inter­na­tio­nal exige qu’ils puissent opé­rer libre­ment et recon­naît que leur mis­sion est essen­tielle à la pré­ven­tion et à la docu­men­ta­tion des vio­lences poli­cières. Les obser­va­teurs de pra­tiques poli­cières sont des défen­seurs des droits humains et devraient être pro­té­gés comme tels. Ils devraient pou­voir évo­luer dans un envi­ron­ne­ment favo­rable pour mener à bien leurs missions.

Ces pour­suites et toutes formes de pres­sion contre les obser­va­teurs doivent ces­ser, et Camille doit être relaxée.

=======================

La lettre de la pétition :

Mon­sieur le ministre,

Depuis plu­sieurs mois, les obser­va­teurs et obser­va­trices des pra­tiques poli­cières pré­sents dans les mani­fes­ta­tions sont régu­liè­re­ment vic­times d’intimidations, d’insultes voire de vio­lences de la part de cer­tains membres des forces de l’ordre. Une par­tie de ces vio­lences a été fil­mée et des plaintes ont été dépo­sées, sans qu’aucune n’aboutisse à ce jour. Plu­sieurs obser­va­teurs ont été inter­pel­lés et conduits en garde-à-vue. Un pas a encore été fran­chi avec des pour­suites répé­tées et sans fon­de­ments contre Camille Halut, obser­va­trice pour la Ligue des droits de l’homme.

Les obser­va­teurs agissent pour pro­té­ger le droit de mani­fes­ter paci­fi­que­ment : ils sont des défen­seurs des droits humains dont le rôle est recon­nu par le droit inter­na­tio­nal. A ce titre, ils doivent pou­voir opé­rer libre­ment et en toute sécurité.

Les pressions,violences poli­cières et pour­suites dont les obser­va­teurs font l’objet entravent leur mis­sion. En tant que ministre de l’Intérieur, vous avez la res­pon­sa­bi­li­té de mettre un terme à ce har­cè­le­ment. Nous vous appe­lons à :

-Mettre fin au har­cè­le­ment de Camille Halut et de tous les obser­va­teurs lors des manifestations

-Garan­tir qu’ils puissent exer­cer leur mis­sion d’observation en toute sécurité

-Faci­li­ter la conduite d’enquêtes exhaus­tives, indé­pen­dantes et impar­tiales pour toutes les plaintes dépo­sées pour les allé­ga­tions de vio­lences à leur encontre

=====================

Lien pour signer la péti­tion : https://​www​.amnes​ty​.fr/​p​e​t​i​t​i​o​n​s​/​m​e​t​t​e​z​-​f​i​n​-​a​u​-​h​a​r​c​e​l​e​m​e​n​t​-​d​e​-​c​a​m​i​l​l​e​-​h​a​l​u​t​-​e​t​-​d​e​s​-​o​b​s​e​r​v​a​t​e​urs

Fil Face­book cor­res­pon­dant à ce billet : 

Pour m'aider et m'encourager à continuer, il est désormais possible de faire un don.
Un grand merci aux donatrices et donateurs : par ce geste, vous permettez à de beaux projets de voir le jour, pour notre cause commune.
Étienne

Catégorie(s) de l'article :

10 Commentaires

  1. Pepin Jean-Philippe

    Pour la liberté.

    Réponse
  2. Gentil

    Cou­rage. Tout mon soutien

    Réponse
  3. Marie Hélène Moreau

    Cou­rage

    Réponse
  4. ève

    Cou­rage et pro­tec­tion des yeux !
    Ils sont entrain de légi­fé­rer pour appli­quer une loi inter­di­sant de fil­mer la police dans l’exer­cice de ses fonc­tions ! .….Un peu comme le secret des affaires , même prin­cipe silencieux !

    Réponse
  5. Coussanes Jérôme

    Cou­rage, nous sommes avec vous !

    Réponse
  6. Iker J-S

    Je sou­tiens Camille contre les miliciens

    Réponse
  7. joud

    Je sou­tiens for­te­ment ce texte

    Réponse

Laisser un commentaire

Derniers articles

Le message constituant – Montage vidéo par Alex Thoby

Le message constituant – Montage vidéo par Alex Thoby

https://www.youtube.com/watch?v=C-8QDUiIRBw » Ouvrir la vidéo Cette vidéo a pour but d’expliquer la logique de ce que j’appelle le « mouvement constituant » : le mouvement des citoyens et citoyennes qui veulent réécrire leurs constitutions pour tenter de créer des...