Élection vs tirage au sort : l’objection de la GRANDE TAILLE du pays

1/11/2014 | 11 commentaires

Benoit nous a extrait un pas­sage, court mais intense, que je trouve par­ti­cu­liè­re­ment impor­tant pour répondre comme il faut à l’ar­gu­ment de LA TAILLE de la socié­té, argu­ment fau­tif, mal fon­dé, qui « reproche au tirage au sort de n’être pas adap­té à la grande taille de nos socié­tés, grande taille qui exi­ge­rait for­cé­ment l’é­lec­tion de maîtres (pré­ten­du­ment com­pé­tents) pour régler des pro­blèmes modernes (pré­ten­du­ment com­plexes)… », alors que, pré­ci­sé­ment, le tirage au sort, accom­pa­gné et ren­for­cé par les mul­tiples contrôles per­ma­nents et rigou­reux qui vont for­cé­ment avec, est mille fois mieux adap­té (que l’é­lec­tion) à la grande taille d’un corps politique :

Cette expli­ca­tion-là devrait bien ser­vir à de nom­breux virus, dans leurs efforts quo­ti­diens pour rendre aimable à leurs proches (encore hyp­no­ti­sés et endor­mis par la télé et la doxa) l’i­dée éman­ci­pa­trice du tirage au sort en politique.
__________________

Je pro­fite de cette occa­sion pour rap­pe­ler ci-des­sous quelques riches conver­sa­tions à pro­pos de la TAILLE idéale du corps poli­tique, ain­si que de l’ar­gu­ment du NOMBRE :

Réflexion de MARAT sur la taille limite d’un État démocratique

Médi­ta­tion sur l’obéissance et la liberté(Simone Weil, hiver 1937–1938)

L’arithmétique de la démo­cra­tie ; ou les consé­quences démo­cra­tiques de la dimen­sion des nations (par Jean-Jacques Rosa, 2005)

Pas de démo­cra­tie sans cel­lules poli­tiques à taille humaine : vive la commune

Faites pas­ser 😐

Catégorie(s) de l'article :

11 Commentaires

  1. Saint-Jarre Claude

    Spo­ta­né­ment je pense aux groupes Hans, ici au Qué­bec, ins­pi­rés du Japon.
    Ce que j’aime, c’est aus­si en plus de l’as­pect pré­ven­tion en matière de san­té, c’est l’in­ten­tion de ces petits groupes d’une dou­zaine de per­sonnes de faire des dream maps, c’est‑à ‑dire de consi­gner dans un jour­nal ce qui ne va pas bien dans leur quar­tier et de faire des pro­jets pour régler les pro­blèmes. Je cherche un docu­ment après celui-ci et un autre

    http://www.lapresse.ca/le-soleil/actualites/sante/200908/21/01–894780-sante-communautaire-le-hans-kai-fait-son-entree-au-quebec.php

    http://​www​.usher​brooke​.ca/​c​o​o​p​s​a​n​t​e​/​f​i​l​e​a​d​m​i​n​/​s​i​t​e​s​/​c​o​o​p​-​s​a​n​t​e​/​d​o​c​u​m​e​n​t​s​/​A​c​t​i​v​i​t​e​s​_​s​e​r​v​i​c​e​s​/​c​o​l​l​o​q​u​e​/​p​r​e​s​e​n​t​a​t​i​o​n​_​A​K​_​f​r​a​n​c​a​i​s​_​v​g​.​pdf
    http://www.quebechebdo.com/Communaute/2010–05-09/article-1588769/Hans-Kai-le-modele-japonais-au-secours-du-systeme-de-sante/1

    Et fina­le­ment, sur les cartes de rêves

    http://​www​.oedc​.qc​.ca/​f​i​c​h​i​e​r​s​/​o​e​d​c​/​f​i​c​h​i​e​r​s​/​G​r​o​u​p​e​s​_​d​e​_​p​r​i​s​e​_​e​n​_​c​h​a​r​g​e​_​d​e​_​l​a​_​s​a​n​t​e​.​pdf

    C’est ici que dans ces cartes, il pour­rait y avoir des ate­liers consti­tuants rêvés et actua­li­sé. Un nou­veau potentiel !

    Réponse
  2. Saint-Jarre Claude

    Expli­ca­tion : j’ai fait le com­men­taire pré­cé­dent parce que nous n’a­vons pas de com­munes ici ; ce sont des quar­tiers ou des arron­dis­se­ments, ( plus grands, ins­pi­rés de chez-vous). Les groupes Hans sont pen­sés pour des quar­tiers. Il n’y en pas encore beau­coup ici. Je cherche d’autres docu­ments sur les cartes de rêves.

    Réponse
  3. Saint-Jarre Claude

    Je suis encore dans la ques­tion de taille… mais à ma façon.. comme je peux.
    L’i­dée que je veux dire( un essai, une ten­ta­tive d’i­dée nouvelle):
    Asso­cier l’i­dée du com­men­taire pré­cé­dent faire des cartes de rêves à celle de backas­ting, un mot qui pour­rait se tra­duire par scé­na­rios à rebours. On com­mence par se faire une vision( une consti­tu­tion d’o­ri­gine citoyenne et une démo­cra­tie réelle) comme fin à atteindre et on fait men­ta­le­ment le che­min inverse pour y arriver
    http://​www​.natu​ral​step​.ca/​b​a​c​k​c​a​s​t​ing

    Je cherche des docu­ments français.

    Réponse
  4. Saint-Jarre Claude

    Odas
    Je me demande si ODAS pour­rait être un par­te­naire en ate­liers constituants
    file:///C:/Users/Claude/Downloads/ad231010.pdf

    Réponse
    • PATRIE

      Saint-machin pour­quoi tu tapes quinze fois un mes­sage ? Tu m’di­ras c’est gra­tuit mais bon.

      Réponse
      • Bruno

        soyons tolé­rant et constructif 😉

        Réponse
        • Saint-Jarre Claude

          Patrie,
          Dans Odas, il y a eu une erreur, déso­lé. Mais pour le reste ce n’é­tait pas de la répé­ti­tion. Étienne est à la recherche de créa­ti­vi­té ; mélan­ger le backas­ting, les groupes Hans, le réseau des villes et vil­lages en san­té avec les ate­liers consti­tuants , c’est une ten­ta­tive. Comme disait mon père : porte-toi bien, sinon lâche ‑toi ! Je te sou­haite tout le bien que tu penses de moi et je te retournes tes mau­vaises vibra­tions ! Mer­ci à Bruno.

          Réponse
      • Saint-Jarre Claude

        Patrie,
        Je pense fina­le­ment qu’il n’y a fon­da­men­ta­le­ment rien de nou­veau à ajou­ter à ce site qui dit : écri­vons une Consti­tu­tion d’o­ri­gine Citoyenne pour ins­ti­tuer une vraie démocratie.
        Le tra­vail d’é­cri­ture est fait à 80% au moins. Les sché­mas sont là, sur vidéos. Les objec­tions sont répondues.Que faire d’autre ? L’es­sayer ! Le pia­no est construit, jouons ‑en maintenant.
        Com­ment ? Faire un film qui montre une pièce de théâtre dans laquelle la Consti­tu­tion d’o­ri­gine Citoyenne est essayée avec un échan­tillon de pro­blèmes, pour voir, pour la tes­ter. Mais il fau­dra des répé­ti­tions de la pièce !
        Qui peut l’é­crire ? Qui fera la mise en scène , qui seront les comédien(e)s ? Qui filmera ?

        Réponse
  5. Yéti

    Loto­cras­sie, mala­die sénile du boboïsme

    La sto­cho­cra­tie fût l’en­fance sociale des peuples, grecs, ger­mains, amazoniens.
    C’est pour ça qu’elle a cette aura du para­dis per­du chez les vieux déca­dents gôô­chistes 68ards, qui regrettent la période de leur beau déve­lop­pe­ment durant leur jeunesse.
    Or cette page web est plus com­pli­quée que tout le monde grecque. La sto­cho­cra­tie pou­vait appré­hen­der la tota­li­té du monde, le faible déve­lop­pe­ment étant la garan­tie de sa méta­phy­sique. On peut dire la même chose de l’art grecque com­pa­ré à l’art benêt. L’art benêt, s’est sépa­ré du Monde méta­phy­sique pour en venir à une explo­ra­tion qua­si aléa­toire des phé­no­mènes, au gode bébé qui sodo­mise une chèvre par ex. La conci­lia­tion entre des « valeurs éter­nelles » et le réa­lisme constant et empi­rique de la moder­ni­té est illusoire.
    En rape­tis­sant onto­lo­gi­que­ment, le monde deve­nu plus grand tech­no­lo­gi­que­ment, a fait perdre le fon­de­ment de la sto­cho­cra­tie : la totalité. 
    Et idem pour l’art …
    Don­ner figure à l’u­to­pie devient dès lors impossible.
    Dans le monde bobo, être benêt c’est être seul.
    Et s’en remettre au même indif­fé­ren­ciant, Caddie.

    Réponse

Trackbacks/Pingbacks

  1. CHANGER, oui, mais demain ? - […] https://www.chouard.org/2014/11/01/election-vs-tirage-au-sort-lobjection-de-la-grande-taille-du-pays… […]

Laisser un commentaire

Derniers articles

[Éducation populaire – Démocratie – TIRAGE AU SORT] Prochaine soutenance de thèse de notre cher Dimitri Courant, intitulée « Le nouvel esprit du tirage au sort. Principes démocratiques et représentation politique des mini-publics délibératifs »

[Éducation populaire – Démocratie – TIRAGE AU SORT] Prochaine soutenance de thèse de notre cher Dimitri Courant, intitulée « Le nouvel esprit du tirage au sort. Principes démocratiques et représentation politique des mini-publics délibératifs »

Voilà un événement qui va certainement être passionnant et surtout important : la soutenance de thèse de notre cher Dimitri Courant, intitulée "Le nouvel esprit du tirage au sort. Principes démocratiques et représentation politique des mini-publics délibératifs"...

Demain soir, on saura si les jeunes sont allés se mettre en travers de l’arbitraire, en élisant… En élisant n’importe qui contre le tyran du moment — qu’il est urgent de freiner, de limiter, d’empêcher !

Demain soir, on saura si les jeunes sont allés se mettre en travers de l’arbitraire, en élisant… En élisant n’importe qui contre le tyran du moment — qu’il est urgent de freiner, de limiter, d’empêcher !

Chers amis, Voilà 17 ans que j'instruis, dans ma tête et sur ce site, le procès de l'élection. Dix-sept ans que je creuse ce sujet central, et que je découvre et dénonce les mécanismes diaboliques (qui divisent) de ce piège politique — infantilisant et humiliant —...