FRANCE : Les Gilets Jaunes défilent le 5 septembre pour demander la destitution d’Emmanuel Macron  (source : Afrique Éducation)

FRANCE : Les Gilets Jaunes défilent le 5 septembre pour demander la destitution d’Emmanuel Macron (source : Afrique Éducation)

“Après avoir ébran­lé le pou­voir d’Emmanuel Macron en 2018, les Gilets Jaunes reviennent en force. Ils s’annoncent en pleine ren­trée per­tur­bée par le regain du coro­na­vi­rus par une pre­mière mani­fes­ta­tion, qui leur don­ne­ra l’occasion de deman­der ni plus ni moins la démis­sion d’Emmanuel Macron. Une série de ras­sem­ble­ments et cor­tèges, se dérou­le­ront le same­di, 5 sep­tembre 2020, à par­tir de 14 h, depuis la Mai­son de la Radio en pas­sant par TF1, C8, France 24, Altice Media et se ter­mi­ne­ront devant le siège de France Télévisions…

[RIC, Gilets jaunes] Entrer dans un parti politique ? Ou multiplier les ateliers constituants populaires autonomes ?

[RIC, Gilets jaunes] Entrer dans un parti politique ? Ou multiplier les ateliers constituants populaires autonomes ?

Les ate­liers consti­tuants, c’est le ser­vice mili­taire des citoyens, l’entraînement (auto-orga­ni­sé) où ils apprennent à se méfier des pou­voirs (et des hommes forts can­di­dats au pou­voir) et où ils apprennent à manier les armes contre les pou­voirs, où ils deviennent des sol­dats, des sol­dats de la démo­cra­tie, où ils deviennent des adultes poli­tiques, méfiants des puis­sants et jaloux de leur sou­ve­rai­ne­té, capables d’utiliser les meilleures armes poli­tiques, loyalement.

Au Danemark, pas d’aide financière pour les entreprises avec dividendes ou paradis fiscaux

Au Danemark, pas d’aide financière pour les entreprises avec dividendes ou paradis fiscaux

En clair : les entre­prises qui versent des divi­dendes, rachètent leurs propres actions ou sont enre­gis­trées dans des para­dis fis­caux ne seront éli­gibles à aucun des pro­grammes d’aide, qui s’élèvent désor­mais à un total de 400 mil­liards de cou­ronnes (37 mil­liards d’euros), y com­pris les prêts et les garan­ties. Ce wee­kend, le gou­ver­ne­ment danois a déci­dé de pro­lon­ger ses pro­grammes d’aide aux entre­prises et aux tra­vailleurs pour aug­men­ter l’enveloppe d’environ 100 mil­liards de cou­ronnes, soit 9 mil­liards d’euros.