Passionnant, Louis Fouché, interrogé par François Asselineau sur la prétendue « crise sanitaire » (créée de toutes pièces par la dévastation volontaire de l’hôpital perpétrée par les « libéraux » depuis 40 ans)

J’aime ce jeune homme, sa gentillesse, sa culture, son humilité, son honnêteté, sa philosophie, son respect des autres — même de ses détracteurs—, sa patience, son courage… tout ça est exemplaire. Et ce qu’il explique est de la première importance. À...